Attention ! Offres express ! Toutes les nations sur tous les fronts sont ouvertes à l'inscription (sauf le Brésil). Profitez-en, ça ne va pas durer !

Partagez
Aller en bas
avatar
Admiral Louis Mountbatten
Amiral Anglais
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral britannique
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 25/01/2008

Infos
Nationalité: Anglais

Une situation critique

le Mer 19 Aoû 2009, 21:43
Assis dans son bureau, l'air grave, l'Amiral Mountbatten attendait les nouvelles qu'il avait demandées avec impatience. Il essayait de s'occuper l'esprit en remplissant de la paperasse mais rien n'y faisait il était nerveux.

Cette après midi était suffoquante et le thé ne suffisait plus à le désaltérer. Chose extraordinaire venant de lui, Il avait même été à autoriser son personnel à retirer les cravates et les vestons tant la température atteignant des records.

Finalement, de légers coups à sa porte lui signalèrent que des nouvelles arrivaient enfin. Sans attendre, il se releva de son siège et alla à la rencontre de l'officier des communications qui venait à lui.


" Alors bon sang, quelles sont les nouvelles ? Vous avez rétabli le contact radio ? Voila presque 2 jours que nous n'avons plus aucune nouvelle du secteur. "

- Oui Amiral, nous pensions d'abord à un problème technique mais cela ne semblait pas plausible à une telle envergure ... Comment aurions nous pu expliquer qu'aucun poste radio émetteur de la zone ne puisse fonctionner et ce au même moment ?

L'amiral coupa la parole à l'officier:

" Oui bon alors venez en aux faits et vite !"

- Désolé Amiral. Il s'avère en fait que la base de Malte à subi une attaque de grande envergure. Une attaque commando d'abord, suivie d'une attaque aérienne et pour finir d'un bombardement cotier effectué par des navires lourds de la Regia Marina.

" Quoi ?? !!! Et personne ne nous préviens ? Mais qu 'est ce qu'il foutent sur ce maudit rocher ? Pourquoi n'ont ils pas envoyé des messages pour décrire la situation ?"

- C'est à dire que les forces enemies ont apparemment préparé l'offensive de nombreux mois à l'avance. Tout semblait réglé comme du papier à musique mais heureusement l'île n'a pas été prise. Cependant, voici le rapport que nous avons eu et les dégâts sont colossaux. Je suis en attente d'autres rapports notamment en ce qui concerne les pertes humaines qui s'annoncent elles aussi colossales ...

L'officier tendit une feuille à l'amiral. On pouvait voir à son air qu'il redoutait le pire ... La réaction de l'amiral allait probablement faire grand bruit ...



L'amiral resta sans voix, le teint blême à la vue de la feuille du rapport. Sans un mot il retourna s'assoir à son bureau... La situation était terrible et il allait devoir prendre des mesures au plus vite.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum