Attention ! Offres express ! Toutes les nations sur tous les fronts sont ouvertes à l'inscription (sauf le Brésil). Profitez-en, ça ne va pas durer !

Partagez
Aller en bas
Invité
Invité

Opération Screwdriver/Tournevis

le Dim 07 Déc 2008, 21:57
Ils avaient fait un très long vovage, depuis ce lointain port du nord de la Grande Bretagne jusqu'à cette ville ensoleillée de l'Afrique du Nord.
Rien que des spécialistes en construction navale, leur mission était d'établir un bilan, un état du gigantesque navire et proposer toutes les modernisations possibles, comme ils l'avaient fait et réalisé avec les Nelson ou les vieux cuir. de Sa Majesté datant de la Première Guerre Mondiale, bref, des pro ....
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Mar 09 Déc 2008, 16:35
Le tout avait commencé quelques semaines plus tôt, peu après "Torch", lors d'un entretien De Gaulle - Churchill, ce dernier, passionné de la question navale et ancien First Lord of the Admiralty ( Ministre de la Marine), s'était renseigné sur le devenir des 2 grands navires de ligne stationnant en Afrique du Nord, il savait que l'un d'entre eux devait rejoindre les Etats-Unis dans quelques mois mais que devenait son jumeau ?
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Jeu 11 Déc 2008, 13:34
De Gaulle prit son temps pour répondre, des souvenirs revinrent ... la spectaculaire évasion du grand navire inachevé sous les bombes allemandes, embarquant des ouvriers volontaires pour continuer le travail pendant toute la traversée jusqu'en Afrique du Nord ... puis les années sombres ... et voici quelques semaines, cette lamentable affaire pendant Torch...

Il serait indispensable de le moderniser également répondit de Gaulle, je ne suis pas un spécialiste de la Marine, comme vous, Monsieur le Premier Ministre, mais je sais que cela nécessite des installations portuaires gigantesques dont nous ne disposons pas en Afrique et celles des Alliés sont surchargées de travail...
- L'un de nos plus grand shipyard vient de se libérer plus tôt que prévu et son plan de travail est vide pour quelques mois, nous le mettons bien volontier à votre disposition, Général, ne pas utiliser un tel "capital ship" serait une trahison envers le monde libre ...
Je ne peux que souscrire à vos propos, Monsieur le premier Ministre et vous remercie au nom de la France Combattante, je vais consulter l'Amirauté française et vous tenir informé des suites données..
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Lun 15 Déc 2008, 12:55
Quelques semaines plus tard, une mission britannique sous le commandement du Chief Naval Architect Ian Macmurray s'envolait à destination du Maroc.
Macmurray ( pourtant habitué aux cuirassés, il avait déjà modernisé les Nelson et Rrodney ainsi que the" Old Lady", le Warspite) fut saisi de respect à la vue du grand navire, les deux gigantesques tourelles quadruples, concentrées à l'avant et pointant leurs tubes de 380 mm vers le ciel, "chacune d'elles doit peser autant qu'un destroyer de bonne taille" se dit il.
Sur le pont, grouillait une foule de marins et ouvriers réparant le navire des combats des semaines précédantes contre la flotte américaine.
MacMurray examinait les superstructures , observants les nombreuses traces d'impacts lorsque son attention fut attirée par un jeune matelot s'évertuant, maladroitement, à dévisser une plaque de tôle aussi noircie que déchiquetée.
S'approchant de lui Seaman, give me your screwdriver, please .., le marin se mit au garde à vous, montrant d'une mimique qu'il ne comprenait pas,; Le mettant au repos d'un geste, le Chief Architect, désignant le tournevis, your screwdriver, please ...
Ha ... mon skroudraïvert, mon tournevis, le voila, Mon Commodore, heu ... My Commandant tout en lui tendant l'outil.
S'en emparant, l'Architecte fit sauter 2 rivets et la plaque se détacha d'elle même [i] That 's all" fit il en rendant le tournevis à son propriétaire.
Pendant toute la semaines les britanniques, accompagnés de leurs homologues français, noircirent des centaines de pages, dessinèrent des dizaines de croquis et prirent autant de photos, de toute évidence, cela ne poserait aucun problème, le navire étant récent, il suffirait d'en revoir l'armement anti-aérien et l'équiper de radars.. mais encore fallait que le cuirassé parvienne jusqu'à la lointaine Ecosse.....
avatar
L'amiral Muselier
Amiral des Forces navales françaises libres
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral FFL
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/01/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Mer 17 Déc 2008, 11:48
Dans un bureau quelque part à Alger, un téléphone résonne…

Allo ?...

Communication depuis Londres pour L’amiral Muselierdis une voix fluette dans l’appareil…

C’est lui-même…

Bien monsieur, un instant s’il vous plaît je vous mets en relation avec votre correspondant…

Silence troubler par un grésillement…

Allo ? Amiral Muselier ?

Oui mon Général, je vous écoute…

Alors, avez-vous reçu le rapport de Rabat ?

Oui mon Général, je l’ai sous les yeux en ce moment même…

Et qu’en pensez vous, Muselier ?

Eh bien nos spécialistes prévoient tout un tas d’amélioration et de remplacement du matériel existant tel entre autre un démantèlement des équipements attaché au Loire 130, de nouveaux radars ainsi qu’un renforcement des systèmes anti-aériens... seulement cela ne peut se faire sur place…

Et que propose t-il alors?

Nos experts l’ont jugé apte à faire le voyage que vous aviez suggérer, mon Général…

Il est donc en état de prendre la mer ?

Affirmatif mon Général, sous une grosse quinzaine il peut quitter la rade… euh… mais il nous faut l’accord des Britanniques par contre, mon Général…


Silence prolongé...

Ca j’en fait mon affaire Muselier… tenez moi au courant de l’évolution de la situation…

A vos ordres mon Général…


La ligne est coupée…
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Ven 19 Déc 2008, 11:46
L'officier se présenta, un volumineux rapport dans les mains.
La mission navale est revenue du Maroc, voici son rapport, Monsieur le Premier Ministre..
Chuchill lui demanda d'en faire une synthèse verbale.
Le navire est récent et sain, système propulsif en parfait état, il suffira d'en débarquer les sytèmes d'armes les plus obsolètes et de les remplacer par de l'armement anti-aérien conséquent et d'installer des radars, cela ne pose aucun problème, par contre....
Churchill dévisageat son interlocuteur d'un air interrogateur, par contre, sa venue en Ecosse pose problème, les français n'ont pratiquement plus de bâtiments d'escorte opérationnels au Maroc depuis cette malheureuse affaire Torch et le cuirassé ne pourra faire la route seul...
Churchill prit le temps de réfléchir quelques secondes, bien... alertez toutes les unités britanniques de Gibraltar à la Mer d'Irlande, qu'elles interviennent dans la mesure de leur disponibilité pour escorter le Jean Bart à destination !
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Mar 23 Déc 2008, 23:45
En fin de compte, Bob Shark était resté au Maroc, une somptueuse silhouette aux yeux de braises lui ayant fait raté son avion ....
Le télégramme était succint, Screwdriver, les français étaient d'accord, il était attendu à bord du Jean Bart trois jours après Noël, puis un montant se terminant par quatre zéros...
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Jeu 25 Déc 2008, 16:41
Un officier se présenta devant Jean Marie Legoff, capitaine de vaisseau et surtout, nouveau Pacha du Jean Bart, message de Londres, mon Commandant, un journaliste américain va nous rejoindre pour effectuer la traversée sur le JB jusqu'en Ecosse.
Legoff équarquilla les yeux, un journaliste ...... breton de souche, son caractère bourru et entier était connu par toute la "Royale", transmettez à Muselier que le Jean Bart n'est pas un bateau-mouche effectuant, pour les touristes, des navettes entre la Tour Effeil et Notre Dame..
- Cela ne vient vient pas de l'Amiral, mon Commandant.....
- Alors de qui ?
- message direct du Cabinet du Général, mon Commandant..
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Jeu 25 Déc 2008, 21:05
un message de l'Admiralty, Monsieur le Premier Ministre... que dit il , répondit Churchill,
Le Bismarck et le Gneisenau sont au large de la Bretagne et font route vers le sud, Sir..
- vers le Maroc ?
- Peut être, Sir...
avatar
L'amiral Muselier
Amiral des Forces navales françaises libres
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral FFL
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/01/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Dim 28 Déc 2008, 11:54
Le soleil se lève sur Carlton Gardens. Seul spectateur de l’aurore, un homme grand et mince se tient derrière le bow-window, le téléphone à la main…

Allo… Amiral Muselier ?

Oui, comme promis il y a quelques jours nous avons l’autorisation des Britanniques…

Hmmm ?...oui… bien…

Quand cela ?

Oui, cela me semble être une bonne date…

Oui tout a fait…

Faite intervenir les unités Françaises sur place…

Combien ?...

Ah tout de même… et bien c’est parfait…

Transmettez mes vœux de réussite au commandant Legoff…

Bien… oui, vous aussi Muselier…

N’oubliez pas de me faire rapport régulièrement, Amiral…

Oui, c’est cela… tout à fait…

Au revoir…


Le Général, jeta un œil sur le calendrier qui traînait sur le bord de son bureau. Peu de cases séparaient ce jour du grand départ.
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Dim 28 Déc 2008, 21:12
Robert Shark avait rejoint le Jean Bart, le commandant du navire avait donné quartier libre aux équipages du cuirassé et de son escorte... une dernière nuit à terre, la veillée d'arme, qui savait combien d'hommes allaient la toucher de nouveau.
Le lendemain, le Capitaine de Vaisseau Le Goff, pacha du cuirassé et de la formation avait eu une longue conversation téléphonique avec l'Amiral Muselier, au Quartier-Général des FNFL à Alger, recevant les dernières consignes...
Invité
Invité

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Lun 29 Déc 2008, 11:07
Le Jean Bart et son escorte étaient parés à l'appareillage, tant hommes que machines sous pression.. il ne restait plus qu'à attendre la nuit.
Un officier radio s'approcha du CV Le Goff, un message de Londres , Le Goff déplia le télégramme :
- Soyez assuré du soutien de toute la France Combattante dans votre glorieuse mission dont la réussite contribuera grandement à la victoire finale.
Vive La France Libre
Vive La France Eternelle

signature : CdG
avatar
LMF
Créateur tout-puissant à la retraite
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 13142
Date d'inscription : 27/05/2007

Infos
Nationalité: AC AC

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

le Ven 23 Jan 2009, 19:07
Après un long voyage, une lettre arriva un matin au 43 de la rue de Constantine à Alger...

Contenu sponsorisé

Re: Opération Screwdriver/Tournevis

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum