Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Passation de commandement

le Mar 30 Mar 2010, 21:23
Le vice-amiral Giaradesky, qui avait été détaché de la Flotte du Nord pour superviser le bureau des opérations spéciales de la Marine à Moscou, gagnant de l'avancement par la même occasion, avait été réintégré dans la Flotte quelques jours avant l'offensive sur Helsinski afin de commander le K-1 Aurora, puissant croiseur lourd de classe Kirov.
Son attachement à la Révolution était connu, c'est pourquoi l'état-major lui avait fait confiance en lui donnant le commandement de ce navire.

Les opinions politiques du contre-amiral ne l'étonnait guère, ce vétéran des guerres révolutionnaires avait décelé en lui depuis longtemps un élément anti-révolutionnaire, mais par sympathie et par respect pour cet officier exemplaire, il avait tenté de faire taire les rumeurs le temps de son commandement
De toutes façons, il ne restait plus grand de ce pourquoi l'octogénaire s'était battu, la politique de Lénine et de Staline avait depuis longtemps balayé l'utopie qui animait les premiers Soviets, alors à quoi bon dénoncer des éléments anti-révolutionnaires qui combattaient dans le même camps, si des êtres encore plus ignobles récoltaient les bonnes grâces du pouvoir en accomplissant des actions aux antipodes des idéaux originaux...


Le verdict venait d'être annoncé, la mascarade se terminait,
lentement la salle se vidait,
dans un recoin sombre de la pièce, le vice-amiral avait assisté à l'écart à toute la séance, d'un air désabusé il tira une dernière fois sur sa cigarette, soupira et l'écrasa du pied en tournant des talons pour sortir de la pièce,


Camarade amiral...

Da, qu'y a t-il dit l'amiral en se retournant

Deux jeunes officiers du NKGB faisaient face au vieil amiral,

Le camarade Boiginsky, un élément anti-révolutionnaire, qui aurait pu le croire camarade,
nous avons été très surpris de voir que des éléments contre révolutionnaires arriver à un tel niveau malgré votre surveillance camarade, à l'ave...

Fais attention á ce que tu dis, j'ai le bras long petit con.., l'amiral fit un signe de tête,
le commissaire politique de la Flotte fit un pas en avant, sortant du recoin duquel il scrutait la scène depuis quelques minutes
de plus, ce n'est pas camarade, mais camarade A-M-I-R-A-L, j'ai gagné mes galons en luttant contre l'envahisseur étranger qui menaçait la Révolution, et mes mérites aux commandes de la Flotte ont été reconnu par le camarade Staline en personne qui m'a décoré de l'ordre de Lénine.

Nous devons reprendre l'offensive contre les éléments fascistes sévissant en Baltique, je vous demanderez donc camarades, d'être bref et concis, je n'ai pas de temps à perdre en bavardages.

Les jeunes officiers intimidés et mal á l'aise semblaient hésiter...

heu... oui, bien sûr camarade amiral, le bureau local du NKGB nous a donné un dossier pour vous,
il contient le dossier des officiers de votre flotte sur lesquels planent certains soupçons

Le plus jeune officier tendit d'une main tremblante le dossier,

Merci camarade, j'y jetterai un coups d'œil et soyez sûr que je surveillerai ces officiers. La lutte contre les éléments anti-révolutionnaires, je connais, cela fait depuis plus de 20 ans que je la pratique...
Sur ce, excusez moi, je dois retourner à la capitainerie remplir certains papiers en vue de ma prochaine prise de commandement.

Laissant abasourdis les deux officiers du NKGB, l'amiral quitta la salle du jugement, le responsable politique de la Flotte lui emboitant le pas.

La tête de ces jeunes, bravo Androv, tu les a encore terrorisé
Mais non Vassili, il faut savoir être ferme avec fouines, ils tétaient encore leur mère que j'avais déjà qu'étais déjà sur la ligne de front.
Au fait, j'ai oublié mon briquet, tu peux me passer le tien,

Bien sûr.. ah, la poubelle est là...

Parfait... passe moi le dossier, ce torchon.

le NKGB a les yeux partout, mais il semble avoir oublié l'une de ses règles, dit Vassili en riant,
ne jamais nommer un commandant et un responsable politique ayant combattu ensemble aux postes clefs d'une même unité...
avatar
Elena Marszalkowska
Concepteur
Flottille au Front Atlantique : A plus !
Nombre de messages : 6243
Age : 103
Date d'inscription : 02/08/2009

Infos
Nationalité: AC AC

Re: Passation de commandement

le Ven 16 Juil 2010, 20:02
"Manifeste du Parti Communiste", "La Révolution prolétarienne et le renégat Kautsky", "La Guerre civile en France"... Elle sourit. Tous les ouvrages nécessaires au bon communiste étaient présents dans cette bibliothèque. Sur sa gauche, deux exemplaires de la patriotique "Pravda", posés sur le bureau, venaient compléter le tableau. Bien qu’elle adhère volontiers aux idéaux utopiques russes, sa conception du communisme ne collait que très peu avec la concentration de richesses présentes dans cette seule pièce. Comment pouvait-on exposer dans une même pièce une collection de grands vins français et des ouvrages partisans du pouvoir prolétaire ? C’était la première fois qu’elle était convoquée chez l’Amiral et cette atmosphère la rendait mal à l’aise.

Elle sursauta quand la porte s’ouvrit. Son garde-à-vous fut tout de même impeccable lorsque le gros bonhomme pénétra dans la pièce. Elle ne l’avait jamais vu et elle ne pu se retenir d’esquisser un léger sourire lorsque les histoires d’Androv, évoquant un gros tonneau de vodka fiché d’une guirlande de médailles, lui revinrent en tête.
La barrique se dirigea vers elle, arborant un grand sourire porcin et levant ses bras potelets au ciel.


- Camarade Commandant Marzi.. euh Marsz.. Marszalkowska, enfin je vous rencontre !

- Amiral.

Il lui tapota l’épaule d’une main et lui montra un fauteuil de l’autre.

- Veuillez vous assoir.

- Oui Amiral, merci. Vous m’avez fait demander ?

- Bien bien, vous avez raison, soyons directs. Lui montrant la bouteille de vodka qu’il venant de sortir de l’un des tiroirs. Un verre ? Non, soyons directs, c’est vrai. Il lui en servit un tout de même. Vous n’êtes pas sans savoir que ce cher Androv est porté disparu depuis quelques mois maintenant. C’est vraiment très gênant, il était un excellant élément.. et un excellant patriote, un vrai russe ! Elena ne put masquer l’irritation qui suivit cette réplique. Comprenez que je me trouve actuellement dans une situation très délicate. La Siviernii Flot n'a plus de "chef". J'ai lu quelques rapports racontant que vous tentiez, avec plus ou moins de succès, de guider cette flotte en l'absence de son vrai meneur. Ces difficultés ne paraissent guère étonnantes si l'on considère vos origines. Vous ne devez assurément votre faible réussite qu'au métissage dégradant qui compose également en majorité cette flotte!

La jeune femme devint écarlate de colère. Elle allait écraser les accoudoirs de son fauteuil et bondir sur le gros porc lorsque celui-ci l'interrompit, arborant un sourire dédaigneux.

- Mais apparemment mon avis sur la chose n'est pas partagé par tout le monde. Je n'ai d'autre choix que de vous nommer à la tête de la Siviernii Flot.

Saisissant sont verre et lui tournant le dos :

- Ne vous faites cependant pas d'illusion, ce n'est que temporaire. Soyez prévenue, je ne tolèrerai aucune erreur et prendrais plaisir à vous envoyer dans l'un de ces fameux camps au moindre dérapage.

Il fit signe au soldat présent à l'entrée de la pièce. Celui-ci ouvrit la porte et fit signe au commandant de sortir, lui adressant un sourire aussi dégoutant que celui de son supérieur. Lorsqu'il eu fermé la porte derrière Elena, celle-ci fit volte face et lui envoya un violent coup de pied dans les parties intimes. Il se roula au sol de douleur alors qu'elle s'éloignait, l'air soulagé.

_________________
"Dans l'administration, on ne doit pas dormir au bureau le matin sinon on ne sait plus quoi faire l'après-midi."
avatar
Elena Marszalkowska
Concepteur
Flottille au Front Atlantique : A plus !
Nombre de messages : 6243
Age : 103
Date d'inscription : 02/08/2009

Infos
Nationalité: AC AC

Re: Passation de commandement

le Lun 09 Aoû 2010, 23:11
Aeroport d'Helsinki. Le commandant Marszalkowska, accompagnée de quelques membres de la Siviernii Flot et de leur équipages attendant en salle d'embarquement. Un commis fit signe à la jeune femme et lui demanda de la suivre jusqu'à la salle des radios.

- Elena, c'est Igov. Nous venons d'arriver à Murmansk avec le "cadeau" made in US. Chernei, Gregor, Mikza et Kalienka sont avec moi. Où en êtes vous de votre côté?

- Nous arrivons dans peu de temps. Le reste de la flottille est avec moi à Helsinki. Seul Igor se trouve à Sebastopol, mais il prend l'avion de son côté et nous rejoint dès que possible. Profite du temps de libre que tu as en notre absence pour nous organiser un petit gala. Notre flottille aura bien besoin de se détendre avant les évènements à venir... Ah, je te laisse, on nous appelle pour l'embarquement!

Elle raccrocha le combiné et hâta le pas vers l'officier qui lui faisait signe.

_________________
"Dans l'administration, on ne doit pas dormir au bureau le matin sinon on ne sait plus quoi faire l'après-midi."
avatar
Elena Marszalkowska
Concepteur
Flottille au Front Atlantique : A plus !
Nombre de messages : 6243
Age : 103
Date d'inscription : 02/08/2009

Infos
Nationalité: AC AC

Re: Passation de commandement

le Dim 15 Aoû 2010, 19:56
Des consignes de l'Amirauté venait d'arriver. Elles contredisaient ce qui avait été précédemment dit et ordonnait à la Siviernii Flot de se regrouper en Baltique.
Elena prit donc le téléphone, passablement irritée par ces changements répétés de situation, et appela Igov.


- Igov, on annule tout. Gregor est déjà au courant et est à Leningrad. Chernei, Mikza, Kalienka et toi prenez de suite l'avion pour Helsinki ou Leningrad!

- Euh... Très bien Elena mais..

- C'est comme ça, à bientot.

Elle répéta l'opération avec Igor Sarbanov et Badak Altar, restés à Sébastopol.

_________________
"Dans l'administration, on ne doit pas dormir au bureau le matin sinon on ne sait plus quoi faire l'après-midi."
avatar
Elena Marszalkowska
Concepteur
Flottille au Front Atlantique : A plus !
Nombre de messages : 6243
Age : 103
Date d'inscription : 02/08/2009

Infos
Nationalité: AC AC

Re: Passation de commandement

le Ven 29 Oct 2010, 09:41
Elena était à nouveau convoquée dans le bureau de l’Amiral. Les derniers évènements n’avaient pas été en sa faveur. Le succès de l’opération Koursk avait été rendu impossible par la puissance germanique. Avec toute la volonté, tout le talent qu’on puisse avoir, escorter le Petropavlovsk hors de Baltique aurait été impossible. La jeune femme le savait mais elle devait faire face aux conséquences. L’amiral avait été clair, il ne lui permettrait aucune erreur, aucun échec.
Elle ferait face et assumerait sa faute. Elle accepterait les railleries de ce vieux porc. Ce qui la rendait nostalgique et amère était la perte des fidèles camarades avec lesquels elle avait combattu ces dernières années.

Elle était assise depuis de longues minutes maintenant, attendant devant la porte de son supérieur, obligée de faire face au jeune officié qu’elle avait malmené quelques mois auparavant. Ce dernier entra dans le bureau et en ressortit peu après. Arborant un sourire méprisant, il fit signe au vice amiral Marszalkowska d’entrer. Elle soupira longuement, se leva et passa par la porte.

[…]

Quelques mois étaient passés. Elena, déchue de son commandement et poursuivie par la police militaire sous l’impulsion de l’Amiral « Porcov », avait été contrainte de quitter les terres soviétiques. Sans attaches et fidèle à sa volonté de combattre l’ennemi nazi, elle atterrit à Londres où un haut gradé de la force navale française libre l’attendait. Les orgueilleux français continuaient leurs efforts de rassemblement de leur flotte. De nombreux français s’étaient engagés contre les puissances de l’Axe et leur allié Vichyste mais l’amirauté recrutait également les exilés des nombreux autres pays envahis.
La candidature du vice-amiral déchu de la Siviernii Flot éveilla donc l’attention et fut accueillie avec beaucoup d’enthousiasme.

L’impression qu’elle ressentait devant la prestance de l’Amiral français était incomparable avec le dégout qu’elle éprouvait pour son homologue soviétique. Au contraire de ce dernier, celui-ci l’accueillit chaleureusement et se montra rapidement confiant et intéressé par l’expérience d’Elena.
Après quelques minutes d’entretien l’Amiral proposa à la jeune femme une affectation au sein de la Force Navale Occidentale, basée à Alger. L’officier obtint toutefois en contrepartie l’assurance de pouvoir profiter à loisir des contacts soviétiques qu’Elena avait gardé à l’Est.

Le vol pour l’Algérie décolla 3 semaines plus tard. Un commandant nommé Divine l’accueillit et l’amena à la rencontre de sa nouvelle flottille. Le voyage fut l’occasion d’échange triviaux au sujet des différents matériels des marines française et soviétique.

_________________
"Dans l'administration, on ne doit pas dormir au bureau le matin sinon on ne sait plus quoi faire l'après-midi."
avatar
Manuels Rodrigues
Tempête
Autre pseudo : Jack MacDaniels
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : Força Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : Commonwealth
Flottille au Front Pacifique : AVF
Nombre de messages : 503
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Commonwealth Brésilien/Commonwealth

Re: Passation de commandement

le Mar 02 Nov 2010, 11:12
Alexander venait de rentrer à Helsinki quand il apprit sa convocation devant l'amirauté soviétique. Il se rendit donc à l'amirauté, se demandant les raisons de sa convocation. On le fit entrer :

Camarade Bystrov, vous nous avez déçus, ainsi que l'ensemble de la mère patrie. Vous avez perdu l'un de nos meilleurs sous-marins, et vous avez mené à sa perte la Podvodnaia Sila Sievera. Et vous n'avez même pas réussi à assurer le passage du Petropavlosk. Ainsi, nous vous retirons le commandement de Podvodnaia Sila Sievera, et nous vous retirons de l'arme submersible. Pour information, c'est le camarade Vladimir Sveldsky qui vous remplacera à la tête de la flottille. Vous pouvez partir, et ne revenez que quand vous aurez accompli de grandes choses.
Contenu sponsorisé

Re: Passation de commandement

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum