Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Gunther von LUTHEN
Petite brise
Autre pseudo : Sishiro ZATOICHI
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : I.Reichsflotte Vanaheim.
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Dai-roku Kantai Asahi
Nombre de messages : 33
Age : 104
Date d'inscription : 05/10/2009

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais Allemand/Japonais

Unter Wasser eines Tages unter Wasser immer!

le Jeu 16 Déc 2010, 14:08
La candidature du Fregattenkapitän Gunther von Luthen pour rejoindre la UbootWaffe avait été retenue.

En cette année 1944, la Kriegsmarine commençait à souffrir de la disparition de nombreux capitaines ainsi que leurs équipages. Les ressources en hommes, volontaires, pour assurer la relève de ceux qui étaient engagés dans la lutte sous les eaux sombres de l'Atlantique s'épuisaient.

Personne ne disait clairement que l'OKK raclait désormais les fonds de tiroirs, mais tout le monde le pensait.

Bien conscient de cette réalité, Luthen ne se faisait guère d'illusion sur les raisons ayant prévalues au succès de sa demande de mutation. Un idiot qui répondait "présent" pour jouer au harengs saur avec les destroyers anglais, l'amirauté ne bouderait pas son plaisir à lui donner satisfaction.

Convoqué à l'amirauté pour recevoir son ordre d'affectation, il pénétra sans joie excessive dans le bâtiment.
Les trois naufrages qu'il avait connu au cours des dernières semaines entre le Nord de l'Écosse et de Bergen lui avaient ôtés l'envie de rire de quoi que ce fût.

De l'humour, il allait pourtant en falloir. L'officier d'Etat Major qui allait le recevoir pour lui annoncer de manière officielle son affectation était connu pour être un parfait rigolo. Son cynisme était connu de Kiel à Narvik et sans doute au-delà :

"Karl la seiche" ou encore "Karl la murène".

C'était en fait le Chef des Stabes der Seekriegsleitung des Oberkommando der Kriegsmarine.

Ces surnoms lui venait du fait qu'il savait comme personne se dissimuler derrière un nuage en cas de problèmes. D'autres prétendaient au contraire que c'était en raison du fait qu'il passait son temps à écrire et avait toujours de l'encre aux doigts.
"La Murène" donnait une toute autre idée du personnage.
Ces attaques étaient vives comme l'éclair, et il lâchait rarement sa proie avant d'en avoir terminé.
La rumeur affirmait que plusieurs de ces subordonnés directs s'étaient suicidés, poussés à bout par ses piques publiques, quotidiennes et répétées.

Une secrétaire acariâtre gardait l'entrée de la grotte:

- C'est pourquoi ? dit elle en apercevant l'officier approcher.

Ce ton condescendant en vigueur chez le moindre scribouillard d'états-majors ne le trompait pas, Luthen était au bon endroit.

- Fregattenkapitän Gunther von Luthen. J'ai été convoqué pour un changement d'affectation.

- Veuillez patienter, merci.

L'aimable rombière pris son téléphone et rendit compte à la Murène en chef que son repas était servi...

Sans même relever son museau elle ajouta d'un ton sec :

- L'Amiral va vous recevoir, entrez par la porte de droite !

Luthen pénétra dans l'antre, se demandant bien à quelle sauce il allait être mangé.

- Ah ! Luthen, mais entrez donc heer Fregattenkapitän !
Alors, voyons ce dossier... Hum...
Mais dites moi, on dirait bien que vous avez pris goût à séjourner sous l'eau ces derniers temps. Si certains ont besoin d'un stage d'acclimatation SM, inutile de le dire, vous pourrez griller cette étape ! Je suis même surpris de vous trouver au sec !

Luthen entendit glousser dans la pièces d'à côter, tout contre la porte... Visiblement, il était l'objet d'un petit spectacle bien rôdé. La Seiche reprit :

- Bien, votre candidature pour rejoindre nos vaillantes troupes sous-marine a été acceptée. Au regard de vos..."prédispositions avérées" je pense que nous avons fait le bon choix!!
Tâchez néanmoins de prendre soin du matériel du Reich. Il se trouvera toujours des idiots utiles pour servir de chair à canon, mais les ressources en minerais, ça c'est autre chose!!

Luthen passa tomber dans les pommes devant tant d'ignominie. Le souvenir des camarades brûlés vifs ou ceux dont les yeux avaient été picorés par les mouettes lui revenaient brusquement.
Pour un peu, il aurait vomi sur le tapis de ce fumier de rond de cuir.

- Vous êtes désormais sous les ordres de l'Amiral Schönder. Vous prendrez attache dès que possible avec son cabinet pour recevoir vos instructions et votre feuille de route.
Et veillez à avoir une mort utile, ça rattrapera vos états de service comme surfacier !

Adieu !

Gunther saisit la feuille que lui tendaient les tentacules de la seiche. Il claqua les talons et fit un demi tour droite des plus académique, avant de sortir du bureau sans mot dire.
Un certain nombre de malédictions lui passaient cependant par la tête.

Une fois dehors, il respira. De nouvelles aventures l'attendaient.

Prochaine étape, le port et la prise de commandement de son type II...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum