Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Gabriel Auphan
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Thomas Leigh Gatch
Nation au Front Atlantique : Gabriel Auphan
Flottille au Front Atlantique : Force Raid de l'Atlantique
Nation au Front Pacifique : Thomas Leigh Gatch
Flottille au Front Pacifique : Eagle Sea
Nombre de messages : 829
Age : 22
Date d'inscription : 22/08/2011

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Chronique de l'US Scouting Squadron

le Lun 25 Nov 2013, 17:05
L'océan était une grosse flaque huileuse. Il n'y avait pas eu de vagues depuis au moins 2 semaines.  Le temps semblerait s'être arrêté si les navires de la force conjointe composé de la Hawaiian Black Squadron et de l'US Scouting Squadron ne voyaient pas aux loins les flammes dévastant le pont d'un  tanker coulé la demi heure avant.

La nuit ne tarderait pas à tomber, le quart allait bientôt être relevé. Néanmoins, sur le pont de l'USS Guam, tout l'équipage était sur le qui vive : les artilleurs à leur pièces de 305, 127 et 40mm, le sonariste toujours à détecter un quelconque sous marin qui s'approcherait un peu trop de sa quille

Il était 6heure sur le pont.  Le commandant amiral de l'USSS allait prendre sont quart. C'est alors qu'une voix se fit entendre sur la passerelle:

Formation de bombardier en approche !!!!!


Aussitôt, les pièces de 127 commencèrent par ouvrir le feu formant ainsi un tir de barrage impressionnant. Le soleil montrait à peine ses première lueurs mais il éclairait déjà assez pour voir les appareils japonais arrivaient. Les bombardiers n'étaient rien d'autres que les fameux G4M, surnommés par les américains, les Bettys.  




Les Bettys étaient des avions rapides et endurants mais extrêmement fragiles comme, alors, beaucoup d'avions japonais. Équipés de 2 moteurs en étoile de 14 cylindres, ils développaient 1530 chevaux. Menés par 7 membres d'équipage et pouvaient emporté 1 bombe de 800kg au maximum.

Les engin de mort volants étaient au nombre de 40 environs. En 4 vagues.
Les canons des Destroyer, des Croiseurs légers et de batailles réussirent à éventrer pas loin d'une dizaine de Bettys. Les DCA rapprochés ouvrirent enfin le feu une fois les bombardiers à portée. Les nouveaux canons de 40mm surprirent les jap' par leur puissance et leur cadence. Tous les navires crachaient du feu par tous leurs orifices. Même les pièces de 305 du Croiseur de bataille ouvrirent le feu sur un bimoteur en rase motte, sans doute emportant une torpilles Kaï 3 de 858kg. Celui ci arriva tout de même à lâcher sa torpilles vers le milieu de la coque du Croiseur de Bataille. Celui ci risquait fort bien d'encaisser de fort dommage et pourrait même couper net sa mission.



Le croiseur vira d'urgence à bâbord et la torpille passa à moins de 30 mètres de la coque dans toute sa longueur.
Quand les bombardiers repartirent, ils ne leur restaient plus que 8 bimoteurs en état plus 2 avec un de leurs deux moteur arrêté, sans doute ira t-il se cracher plus loin.
Il y avait encore des parachutes dans le ciel, blanc avec un point rouges. Dans l'heure, les navires alliées mettraient des chalands à  l'eau pour aller récupérer les japonais encore vivants et leur poser quelques questions...... gentiment.

Les dégâts subis étaient très légers, un submersible en surface classe Balao avait souffert d'une bombe tombée à une dizaine de mètres et aurait perforée sa coque. Une frégate Tacoma touchée sur le pont avait survécus de peu, mais sa fabuleuse équipe avait réussi à le maintenir à flot.  Le navire atelier du commandant Dean Rilley commençait déjà les opérations de réparations des 2 navires endommagés.

Vers 6 heure du matin, alors que le soleil commençait juste à embraser de son magnifique rouge feu le ciel,  le Guam mit à l'eau ses 4 Soc Seagull. Chacun partit qu'avec seulement le pilote et allèrent accoster les différents  navires de l'U3S.... Leur mission: ramener tous les commandants de vaisseaux à bord du Guam pour une réunion de la plus haute importance.



Dernière édition par Gabriel Auphan le Sam 30 Nov 2013, 21:12, édité 1 fois
Gabriel Auphan
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Thomas Leigh Gatch
Nation au Front Atlantique : Gabriel Auphan
Flottille au Front Atlantique : Force Raid de l'Atlantique
Nation au Front Pacifique : Thomas Leigh Gatch
Flottille au Front Pacifique : Eagle Sea
Nombre de messages : 829
Age : 22
Date d'inscription : 22/08/2011

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Chronique de l'US Scouting Squadron

le Mar 26 Nov 2013, 19:33



Les 4 avions avaient décollés et se dirigeaient vers les bateaux allié pour la première rotation quand  surgirent des A6M5, appelés « zéro » par les forces alliées. Avant même que le pilote ricain puisse manœuvrer, un des 2 groupes de zéro qui venait juste de se séparer fit feux de toutes armes. Ainsi les deux canons de 20mm, et les 2 mitrailleuses de 7,7mm crachèrent leurs outils de mort et vinrent s'écraser dans le Seagull. Celui ci partit en vrille, le feu au réservoir et s'écrasa dans l'eau, le pilote mort sur le coup.
Pendant ce temps, le second groupe de zéro venait de détruire la dérive d'un Seagull qui lui aussi s'écrasait dans l'océan. Le pilote américain avait tout de même eu le temps de s'éjecter, et avec une dextérité digne des plus grand a atterrir sur le pont de l'USS Gettysburg du second de l'US Scouting Squadron; Ted Cooper.

Enfin, après environs 30 longues secondes de battement, les batteries anti aérienne firent feu. Un obus de 127 mm tiré de l'USS Barton détruisit un zéro instantanément. Seul quelque débris atteignirent l'eau en flamme.  Après quelques tonneaux barriqués  et immelman quelconque un troisième SOC se retrouva à l'eau. Cette fois, le pilote du biplan s'était éjecté mais n'avait pas eu le temps de déployer son parachute. Ainsi, le corps du pilote se désintégra en millier de morceaux quand celui ci vint frapper, à plat, l'eau en feu de l'océan.

Le 4 eme Seagull fut beaucoup plus dur à abattre pour les japonais. Le ciel se couvrait de panache noir et blanc, stigmate des canons de 127mm ainsi que de trait fin et vacillant, signifiant la présence des 40 et 20mm Anti Aérien des force alliées.
Plus de 5 minutes que le combat durait, le SOC commençait à faiblir puis à un moment donné,  alors que tout le monde pensait que le biplan ferait un immelman inversé, l'avion continua à piquer sur l'USS WhiteWolf. Le navire juste en dessous déferla toute sa puissance vers l'avion qui piquait sur lui. Au derniers moments, le Seagull redressa  mais pas suffisamment, le pilote s'éjecta et son zinc finit à l'eau à cinq décamètres du navire. Des débris finirent même sur le pont du WhiteWolf

Des 2 zéro à leur trousse, l'un fut désintégré par la puissance des 127mm du WhiteWolf  mais l'autre en flamme continua à piqué sur le navire. Un kamikaze. Le commandant de bord, Nathan Livingston, ami très proche de l'amiral Leigh Gatch, fit virer de tribord son destroyer et évita à 10 mètres près un choc fatal avec le dernier zinc japonais. Le zéro s'écrasa dans la mer mais les servants des pièces AA bâbord furent touchés. Trois grièvement et deux mort sur le coup. L'un touché à la carotide par un débris, l'autre décapité net par un morceau d'aile. Un de ses amis dira plus tard que la tête retrouvée à cinq mètre de là, proche d'une tourelle de 127mm, cligné encore des yeux et voyait son propre corps se vidait de son sang au rythme des dernières pulsations cardiaques.


Dernière édition par Gabriel Auphan le Sam 30 Nov 2013, 13:56, édité 1 fois
Gabriel Auphan
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Thomas Leigh Gatch
Nation au Front Atlantique : Gabriel Auphan
Flottille au Front Atlantique : Force Raid de l'Atlantique
Nation au Front Pacifique : Thomas Leigh Gatch
Flottille au Front Pacifique : Eagle Sea
Nombre de messages : 829
Age : 22
Date d'inscription : 22/08/2011

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Chronique de l'US Scouting Squadron

le Mer 27 Nov 2013, 23:08
La nuit tomba, les relèves s’enchaînèrent.  Les hommes, tous à leur poste, veillaient au poil étant donné les 2 attaques aérienne passées. Mais au grand damne de certains ou au grand plaisir, la nuit et la journée restèrent calmes. Juste une équipe de dauphins avait suivit les navire de l'U3S pendant 2 bonnes heures, hormis eux et la présence de l'eau à perte de vue, aucun japonais n'était en vue. L'USS Gettysburg envoya ses SeaSeagull en reconnaissance mais revinrent tous bredouille.

A la seconde nuit, vers 1heure du matin à l'horloge de l'USS Ash. Matthew Geass, de quart regardait les écrans radars qui plongeaient sa passerelle en vert . D'un coup, la pièce s'illumina d'un  blanc pur crevant les yeux.  Le temps que Matthew comprennent son sort,  son destroyer de classe Allen M Sumner reçu une salve de 100mm expédiée d'un Akitsuki. Les japonais avaient dépêchés pas moins de trois torpilleurs Otori; 2 Akitsuki, 1 Fubuki, 1 Tenryu, 1 Kitakami et 1 Oyodo. Tous les navires ennemi balayaient de leurs puissants projecteurs la flotte de l'amiral Leigh Gatch. Par miracle aucun tir n’atteignit de navires alliés et ... espérons le …..  que les dauphins étaient loin.

L'USS Mansfield fut le premier à riposter de  tous feux. L'objectif principal étant de détruire les projecteurs ennemis. Pour ça, l'arme la plus efficace restait le canon Oerlikon 20 ou le Bofor 40mm.
Portant à 2000m à une cadence de 450 coups/minute pour le 20mm et 3600m de portée pour 130coups/minute pour le 40mm, les japonais avaient du soucis à se faire.
A ce jeu, ce fut les canons de 76mm de la frégate Tacoma du commandant Andrew qui fut le meilleur. Une vingtaine à lui seul; il réussi à détruire plus du 1/5eme des lumières ennemies.

canons de 20mm
 

canons de 40mm


La flottille ennemie enfin borgne,  elle arrêta de tirer. Il était 3 heures du matin. Le jour devait arriver d'ici  3 heures. Les gargousses des USS Guam et Gettysburg étaient prête. Les différents type de canons alliés aussi. Mais la situation en était de même pour les ennemis, au grand malheur. Bizarrement la flottille alliée fit mouvement Sud Est, ne cherchant pas à fuir mais plutôt à se mettre en positon, les japonais ne ripostèrent qu'en se remettant en position face a leur ennemi. Le Kitakami tira environs une vingtaine de torpilles sur l'USS WhiteWolf, mais celui ci arriva à s'en défaire grâce à se rapidité et sa manœuvrabilité.


Dernière édition par Gabriel Auphan le Sam 30 Nov 2013, 14:02, édité 2 fois
Andri Buster
Légère brise
Autre pseudo : Clark Andrews
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force N
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : U3S
Nombre de messages : 13
Age : 23
Date d'inscription : 26/05/2013

Infos
Nationalité: ???

Re: Chronique de l'US Scouting Squadron

le Ven 29 Nov 2013, 23:20
Après cette démonstration d'adresse du capitaine Livingston, les hostilités commencèrent. L'objectif ordonné par le commandant Leigh Gatch était simple : Coulé en priorité les croiseurs légers des Japonnais.
Pour ce faire, divers raids furent mis en place sur chacun des 3 mais le premier des raids commença par une démonstration de la puissance de feu l'Alaska. En effet, haut de ces 9 Canons de 305mm, 5 salves furent tirés pour donner le top départs des opérations.
La première effleura le Oyodo, mais les autres furent plus dévastatrice. En effet, elles le touchèrent directement de plein fouet et le Oyodo fut désintégré dans une violente et instantanée explosion.
Tel un avertissement envoyé par l'U3S, le message était clair.
Les Japonnais aime utiliser les poissons dans leur gastronomie de base ? Nous allions donc leurs apprendrent à les côtoyer.



Cependant, l'armada japonaise changea immédiatement de formation et tenta une agression rapide avec les 3 torpilleurs de la classes Otori. Arrivé à porter, les torpilleurs lâchèrent tout sur la frégate Tacoma  mais après quelque manœuvres d'évitements de derniers recours, la frégate réussi a sortir du sillon des torpilles.
Étant à découvert  et loin de leur propre flottille, la contre attaque fut amorcée. Le commandant demanda à 2 capitaine de destroyer de les détruire. Les capitaines volontaires trouvés, Terence Bron et William Halsey s'apprêtèrent à la tache. Avec leurs canons de 127 tout d'abord, ils tentèrent de coulé les Otoris qui était relativement proche.
Malgré le gros calibre, étant regrouper un Otori explosa littéralement sur place se soulevant de deux mètre au dessus de l'eau avant de se partager en deux. Un autre fut mit en perdition avec un grave incendie visible de l'horizon ... Le dernier, dans un mouvement d'adresse extrême, évita le reste des salves et réussi à s'en sortir ...  C'étais sans compter sur l'intervention de Nathan, qui l'acheva avec un tir de 127 parfaitement placé au niveau des chaudières.



Au loin, la désorganisation commençait à se sentir chez les japonnais qui apparemment  commençait à douter et les Alliés prirent cette chance pour directement attaquer. Le capitaine de ligne, Ted Cooper, arma les canons de son  Cleveland d'obus et de leur gargousse et commença la seconde opération, nommé "Oust". L'objectif ? Coulé le Kitakami le plus vite possible.
Le Cleveland démontra toute sa puissance, avec 12 Canon de 152mm, il tira 4 salves consécutive directement vers sa position. Seulement, l'ennemi ne fut pas prit par surprise et en évita trois. La dernière toucha l'ennemi, mais lui infligeât peu de dégât... ce qui permis aux japonnais de tenter de le couler à leur tour ... avec une riposte de tous les navires japonnais, soir une armada d'encore 5 navires.



L'USS Gettysburg fut mis en perdition et quasiment coulé ... La réactivité du capitaine Dean Rilley, exemplaire, permis avec son navire atelier, de le réparer assez pour pouvoir supporter le reste de l'attaque.
Après tout ces tirs, l'amiral décida une chose. En effet, les japonnais étant extrêmement vulnérable désormais, de littéralement foncer dans le tas en gardant en tête les ordres de coulés les japonais. On vit donc un total de 10 torpilles converger vers le Kitakami. Il réussi à en éviter trois, mais étant prit en étau, il pris les  sept autres de plein fouet et les Alliés virent au loin le navire  exploser en morceau. Le capitaine Rilley aurait même vus un des canons du navire jap' projetait à plus d'une vingtaine de mètres au dessus de la mer, signe que la soute à munitions venait d'exploser.



Et de 4 navires au compteur. Les échanges étaient clairement bon et l'ascendant irrévocable. Les Japonnais le comprenant, ils tentèrent de ce replier pour pouvoir revenir plus fort. Mais laisser filé les ennemis, c'est mal connaitre l'U3S !
Le Tenryu resta en arrière pour pouvoir couvrir la retraite de ces camarades. Mais sachant qu'il allait coulé, il tira tout ce qu'il pu sur le capitaine James Simmons. Son navires criblé de toutes part explosa quasi instantanément et ne laissa aucune chance de survis à tout l'équipage de son navire, il est toujours porté disparu ....
En représailles, le capitaine Matthiew Geass fut le premier à lâcher ces torpilles sur lui. Il le cribla de toute part et il fut tout compte fait achevé par Dean Rilley qui, avec, ses 4 Canons de 127mm, plaça 2 salves dont une au but.



La flotte japonaise pu faire route vers le port, les alliés tentèrent donc seulement des tirs a distances.
Du haut de son expérience et sa maitrise, le commandant Thomas nous fit encore une démonstration. Avec 3 salve de 305 mm, il dégomma  un Akatsuki .... chance ou pas ? peut être mais les faits sont la, l'Akatsuki rejoignit les poissons.
Le 2eme pu rejoindre le port en sécurité ainsi que le Fubuki.
Cependant, un navire était toujours visible au loin, le Tenryu. Il semblais ne pas bouger. L'U3S avança pour  logiquement tenter de le couler. Mais la, un énorme bruit retenti dans le ciel.
C'etait un appât ! Un Cuirassé rapide classe Yamato fit son apparition et tira 5 salve du haut de ces 9 Canon de 460mm, qui eurent pour effet de seulement faire reculer l'U3S et les prévenir du danger s'ils avançaient



Leigh Gatch decida donc de ce replier pour le moment et demanda à Dean de bien réparer le capitaine Cooper et Andrews. D'un autre coté, le capitaine Fox ravitailla la petite flottille en munitions ainsi qu'en carburant.
L'U3S se mit en position de défense en attendant la prochaine manœuvre ou mission proposé par son amiral !
avatar
William Halsey
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Stepan Maslov
Nation au Front Atlantique : Russe
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Eagle Sea
Nombre de messages : 528
Date d'inscription : 12/05/2013

Infos
Nationalité: ???

Re: Chronique de l'US Scouting Squadron

le Dim 01 Déc 2013, 11:13
Le capitaine Wiliam Hlasey membre de l’US Scouting Squadron raconte :

Notre flottille dirigé par l’amiral Thomas Leigh Gatch avançait à vitesse modéré sur une mer huileuse.

La nuit allait tomber sur le pont de l’USS Barton, je donné mes dernière instructions et distribuer les
postes à chaque homme d’équipage quand soudain j’entendis à la radio « Formation de bombardier
en approche !!!!! »

Peu de temps après j’entendis les pièces de 127mm des autre navires de la flottille ouvrir le feu.
J’ordonnas à mes homme d’ouvrir le feu a leur tour pour créer un tir de barrage. Je regardis dans le
ciel et vu à travers les points noirs de shrapnel des avions bombardier classe Bettys.



Tous d’un coup je vis un puis deux puis trois.... puis dix Bettys éventrer par les tir des canons de
127mm de la flottille. Puis j’entendis les canons AA de l’USS Guam qui se mire à cracher du feu. Rien
qu’à entendre les canons je savais que les bombardiers se rapprochés mais je ne pouvais pas encore
tirer car l’USS Guam disposer de canon de 40mm, donc une plus grosse portée, alors que moi je
n’avais que des canons de 20mm. Au bout de deux minutes ed très longue attentes, je pus enfin
ouvrir le feu avec mes canons de 20mm.

Tous d’un coup un bombardier passa juste de la passerelle de commande. Les canons Oerlikon 20mm
le touchèrent mais n’arrivèrent pas à l’abattre. Le bombardier en rase motte alla à porter puis lâcha
sa torpille. L’USS Guam répliqua avec ces canons de 305mm dans un bruit infernal, la torpille passa
très près du Guam mais celui si arriva à l’éviter.

Quand les Bettys repartirent il ne resta plus que quelque bombardier dont deux en mauvais état.

Je regardis a l’horizon et je vis un submersible endommager et une frégate classe Tacoma gravement
touché, un peu plus loin le navire atelier de Dean Rilley se dirigeait vers la frégate Tacoma.

Vers 6 heure du matin je reçus un message radio me disans que l’on allait me chercher a bord d’un
Soc Seagull pour une réunion très importante à bord du navire de l’amiral.

Je regardais attentivement le ciel a l’affût des Soc Seagull quand soudain je vis n’ont pas un Soc
Seagull mais une vague de zéro. Je m’empara alors de ma radio et cria « zéro en approche ».

Les Soc Seagull tombèrent l’un après l’autre abattu lâchement par les japs. J’ordonnai une riposte
immédiate mais vus que les zéro ne se trouvaient pas à porté des 20mm Anti Aérien j’ordonnai de
tirer au 127mm.

Dès la deuxième salve un obus toucha et abattit instantanément un zéro.

Je pris mes jumelles, l'avion piquait droit sur l’USS White Wolf, par miracle l’avion tomba a côté du
destroyer. Je regardai un peu plus a droite quand je vis un autres zéro piquer sur le navire du
capitaine Nathan Livingston; il eut juste le temps de virer de tribord pour éviter le kamikaze.

La nuit tomba, les relèves s’enchaînèrent. Mes hommes, tous à leur poste, était à l’affut du moindre
détail. Je vis les avions de reconnaissance de l’USS Gettysburg décoller et atterrir mais rien à la radio.

A la nuit suivante, j’entendis le capitaine Mattew Geass crier à la radio « trois torpilleurs Otori; 2
Akitsuki, 1 Fubuki, 1 Tenryu, 1 Kitakami et 1 Oyodo » mais à peine le message terminé que j’entendis
des tir de canons et des éclairs à quelque mille. Tous d’un coup je fus ébloui par un projecteur.
L’amiral Thomas Leigh Gatch ordonna de tirer au 20mm sur les projeteurs. L'USS Mansfield fut le
premier à tirer. Je fis feu par deux fois sans parvenir à toucher le moindre projecteur. Le commandant
Andrew fut le capitaine ayant le plus éteint les projecteurs à l’aide de ses canons de 76mm.

La flottille ennemie enfin aveugle arrêta de tirer. On se prépara à l’affrontement avec les japs, et les
ces derniers se mirent en position pour nous attaquer. On était enfin prêts à les recevoir quand
soudain le Kitakami tira environs une vingtaine de torpilles sur l'USS WhiteWolf, mais le commandant
ayant une certaine expérience, il réussis à s'en défaire.

L’amiral Thomas Leigh Gatch ordonnas de couler en priorité les plus gros navires japs c’est-à-dire les
Croiseurs. L’USS Guam commença par ouvrir le bal en tirant de tous ses canons de 305 sur l’ennemi.
Grace a l’expérience de ses officiers et aussi grâce à son expérience il parvint à toucher l’oyodo a
plusieurs reprises. Trois torpilleurs classe Otori parvinrent à tirer leur torpilles sur la frégates classe
Tacoma mais celle-ci parvint a sans sortir.

L’amiral demanda deux capitaines de destroyer classe Allen M Summer de couler les Otoris pendant
que le reste de la flotille les couvriraient. C’est tout naturellement que je me porta volontaire ainsi
que le commandant Terence Bron mon amis depuis longtemps avant d’intégrer l’US Scouting
Squadron.



On s’avancait à deux, tous feux éteints en direction des torpilleurs classe Otori. Arrivé tellement près
des torpilleurs qu’on les voyaient dans la nuit on mit en route nos projecteurs, les Otori surpris
n’eurent même pas le temps de réagirent que les salves de 127mm tirait de nos destroyers les
coulèrent. On éteignit immédiatement nos projecteur et décidons de faire route sur le reste de la
flotte ennemie afin de tirer leurs torpilles et quelque salve de 127 mm. On transmit nos intentions à
l’amiral qui les accepta et qui nous souhaita bonne chance. Nous allions devoir faire le maximum pour
nous couvrir.

Arrivais à porter de tire des japs j’ouvris le feu avec mes torpilles le capitaine Bron fis pareil. On
coulas les CL aidé des puissant canons de 127mm du croiseur de bataille classe Alaska. Le reste de la
flottille hors mis l’amiral qui nous couvrait nous rejoignit pour couler les derniers ennemis qui
bâtaient en retraite pour essayer de rejoindre le port. L’USS Gettysburg fit feu de toutes ses pièces de
127mm et de 152mm sur le DD japs le destroyer explosa instantanément.

L’amiral coula à distance à l’aide de ses canons de 305mm l’un des derniers destroyers qui n’était pas
encore rentrait dans le port.

L’amiral Thomas Leigh Gatch décida de se replier après cette belle victoire. Nous fîmes une pause afin
que les commandant Ryan Fox nous ravitaillent en munition et carburant.

L'U3S prépara en vus des futur manoeuvre ou mission proposé par son amiral !

Gabriel Auphan
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Thomas Leigh Gatch
Nation au Front Atlantique : Gabriel Auphan
Flottille au Front Atlantique : Force Raid de l'Atlantique
Nation au Front Pacifique : Thomas Leigh Gatch
Flottille au Front Pacifique : Eagle Sea
Nombre de messages : 829
Age : 22
Date d'inscription : 22/08/2011

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Chronique de l'US Scouting Squadron

le Dim 08 Déc 2013, 19:37
A tous les lecteurs qui ont pris plaisir à lire ces premiers RP, sachez que la suite est en cours, mais comme toutes personnes, le front nous demande beaucoup de temps.

Je vous promet que la suite sera à la hauteur du début même si nous changerons un peu de registre.

A très bientôt, et merci de votre lecture... ma messagerie est ouverte pour tous vos avis, critique et autres, n'hésiter pas.

Ce message seras supprimé au prochain RP
Contenu sponsorisé

Re: Chronique de l'US Scouting Squadron

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum