Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Brian Peterson
Grand-frais
Autre pseudo : Silvio Bruzzian
Nation au Front Atlantique : USA
Nation au Front Pacifique : GB
Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 06/05/2015

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique)/Commonwealth Américain (Atlantique)/Commonwealth

Changement nation Silvio Bruzzi

le Dim 02 Avr 2017, 21:49
Parti vers Mourmansk en mission avec la IaMas pendant 3 mois, le capitaine Bruzzi est a présent contraint de fuir l'Italie....

En effet le voyage à Mourmansk n'a pas servi qu'à faire la guerre mais a aussi permis de récupérer de grosses cargaisons de produits... illicites. Des grosses quantités d'armes a feu, de cigarettes de contrebande, de liasses de fausse monnaie et un tas d'autres choses illégales.

Tout ceci envoyées par bateau par le frère des cousins de la soeur de la tante a mon père. En Italie la famille y a que ca de vrai ! Donc il a bien fallu rendre service. 

Enfin même si j'avais pas eu envie ca aurait mal tourné de retour en Italie. C'est oncle Waldo a Naples qui avait déjà prévenu oncle Mocini a Milan que je serais à Tarente le mois prochain. Et les frères Mancolini devaient venir me voir si j'étais pas d'accord...

 La famille... c'est parfois... dangereux de pas être d'accord.

Enfin bon. 

En Russie tout c'est bien passé. On avait tout prévu. un cargo américain a fait le transport jusqu'en Angleterre. La cest passé sur un cargo russe. 

Qui irait imaginer un transport de marchandise à destination de l'Italie qui irait par Mourmansk !

on a appelé ça nos "affaires de neige". 

Même intercepté par la radio police militaire, qui irait trouver bizarre qu'on emmene des "affaires de neige" en arctique!

"Ici Cargo pouschkine XI signale un Iceberg droit devant et confirme que nous avons bien vos "affaires de neige" 

Même en clair c'est pas suspect. Donc on a tout trimbale sur le navire atelier de la flotille. C'est d'Alessio. On lui a mis une ou deux caisses de côté pour son commerce personnel et on est rentré. 

Arrivé en Italie mon Oncle Waldo a eu la géniale idée d'envoyer le télégramme :

" les "affaires de neige" sont très attendues en Sicile. Nous en avons besoin rapidement pour pouvoir les utiliser et les distribuer a la population." 

La les douaniers ca leur a sauter aux yeux. 170 tonnes d'équipements de sport d'hiver importés en Sicile... niveau discrétion c'est mort. 

La moitié de la famille a été arrêtée en Italie, la police militaire a mis mon Zara sous séquestre et je suis obligé de voler un cuirassé Littorio en pleine inauguration, et de couler plusieurs gardes cotes pour pouvoir fuir ce pays ou je n'ai plus que la prison comme avenir.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum