Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John Bart
Très légère brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : US Navy
Nation au Front Pacifique : Aucun
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/04/2010

Dublin...

le Jeu 20 Mai 2010, 18:46
John Bart....John Bart...
Surfacier Américain sans ampleur.Un petit capitaine,descendant d'un grand pirate...
Avec un simple patrouilleur,un petit Elco77,il était parvenu à couler un Torpilleur sortant du port de Toulon.Les artilleurs du navire devaient être ivre pour tirer aussi mal.Profitant de la nuit qui dissimuler sa petit taille,le capitaine avait mener son bateau,tout feux éteints,à quelques nautiques du port.Il avait attendus.L'idée qu'un sous-marins le surprenne immobile et le torpille lui avait effleurer l'esprit.Avant qu'il ne se rende compte que son faible tirant d'eau le mettait à l'abri des torpilles,tout comme son faible tonnage.Illuminé comme un arbre de Noel,sortant du port au pas,ils avaient vu le Torpilleur quitter son abris.Fier comme un roi,rassurer par la présence derrière lui d'un port de sa nation,il ne se méfier de rien.John avait fait lancer la chasse.Moteurs déchainés,sautant sur la crête des vague,le Sweet Madonna, frêle vedette lance-torpille d'à peine cinquante tonnes,se lancer à l'assaut d'un navire vingt fois plus gros que lui.Hurlant comme des cavaliers exhortant leur chevaux avant la charge,ses hommes se hâtèrent aux TLTs,tout en prenant gare à ne pas passer par dessus bord.Bientôt,ils furent repérer.Guider par un puissant projecteur,l'unique canon de 105mm avait commencer à les pilonner.Le premier obus tomba quelques mètres devant la poupe,créant une gerbe d'eau qui trempa les hommes du petit navire.Ils savaient qu'un seul obus risquerait,peut être pas de les envoyer par le fond,mais de causer de sérieux dégâts et de tuer beaucoup d'entre eux.Ce qui serais handicapant...
Le torpilleur commença à virer de bord,afin de venir à leur rencontre.A la barre,John Bart fit effectuer un large cercle à son navire,permettant d'offrir un large boulevard entre lui et le flanc tribord de sa cible,trop lente pour pouvoir compenser sa manœuvre.Les TLTs crachèrent deux torpilles,qui mirent une petite minute avant d'éventrer les flancs du Nazi.Ayant vu les deux fuseaux mortel fendre l'eau en sa direction,le capitaine du navire visé avait pousser les machines à fond pour tenter d'esquiver.Il y parvint.Presque.L'explosion éventra le navire peu blindé,créant une brèche dans sa coque,où l'eau s'engouffra.Il commença à sombrer lentement.Arriver à faible portée,le Sweet Madonna subit les foudres des mitrailleuses de son adversaire.Plusieurs hommes d'équipage tombèrent en hurlant.Un obus de petit calibre vint également à la rencontrer du patrouilleur,éventrant le pont et une partie de la coque,sans que toute-fois l'eau s'y infiltre avec trop de force.John fit prendre le large à son navire,laissant seul le torpilleur à l'agonie pendant quelques instant.Le temps de charger une torpille de 533mm.Elle fut tirée de relativement loin,à l'abri des mitrailleuses et des canons de faibles calibre,sur un navire immobile vouer à couler en quelques heures,à quelques kilomètres seulement de son port.L'ultime torpille eu raison de lui.Il fut couper en deux,et sombra en quelques minutes seulement.Le capitaine coupa le moteur,laissant le patrouilleur perdre de la vitesse.Les blessés furent soignés,les morts jeter à l'eau après une brève dernière prière.L'arriver fortuite d'un destroyer de laissa pas le temps de réparer.Manettes à fond,le capitaine lança son navire vers le large,espérant profiter de sa vitesse pour échapper aux canons de son adversaire.Se remplissant peu à peu d'eau,le Sweet Madonna commençait toutefois à perdre de la vitesse et à s'enfoncer dans la mer.Les obus du destroyer se rapprochaient inexorablement au fur et à mesure que la vitesse diminuer.La proue et les moteurs finirent par voler en éclat dans une explosion qui faillit retourner le petit navire.La vitesse décrut très rapidement,et le bateau s'enfonça.L'équipage sauta à l'eau et s'écarta de l'épave,pour ne pas être aspirer avec lui quand il sombra.Il y eu trois violente explosions,derrière eux.Accompagné de trois gerbes d'eau inondant le pont du destroyer

"-Torpiller !!"

Il tenta de fuir.Difficilement,lorsque la coque est déchirée de la quille jusqu'au pont.Sirène hurlante,il sombra en moins d'une heure.Un sous marin fit alors surface à quelques encablures de l'équipage du Sweet Madonna vouer à la noyade.Il les recueillis.Il s'agissaient d'Anglais.Arriver à point pour couler le destroyer et les sauver.En plonger,ils gagnèrent le large,d'où ils purent envoyer un SOS destiner aux autorités Américaines.Un hydravion emmena les quelques hommes d'équipages survivant jusqu'à Oran.Ils y restèrent deux semaines.A son contentement,John Bart fut affecter à l'armée Sous-Marine et rejoignis là A.F.S Task Force 2.Un long courrier partis d'Oran jusqu'à Dublin,où ils venaient d'être affecter.Une nouvelle aventure commencer pour eux.Ils allaient pouvoir suivre la même voie que ceux qui les avaient sauver de la noyade
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum