Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lanzo Klopp
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Kriegsmarine - U-bootswaffe
Flottille au Front Atlantique : 34. Unterseebootsflotte Phönix
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 28/04/2015

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Arrivederci amico !!! Ich komme Deutschland !!!

le Lun 29 Juin 2015, 00:09
(une voix fredonne)
Ah, l’amour ! Si seulement ils pouvaient savoir, s'ils pouvaient ressentir ce souffle qui vous entraîne,
ce tourbillon de bonheur qui vous malmène…
ils sauraient bien des choses

Ah si seulement !

Tant de choses ! Telles qu’on ne peut rien reproché à un homme aimant,
et qu’aucune raison ne peut condamner cet homme à quinze ans à ne plus être allemand…

Ah si seulement !

Si seulement qu’elle s’appelait Becker ou encore Haller,
qu’elle habitait Cottbus ou Paderborn et que son père était facteur, boulanger ou même docteur…

Ah si seulement !

C’est plutôt le fait d’avoir tenté de la voir, d’avoir fait le mur …
Ou plutôt qu’on s’était vu qu’on s’était aimé et que les gens en parlaient

Si seulement au défilé des cadets durant lequel nos regards se sont croisés…
j’avais fait ce que l’instructeur hurlait…

"Menton haut ! et regarde l’horizon crétin"

Un signe de sa main et me voilà Italien !

De peur qu’elle ne meure de chagrin on me rendit ma vie, ma patrie !

Mon destin !... Me voilà commandent de ce Sous-marin

Pour elle la vie, pour lui plus qu’une seule envie m’envoyer au fond des mers dans ce linceul de fer…

N’y comptez pas amiral, N’y com-ptez pas amiral, n y comptez pas… A-mi-ral !


Fredonnait lentement Giacomo, assis sur un banc dans le hall de réception de l’amirauté de Tunis

C’est une chanson d’amour ? Dit le compagnon du jour à Giacomo Rosso

Non crétin ! C’une chanson sur le destin ; sur mon destin ! lui répondit Giacomo en souriant

Destin ? j’y comprend rien !
Dis-moi… C’est quoi cette histoire d’Italien ?
Interroge-t-il plein de curiosité

Je te donne plutôt un conseil jeune Kaleunt : ne touche pas à la fille d’un amiral lui confie Giacomo à voix basse

Ah ! T’as fait le con toi ! répond le jeune officier étonné

Je peux te dire que de répondre chaque matin « Presente ! » quand on appel : « Cadetto Giacomo Rosso »
et de se faire inventer une vie, un passé et même une famille… c’est plus qu’une simple connerie… C’est de l’exil !
Ironise Giacomo

Oh ! Le con !

Tu peux le dire le Roi des cons ! confirme Giacomo d’un salut militaire

Ça aurait pu être pire ! Questionne le curieux

Oui ! Mais l’Amiral n’avait pas le choix en quelque sorte, sa fille est gravement malade, elle est très fragile,
donc il me donne un bon de sortie pour l’Accademica di Livorno et il garde la face tout en préservant sa fille…
Et la vie m’a souri encore une fois en intégrant la Germanico !


La Germani quoi ?

Ger-ma-ni-co, imbécile ! La flottille des volontaires allemands, elle croise en méditerranée sous armement Italien
sous les ordre du valeureux Cdt Kurt... une sacrée bande!!!


Ha ha ha ! Des Allemands Italiens ! T’es pas le seul alors ! Se moque le jeune compagnon

La chance me sourit encore une fois ! Je suis convoqué à la Kriegsmarine…
il parait que l’amiral a réussi à marier sa fille en Autriche
Elle lui a posé une condition, une seule… me réintégrer dans la Kriegsmarine
Un beau cadeau de ma douce Ka...


Coupé dans son récit par une voix grave qui l’appelle

Giacomo Rosso ! Giacomo Rosso ! C’est à vous

Giacomo saute du banc, embrasse son compagnon et s’éloigne en craint

Je te laisse l’ami ! On m’appelle je dois remplir quelque formalité avant le grand départ
Arrivederci amico !!! Ich komme Deutschland !!!
hurle Giacomo en riant

Vos papiers ! L’interpelle sèchement l’officier de bureau

Mais ils sont à Palerme ! J’ai tout rendu à l’amirauté avant d’embarquer ! répond Giacomo étonné

Confus l’officier perd de son arrogance

Ah, oui ! Désolé commandant !
C’est vous ! La mesure spéciale vous concerne…
Il faut dire que j’attendais un certain Lanzo KLOPP


L’officier ouvre son tiroir prend une pochette et la tend à Lanzo

Willkommen Leutnant KLOPP voici vos papiers tout y est
Vous allez rejoindre la 1. RV au port de Lorient poursuit l’officier de bureau


Lanzo KLOPP 10 ans qu’il n’avait plus entendu ce nom !

La chance me sourit encore! murmure Lanzo en tendant la main vers cette pochette

Une nouvelle vie commence
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum