Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sean O'Driscoll
Violente tempête
Nombre de messages : 1544
Date d'inscription : 14/07/2010

Infos
Nationalité: Britannique/Américain (Pacifique) Britannique/Américain (Pacifique)

Re: Batteries et schnorchel

le Ven 13 Mai 2016, 21:18
Darth Vader a écrit:Trop complexe à coder sans doute. Et je crois que c'était une volonté des admins de l'époque.
N'était-ce pas liée à la mission attribuée aux PNJ ou, autrement dit, à l'objectif recherché derrière cette intégration de PNJ ? L'une des idées centrales, si je ne me trompe pas, était la protection des ports. Cela permettait notamment d'éviter que certaines forces soient complètement assiégées dans leurs ports par l'ennemi.
avatar
Brian Peterson
Grand-frais
Autre pseudo : Silvio Bruzzian
Nation au Front Atlantique : USA
Nation au Front Pacifique : GB
Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 06/05/2015

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique)/Commonwealth Américain (Atlantique)/Commonwealth

Re: Batteries et schnorchel

le Ven 13 Mai 2016, 21:23
On a un peu dévier du sujet mais mon point de vue c'est que certains port rien qu avec les PNJs de surface des fois c'est tendu. Si en prime on ajoute des PNJ subs, certains ports seront impossible a approcher. Trop dangereux.
avatar
hans weimar
Violente tempête
Autre pseudo : "aucun"
Nation au Front Atlantique : allemagne
Flottille au Front Atlantique : Die Gruppe von Angriff der Drachen
Nation au Front Pacifique : "aucune"
Nombre de messages : 1094
Age : 56
Date d'inscription : 03/06/2008

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Batteries et schnorchel

le Ven 13 Mai 2016, 23:10
Zig FRIED a écrit:Personnellement, je ne vois pas trop ou est le problème?
Les PNJ tire sur les surfaces le jour et sur les subs la nuit. Et il est même logique qu'ils grenade un sub qu'ils auraient détecté au cours de leur déplacement.

si ce n'est qu'ils grenadent également les subs le jour.
avatar
Zig FRIED
Violente tempête
Autre pseudo : Wazabi THESAKE
Nation au Front Atlantique : Roumain
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Japonais
Flottille au Front Pacifique : 8-KTK
Nombre de messages : 1011
Age : 46
Date d'inscription : 16/09/2013

Infos
Nationalité: Roumain/Japonais Roumain/Japonais

Re: Batteries et schnorchel

le Ven 13 Mai 2016, 23:21
C'est logique puisque le tir de Charge ASM n'est en aucune sorte lié au cycle Jour/Nuit. Sur ce point là, les PNJ utilisent les même règles de tirs que nous.
Lothar von Arnauld
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Aleksey Koltchak / William Chester
Nation au Front Atlantique : USSR
Flottille au Front Atlantique : Tchernomorskii Flot
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Gator what else
Nombre de messages : 3670
Date d'inscription : 14/05/2013

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique) Soviétique/Américain (Pacifique)

Re: Batteries et schnorchel

le Sam 14 Mai 2016, 14:38
oui c'est logique mais pas égalitaire...
Quoi que à la place de les empêcher de grenader, j'ajouterais l'option torpillage pendant la nuit
avatar
hans weimar
Violente tempête
Autre pseudo : "aucun"
Nation au Front Atlantique : allemagne
Flottille au Front Atlantique : Die Gruppe von Angriff der Drachen
Nation au Front Pacifique : "aucune"
Nombre de messages : 1094
Age : 56
Date d'inscription : 03/06/2008

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Batteries et schnorchel

le Sam 14 Mai 2016, 14:43
Lothar von Arnauld a écrit:oui c'est logique mais pas égalitaire...
Quoi que à la place de les empêcher de grenader, j'ajouterais l'option torpillage pendant la nuit

j'allais justement en parler, mais tu m'as devancé.
Terence Kelly
Jolie brise
Autre pseudo : Moana Atawhai
Nation au Front Atlantique : US Navy
Flottille au Front Atlantique : Tenth Fleet - Operations Division
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 13/04/2013

Infos
Nationalité: ???

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 16:46
Bonjour Messieurs,

Je n'arrive que tardivement mais je vois qu'il y a beaucoup d'idée à droite et à gauche et ce sujet me parle puisque je suis à la fois chasseur de sub dans l'Atlantique et sous marinier dans le Pacifique. J'ai donc fait les frais de la triangulation à plusieurs reprises mais je n'hésites pas une seconde à l'utiliser contre les subs.

A mon sens la problématique de la triangulation a déjà été maintes fois discutés et la conclusion reste systématiquement la même. On ne sait pas faire mieux dans la V1 et les Admins ont tranché sur la légalité de son utilisation. La problématique vaut malgré tout le coup d'être discuté pour la V2 et je dirais que nous devons (joueurs et admins) trouver comment corriger ce problème qui, à mon sens, n'a pas sa place dans Das-Boot.

L'idée de base du sujet étant le Schnorkel je commencerai par là. Si j'ai bien compris l'origine du besoin, c'est principalement de ne pas pouvoir rester bloquer sous une meute ASM sans pouvoir faire surface de façon sécurisé le temps de recharger les batteries. Je ne vois pas trop le besoin de changer la situation actuelle dans le sens où c'est lié à une mauvaise gestion de ses batteries et des événements au dessus de sa tête. L'aspect historique reste discutable à mon sens et si cette fonction est implémenté et donc octroie un avantage aux subs, il me semblerait normal d'y ajouter un risque de détection mais surtout d'ajouter une conso CO2 liée au temps passé sous l'eau hors schnorkel. Les sous marins de l'époque ne pouvait pas rester éternellement sous l'eau en attendant que ça se passe en surface.

Le problème de la triangulation est d'avantage un problème de capacité de détection des subs et je pense que c'est plus cet axe là qu'il faut travailler. Il me semble que durant la ww2 les positions des subs étaient connus de façon macro grâce à leur passage à des points clefs (détroits, ports en territoire occupée, passage près des territoires ennemis) et lors d'attaques de convois. Si ces fonctions étaient implémentées dans la V2, elles permettraient de savoir qu'un sub à quitter Brest tel jour à tel heure, a été vue près de l'Irlande tel autre jour et qu'il a attaqué un convoi tel autre jour au milieu de l'Atlantique Nord. Les forces alliées saurait donc qu'un sub rode dans ce coin. Ma proposition étant que ces infos soit transmise à l'EM qui aurait la charge de les utiliser à bon escient. On peut aussi imagine qu'un convoi qui est attaquer par une meute en 2h n'a pas le temps de transmettre son rapport et reste donc discrète mais qu'un sub en surface se ferait également détecté. A charge aux PJ de remonter leurs infos à l'EM de leur coté. Ce système permettrait à un EM efficace de cartographier les positions macros des flottilles adverses et donc permettrait de s'affranchir des flèches dans la boussole (je ne parle pas du bonus de déplacement). A charge aux capitaines des subs de calculer sa route pour éviter tout risque de détection qui pourrait nuire à sa mission et il y réfléchirait à 2 fois avant de couler un convoi. Le fonctionnement serait le même pour les unités de surface bien entendu.

Une fois que la position d'un sub est clairement connu dans un secteur, il faut encore le débusquer avant qu'il ne l'ait quitter. Le système actuel du "je me déplace sur une case à l'aveugle, j'ASDIC pour vérifier et je lâche mes grenades si j'ai de la chance" ne me plaît clairement pas. Quand un sub en IP met 6UT pour changer de case et qu'un ASM va lui dépenser 5UT en slow puis 3UT pour ASDIC (s'il le détecte ... ), on favorise clairement le sub. En réalité la 1ere détection doit être difficile mais le suivi de la cible doit être à l'avantage de l'ASM à l'aléa des probabilités près. Actuellement, les hydrophones sont peu utilisés parce-qu’ils sont considérés comme des ASDIC discret et moins efficace, à tort. L'hydrophone tel que je le vois (si Vador peut confirmer puisque ça semble être son domaine) est un moyen de détection permanent, discret mais perturbable. Je m'attends donc en me déplaçant en slow sur la case d'un sub en flanck à avoir une détection gratuite de ma cible. Ce système forcerait une gestion de la profondeur (moins détectable) et de la vitesse (plus détectable). La détection ne permettrait pas d'avoir une solution de tir mais de savoir qu'un sub est bien là. Un ASDIC confirmerai la solution de tir et permettrait de lâcher ses grenades. La proposition de réglage de profondeur me parait intéressante et directement raccordable à ma proposition. L’hydrophone des subs devrait fonctionner de la même façon mais on peut lui ajouter un avantage de détection des cases adjacentes grâce à l’officier sonar aux oreilles d'or par exemple. Ici aussi l'hydrophone ne permettrait pas d'avoir une solution de tir mais seulement qu'un navire est dans le coin avec sa vitesse. Si on veut aller plus loin, l'identification ne serait que partielle (2 hélices et gros moteurs donc un croiseur par ex) sans savoir si c'est un ASM ou non. Seul le périscope donnerait le détail des infos avec la solution de tir. En cas de changement de case, un sub détecté précédemment doit avoir une pénalité de détection et le chasseur doit connaître son cap. On peut imaginer que si la cible était complètement visible sur la case précédente, elle garde un statut visible sans solution sur la suivante. Il faut refaire un ASDIC avec succès pour obtenir une solution de tir et les probabilités pourrait être revu dans ce cas pour équilibrer l’échappatoire du sub. La détection et l'attaque par avion devraient être revu également avec une détection d'un sub en surface depuis un vol à haute altitude et en IP depuis un vol à basse altitude. La fuite du sub serait facile par l'immersion à plus forte profondeur et pour l'équilibre, il faudrait peut être que sa détection soit connu. De la même façon, l'attaque d'un sub en IP par grenadage aérien pourrait être envisagé avec une forte probabilité de couler mais une faible probabilité de touche.

Ce que je propose là remet à plat beaucoup de chose mais j'ai l'impression que la triangulation ne serait plus possible (ou uniquement avec les bonus de déplacement ce qui limite fortement l'usage) et en rendant les subs plus détectable de loin sans pour autant les rendre facilement attaquable.

Of course, proposition à débattre et affiner.
avatar
Wilhelm Von Darmstadt
Vent frais
Autre pseudo : Matsudaira Kazuto (松平 和人)
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : I.Reichsflotte Vanaheim - 34. Langstrecken-Unterseebootsflotte Phönix
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Daisan Kantai Asakaze
Nombre de messages : 183
Age : 19
Date d'inscription : 30/09/2015

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais Allemand/Japonais

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 17:31
Euuuuh grenadage aérien ? Si on se fie à l'aspect historique des choses, c'est mort assurée pour les subs, l'avion représente la majorité des pertes u boot donc si l'on inclut le grenadage aérien alors que les subs n'ont pas beaucoup de chances de survie contre les meutes asm, ils n'en auront plus du tout... Surtout si le sub est solitaire. Mais je dois admettre que tes idées restent très intéressantes Wink
Pourquoi ne pas partir sur cette base ? Quand tu parles d'avions, tu parles d'avions embarqués ou basés au sol ? PJ ou PNJ ?
avatar
Sean O'Driscoll
Violente tempête
Autre pseudo : Roy O'Driscoll
Nation au Front Atlantique : Grande-Bretagne
Flottille au Front Atlantique : Force H
Nation au Front Pacifique : Etats-Unis D'Amérique
Flottille au Front Pacifique : Louisiana Gators Lafayette
Nombre de messages : 1544
Date d'inscription : 14/07/2010

Infos
Nationalité: Britannique/Américain (Pacifique) Britannique/Américain (Pacifique)

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 17:58
Terence Kelly a écrit:L'hydrophone tel que je le vois (si Vador peut confirmer puisque ça semble être son domaine) est un moyen de détection permanent, discret mais perturbable. Je m'attends donc en me déplaçant en slow sur la case d'un sub en flanck à avoir une détection gratuite de ma cible. Ce système forcerait une gestion de la profondeur (moins détectable) et de la vitesse (plus détectable).

J'envisageais un truc un peu de la sorte. Pour moi, le système actuel de gestion des vitesses est un peu aberrant. On se déplace en flank, on se met en slow quand on arrive sur position, on fait ce que l'on a à faire et on se remet en flank. J'aurais tendance à proposer un système où l'on intégrerait au déplacement la possibilité de réaliser des actions complémentaires. On pourrait alors avoir enfin un intérêt à réduire sa vitesse de déplacement. Si tu te déplaces en slow, tu gagnes une capacité d'hydrophone que tu n'as pas en flank.

Bref, le système que je propose vise à remettre la dimension vitesse (on pourrait d'ailleurs imaginer d'aller au-delà du simple slow-3/4-flank) au centre du jeu. Actuellement, le meilleur navire est assez largement celui qui est le plus rapide. Avec ma proposition, la vitesse intrinsèque du navire resterait une donnée importante, mais c'est davantage l'usage tactique/stratégique de la vitesse qui aurait son importance. La vitesse serait d'ailleurs, dans le système que j'envisage, une donnée du navire en visuel qui s'afficherait de la même manière que le cap.

Je pourrais développer à un moment ou à un autre, mais j'hésite à aller plus loin dans mon exposé avant de savoir où en est la V2. Ca ne sert pas forcément à grand chose de prévoir un système de déplacement & combat révolutionné - car cela induirait une modification assez profondes des confrontations ASM/sub et surfaciers/surfaciers (on pourrait enfin imaginer des confrontations au long cours et en mouvement : le rush à 4 navires sur une même cible pour éviter qu'elle puisse fuir n'aurait alors plus le même intérêt) - si les grandes lignes de la V2 sont déjà fixées et qu'un travail important a déjà été réalisé.


Terence Kelly a écrit:La détection ne permettrait pas d'avoir une solution de tir mais de savoir qu'un sub est bien là. Un ASDIC confirmerai la solution de tir et permettrait de lâcher ses grenades.

Je proposerais un truc un peu différent. La détection par hydrophone permettrait bel et bien le grenadage, mais celui-ci serait moins précis. Il serait d'autant moins précis si le submersible est en profondeur ou à une vitesse relativement lente.
Terence Kelly
Jolie brise
Autre pseudo : Moana Atawhai
Nation au Front Atlantique : US Navy
Flottille au Front Atlantique : Tenth Fleet - Operations Division
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 13/04/2013

Infos
Nationalité: ???

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 18:51
Anton Zaykov a écrit:Euuuuh grenadage aérien ? Si on se fie à l'aspect historique des choses, c'est mort assurée pour les subs, l'avion représente la majorité des pertes u boot donc si l'on inclut le grenadage aérien alors que les subs n'ont pas beaucoup de chances de survie contre les meutes asm, ils n'en auront plus du tout... Surtout si le sub est solitaire. [...] Quand tu parles d'avions, tu parles d'avions embarqués ou basés au sol ? PJ ou PNJ ?

Je parle d'avion embarqué pour le grenadage aérien et la détection. A mon sens Das-Boot reste un jeu de guerre navale donc il faut garder l'aspect navale plus que aéro navale. Dans mon idée la probabilité de touche par grenadage aérien doit être faible pour que l'usage standard reste un navire et ses armes ASM. On peut limiter la capacité également par une très faible capacité d'emport par navire donc peu de chance réelle de couler un sub. Après si besoin on peut limiter les avions à la détection seule.

Sean O'Driscoll a écrit:
Je pourrais développer à un moment ou à un autre, mais j'hésite à aller plus loin dans mon exposé avant de savoir où en est la V2. Ca ne sert pas forcément à grand chose de prévoir un système de déplacement & combat révolutionné - car cela induirait une modification assez profondes des confrontations ASM/sub et surfaciers/surfaciers (on pourrait enfin imaginer des confrontations au long cours et en mouvement : le rush à 4 navires sur une même cible pour éviter qu'elle puisse fuir n'aurait alors plus le même intérêt) - si les grandes lignes de la V2 sont déjà fixées et qu'un travail important a déjà été réalisé.

Au contraire, il vaut mieux exposer tôt et les Admins verront ce qui est faisable ou non et jugerons de l’intérêt de remettre en cause ce qui est déjà codé.

Sean O'Driscoll a écrit:
Terence Kelly a écrit:La détection ne permettrait pas d'avoir une solution de tir mais de savoir qu'un sub est bien là. Un ASDIC confirmerai la solution de tir et permettrait de lâcher ses grenades.

Je proposerais un truc un peu différent. La détection par hydrophone permettrait bel et bien le grenadage, mais celui-ci serait moins précis. Il serait d'autant moins précis si le submersible est en profondeur ou à une vitesse relativement lente.

Le problème de l'Hydrophone est que tu connais vaguement un cap mais c'est beaucoup plus complexe d'avoir une distance. De nos jour c'est sans doute faisable sans trop de problème avec plusieurs hydrophone embarqué et triangulation mais à l'époque j'en doute fort.
avatar
Zig FRIED
Violente tempête
Autre pseudo : Wazabi THESAKE
Nation au Front Atlantique : Roumain
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Japonais
Flottille au Front Pacifique : 8-KTK
Nombre de messages : 1011
Age : 46
Date d'inscription : 16/09/2013

Infos
Nationalité: Roumain/Japonais Roumain/Japonais

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 19:00
Certaines idées sont intéressantes.

Pour le Schnorkel, Seul certains types de subs y auront droit mais par contre, je doute qu'il était utilisé au combat donc pas certain qu'il apporte un avantage tactique

Si la triangulation est supprimée:
Peut être faudrait il donner aux PNJ la possibilité d'envoyer des messages à l'EM surtout si ceux ci sont à portée de réception. Ces PNJ pourraient annoncer la présence de navires ennemis ou les attaques de subs sur leur position (même si ils ne sont pas attaqués directement). Si un PNJ se trouvant seul se fait coulé en moins de X Heures ne lui laissant pas le temps d’émettre, un message pourrait arriver à l'EM 48H après en disant un truc du style: "Le navire Tartempion n'as pas envoyé de CR depuis 48H. Ces dernières coordonnées connues étaient approximativement X;Y". Si un sub (ou des surfaces) attaquent, ils sauront qu'ils prennent le risque d'avoir de la visite, si le sub ne fait que de la reconnaissance, il ne risquera rien (enfin presque rien). Cela permettrait par la même occasion, de redonner de l'importance à l'EM.
Pour qu'un sub (ou tous les navires de combat) ne gagnent des PP, il faut qu'ils attaquent et touchent leur cibles. Peut être faudrait il leur donner la possibilité de gagner des PP lorsqu'il repère des navires et le signale sur la carte (moins que lors d'un tir mais leur rôle de reconnaissance serait enfin reconnu).
Pour les PNJ qui font de grands trajets (US => GB ou autres), il faudrait définir des zones de couvertures radio soit en direct (de navires à station radio terrestre), soit par l'intermédiaire d'avion de reconnaissance qui pourraient effectuer des vols de manières aléatoire du fait de la rotondité de la terre (peut être une fois par cycle de jour).

Pour les vitesses, il y a sans doute une réflexion a avoir sur le sujet. Personnellement, je doute que pendant les combats, les commandants s'amusaient à déduire leur vitesse pour tirer surtout que à partir d'une certaine masse, la stabilité doit être suffisante pour faire feu et avoir de bonnes probabilité de touche. Tout comme le fait que les Asdics devaient avoir la même efficacité même si le navire n'était pas en slow. Pour les hydros, ceux ci devront continuer a se faire en slow mais avec une certaine probabilité de trouver des cibles potentielle à une case, voir deux si c'est un sub qui l'utilise mais comme signalé avant, en donnant simplement la direction et non pas la position exacte. Une introduction de la couche thermocline (avec une variation de profondeur à chaque chgt de cycle mais connu de chaque sub) pourrait redonner de l'importance à l'utilisation de la variation de profondeur chez les subs.
avatar
Sean O'Driscoll
Violente tempête
Autre pseudo : Roy O'Driscoll
Nation au Front Atlantique : Grande-Bretagne
Flottille au Front Atlantique : Force H
Nation au Front Pacifique : Etats-Unis D'Amérique
Flottille au Front Pacifique : Louisiana Gators Lafayette
Nombre de messages : 1544
Date d'inscription : 14/07/2010

Infos
Nationalité: Britannique/Américain (Pacifique) Britannique/Américain (Pacifique)

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 19:03
Terence Kelly a écrit:Le problème de l'Hydrophone est que tu connais vaguement un cap mais c'est beaucoup plus complexe d'avoir une distance. De nos jour c'est sans doute faisable sans trop de problème avec plusieurs hydrophone embarqué et triangulation mais à l'époque j'en doute fort.
Le grenadage par saturation - ou barrage attack - cela se faisait aussi. Technique développée initialement par Frederic John Walker qui consistait à mettre 3 ASM en ligne saturant la zone de grenades.
avatar
Sean O'Driscoll
Violente tempête
Autre pseudo : Roy O'Driscoll
Nation au Front Atlantique : Grande-Bretagne
Flottille au Front Atlantique : Force H
Nation au Front Pacifique : Etats-Unis D'Amérique
Flottille au Front Pacifique : Louisiana Gators Lafayette
Nombre de messages : 1544
Date d'inscription : 14/07/2010

Infos
Nationalité: Britannique/Américain (Pacifique) Britannique/Américain (Pacifique)

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 19:09
Zig FRIED a écrit:Pour les vitesses, il y a sans doute une réflexion a avoir sur le sujet. Personnellement, je doute que pendant les combats, les commandants s'amusaient à déduire leur vitesse pour tirer surtout que à partir d'une certaine masse, la stabilité doit être suffisante pour faire feu et avoir de bonnes probabilité de touche.
Une réduction de la vitesse pouvait être décidée dans les phases de combat, tout en sachant que cela augmentait la létalité pour les deux parties. En outre, ce que l'on pourrait prendre en compte dans le coût en UT du dernier déplacement et tir connexe, c'est le positionnement tactique. On manœuvrait pour se présenter face à l'ennemi sous l'angle voulu. Là encore, il y avait des choix très tactiques, parce que l'on pouvait tenter de présenter la proue pour réduire la surface exposée à l'ennemi, mais cela limitait le nombre de canons actifs et les capacités de tir.
Terence Kelly
Jolie brise
Autre pseudo : Moana Atawhai
Nation au Front Atlantique : US Navy
Flottille au Front Atlantique : Tenth Fleet - Operations Division
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 13/04/2013

Infos
Nationalité: ???

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 19:14
Pour ajouter un point sur les profondeurs de grenadage variable. L'idée me semble très intéressante mais complexe à mettre en place s'il faut refaire un ASDIC à chaque changement de profondeur. Le coût en UT va s'envoler par rapport au coût des subs.

Par contre je serais pour être fidèle à l'histoire en donnant un malus aux grenades Japs qui explosaient trop court a début de la guerre (jusqu'à mi 43).
avatar
Zig FRIED
Violente tempête
Autre pseudo : Wazabi THESAKE
Nation au Front Atlantique : Roumain
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Japonais
Flottille au Front Pacifique : 8-KTK
Nombre de messages : 1011
Age : 46
Date d'inscription : 16/09/2013

Infos
Nationalité: Roumain/Japonais Roumain/Japonais

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 19:40
Terence Kelly a écrit:
Pour ajouter un point sur les profondeurs de grenadage variable. L'idée me semble très intéressante mais complexe à mettre en place s'il faut refaire un ASDIC à chaque changement de profondeur. Le coût en UT va s'envoler par rapport au coût des subs.
Si quelqu'un sait répondre ou peux se renseigner auprès de personnes qui s'y connaissent, pourrait il nous dire si les probabilités de touche variaient avec la profondeur ainsi que les dégâts?

Terence Kelly a écrit:
Par contre je serais pour être fidèle à l'histoire en donnant un malus aux grenades Japs qui explosaient trop court a début de la guerre (jusqu'à mi 43).
Ca tombe bien, il me semble que le jeu se passe en fin 43.

Sean, si on commence à introduire la placement, ça va devenir difficile à gérer les combats (surtout lorsque l'on est sur smartphone). Par contre, peut être rajouter un tacticien dans les membres d'équipage qui donneraient un bonus au combat (mais peut être cela serait-il redondant avec le palier en tir et/ou navigation ou l'ingénieur ainsi que l'officier d'armement)?


Dernière édition par Zig FRIED le Dim 15 Mai 2016, 19:50, édité 1 fois
avatar
Sean O'Driscoll
Violente tempête
Autre pseudo : Roy O'Driscoll
Nation au Front Atlantique : Grande-Bretagne
Flottille au Front Atlantique : Force H
Nation au Front Pacifique : Etats-Unis D'Amérique
Flottille au Front Pacifique : Louisiana Gators Lafayette
Nombre de messages : 1544
Date d'inscription : 14/07/2010

Infos
Nationalité: Britannique/Américain (Pacifique) Britannique/Américain (Pacifique)

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 19:49
Zig FRIED a écrit:Sean, si on commence à introduire la placement, ça va devenir difficile à gérer les combats (surtout lorsque l'on est sur smartphone). Par contre, peut être rajouter un tacticien dans les membres d'équipage qui donneraient un bonus au combat (mais peut être cela serait-il redondant avec le palier en tir et/ou navigation ou l'ingénieur ainsi que l'officier d'armement)?
Je n'ai jamais soutenu qu'il fallait introduire le placement. J'ai précisé que cet aspect pouvait être pris en compte - de manière indirecte - dans le coût en UT lors du déplacement avec attaque.
avatar
Zig FRIED
Violente tempête
Autre pseudo : Wazabi THESAKE
Nation au Front Atlantique : Roumain
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Japonais
Flottille au Front Pacifique : 8-KTK
Nombre de messages : 1011
Age : 46
Date d'inscription : 16/09/2013

Infos
Nationalité: Roumain/Japonais Roumain/Japonais

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 19:51
Ah, Ok. Désolé d'avoir mal interprété ce que tu disais.
Terence Kelly
Jolie brise
Autre pseudo : Moana Atawhai
Nation au Front Atlantique : US Navy
Flottille au Front Atlantique : Tenth Fleet - Operations Division
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 13/04/2013

Infos
Nationalité: ???

Re: Batteries et schnorchel

le Dim 15 Mai 2016, 20:12
Zig FRIED a écrit:
Terence Kelly a écrit:
Pour ajouter un point sur les profondeurs de grenadage variable. L'idée me semble très intéressante mais complexe à mettre en place s'il faut refaire un ASDIC à chaque changement de profondeur. Le coût en UT va s'envoler par rapport au coût des subs.
Si quelqu'un sait répondre ou peux se renseigner auprès de personnes qui s'y connaissent, pourrait il nous dire si les probabilités de touche variaient avec la profondeur ainsi que les dégâts?

La profondeur joue sur les dégats indirects de façon majeur. Une grenade à grande profondeur fera le même dégât qu'à faible profondeur mais une fois fragilisé la coque va se prendre bien plus chère à grande profondeur et ne résistera peut être plus à la pression. D'ailleurs je trouve que le jeu n'intègre pas assez ce genre de dégât. J'ai déjà fini un combat avec très peu de point de coque sur mon sub et sans avoir la moindre voie d'eau ou incendie qui serait directement dommageable. C'est pourtant majoritairement ce genre de chose qui finira le sub pendant la guerre.
La probabilité de touche ne doit pas être plus élevé si la valeur de profondeur est réglé correctement. Après il faudra ajuster la tolérance sur la profondeur.
Lothar von Arnauld
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Aleksey Koltchak / William Chester
Nation au Front Atlantique : USSR
Flottille au Front Atlantique : Tchernomorskii Flot
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Gator what else
Nombre de messages : 3670
Date d'inscription : 14/05/2013

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique) Soviétique/Américain (Pacifique)

Re: Batteries et schnorchel

le Lun 16 Mai 2016, 16:09
Si justement, lors d'un grenadage, si la profondeur des grenades est mal estimée, le sub ne subira pas de dégâts.
avatar
Lanzo Klopp
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Kriegsmarine - U-bootswaffe
Flottille au Front Atlantique : 34. Unterseebootsflotte Phönix
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 525
Date d'inscription : 28/04/2015

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Batteries et schnorchel

le Mar 17 Mai 2016, 10:44
Les propositions de Terence sont très bonnes surtout sur le principe,

Ce qui est bien c'est que le débat ne concerne pas qu'une idée mais aussi des concepts à introduire pour enrichir le jeu sub:

1- redonner à la profondeur une plus grande importance, faire en sorte qu'elle soit une option efficace pour échapper aux ASM, et pourquoi pas qu'elle soit le premier choix, le sub évoluera ainsi dans un espace à 3 dimension,

2- retravailler le repérage sub qui devrait ne plus s'appuyer sur les MS, ni de pouvoir les renifler de loin,

3- faire en sorte que le résultat sur le terrain passe par un travail collectif, et une collaboration à grande échelle,

4- donner à la vitesse une importance stratégique à celle ci,
pour moi flank doit être une vitesse de manœuvre seulement (exp: pour fuir), tu ne repère rien et tu touche rien, tu est visible de plus loin, et tu use ton moteur,

5- permettre au sub d'avoir avec un hydrophone une genre de reco aérienne, qu'ils ne soit plus aveugle à -25m,

6- permettre au sub d'opérer sur les Océans,

Le plus important n'est pas de favoriser les sub mais tout en ayant des sub vulnérables, varier le GP et modifier au moins la lutte ASM et le rapport Sub/ASM,

En effet les ASM ont été essentiellement des escortes défensives, bien qu'il ait eu des patrouilles ASM de soutien pour intervenir sur les sub repérés et soutenir et appuyer les escortes, C'est le réco qui fut la force offensive ASM,

J'ajouterai un autre point:
IG l'ASM chasse le sub, c'est une bonne chose d'ailleurs, mais le sub quand à lui, il chasse quoi? quand on sait que couler les PNJ's n'a aucun impact,

Tout ça pour dire que le jeu Sub ne trouvera son essence qu'avec un développement du jeu soutien,

Je fait juste remarquer que de parler de principes donne un cahier des charges, on devras chercher des idées pour le satisfaire, c'est une bonne approche pour faire évoluer le jeu, que l'idée traduise un besoin et qu'elle ne soit pas qu'une inspiration, je dis ça juste pour canaliser nos efforts,
avatar
Darth Vader
Concepteur
Autre pseudo : Anakin Skywalker - Ex Indiana
Nation au Front Atlantique : Côté Obscur
Flottille au Front Atlantique : Flotte Impériale
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 3071
Date d'inscription : 13/09/2013

Infos
Nationalité: AC AC

Re: Batteries et schnorchel

le Mar 17 Mai 2016, 11:05
Non, ça ne donne pas un cahier des charges. Du tout.

Un cahier des charges chez nous, c'est d'abord :
-Définir ce qui est en place actuellement si ça existe dans le jeu (ça permet de faire un tour du propriétaire)
-On pointe ce qui est positif et ce qui est négatif dans le système en place (permet de voir sur quels points on doit travailler)
-On expose les principes de la "réforme" qu'on veut. Il faut qu'il y ait un consensus sur cette approche.
-On détaille les changements, en les argumentant sur ce qu'ils apportent et en quoi ils répondent aux principes exposés plus haut.

Un autre aspect important : on parle pas de code et on laisse cet aspect à ceux qui savent faire (le travail du codeur étant de convertir le Cahier des charges en structures de code). Après, si le codeur dit que ce sera compliqué, on l'écoute, mais ça c'est du bon sens.

Donc, si vous voulez vous amusez à ça :
-Vous faites avant tout un inventaire de ce qui existe (ça vous permettra de comprendre à quel point l'équillibrage est compliqué je pense)
-Vous vous mettez d'accord sur des principes de bases,
-Vous détaillez.

Et comme toujours, n'oubliez pas qu'en dernier ressort, nous déciderons. Nous pouvons très bien décider de prendre rien du tout, et vous aurez travaillé pour rien. Ce qui peut être frustrant, certes, mais sur ce point, je pense pouvoir dire que nous n'accepterons pas de plaintes. Par contre, soyez certains que même si un cahier des charges ne voit pas le jour, nous serons attentifs à toutes les propositions. Et que s'il voit le jour, nous le prendrons au sérieux. Mais encore une fois, gare à la frustration.

PS : Si vous vous organisez pour créer un tel CdC, merci de créer un topic dédié ou j'appelle Bob. Ou Thémis. Méfiez vous, elle a la rage contrairement à Bob, et elle mord. S'il se déroule bien, sans attaques personnelles ou hors sujets, je pense pouvoir dire que nous le garderons ouvert. Sinon, il gagnera un magnifique code 42. Comme d'hab quoi.

_________________


Merci Grim pour cette signature Smile
avatar
Vio Morvan
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : US NAVY
Flottille au Front Atlantique : La Tenth Fleet
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 07/03/2014

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Batteries et schnorchel

le Mar 17 Mai 2016, 11:41
J'aime bien l'idée de redonnez a l'hydrophone son utilité.

L'idée de Terence est bien, surtout sur le faite que le sub puisse écouter a une certaine profondeur a un rayon donné a partir du sous marin.

Pareil pour le navire ASM.

Un coup d'hydrophone avec un rayon d'une case autour du navire permet de savoir si le sub qui est a 3 ou 4 cases,  d'avoir une orientation approximative de l'emplacement du sub.
L'orientation peut s'afficher sur la boussole en forme de cone plus ou moins epais en fonction de la distance du sub, mais est temporaire et disparait des qu'on fait une action ou on change de fenetre.
Plus on s'approche du sub plus l'orientation se precise, plus le cone ce rétréci.
Une fois que le sub se fait accrocher dans le perimetre de l'hydrophone d'une case du navire on peut avoir son emplacement précis.

Tout cela marche en fonction du bruit émi par l'objet chasser (sub ou navire) vitesse, profondeur, etc.

Bien sur les Sub equipés de l'hydrophone peuvent faire la meme chose.

Bien sur un spécialiste hors pair rajoute de la précision sur l'orientation de l'objet chassé.

J'espere que j'ai été assez explicite.
Je ne sais pas si cela reste applicable.

Mais je trouve que cela ressemble plus a de la chasse ASM.
avatar
Lanzo Klopp
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Kriegsmarine - U-bootswaffe
Flottille au Front Atlantique : 34. Unterseebootsflotte Phönix
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 525
Date d'inscription : 28/04/2015

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Batteries et schnorchel

le Mar 17 Mai 2016, 12:12
Quand je dis CdC, comprenez que c'est au sens figuré, je veux juste dire qu'il serait intéressant de répertorier les choses que l'on voudrais avoir et d'en débattre, allez sur un CdC proprement dit serait peut être trop compliqué pour nous, et au-dessus de nos moyens et nos prérogatives,

Je m’explique: je prend exemple sur la question profondeur:
On pourrait avoir différentes idées et variantes proposées qui verseraient toutes dans le sens de la valorisation de ce paramètre, ce serait bien de canaliser nos efforts dans ce sens,

Vio par exemple parle sur le principe de détection du sub et de la navigation aveugle des sub en profondeur deux "questions" qui peuvent être traitées par une idée: l'hydrophone,

Pour ce qui est de l'application, les règles du jeu sont claires sur ce chapitre, nous discutons exclusivement dans le cadre attribué,
avatar
Zig FRIED
Violente tempête
Autre pseudo : Wazabi THESAKE
Nation au Front Atlantique : Roumain
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Japonais
Flottille au Front Pacifique : 8-KTK
Nombre de messages : 1011
Age : 46
Date d'inscription : 16/09/2013

Infos
Nationalité: Roumain/Japonais Roumain/Japonais

Re: Batteries et schnorchel

le Mar 17 Mai 2016, 12:43
Je ne suis pas sur que avec l'hydrophone, nous puissions connaitre la position de l'ennemi que l'on entendrait. Sa direction, oui, mais pas sa position. Pour cela, il faudrait savoir "quand" part le bruit et "quand" il arrive. A moins d'utiliser 2 hydrophones (qui comprend tous les navires et les subs) et les positionner a 2 endroits différents et là on aurait une vraie triangulation dans le vrai sens du terme.
Par contre, n'ayant plus que la direction, cette information pourrait rester, même si l'ennemi à changer de position et ce,jusqu’à la prochaine écoute pour réactualiser la détection.
Hans Schulmaster
Violente tempête
Autre pseudo : Taka Takata
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. Flotille der Schwarzen Meer
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Kido Butaï Ushirodate Kantaï
Nombre de messages : 1904
Age : 65
Date d'inscription : 22/09/2009

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Batteries et schnorchel

le Mar 17 Mai 2016, 14:07
Pas compris Lenzo "les subs pourraient opérer sur les océans". Il n'y a pas de type XXI, dommage pour nous , donc il n'y a que des submersibles et pas de sous-marins. Certes en 43 les U-boots étaient plus souvent en plongée, mais ils naviguaient en surface. Je ne comprend pas ce que tu veux  changer
Lothar von Arnauld
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Aleksey Koltchak / William Chester
Nation au Front Atlantique : USSR
Flottille au Front Atlantique : Tchernomorskii Flot
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Gator what else
Nombre de messages : 3670
Date d'inscription : 14/05/2013

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique) Soviétique/Américain (Pacifique)

Re: Batteries et schnorchel

le Mar 17 Mai 2016, 15:13
Je crois qu'il parle de déplacer les combats en atlantique non de permettre aux subs de faire le tour du monde sous l'eau. Actuellement, des subs en plein océan c'est des subs qui attendent de se faire couler.
Contenu sponsorisé

Re: Batteries et schnorchel

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum