Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Alfonso Pena
Petite brise
Autre pseudo : Jan Van Ecke
Nation au Front Atlantique : USA
Nation au Front Pacifique : USA
Nombre de messages : 37
Age : 44
Date d'inscription : 22/11/2008

Infos
Nationalité: Américain

Changement de nation Brésil - UK

le Mar 08 Nov 2016, 15:07
[salut après deux années passées chez les danseurs de Samba, j'aimerai découvrir une autre nation. Merci - MP de demande envoyé en parallèle]

Le vieux destroyer aux couleurs brésiliennes passait le chenal d'entrée de Scapa Flow. Le drapeau sur lequel la devise inspirée d'Auguste Comte flottait à l'arrière du bâtiment. L'état du fanion indiquait que le navire avait passé de longues heures dans les eaux chahutées de la mer du Nord.
Le commandant du navire surveillait la manœuvre pour la forme, son équipage était chevronné, et parmi les brésiliens, ils faisaient partie des plus expérimentés. Mais il regardait tout de même les flots, ces satanés u-boot étaient bien capables de revenir.

Les installations du port des Orcades se rapprochaient lentement. Ils accostèrent à proximité d'un vieil escorteur norvégien. Celui-ci avait l'air aussi mal en point que le classe Para qu'Alfonso avait commandé ces derniers mois.
La dernière mission n'avait pas été de tout repos. Les troupes de l'Axe tenaient fermement la 'route du fer'. Il avait ferraillé avec des italiens. En repensant au rapport de force défavorable au large des Fjords, il fût subitement las. Il avait dû laisser le reste de la flotte se réfugier dans un port russe pour revenir ici chercher ses ordres, au fin fond de l’Écosse.

Mais il n'aperçut personne à quai.
En se tournant vers son second il dit : 'je descends aux nouvelles, que tout le monde reste à bord dans un premier temps'. Vu le froid de canard qu'il faisait dehors, il ne punissait personne.
Le second acquiesça.

L'entrevue avec l'amiral anglais avait été bref. Les réparations du destroyer brésilien n'était pas une priorité, d'autant plus que le cuirassé de la flotte était coincé pour un moment.
L’État major à Rio l'avait mis, lui et son équipage à disposition de l'Amirauté britannique.

En recevant son ordre de mission, il fût soulagé de ne pas être cantonné à terre. Son nouveau commandement n'était pas prestigieux, un navire marchand flambant neuf avait dit l'amiral. La loi prêt bail avait au moins cela comme avantage, les navires livrés par les cousins du nord était en meilleur état que le plus récent des rafiots Brésiliens.

Il voyait plusieurs avantages à sa nouvelle affectation. D'abord il n'aurait plus aussi froid. Voir ses fiers marins greloter sur le pont lui faisait toujours mal au cœur.
Ensuite avec un peu de chance il pourrait s’arrêter entre l'Angleterre et la Méditerranéenne au Portugal.
S'imaginer attablé devant une bonne brandade, arrosé d'un vino verde lui redonna le moral. Ce chapitre ne se terminait pas si mal tout compte fait....
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum