Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Stephen Guth
Tempête
Autre pseudo : Steven Gutmann
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : National Italian American Fleet
Nation au Front Pacifique : USA
Nombre de messages : 696
Age : 45
Date d'inscription : 12/02/2013

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique ET Pacifique) Américain (Atlantique ET Pacifique)

Tu vuoi fare l'Americano, ma sei nato in Italy

le Dim 02 Avr 2017, 21:46
New -York, Little Italy , 25 mars
 
Il pleut...
 

 
Stefan rentre s'abriter dans une petite trattoria de Mulberry Street au nom évocateur de Oh sole Moi !
Grosse ambiance ! C'est l'anniversaire du patron Giorgio.
 

 
Mais dans la petite salle un homme ne lui est pas inconnu.
Leurs regards se croisent, l'un et l'autre se reconnaissent.
Ernest Burger !!
Il l'avait rencontré à l'époque avec son frère qui travaillait pour l'abwehr avant d'être arrêté lui aussi. Ils avaient essayé de le convaincre de participer à l'opération Pastorius…
Bon sang ! Mais… ils ont déclenché l'opération Pastorius !!
 
Comprenant que cette vieille connaissance allait voir en lui un témoin gênant, Stefan tente de s'éclipser.
 
Burger le rattrape devant le restaurant, s'ensuit un échange de coups et 2 coups de feu retentissent.
Un homme git par terre. Ernest Burger...
 

 
Les badauds s'arrêtent, les habitants se penchent à leur fenêtre, des sirènes se rapprochent déjà.
Stefan enfoui dans sa poche le Lüger de Burger, mais la panique le submerge.
Il ne doit pas se faire arrêter, entré illégalement  dans le pays il pourrait être considéré comme un saboteur, et finir attaché à un poteau avec douze balles dans la peau, voir même sur la chaise électrique.
 
Mais pas le temps de réfléchir la police cerne  déjà le quartier.
 
 
Bordeaux, 9 mois plus tôt…
 
Benini Mussolito, rédacteur en chef de la gazette de la Prima, rejoint le navire de Stefan à bord d'une vedette rapide.
Stefan sur le pont, l'accueille avec une joie non dissimulée.
 
Benito !! Quel bon vent t'amène ?


Rien de bon, justement Stefan lui répond-il la mine grave.


Viens, allons dans ma cabine, et explique moi.
 
Là Benini commença un long monologue, entrecoupé de quelques réactions brutales de Stefan.
Il parla des rapports de l'Abwehr concernant la  récente confrontation en mer du Nord. Des critiques transmises par la Kriegsmarine, concernant le refus de suivre les consignes données par les Allemands, et aussi de…
 
Le poing de Stefan vint s'écraser sur son bureau.
 
Mais bon sang !! On ne va pas me reprocher de refuser une consigne de repli, alors que l'ennemi était largement à notre portée !?? Voilà un adversaire à notre mesure, et je devrais accepter de rompre l'engagement sans rien dire ?


Je sais Stefan, ce n'est pas dans vos habitudes, mais même si la Regia Marina est peut être la plus efficace, ce n'est pas certainement elle qui a le plus d'influence en plus haut lieu. N'en déplaise au Duce...
 

 
Il expliqua ensuite que la Gestapo avait reçu une lettre de dénonciation, et qu'elle avait fouillée sérieusement dans le passé de la famille de Stefan.
 
Je ne sais pas si tu étais au courant mais ton frère et toi êtes des Mischling.
 
Il raconta ensuite que son frère avait été arrêté, et que la Gestapo avait transmis le dossier aux Italiens.
 

 
Comme tu le sais peut être, depuis le décret royal n°1381 du 7 septembre 1938, une loi raciale visant les Juifs étrangers en Italie ou dans l'Empire, les naturalisations postérieures à janvier 1919 sont annulées, et les Juifs dénaturalisés ou étrangers doivent quitter l'Italie et ses possessions.


Mais !? Je ne suis pas juif Benini !


Pour eux c'est tout comme..


Eux ?


Gestapo, Kriegsmarine, Regia Marina aussi probablement. Vous vous êtes hissé au sommet des flottes de l'axe toi et tes capitaines, vous avez combattu sur tous les fronts, vous avez affiné et propagé les méthodes de triangulation modernes au sein de l'axe, mais vous vous êtes probablement fait quelques ennemis en chemin.
Et pour finir… j'ai une douloureuse nouvelle pour toi.






Ils sont venus chercher ta famille à Tarente… Ils les ont tous fusillé. Je suis désolé Stefan...
 
Benini vit les poings de Stefan se serrer, et ses yeux rougir...
 

 
Tu dois partir avec moi Stefan, c'est une question d'heure avant qu'ils n'abordent ton navire.


Les lâches...Ils me paieront cela...Mais ils sauront que tu m'as aidé si j'embarque avec toi?!


Alors fais ce que tu as a faire...


Au revoir Benini. Mon ami...

Dans le froid saisissant,  la sentinelle de garde vit en contre-jour la silhouette de Benini Mussolito emmitouflé dans son épaisse capote à capuche sortir de la cabine, et rejoindre la rapide embarcation qui l'avait menée à bord du PM Barolo.
 
2h plus tard le radio du bord toquait à la porte de la cabine, un message à la main.
Faute de réponse, il retoqua. Echangea un regard avec la sentinelle, puis ouvrit la porte.
Là, inconscient gisait Benini Mussolito.
 
La rapide vedette n'était plus qu'à quelques encablures des côtes espagnoles.
De là, Stefan embarquerait discrètement à bord d'un cargo Vénézuelien à destination de New-York.


Sur place, profitant de sa connaissance de la langue et des années passées au sein de la Regia Marina, il se fondrait dans la communauté italienne.
 

 
Jusqu'à ce 25 mars...
 
 
New -York,  Little Italy
 
Il ne pleut plus...
 
Stefan cherche une issue, le quartier semble bouclé. Une voiture de police s'approche.
Il fait mine de regarder l'intérieur d'une vitrine pleine d'affiche de propagande, la voiture s'arrête juste derrière lui.
 
 

 
La panique, une seule issue rentrer dans la boutique.
Il referme la porte rapidement et respirant un grand coup, il ferme les yeux  quelques secondes tentant de ralentir son rythme cardiaque affolé.
 
Mais derrière lui une voix forte retentit,
 
Hey guys, you're in the right place, Sign in and enlist today !
 

 
Votre nom ?


Stefan…Heu... Stephen Guth !


Guth ? Un nom de bouffeur de choucroute ça non ? Little Germany n'existe plus à Manhattan depuis l'incendie du Général Slocum ! Ton patronyme me déplait...pas très New-Yorkais...Tu arrives d'où mon gars ??


Hé bien...De la province autonome du Bolzano… Le Tyrol du Sud si vous préférez. Enfin… je veux dire, ma famille est originaire de là bas vous savez. Cette région est germanophone, et a été rattachée à l'Italie après la grande guerre.
Et… heu… nous sommes partis à la montée du Fascisme !
 
(silence)
 
Humm bouffeur de pastrami alors.… Moi aussi j'aime bien ça ! Ok mon gars. Tu sais naviguer ?


Un peu… d'expérience sur le sujet. On va dire… que j'ai quelques aptitudes à la bataille navale oui.


Mouais...De toute façon ne t'inquiètes pas, dans la Navy nous avons les meilleurs marins du monde, et maintenant tu vas en faire partie toi aussi ! Tu vas pouvoir botter le cul de ceux qui t'ont poussés vers la sortie. Montre leur que tes racines sont désormais  à New-York mon gars !
 
Stefan sorti du bureau de recrutement presque soulagé.
Plus qu'à suivre sa belle destinée… et chantonner...
 

 
Tu vuoi fare l'americano,
americano, americano,

ma sei nato in Italy,
senti a me, non c'è niente a fare
okay, napolitan.

Tu vuoi fare l' americano,
tu vuoi fare l' americano…

 
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum