Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Mad Malone
Violente tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : F.N.F.L.
Flottille au Front Atlantique : Escadre Oméga
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 1737
Age : 38
Date d'inscription : 04/04/2010

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

L'Empire du Soleil Couchant...

le Ven 17 Déc 2010, 00:26
La lune était haute et le ciel étoilé. La mer était d’huile. Un étrange calme après des mois de navigation tumultueuse…

Hiro Natsuki était sur le pont du Kuroi kajistu, navire impérial type L4… Fumant un délicieux cigare cubain de contrebande, il lisait un message de son vieil ami allemand Mad Faya, avec qui il avait suivi une spécialisation en «approche stratégique de cible en mouvement» à l’école navale allemande il y a quelques années.

Hiro n’en croyait pas ses yeux. Mad était tombé sur un rapport top secret lors de son passage à l’amirauté de Brest. Les chiffres parlaient d’eux même. Mad, si partisan du pouvoir établi à une époque, allait déserter. Pourtant si fier de son pays il y a quelques temps, il ne croyait plus en Allemagne et en son commandement. Et les informations sur les faits japonais étaient loin de se qu’avait envisagé Hiro. Il relit plusieurs fois le message. Son cœur battait pour la première fois de cette façon… Une sensation qui le rendait mal à l’aise… Il finassât son cigare et l’écrasa sur le drapeau nippon ornant le kiosque du submersible.

Il descendit dans ses quartiers et fit convoquer ses plus fidèles officiers. Cinq hommes arrivèrent quelques minutes plus tard. Il leur montra les documents reçus. Takume, son officier de pont s’offusqua et s’énerva. Hiro ne pouvait laisser une mutinerie s’installer et le fit mettre aux arrêts tout en le tenant en joue de son pistolet. Kyo et Hiroshi le regardèrent surpris mais ne bougèrent. Hiro savait que très peu de ses sous mariniers le suivraient. Ses fidèles amis étaient tous aptes à comprendre, mais l’ensemble de l’équipage était si dévoué à l’Empereur que ce ne serait chose facile, surtout après tant de déboires avec les alliés…

Hiro et son officiers mirent au point un plan et chaque homme sortit des quartiers du Général de brigade. Quelques minutes plus tard, l’alarme retentit… Le submersible stoppa ses machines… Les canots de sauvetage se remplirent. Lorsque l’équipage eu complètement abandonné le navire, Hiro et ses quelques complices restés à bord regardèrent les canots… Hiro s’écria une dernière fois :

-« Pour l’Empereur, pour le Japon »

Puis ils rentrèrent et le L4 ouvrit ses ballastes…
Le submersible s’enfonça dans les abimes sous les acclamations de l’équipage…

Hiro mit Cap à l’Ouest, direction Alger…

Plusieurs semaines plus tard, le Type L4 s’approchait des côtes nord-africaines. Hiro entra en contact avec les autorités portuaires d’Alger. Il fit surface et plusieurs militaires français montèrent à bord du Kuroi kajistu… Le sous marin fut remorqué jusqu’au port et inspecté pendant que son commandant et le peu d’équipage qui lui restait furent longuement interrogés… Hiro n’avait pas l’impression d’avoir trahit son peuple, juste les idées d’un Empereur et de sa politique… Il était cependant navré de n’avoir pu en informer ses compagnons de flottille. Divulguer ces informations aurait mis en danger son navire et la réussite de la fuite. Ils ne le comprendraient pas, c’en était sur…

Les jours passèrent, puis les semaines. Un officier français le convoqua. Devant le manque d’effectif en sous marinier français, il se vu proposer un poste de commandement de submersible sous surveillance française. La mer lui manquait. Il accepta.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum