Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Richard Bélanger
Violente tempête
Autre pseudo : Robert Winters
Nation au Front Atlantique : Marine Royal du Canada
Flottille au Front Atlantique : 1st Canadian Task Force
Nation au Front Pacifique : United State Navy
Flottille au Front Pacifique : US Subpac Force
Nombre de messages : 1026
Age : 23
Date d'inscription : 07/09/2008

Infos
Nationalité: Commonwealth Commonwealth

Re: HMCS Rimouski K121

le Dim 14 Avr 2013, 19:06
Ça me fait plaisir de partager avec vous un brin d'histoire Smile

Mais je crois que ce post devrait être déplacé dans : La bibliothèque
Jean-Charles de HAUTEVILL
Très légère brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : FNFL
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 20/02/2013

Re: HMCS Rimouski K121

le Dim 14 Avr 2013, 11:24
Merci Richard Wink
Bob Smith
Grand-frais
Autre pseudo : phil smith
Nation au Front Atlantique : britanique
Flottille au Front Atlantique : FRA
Nation au Front Pacifique : américain
Flottille au Front Pacifique : gator
Nombre de messages : 291
Age : 51
Date d'inscription : 06/09/2010

Re: HMCS Rimouski K121

le Dim 14 Avr 2013, 01:03
tès instructif

merci Richard
avatar
Richard Bélanger
Violente tempête
Autre pseudo : Robert Winters
Nation au Front Atlantique : Marine Royal du Canada
Flottille au Front Atlantique : 1st Canadian Task Force
Nation au Front Pacifique : United State Navy
Flottille au Front Pacifique : US Subpac Force
Nombre de messages : 1026
Age : 23
Date d'inscription : 07/09/2008

Infos
Nationalité: Commonwealth Commonwealth

HMCS Rimouski K121

le Sam 13 Avr 2013, 20:10
NCSM (HMCS) Rimouski – K121
Corvette de classe Flower
62.5m x 10.1m x 3.5m
Déplacement de 950 tonne
1 Canon de 102mm – 1 Canon de 2 livres – 6 Canons de 20mm – Un mortier Hedgehog – 2 rack de 40 grenade ASM



Histoire


Commandé par la marine royale canadienne le 22 janvier 1940, le NCSM Rimouski est construit au chantier naval Davie Shipbuilding and Repairing Co. de Lauzon à Québec. Elle est lancée le 3 octobre 1940 et est commissionnée par la marine le 26 avril 1941. Elle porte le nom de la ville côtière de Rimouski au Québec qui abrite maintenant un régiment des Fusiliers du Saint-Laurent, mais aussi depuis plus de 25 ans la division de la réserve navale du Canada le NCSM D’Iberville (Où j’ai déjà 2 ans service). Au début de sa carrière la corvette fait principalement de la chasse aux Uboats dans le fleuve Saint-Laurent avant que cet important axe maritime soit interdit à la navigation par le premier ministre du Canada William Lyon Mackenzie King.

En 1942 Karl Donitz élabore l’opération Kiebitz qui consistait à récupérer des prisonniers de guerre internés au Canada. L’opération voulait que 3 Uboats viennent récupérer des prisonniers allemands au nord du Nouveau-Brunswick, lesquels se seraient échappés via des tunnels creusés sous le Camp 30 dans l’Est de l’Ontario. Les messages envoyés par la Kriegsmarine via la Croix Rouge sont interceptés par la police canadienne et il est vite mis sur place l’opération Pointe Maisonnette. Dans le cadre de cette dernière le NCSM Rimouski se vit doté d’une version expérimentale d’un camouflage expérimental qui consistait en plusieurs lampes et qui adaptait l’intensité d’illumination de celles-ci pour faire fondre le navire avec le décore environnant. La nuit du 26 septembre 1943, le U-536 s’approche du rivage mais au loin se tient le NCSM Rimouski ainsi qu’une petite escorte d’autres navires de lutte anti-sous-marine. Doutant de la tactique canadienne le commandant du U-536, resta immergé pour tenter de se soustraire aux navires canadiens qui tentèrent en vain de le couler. Moins d’un mois après son retour au port, le U-536 sera le 20 novembre 43 coulé par la frégate anglaise HMS Nene et les 2 corvettes canadiennes Snowberry et Calgary au large des Acores.

Pour le reste de l’année 1943 jusqu’au débarquement de Normandie, le NCSM Rimouski escorte des convois qui partent d’Halifax en Nouvelle-Écosse pour l’Angleterre. Le 6 juin la corvette K121 participe avec 56 autres navires de la marine royale canadienne à l’opération Neptune lors du débarquement de Normandie. Après une courte carrière dans la marine, le Rimouski est dé-commissionnée le 24 juillet 1945 et sera démantelé en décembre 1950 au Canada. Le NCSM Rimouski s’est vue attribuer les honneurs de bataille suivants : Atlantique 1942-45, Manche 1944-1945 et Normandie 1944

Réginald John (Jack) Pickford

Natif d’Outremont, Réginald Pickford s’enrôle en 1937 dans la marine royale canadienne de réserve à l’âge de 16 ans. En 1940 alors qu’il est attaché à la Royal Navy il mène un raid de démolition sur Brest pour empêcher les Allemands de s’emparer de matériel de guerre. La même année il sert à bord du HMS Broke lors du sauvetage des rescapés du RMS Empress of Britain au large de l’Irlande. Quelques mois après l’incident, alors qu’il est commandant en second sur le destroyer français HMFS Listrac, il se fait torpillé dans le chenal anglais.

Il devient le 2 décembre 1942 le commandant du NCSM Rimouski et deviendra par le fait même le plus jeune commandant de la bataille de l’Atlantique au courant de la seconde guerre mondiale. Il sera aussi le commandant du Rimouski lors du débarquement de Normandie en juin 44. Après la guerre il est décoré par la France en tant que Chevalier de la Légion d’Honneur. M. Pickford prend sa retraite en 1975 en tant que Contre-Amiral et meurt le premier mai 2012 à l’âge vénérable de 92 ans.

Voici une photo du contre-amiral John Pickford en compagnie du capitaine de frégate Claude Gauthier (Ex commandant du NCSM D’Iberville (À gauche) et du vice amiral Dean McFadden (centre). Ils tiennent dans un cadre le gilet porté par l’équipe de hockey de l’océanic lors du championnat de la coupe mémoriale en 2009. Le gilet représente le NCSM Rimouski sur lequel M. Pickford à servi lors de la guerre.
Contenu sponsorisé

Re: HMCS Rimouski K121

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum