Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Marcanzi
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Ota Ukita
Nation au Front Atlantique : Regno d'Italia
Flottille au Front Atlantique : Marcanzi e piccione
Nation au Front Pacifique : Empire du Soleil Levant
Flottille au Front Pacifique : 8 Kogataï Teïkoku Kaïgun
Nombre de messages : 1087
Age : 21
Date d'inscription : 29/10/2013

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Seul contre tous

le Jeu 06 Mar 2014, 21:08
Journal de bord du capitaine Ota Ukita capitaine du 鮭への寿司 contre-torpilleur lourd classe Akitsuki

4 Mars 1942:
Des croiseurs se profilait au Nord, nous étions toujours au milieu entre Darwin et Dili, venus observer la terrible armada américaine.
Je vois les américains et comprends leur manœuvre, ils veulent encercler la 8.KTK. Je mets au point plusieurs plans de fuite, mais à la suite de problèmes de communication, le chef de notre flottille ne se décida pas. Finalement on se mit d'accord sur une route vers l'Ouest au soir. Mais des tergiversations nous retardèrent.

5 Mars 1942

On était prit de grosse force américaine, pas moins de 3 croiseurs lourd, un contre-torpilleur et une vedette se pressaient au Nord de notre position. Je fus affecté à l'escorte de notre ravitailleur, sachant qu'il est trop lent pour passer par la route de retraite vers l'Ouest, on décida d'un plan audacieux, se cacher derrière les îles au nord. Ce plan est rapidement mit à l'exécution, on passa sans encombre, on ne fut pas repéré. Plus tard, on fut repéré par un croiseur lourd classe Baltimore qui allait vers l'Ouest, trouvé sans être cherché dommage, et peu de temps après surgissait du Nord un cuirassé South Dakota du capitaine John Sillver, on fut rapidement encerclé en faisant mouvement vers le N-O le cargo subit une première attaque, mais put se dégager. Avant le crépuscule l'Oyona, fut mit en perdition par un croiseur lourd. Le cargo du capitaine Hishiro Hashimoto fut coulé dans la soirée par Jack Broussard.
Peu avant d'évacuer le navire, le capitaine Hashimoto nous fit signe de le laissez tomber. Je suis maintenant seul contre tous, en effet, vers minuit même avec la visibilité réduite de la nuit, je vois quatre croiseurs, deux contre-torpilleurs et deux cuirassés.
je savais qu'il y en avait d'autres derrière.
Dans la journée, j’appris à la radio au fil des heures que tous les escorteur légers de la flottille se faisaient coulés les un après les autres. Deux victimes de la Subpac Force, le reste fut coulé par les forces de surface. A minuit seul les deux Akisuki de la 8TKT étaient encore à flot. Le deuxième de Hiro Mogamy est loin de la zone des combats, en fait je suis le seul navire de surface de sa majesté l'Empereur encore à flot, et je suis décidé à le rester. Pour l'honneur.

6 Mars 1942

A 1h du matin je tente une manœuvre destiné à échapper à ce piège. En effet à la même heure un croiseur se porta près de moi.
Je file vers le S-O, dépassant un croiseur Baltimore qui n'eut même pas le temps de réagir. Malheureusement je fus suivie par un croiseur et le cuirassé South Dakota. Vers 6h du matin, je tombe sur un croiseur devant moi, et un autre profitant de mes pannes moteurs me rattrapa et me tire dessus.
Le 06/03 à 06h51 : USS Canberra (CA-70) (Croiseur classe Baltimore) nous a tiré dessus au Canon de 40mm AA mais nous a raté.
Le 06/03 à 06h50 : USS Canberra (CA-70) (Croiseur classe Baltimore) nous a tiré dessus au Canon de 40mm AA mais nous a raté.
Le 06/03 à 06h50 : USS Canberra (CA-70) (Croiseur classe Baltimore) nous a tiré dessus au Canon de 127mm mais nous a raté.
Le 06/03 à 06h50 : USS Canberra (CA-70) (Croiseur classe Baltimore) nous a tiré dessus au Canon de 127mm mais nous a raté.
Je slalomais entre les salves pour les éviter et cela fonctionna. Je me mis rapidement hors de portée de ses canons.
A 11h, je tente un plan audacieux, ayant constater que les américains allait plus vite que moi, je fonce vers l'Est espérant que ces derniers me poursuivent à l'Ouest.
Mais mes chances, sont anéanties par un sous-marin, ce dernier même s'il manqua son tir de très loin indiqua ma position à ses alliés.
Le 06/03 à 13h24 : USS Gators (Classe Porpoise) nous a torpillé mais nous a raté.

Je continua quand même vers l'Est, et je vis au loin deux navires fonçant sur moi, un cuirassé North Carolina et un croiseur Alaska, venant à ma rencontre avec leurs terribles canons pointés dans ma direction, mais j’arrive rapidement à reprendre de la distance.
Mais non loin de là, je vit arriver un croiseur de classe Cleveland conduit par un pochetron au vue du nom du capitaine. Comme j'ai vécue un à New York détaché à l'ambassade japonaise. J'ai lue dans les journaux que tout les irlandais sont des ivrognes.
Puis un DD arrive au N-O de ma position vers 16h30. Je commence à avoir des doutes sur ma capacité à échapper à cette multitude.
Puis arriva, fonçant comme une flèche le contre-torpilleur classe Allen Summer cracha ses 10 torpilles, je réussis à à tourner très serré vers afin de présenter mon flanc au trois torpilles qui venaient dans ma direction, afin de rehausser artificiellement la ligne de flottaison et prendre ainsi mois de dégâts, malgré cela deux torpilles touchèrent.

Le 06/03 à 18h44 : USS Shannon (DD-776) (Destroyer classe Allen M Sumner) nous a torpillé et nous a touché !

Les déflagrations furent assourdissantes, il y a eu divers dégâts, une voie d'eau légère rapidement colmatée.
Par contre le moteur est gravement touché. Ainsi que les canons. Mon mécanicien en chef m'indiqua que le moteur ne serait pas réparable avant demain. Je fis donc remettre en états mes canons pour tirer sur les vautours yankees qui attendaient que j'abandonne le navire pour se jeter sur moi.
Je fis préparer à l'avance les canots de sauvetage. Une partie de mon équipage quitta le navire en destination des côtes.
Seul restait quelque artilleurs, des officiers et moi-même.
Je note la position probable de mon naufrage : 9°0 S ; 131°15 E
Finalement, un submersible sortie de l'eau pour me torpiller. une torpille suffit, j’identifiai rapidement la sub.

Le 06/03 à 20h03 : HMAS Rainbow (Classe R) nous a torpillé et nous a touché - plein fouet !
Le 06/03 à 20h03 : HMAS Rainbow (Classe R) nous a coulé !

Au moins c'est un anglais, mêmes 'il sont les représentants de l'impérialisme occidental, ils sont civilisé eux.
Mon navire fut disloqué et sombra en quelques minutes. A 20H03, le 鮭への寿司 toucha les fonds marin, emportant 6 hommes restés jusqu'au bout.
Je pus partir à la nage rejoindre l'île.
Je regarde les navires américains partir vers le sud. Ils payeront plus tard.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est un RP collectif, tout les participants de quel coté que ce soit peuvent écrire.


Dernière édition par Marcanzi le Ven 07 Mar 2014, 10:40, édité 1 fois
avatar
Marcanzi
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Ota Ukita
Nation au Front Atlantique : Regno d'Italia
Flottille au Front Atlantique : Marcanzi e piccione
Nation au Front Pacifique : Empire du Soleil Levant
Flottille au Front Pacifique : 8 Kogataï Teïkoku Kaïgun
Nombre de messages : 1087
Age : 21
Date d'inscription : 29/10/2013

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Re: Seul contre tous

le Jeu 06 Mar 2014, 22:30
Mon périple en cinq screen.


tentative d'échappé vers le N-O, la cargo est en perdition.


Bon, l’étau se resserre, il y à encore moyen de partir par... le Sud-Ouest


Bon à minuit ça devrait passé et m***** je suis suivie.


Bon, cette fois ça va marcher


Mince, je me suis fait torpiller.  Sacré Leroy Jones
Mark Sillvers
Violente tempête
Autre pseudo : John Sillvers
Nation au Front Atlantique : Amércain
Flottille au Front Atlantique : Sons of Nemo
Nation au Front Pacifique : Américain
Flottille au Front Pacifique : Louisiana Gators
Nombre de messages : 1906
Age : 35
Date d'inscription : 22/03/2009

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique ET Pacifique) Américain (Atlantique ET Pacifique)

Re: Seul contre tous

le Ven 07 Mar 2014, 00:23
Le 6 Mars 194-, sur la passerelle de l'USS Massachusetts (BB-59) l'amiral observer une lumière au loin face à la proue du cuirassé. Le destroyer Japonais, dernier navire de surface nippons dans la zone proche, coulé foudroyer par une torpilles anglaise. La lumière provenait du destroyer Allen M Sumner du Capitaine Leroy qui chercher, à l'aide de ses projecteurs, les éventuelles survivant naufrager.

Mais le navire déjà évacuer, il n'y avait pas de survivant a secourir. Après 15 minute, l'amiral s'adressa a l'officier radio.


Sillvers : Transmettez l'ordre au capitaine leroy de mettre fin au recherche, et félicité le pour sa manœuvre de torpilles, joli coup. (puis tout en tendant un papier a l'officier radio)
Diffuser cela sur le canal de la flotte. Je veux être immédiatement prévenu dés que l'Amiral Thomas aura transmit les ordres, merci.

Il se passa a peine 2 minutes avant que les projecteurs de capitaine Leroy replongea l'horizon dans les ténèbres en s’éteignant. A ce moment précis L'amiral savait que la Gators était de nouveau en mouvement selon les ordres donnés. L'Amiral quitta la passerelle sans un mot, il avait pris l'habitude que son second prenne son poste sans avoir a le lui dire.
Allant droit à ses quartier, il allait enfin prendre du repos bien mérité, l'amiral ne pouvez s’empêcher d'être sur le pont durant les combats, il n'avait pas quitter la passerelle en 36 heures.

Enfin allonger dans sa couchette, il analysé encore la bataille passer, l'ennemi déjà au prise avec les sub alliés qui rapporter leur position a la flotte de surface, ne se doutait pas a ce moment la de ce qu'il allait leur tomber dessus dans les heures qui suivirent.

Le manque d'expérience se ressentie dans les manœuvres de l'escadre Nippone, mouvement erratique et non coordonnée, il démontré le manque d'expérience au combat, surtout face a des submersibles en nombre et expérimenté.
C'est cela qui avait conduit Sillvers à profité de la situation pour cerné l'escadre ennemi avant qu'ils se rendent compte de la présence de l'armada alliés. Dans le même temps les services de renseignement signaler que ce groupe patrouiller souvent avec une escadre importante de submersible, et rapidement les unités de tête eurent à subir des attaques des sub ennemi, ces mêmes unités avaient reçu de l'amiral l'ordre de barrer la route vers le nord ouest au plus vite afin de gêner leur mouvement en attendant que la gators se déploie selon le plan visant à ceinturer le nord, nord Ouest et nord Est, interdisant le repli vers les bases nippones à l'escadre ennemi.

Ce qui marcha assez longtemps pour anticipé leur fuite vers le nord ouest, chose que l'ennemi fit un peu avant la nuit ce qui facilita leur détection par les navires de la flotte, le Contre-amiral Clayton indiqua la position de l'ennemi et leur tentative de se cacher près d'une île, Clayton reçu l'ordre de ne pas attaquer mais de rester en interdiction de fuite de l'ennemi ce qui servi ensuite pour traquer le destroyer en fuite.

C'est le groupe au nord de cette même île qui passa à l'attaque coulant le cargo nippon facilement car non blindé, les canons AA du cuirassé de Jack n'eurent aucun mal a finir la cible même de nuit.

N'ayant plus rien à défendre, le destroyer japonais se lança dans des manœuvres d'évasion fort bien réaliser, mais ayant l'expérience des traques pour nous, un simple destroyer n'avait aucune chance de s'échapper.
A chaque manœuvre, les navires de la gators se repositionner autour de lui pour attendant leur heure le jour pour frapper. Seul le croiseur du capitaine Ryan tenta une attaque de nuit qui ne fit que forcé le destroyer a manœuvré pour évité les tirs et encore une fois a changer de cap.

Mais sans le savoir que ce dernier changement de cap vers l'Est le condamnait à une fin prématurée, car cette manœuvre le renvoya directement dans la zone couverte par les sub alliés, qui en plus de signaler sa position, compter bien l'envoyer par la fond.
Ce fut peu de temps après lors d'une manœuvre pour esquiver les torpilles du submersible USS Gators, que le destroyers du capitaine Leroy se lança dans une attaque à la torpille, pour foudroyer le destroyer dans sa lancer.
Touché mais pas encore mort, le destroyer s’apprêtait a un dernier baroude d'honneur contre les navires de surface qui continuer de le suivre, mais il n'eut point l'honneur de décharger ses canons.
Car surgissant des abîmes HMAS Rainbow (Classe R) foudroya le destroyer rendu immobile par son moteur en panne, couper en deux le destroyer s'enfonça rapidement.

Ce fut une bataille rapide est inégale pour les japonais, les capitaines de la 8 ème avaient combattu avec honneur jusqu'au dernier, nulle doute qu'il faudra prendre en compte cette flottille dans les prochains affrontements.

Mais déjà le manque de sommeil ce fessait lourd et enfin libérer d'une dernière analyse de la bataille, l'Amiral se laissa enfin prendre par Morphée.
Contenu sponsorisé

Re: Seul contre tous

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum