Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Alessio Adoni
Légère brise
Autre pseudo : Ryan goodwin
Nation au Front Atlantique : Américain
Flottille au Front Atlantique : Niaf
Nation au Front Pacifique : Anglais
Nombre de messages : 18
Age : 34
Date d'inscription : 25/09/2012

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique)/Commonwealth Américain (Atlantique)/Commonwealth

Changement de nationalité

le Dim 02 Avr 2017, 22:04
194... cette foutu guerre tourne mal j'en ai bien peur...

"Commandant, commandant!! Un message urgent"
Le commandant Alessio sur le pont de son navire "Iris" vit arriver son officier radio en courant.

Alessio bien que surpris, prit le message en se demandant ce qui pouvait être aussi urgent en cette fin d'année après leur périple de 5 mois dans l'Atlantique nord, si loin de chez eux...

Qui plus est sa flottille avait engagé le trajet retour et après le passage de la manche qui n'avait pas était de tout repos, il esperait être tranquille, surtout avec la cargaison qu il trimnallait.... quelle idée de faire autant de contrebande a la fois... la moitié du navire en est rempli.

Quelle fut sa surprise de voir l'en-tête du message, au sigle de l'Etat Major,

Urgent stop.. nouveaux ordres stop.. direction bordeaux stop..

"Matelot!! demandez au commandant Silvio de me joindre par radio immédiatement svp... dites lui... qu'on a va avoir des problèmes"

cela me dit rien qui vaille....

Quelques dizaines de minutes plus tard :

"Salut Silvio, désolé de te déranger mais on a un problème, je viens de recevoir un message de l'état major... on ne rentre pas directement en Italie.. on a l'ordre de rentrée à Bordeaux... non je ne sais pas pourquoi et avec "notre cargaison" cela ne me plais pas du tout je te l'avoue..."

Et la nuit n'as pas fini de réserver des surprises... De nouveau l'officier radio avec un message important sé présente. Il annonce un nouveau problème, rapidement transmis.


"Tu vois, un problème ne viens jamais seul Silvio, un destroyer allemand va nous escorter à Bordeaux. On doit le retrouver dans 12h00"... "Silvio je sais pas se que tu en pense mais ça pue cette histoire..."

Brusquement lors du contact suivant il n'y eu plus de réponse du Zara de Silvio Bruzzi.

Un navire de pêche vint nous faire des signaux optiques qui ne laissèrent pas beaucoup de solutions :

"Commandant Bruzzi évadé avant arrestation . venons de sa part. Prévoyez vos armes et tous vos hommes loyaux pour prise de force du cuirassé Littorio amarré à Bordeaux pour le 29/03. Destroyer allemand en approche avec police militaire italienne et Gestapo. Armes et contrebande découvertes. Bruzzi conseille sabotage pur et simple du navire atelier. Départ sur cuirassé vers USA

La suite est facile à connaître. Une nouvelle vie devait commencer. Chez les alliés.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum