Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Dim 24 Mai 2015, 23:47
La plupart des nations sur DB disposent de vedettes lance-torpilles munies de grenades anti-sous-marines, ce qui est conforme à la réalité historique.
Ainsi nous trouvons pour le Japon le Ko-Gata, pour la Roumanie le Vosper, pour l'Italie les MAS522 et MS, pour la France libre le Vosper 72-6 et pour l'URSS le 9TK.
Or, l'Allemagne possédait aussi ce type d'engins : les S-boot étaient munis de racks pour grenades ASM.
Ce type de navires confère une grande flexibilité ASM côtière et un moyen aux débutants de s'exercer aux différents types d'armes.
Je suggère donc, par souci d'historicité et d'équilibre du jeu, de doter une classe de S-boot (les types "S-boot" ou "S-7") d'un rack de grenades PC.

Sources :

http://www.navweaps.com/Weapons/WAMGER_ASW.htm (photo en milieu de page)
http://navypedia.org/ships/germany/ger_mb_s7.htm (voir modernisations)
http://navypedia.org/ships/germany/ger_mb_s38.htm

qu'en pensez-vous ?

avatar
Stefano Chichelli
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Roumanie
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 06/07/2012

Infos
Nationalité: Roumain Roumain

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 00:07
+1
Si c'est historique, et que les autres nations ont des VLT ASM, alors oui c'est normal d'en doter le S-boot.
avatar
Jacque Moraine
Grand-frais
Autre pseudo : Mattew Harding
Nation au Front Atlantique : Grande Bretagne
Flottille au Front Atlantique : Force N
Nation au Front Pacifique : Etats-Unis
Flottille au Front Pacifique : Loup Solitaire
Nombre de messages : 207
Age : 23
Date d'inscription : 20/07/2010

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 00:20
Stefano Chichelli a écrit: les autres nations ont des VLT ASM, alors oui c'est normal d'en doter le S-boot.

Top lel, Great Britain the faggot
avatar
Kurt von Arnaud de la Per
Violente tempête
Autre pseudo : Ito Yamaguchi
Nation au Front Atlantique : Italie
Flottille au Front Atlantique : Va BORGHESE, ex-FVG et ex-GDH
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Rengo, ex-KB et ex-1KK
Nombre de messages : 1885
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2009

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 00:24
Mon avis est à double tranchant :
_sur le plan historique, c'est à faire histoire d'être conforme.
_sur le plan gameplay, c'est un service à rendre aux allemands que de proscrire une telle chose.

Explications : en pratique, les VLT ASM ont bien peu de chances de toucher un sub, j'en ai fait l'amère expérience en mars 2014. Et c'est pas faute d'être un capitaine expérimenté en matière de lutte ASM.
Par ailleurs, en vertu du fait qu'un sub est censé pouvoir se défendre face à un adversaire qui l'attaque, le sub peut toucher la VLT ASM à la torpille (ingame) alors que (toujours ingame), toucher une VLT lui est impossible. Or la proba de touche à la torpille sur une VLT ASM est telle qu'en pratique, cette dernière n'a aucune chance face aux subs.
En pratique, en ce funeste mois de mars 2014, je me suis fait couler 4 fois de suite en VLT ASM : 1 fois par un PJ surface et 3 fois par des subs. Au début, j'avais tous mes officiers (dont l'ingénieur pour esquiver), à la fin, je n'avais plus rien.
A savoir également : j'étais élite de flotte et tous les capitaines en face étaient au mieux capitaines expérimentés et au pire "en service".

Par la suite, j'ai réarmé une VLT, mais non ASM. Bizarrement, je me suis refais à hauteur de 5000 PP en 2 semaines et au bout d'à peine 2 mois j'étais à nouveau à 10 000 (la fin a été faite en DD, pas en VLT).


Tout ça pour dire que la VLT ASM, c'est historique, certes, mais de la manière dont c'est codé dans le jeu, c'est injouable face à des subs.
En pratique, son seul intérêt à mes yeux, c'est qu'elle a souvent 1 TLT de plus que la VLT non ASM, ce qui la rend plus performante contre des surfaces. Mais vouloir s'en servir pour jouer contre des subs, c'est s'exposer à de grosses déconvenues.
Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 00:29
Au sein de la Medusa, elles ont marqué des points face aux subs.
Un appoint non négligeable et une occasion pour les nouveaux de contribuer à la chasse et découvrir ce sport.
Mais, effectivement, à ne pas envoyer seules contre les subs...


Dernière édition par Joachimo Iachino le Lun 25 Mai 2015, 00:39, édité 1 fois
avatar
Erwin Schütze
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Isao Shibita
Nation au Front Atlantique : Erwin Schütze
Nation au Front Pacifique : Nippon
Nombre de messages : 1550
Date d'inscription : 30/03/2012

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 00:34
En meme temps ce faire un sub avec une vlt c'est pas vraiment fait pour. Le repéré et l'entamé je ne dis pas mais delà à le couler...
jean dufremont
Tornade
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : francaise
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 2069
Date d'inscription : 27/06/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 07:10
re les gars

on avait mis dans la bdd a l'epoque ce qu'on avait trouvé dans des docs historique et on avait pas trouvé les vedettes dont tu parle ,sinon par soucis d'equilbre oui moi aussi je trouve juste de les mettre en jeu si elles ont historiquement été en service.

Je suis de vos avis aussi sur le fait qu'une vlt pour la chasse asm c'est pas terrible si elle est seule,car quoi qu'on dise la chasse asm doit etre fait en groupe a mon avis bien sur.

Maintenant,je vous donne pas les modalités optimum de se servir d'une Vlt directement (d'apres moi toujours)mais vous etes pas plus idiot que moi et vous aurez compris aussi ,que la chasse asm est un plus pour une VLT ,mais c'est pas son point fort et son usage principale non plus ... Smile

Apres je pense qu'une VLT mené par un jeune joueur a peu de chance d'etre efficace,en revanche par un joueur experimenté et sous certaines conditions...
avatar
Iro Imashi
Violente tempête
Autre pseudo : Enrico GM di Tufo
Nation au Front Atlantique : Italienne
Flottille au Front Atlantique : XIII
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : D.K.A Cdt en Second
Nombre de messages : 1177
Age : 57
Date d'inscription : 06/02/2013

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 07:41
on a déjà vu des VLT non asm se faire one shot par un sub. Faut arrêter de croire le contraire... Et pas qu'un peu...

Un groupe de VLT ASM, peut fort bien servir a une triangulation rapide, une détection et l’immobilisation d'un sub. Voire, l'achever. Donc, extrêmement dangereuse pour un sub.

J'avais un projet les concernant. çà ne s'est pas fait par manque de couillus.

Il n'y a pas de raisons que les Allemands n'en aient pas

Bonne journée.

Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 08:44
Ici, une belle illustration. Il s'agit d'un modèle typique de milieu de guerre.
L'on voit bien les grenades à l'arrière.

avatar
Stanimir Kovalevski
Tornade
Autre pseudo : -
Nation au Front Atlantique : Union Soviétique
Flottille au Front Atlantique : Gascogne
Nation au Front Pacifique : Commonwealth
Nombre de messages : 4171
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2008

Infos
Nationalité: Soviétique/Commonwealth Soviétique/Commonwealth

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 09:42
Suis toujours sur la même position moi : les VLT ASM devraient soit être purement et simplement retirées du jeu pour toutes les nations, soit être armées de façon réellement historique (autrement dis, il faut virer l'ASDIC qui équipe ces navires sur Das Boot).

Si votre seul argument en faveur des VLT asm est l'historicité, allez jusqu'au bout de la chose : les VLT n'ont jamais été équipées d'un asdic (navire trop rapide et trop petit pour ça), leur rôle était de balancer les grenades à l'estime. D'ailleurs, leur inefficacité historique dans ce domaine a déjà été abordée plusieurs fois sur le forum et personne n'a jamais été capable de donner un exemple concret d'un sub coulé par une VLT à la grenade (les rares subs coulés par une vedette ont tous été torpillé)


Bref, les VLT ASM sur DB n'ont de mon point de vue rien d'historique, alors contre une VLT ASM allemande et contre les VLT ASM tout court  Razz
(pareil que les croiseurs ASM d'ailleurs, même si là je suis moins sûr de moi quand à la présence ou l'absence d'un ASDIC)
Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 10:00
Pas d'asdic certes mais elles pouvaient utiliser un hydrophone dont des modèles portables existaient pour petits navires.
Voir sur cette video : https://www.youtube.com/watch?v=o_31lyzlLd4
(Aux moments 3min49 et 4min14)

Le fait est que sur DB la possession d'un armement ASM est lié à celle d'un asdic.
Asdic qui sur les VLT dans DB aurait de toute façon ses performances dégradées la plupart du temps par le fait que les VLT sont habituellement utilisées par de jeunes capitaines sans beaucoup d'Xp/experts...etc.
Et donc équivalant sans doute aux performances d'un hydrophone manié par un capitaine expérimenté...

Et même si l'on retirait cet asdic, pour coller au plus près à l'historicité, sur toutes les VLT, ce ne serait pas une raison pour leur retirer leurs grenades qui pourraient être utilisées en collaborant avec d'autres navires équipés, eux, d'asdic.

avatar
Larry Comagic
Coup de vent
Autre pseudo : Christopher Montgomery
Nation au Front Atlantique : Royal Navy
Flottille au Front Atlantique : Force A
Nation au Front Pacifique : Royal Indian Navy
Flottille au Front Pacifique : EIF Battle Squadron
Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 20/05/2013

Infos
Nationalité: Britannique Britannique

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 10:28
Une VLT ASM pour les Allemands par soucis d'équilibre... Et nous pauvres Anglais on intervient quand? De même que les Américains, eux aussi dépourvu de ce type de navire...

Pour les autres points je reste sans avis, mais cet "handicap" n'est pas que Allemand; ne l'oubliez pas dans votre débat.


En vous saluant,
avatar
Zig FRIED
Violente tempête
Autre pseudo : Wazabi THESAKE
Nation au Front Atlantique : Roumain
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Japonais
Flottille au Front Pacifique : 8-KTK
Nombre de messages : 1004
Age : 46
Date d'inscription : 16/09/2013

Infos
Nationalité: Roumain/Japonais Roumain/Japonais

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 10:31
Dans la chasse aux subs, la VLT ASM n'intervient que en début et en fin de chasse, au début pour détecter le sub et à la fin pour le finir quand il est CDTP ou en perdition. Entre les 2, la VLT est inutile puisque même si elle touche, elle ne fait presque pas de dégâts avec généralement son 1PC.
Par contre, un admin pourrait il passer préciser cette histoire de tir au sub sur des VLT non ASM: possible ou pas possible. J'ai souvenir de l'avoir essayé et d'avoir vu le message comme quoi les probabilités de toucher étaient bcp trop faible.
Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 11:12
Larry Comagic a écrit:Une VLT ASM pour les Allemands par soucis d'équilibre... Et nous pauvres Anglais on intervient quand? De même que les Américains, eux aussi dépourvu de ce type de navire..

Pour les Américains, la Elco 77 pouvait emporter des grenades mais dans ce cas, elle ne transportait que 2 torpilles au lieu de 4.
Source : http://navypedia.org/ships/usa/us_pt_pt20.htm
Pour les Anglais, la MTB aussi en disposait
Source : http://navypedia.org/ships/uk/brit_c_f_mtb31.htm

Lothar von Arnauld
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Aleksey Koltchak / William Chester
Nation au Front Atlantique : USSR
Flottille au Front Atlantique : Tchernomorskii Flot
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Gator what else
Nombre de messages : 3660
Date d'inscription : 14/05/2013

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique) Soviétique/Américain (Pacifique)

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 11:20
la dernière non asm, je l'ai eu au canon de pont donc j'en sais trop rien par contre les VLT asm c'est facile comme tout à couler

@larry, les US ont le SC et le PC ave 2 mousetrap. le meilleur asm du jeu.
pour les anglais, tous ont un équipement asm à part de rare exception. l’Allemagne n'a quand à elle que de l'asm sur ses DD lourd, un flotten et le chalutier asm commun à toute les nations donc niveau équilibre c'est pas l’Angleterre qui est défavorisée.

Après, perso je trouve que demander à une VLT de faire le travaille d'un DD ne sert à rien. On avait eu une discutions la dessus en interne à la flotte sur le mikura: un chasseur de sub par excellence mais très lent et bien avec ses 12 mortiers ou devrais-je dire malgré ses 12 mortiers, un nouveaux a raté 4X ses grenadages et étant très lent il n'est pas aisé de manœuvrer avec. Par contre un joueur expérimenté a les gain d'UT et coule un sub en un tir à chaque coup. Pour les VLT c'est pareil. Faut avoir de l'expérience pour être efficace (sur les pnj c'est bon). Donner ce type de navire au nouveau n'est pas une bonne idée celons moi. En tant que sub, nouveaux ou pas d'ailleur une VLT asm est pour moi une VLT qui asdique donc une VLT à couler. Tandis que les eclo, et autres je n'y touche que si je n'ai pas le choix. Avantage pour les nouveaux? J'ai de gros doutes. Si c'est pour mettre de l'asm ce serait plus utile au nouveau sur le torpilleur 1923 ce qui donnerait un "DE" asm ce que toute les nations ont d’ailleurs.
Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 11:24
Lothar von Arnauld a écrit: Si c'est pour mettre de l'asm ce serait plus utile au nouveau sur le torpilleur 1923 ce qui donnerait un "DE" asm ce que toute les nations ont d’ailleurs.

J'avais déjà eu une idée similaire : http://dasboot.motionforum.net/t16004-flottentorpedoboot-1939
Elle n'a pas abouti.

avatar
Hans Baumer
Tempête
Autre pseudo : Erwin von Dieter
Nation au Front Atlantique : US Navy
Flottille au Front Atlantique : TF81
Nation au Front Pacifique : US Navy
Flottille au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 836
Age : 21
Date d'inscription : 18/05/2011

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique ET Pacifique) Américain (Atlantique ET Pacifique)

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 12:04
Iro Imashi a écrit:on a déjà vu des VLT non asm se faire one shot par un sub.

Ben euh non, puisque c'est codé en dur : Les VLTs en Flank (qui y sont donc la plupart du temps, si elles ne sont pas stupides ._.) sont immunisé contre les Torpilles de subs. Après, si le sub fait surface pour tirer à l'AA, je ne répond plus de rien !

Larry Comagic a écrit:Une VLT ASM pour les Allemands par soucis d'équilibre... Et nous pauvres Anglais on intervient quand? De même que les Américains, eux aussi dépourvu de ce type de navire...

Pour les autres points je reste sans avis, mais cet "handicap" n'est pas que Allemand; ne l'oubliez pas dans votre débat.


En vous saluant,

Euh ? J'étais persuadé que vos Elco77 étaient équipé d'un tel dispositif. J'ai recherché vite fait, c'est plutôt vrai. J'ai trouvé ça, mais je laisse le soin à des professionnels de chercher plus avant.
avatar
Stanimir Kovalevski
Tornade
Autre pseudo : -
Nation au Front Atlantique : Union Soviétique
Flottille au Front Atlantique : Gascogne
Nation au Front Pacifique : Commonwealth
Nombre de messages : 4171
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2008

Infos
Nationalité: Soviétique/Commonwealth Soviétique/Commonwealth

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Lun 25 Mai 2015, 12:12
Dites, c'est joli de parler équilibrage, mais c'est une sacrée boîte de Pandore que vous ouvrez là hein Razz

A ce compte là, pourquoi "par soucis d'équilibrage" , toutes les nations ne pourraient pas bénéficier d'un océanique avec une vitesse de 6 UT ? (pour l'instant, les seules concernées sont USA, Allemagne, Japon)

Bref, pour autant que je me souvienne, les alliés ont de meilleurs ASM (enfin, en théorie) car l'axe a de meilleurs submersibles, c'est ainsi qu'il se forme l'équilibre.


Asdic qui sur les VLT dans DB aurait de toute façon ses performances dégradées la plupart du temps par le fait que les VLT sont habituellement utilisées par de jeunes capitaines sans beaucoup d'Xp/experts...etc.
Et donc équivalant sans doute aux performances d'un hydrophone manié par un capitaine expérimenté...

"habituellement" , c'est loin d'être systématique, et un ASDIC monté sur un navire à 4 UT utilisé par un joueur expérimenté, c'est vachement puissant si c'est bien utilisé.

Les racks de grenades ASM, c'est pratiquement de l'ordre du détail, l'ASDIC en revanche, c'est beaucoup plus dangereux.
avatar
Marcanzi
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Ota Ukita
Nation au Front Atlantique : Regno d'Italia
Flottille au Front Atlantique : Marcanzi e piccione
Nation au Front Pacifique : Empire du Soleil Levant
Flottille au Front Pacifique : 8 Kogataï Teïkoku Kaïgun
Nombre de messages : 1087
Age : 21
Date d'inscription : 29/10/2013

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Mar 26 Mai 2015, 02:11
Stanimir Kovalevski a écrit:

"habituellement" , c'est loin d'être systématique, et un ASDIC monté sur un navire à 4 UT utilisé par un joueur expérimenté, c'est vachement puissant si c'est bien utilisé.

Les racks de grenades ASM, c'est pratiquement de l'ordre du détail, l'ASDIC en revanche, c'est beaucoup plus dangereux.

C'est vraie que c'est très fort cette configuration, heureusement que le torpillage VLT passe plutôt bien. Combiner à un super ASM pour venir taper , c''est redoutabl comme configuration de chasse.

Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Mer 27 Mai 2015, 21:03
Je pense que le tour de la question a été fait.
Il serait bien de savoir ce qu'en pensent les administrateurs.

avatar
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Russe
Flottille au Front Atlantique : Gascogne (Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Jeu 28 Mai 2015, 00:15
Salut,

Les VLT ASM sont coulées en UN shoot de torpilles. Pour l'instant pas vu de ratés de la part des subs.
Tenez vous bien, de jour comme de nuit... des vlt en flank. Donc pas la peine de chercher de l'IRL dans ce codage, c'est un choix IG.
D'où un potentiel de 4 VLT coulées par un seul sub en une fois... record à établir ! bien content
Aucune VLT ne coulera jamais un sub, à moins qu'il ne soit en perdition (même CDTP c'est à voir.)
Combien de VLT faudrait-il pour couler un sub ??? Un certain nombre sans doute. clown

Utilité de la VLT ASM : la détection avec 13 UT, reste 11 pour se déplacer à 2UT. Un rayon d'intervention supérieur à un DD, certes, mais une incapacité totale à grenader efficacement.
Débutant ou élite, la VLT peut être utilisée par tout le monde. Ne pas confondre le savoir-faire du joueur avec l'XP IG, surtout si le "jeune" joueur est dans une flotte expérimentée et donc bien conseillée.

Réel intérêt ? : Pour une flotte comme pour un capitaine, s'il y a du sub à dégommer, le DD ASM reste mieux que la VLT ASM. La VLT ASM est un gros risque pour le capitaine, pas vraiment bien payé en retour (voir les données de Kurt).
Elle peut toutefois trouver sa place dans une flotte et peut jouer son rôle d'ASM en détection.

En fait, la VLT ASM permet au "débutant" de pouvoir se faire du PP avec les TLT et de pouvoir intervenir en asdics s'il y a un sub (PP intéressant en cas de détection).

Je ne sais donc pas s'il faut la retirer de toutes les flottes ou la mettre dans toutes (comme dit Stan). Franchement après des années de lutte ASM et d'essais des VLT ASM (y compris en flotte spécialisée VLT ASM) je dirai que la VLT ASM n'est pas la solution aux subs. Ce n'est donc pas un point crucial du jeu, je le trouve même anecdotique. A voir pour ceux qui débutent à qui elle peut servir.

Quant à l'aspet IRL : J'apprécie beaucoup tout ce qu'apportent en connaissances à DB certains joueurs-historiens (dernier terme employé sciemment et avec du réel respect). Mais "ne sacrifions pas la jouabilité à un trop grand réalisme !!!"

Par contre, comme dit déjà dans ce post, si vous demandez des modifs pour "équilibrer" entre les nations, je pense qu'il y a un très gros travail à faire et les VLT seront très loin derrière d'autres équilibrages plus prioritaires ! study
Donc restons lucides et de bonne foi dans les arguments SVP ! lol!

Ciao
Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Sam 30 Mai 2015, 09:32
Un texte intéressant (USA) :

Excerpt from MOTOR TORPEDO BOATS TACTICAL ORDERS AND DOCTRINE, July 1942:

4301. Types of depth charges. Depth charges carried aboard motor torpedo boats may be one of the following types:

Mark Weight of charge Depth Settings
3 300 lbs 50-300'
6 300 lbs 30-300'
7 600 lbs 30-300'

Ordinarily the 600-pound charges are not carried unless smaller charges are not available. The depth charge racks mounted on motor torpedo boats accommodate 300-pound charges only, and if 600-pound charges are carried, they must be lashed on deck.

4302. Mark 6 charges.-Mark 6 charges should be carried whenever available, since the 30-foot depth setting is suited to shallow waters where motor torpedo boats are likely to operate.

4303. Condition of readiness.-During peacetime, depth charges if carried on board, will have pistol and booster mechanisms removed and placed in designated stowage. During wartime depth charges will be kept either in the "normal" condition or the "ready" condition. (See Armament Conditions of Readiness.)

Large white marks extending from the depth setting graduations on the pistol and to the outer periphery of each charge should be painted with corresponding large white numbers denoting depth settings. This will facilitate setting depths at night.

4304. Depth settings.-Normally the four forward charges should be kept set on 50 feet and the after four on 100 feet-depth of water permitting. This provides the best settings for the most likely encounter with enemy submarines, that of sighting his periscope close aboard or catching him on the surface at night. Under other conditions depth settings should be staggered among the charges on board. Charges should be dropped in rotation from each side working from forward aft. This will provide a pattern and tend to keep the boat on an even keel.

4305. Depth charge sinking times.-The sinking times of depth charges dropped from MTB's are approximately as follows:

Depth 300 or 600-
pound charge
Feet Seconds
30 6
50 8
100 14
150 20
200 26
250 32
300 38

For a minimum depth setting of 30 feet MTB's should be making maximum speed when dropping charges to prevent damage to own boat. For deeper settings speeds may be decreased but only with caution. To prevent countermining charges should be spaced horizontally by at least 50 feet.

4306. Personnel training.-Frequent drill of personnel in setting the depth settings on depth charges should be carried out. All hands must be fully capable of conducting an attack and launching charges as there will probably be times when emergency conditions will preclude everyone getting to their regular battle stations. The importance of celerity in making the attack cannot be overstressed, since the possible area in which the submarine may be, increases as the square of the elapsed time.

4307. Procedure in attacking a submerged submarine.-In a coordinated operation if several MTB's are present, care must be taken that vessels are well deployed in a line. The cardinal sin in a coordinated operation is for one boat to get behind another in making an attack, thus preventing the first boat from dropping his charges.

The first and basic essential is to reach the submarine's position and drop depth charges with all possible speed. Since the submarine will undoubtedly withdraw its periscope and submerge to considerable depth as soon as attack is started, the attacking vessel is faced with:

(a) Keeping track of the bearing of the point at which submarine was last seen.
(b) Determining distance to that point.
(c) Deciding what "lead" to make for movement of submarine between time of last sighting and time depth charges explode.

4308. Keeping track of bearing.-Keeping track of the bearing should not be difficult if a compass bearing is taken, or the point lined up with a fixed object ashore. Correction must be made for own ship's turning circle in turning to the attack; this depends on angle of turn, and range to submarine.

4309. Determining distance.-The most difficult problem is that of determining the distance to run before starting to drop depth charges. The common error is to think in terms of land topography and place undue confidence in one's ability to recognize, upon reaching it, the spot at which the submarine was last seen. But once the periscope has disappeared, it almost always develops that no distinguishing marks can be found on the surface of the ocean, and the attacker finds himself unable to determine when he has run the proper distance. Hence it is important to estimate the distance to the periscope before it disappears, and coincidentally start a stopwatch or note the clock time. Then the proper time of run can be determined from speed-time-distance tables. Admittedly, this method involves the probability of error in range estimation, and involves consideration of acceleration of own ship; but unless there is some continuing indication on the surface to show the point of submergence, it is the best method available. Drill is required to ensure that the estimation of range, and starting of stopwatch, will not be forgotten in the excitement caused by the contact. Practice in estimating ranges is important. When patrolling at a known speed, estimates can be checked by clocking the times required to pass driftwood, etc., sighted ahead.

4310. Lead angle for attack.-The amount of "lead" to allow for movement of the submarine depends on many variables, the principal ones being speed of attacking ship, submerged speed of submarine, and relative bearing of attacking vessel from submarine. The problem should be studied in detail on a mooring board; as a thumb rule, the following angles of lead are suggested. These have been worked out on the basis of a submarine speed of 8 knots (the maximum), and assuming a constant submarine course, which conditions do not always obtain.
Lead angle for attack

Speed of
attack
(knots) Submarine speed, 8 knots (depth charges set for 100 feet)
Relative bearing (angle on submarine bow) of own ship from submarine (average range 1,000 yards)
0 30 60 90
-- 180 150 120 --
20 0 14 25 27
25 0 12 20 23
30 0 10 17 19
35 0 9 15 17
40 0 8 14 15

4311 (a). Importance of lead.-This is again emphasized and it is repeated that the submarine will usually have way on and the one place he will not be is the exact spot where he was last seen.
(b) Attacks on submarines on bottom.-A submarine when attacked in shallow water may lie on the bottom either because of damage sustained or in an effort to throw off pursuit. Under these circumstances an attack should be made using depth charges set to detonate on the bottom. The standard depth charge can be so set by the following method:
(1) Drill or puncture a small hole in the safety cap.
(2) Set the charge to a depth which is less than the depth of water.
(3) Replace safety cap and drop charge with it on. When the charge is dropped it will sink to the bottom before sufficient pressure has built up to actuate firing mechanism.

4312. Use of charges and dropping.-When proceeding to attack the words "stand by depth charges" should be given and if a howler is installed it should be sounded. Personnel should then stand by racks, remove toggle pins on first charges and wait for signal from conning officer to pull safety forks and, release the first ones, moving to the next charges after releasing the first ones.

Once a good opportunity presents itself to attack, depth charges should be used liberally, as succeeding contacts if any, are not likely to be as good. In this connection if only one motor torpedo boat is available to take part in the attack it will be good practice to save one or two charges in case the submarine is forced to the surface momentarily. It will also, be standard practice to remain in the area until other antisubmarine vessels arrive. If vessels with sound apparatus are in the vicinity they should be summoned immediately.

4313. After depth charging.-After an attack is made an alert and vigilant lookout should be kept for the submarine coming to the surface or being momentarily blown to the surface by the charges. Sometimes depth charges may so disturb the water as to cause the submarine to break surface. In the latter event it should be closed as rapidly as possible and torpedoed or further depth charged but above all it must be prevented from manning its guns. Thus the entire armament of the motor torpedo boat must be in instant readiness and guns trained on the bearing of the submarine.

4314. Aircraft assistance.-Aircraft can be of great assistance in locating submarines on the surface, or if not submerged at too great a depth (under good conditions, they have been located at depths up to 100 feet). Therefore surface craft should know the procedure used by aircraft to indicate the presence of a submarine. The standard procedure is for the plane to make repeated dives over the submarine and to drop a smoke float as close as possible. This float emits white smoke, and a small flame. The surface vessel should close the position indicated, keep the submarine submerged, and watch for further guidance from the aircraft. If the aircraft indicates a position of the submarine which can be reached by the surface vessel in less than a minute, one or more depth charges set for the 50-foot depth should be dropped at the position indicated by the aircraft. While the chance of actually destroying the submarine is small, its crew will be harassed.

4315. Upkeep.-Depth charge pistols and boosters should be frequently removed from the cases and inspected. Instructions for the testing maintenance and overhaul of pistol and booster mechanisms may be found in O.P. 555. Descriptions and features of operation will be found in O.P. 747. Depth charge racks should be frequently examined for fractured members and maintained in proper operating condition. Standard routine upkeep sheets should be followed and rigidly adhered to.

4316. Notes on submarine characteristics.-(a) The full speed of a submarine on the surface varies according to her design and may be anything from 10 to 22 knots. A large modern
submarine may have a cruising range of 10,000 miles and more, and hence be able to conduct extensive operations without refueling.
(b) The full speed of a submarine submerged may be taken as 10 knots, but due to the limited capacity of the storage battery, this can only be maintained for about 1 hour. If, however, the submerged speed is kept down to the minimum, say 3 knots, this can be maintained for 24-30 hours.
(c) This limitation of submerged endurance is a most important point to bear in mind. When the battery is exhausted, the submarine must either come to the surface to recharge, or rest on the bottom (if the depth is not too great). Even so, she cannot remain on the bottom indefinitely and must eventually come to the surface to recharge. Therefore, a submarine when submerged will much prefer to work at a low speed in order to conserve the battery. Any harassing action which forces the submarine to use high speed while submerged, and prevent it from rising to charge batteries, is thus very valuable, even though no immediate results may be apparent.
(d) Contrary to popular opinion, a submerged submarine can remain in a static condition, without headway. This requires, however, a rather delicate balance, and the submarine will generally prefer to rest on the bottom, provided the depth of water is not over 50 fathoms and the character of the bottom is suitable.
(e) A submarine on the surface may be assumed to be always ready for diving. By so-called "crash diving" a submarine can submerge to periscope depth (50-65 feet) in about 30 seconds, to 100 feet in about 70 seconds and to 200 feet in about 110 seconds. Rough weather will probably increase the above times slightly. Generally speaking the smaller the submarine the quicker it can submerge.
(f) The following action is to be expected when a submarine crash dives:
(1) Escaping air from main tank vents all along the upper deck will make a loud noise and cause spray. Later, as the upper deck submerges, bubbles will appear.
(2) The submarine will go full speed until under water, turning beam-on to the sea.
(3) In order to reduce the danger of a break-surface the submarine will go to a depth of at least 80 feet and probably to 200 feet or more.
(4) The water where the submarine dived will form a slick, similar to a ship's wake. A swirl will be left where the bridge goes under.
(5) Periscopes are always housed and invisible when on the surface, but one will probably be put up as the submarine dives in order to take a last view of the situation.
(g) Enemy submarines probably are able to withstand pressures equivalent to 500-600 feet. However, they will seldom dive by choice to greater than about 350 feet, and will stay at periscope depth whenever possible, the better to survey the situation.
(h) All submarines, except the smaller type, usually carry one or two guns of 3- to 6-inch caliber. They are also equipped with machine guns. In fact, submarines will very possibly have a much more powerful gun battery than the small patrol vessels which hunt them; but the submarine is at a distinct disadvantage in that being thousands of miles from her base, the slighted damage which she sustains may prove fatal.
(i) Most submarines have two periscopes, but use only one at a time. The diameter of the exposed part is between 11/2 and 5 inches, and the periscope can be raised or lowered at will, while the submarine maintains a constant depth. With periscope fully extended, the distance from top of periscope to deck is about 33 feet (to keel, 55 feet). It is common practice to expose the periscope only intermittently, extending the top from 1 to 4 feet above the surface for a period of 5 to 10 seconds.
(j) The periscope leaves a "feather" (wake) which varies with the speed, and which often is easier to see than the periscope itself.
(k) Submarines frequently lie on the surface in the awash condition, with only the conning tower above water. This permits use of the Diesels, while at the same time facilitating quick submergence, and reducing chances of detection.
(l) Enemy submarines have used this "surface awash" condition in a large percentage of their night attacks, especially in night attacks against convoys. They approach in the awash condition, running on Diesels, then fire their torpedoes and either submerge or retire at high speed on the surface.
(m) The firing position most desired by a submarine is from 45° to 60° or the bow of the target, at a range inside of 2,000 yards. Thus the first aim of an escorting vessel is to deny this favorable position to the submarine. A vessel without
sound equipment can best do this by occupying that position himself, or being in position where he can keep close watch on the area. Additional vessels can profitably be stationed farther aft, or on the bows of other ships of the convoy.
(n) If, however, the escorting vessel maintains a fixed station, the submarine is enabled to avoid him and fire from another, if slightly less favorable position nearby. Therefore, escorting vessels should continuously vary their positions, using their assigned station merely as the center of a general area to be covered. This is referred to as "patrolling the station."
avatar
Zig FRIED
Violente tempête
Autre pseudo : Wazabi THESAKE
Nation au Front Atlantique : Roumain
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Japonais
Flottille au Front Pacifique : 8-KTK
Nombre de messages : 1004
Age : 46
Date d'inscription : 16/09/2013

Infos
Nationalité: Roumain/Japonais Roumain/Japonais

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Sam 30 Mai 2015, 10:34
En résumé (et en français) çà donne quoi?
Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Sam 30 Mai 2015, 10:53
En résumé donc :
-Les vedettes lance-torpilles américaines pouvaient embarquer des charges de profondeur
-Les sous-marins étaient attaqués après détection visuelle de leur périscope suivant des procédures préétablies. Les VLT n'avaient pas de sonar ou moyen de détection propre.
-Les vedettes pouvaient être orientées vers leur cible par des avions et aidées par des navires munis d'équipements de détection.
------------------------------------------------------------------------------------------------------
En retranscription dans les règles, cela devrait logiquement amener à, si l'on veut être réaliste :
-Equiper les VLT de grenades ASM (PC)
-Ne pas les doter d'un sonar

Cependant, les règles ne prévoient pas non plus la détection visuelle d'un sous-marin en IP (A cause de son périscope) sauf via les hydravions embarqués (Et encore, chance très faible et impossibilité d'attaquer la cible directement avant de confirmer sa position via asdic ou hydro).

Un moyen de détection autonome pour simuler cette possibilité de repérage visuel reste donc de laisser l'asdic sur les VLT mais dont les performances resteront dégradées par la faible XP des joueurs habituels de ce type de navires.
Une autre option serait de leur laisser seulement l'hydrophone mais est-il envisageable (et codable) de munir d'armement ASM mais pas d'asdic un navire sur DB ?
Ceci ouvrirait aussi la porte à la recherche des navires qui avaient ou non réellement un asdic, bref des débats sans fins où seront confrontés réalisme, gameplay et équilibre du jeu.

Dans tous les cas, si certaines VLT sont équipées de grenades (et donc d'un asdic), il conviendrait d'armer également celles pour lesquelles il est historiquement prouvé qu'elles en étaient équipées. Du moins, au minimum une classe par nation.
Invité
Invité

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

le Sam 30 Mai 2015, 16:16
PROPOSITION FINALE SOUMISE AUX ADMINISTRATEURS :

POUR LA V1 :
-Rajout d'un rack de grenades ASM Petites charges sur les types suivants : S-boot (Allemagne), Elco 77 (USA), MTB (GB) et Raio (=Elco 77) (Brésil).
Toutes les nations auraient ainsi au moins une classe de VLT armées de grenades ASM. Ces classes avaient historiquement cet armement.

POUR LA V2 : (Ou avant si envisageable)
-Suppression de l'asdic sur les VLT armées de grenades ASM mais maintien de l'hydrophone (Pour simuler les détections de périscopes)
-Suppression du bonus de touche à la torpille contre les VLT armées de grenades.

Qu'en pensez-vous ?
Pour ma part c'est l'option qui concilie au mieux réalisme historique et gameplay.



Contenu sponsorisé

Re: Vedettes anti-sous-marines allemandes

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum