Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Ven 05 Avr 2013, 10:51
OPERATION TROJAN
Golfe de Gascogne


Après avoir écumé la Méditerranée pendant de long mois, ou elle se forgea une réputation de bagarreurs accrocheurs respectés de ses adversaires italiens, la TF81 décida de se frotter aux meilleurs éléments de l'axe en Atlantique.

Le bureau des renseignements inter allié avait révélé une concentration possible entre Brest et Bordeaux. Nous décidâmes donc de longer le Portugal et entrer dans le Golfe de Gascogne pour vérifier cette information.

Les renseignements se révélèrent exacts et nous repérâmes assez rapidement une flotte Axe au Nord tandis qu'une seconde essayait de nous tourner par l'Est tentant de reproduire la fameuse tenaille de Machcoul. Mais que croyaient ils? Qu'on devait notre réputation de fin tacticiens et découpeurs de cuirassés en coulant du convoi??

C'était nous sous-estimer grandement et cette erreur leur serait fatale.

Entre temps nous avions contacté les flottilles alliées car nous ne pouvions gérer seul autant d'adversaires à la fois. La FNB répondit immédiatement à l'appel (comme toujours) en nous demandant un délai de 5 jours et en attirant les allemands le plus à l'ouest possible.
Notre défi était donc la, accrocher les allemands en leur faisant miroiter une victoire facile et les inviter à nous poursuivre.

A la tactique de la tenaille nous opposâmes donc la tactique décrite dans Horace dont un exemplaire trainait sur mon bureau (replongez vous dans vos classiques) et qui s'adaptait parfaitement à notre puissance de feu n'ayant que 3 croiseurs légers à opposer aux nombreux croiseurs Lourds qui s'avançaient certain de croquer facilement du navire US. A défaut de puissance de feu, nous avions une stratégie et une excellente coordination.

Nous ouvrîmes donc les hostilités au Nord en envoyant le chef de flotille de la 8., le dénommé Albert Lanze, prendre un bain pour lui rafraichir les idées puis par une manœuvre audacieuse de retournement nous primes l'initiative sur la deuxième flotte (à l'est) en torpillant et coulant le cuirassé classe Deutschalnd du capitaine Hans Schulmaster de la 6. pour les stopper net à l'est. Puis nous primes un cap plein ouest pour ne pas se faire prendre à revers par la 8. venant du Nord, occupée à repêcher les affaires personnelles de son chef de flotille.

La rencontre avec la 8. eut lieu 2 jours plus tard et nous firent volte face pour couler Oswald Schmeisser et son Croiseur de bataille classe Mackensen, combat dans lequel nous perdons 2 croiseurs légers classe Cleveland.

Les brésiliens commençaient à apparaître sur la carte mais ils avaient encore besoin de temps. Nous reprîmes donc un cap ouest certain que les allemands ne pourraient s’empêcher de nous poursuivre s'enfermant d'eux même dans le piège brésilien. Nous donnons le change autant que faire se peu mais notre résistance commença vraiment à s’essouffler, nous perdons un nouveau croiseur léger, celui du capitaine Make Ache.

J'adressai alors ce message d'encouragement à mes hommes:
Courage les amis on leur a promis de tenir 3 jours et on leur donnera ces 3 jours!!
La nuit tombe enfin, il ne reste que brûlots et corps calcinés sur l'océan. Demain si nous n'avons pas de nouvelles des renforts nous nous saborderons dans un dernier assaut avec les survivants..

Vous êtes les dignes héritiers de nos anciens mais le golfe de Gascogne ne sera pas fort Alamo:

"Debout les Morts! A moi la Navy!"

Faites distribuer une ration de rhum à tous les hommes et faites jouer stars and stripes ça aura de la gueule au lever du soleil quand on regardera une dernière fois au Nord avant de se saborder....

Au cinquième jour, parmi les brûlots flottants sur l'océan, nous nous remémorâmes la promesse du commandant Ricardo Felix Galvao de regarder au Nord au lever du soleil pour faire sonner le cor du Gouffre de Helm....Ils étaient la, au complet et brillante comme à la parade, toute l'armada brésilienne positionnée sur les flancs allemands, le plan avait fonctionné à la merveille.

La contre attaque fut magistrale, nous les percutâmes comme dans un jeu de quille et nous fîmes reculer les navires allemandes présents qui réalisaient à présent la situation inconfortable dans laquelle les avait conduit leur aveuglement. La coordination FNB/TF81 fut exemplaire et elle se termina en beauté par le naufrage du Croiseur classe Spähkreuzer du capitaine Joachim Brandle de la 8. et celui du Croiseur lourd Prinz Eugen du capitaine Kurt Prien de la 6.

Ainsi se terminai une des plus belles opérations à laquelle j'ai pu participer résumée dans le tableau ci dessous:

Récapitulatif des combats:

Locaux Visiteurs
14 navires pedrus 7 navires perdus
83 246 t 36 451 t

Photos souvenirs des plus belles prises:
Cuirassé de poche classe Deutschland du capitaine Hans Schulmaster

Croiseur de Bataille classe Mackensen du capitaine Oswald Schmeisser

Croiseur lourd classe Prinz Eugen du capitaine Kurt Prien



Le 25/03: Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Alvert Lanze (Patrouilleur Type S7)
Le 26/03: Robert Roy (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Karl Heinze (Patrouilleur Type S7)
Le 28/03: John Bouvier (sous marin classe Barracuda) a coulé Hans Schulmaster (Cuirassé de poche classe Deutschland)
Le 29/03: Robert Roy (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Oswald Schmeisser (Croiseur de bataille classe Mackensen)
Le 29/03: Thomas Wilder (Cuirassé classe Bismarck) a coulé Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland)
Le 29/03: Iwo Rednitz (Croiseur lourd classe Admiral Hipper) a coulé Robert Roy (Croiseur léger classe Cleveland)
Le 29/03: Friedrich Low (Patrouilleur Type S219825) a coulé Von jacobsky (Destroyer classe Allen M Sumner)
Le 29/03: John Bouvier (sous marin classe Barracuda) a coulé Wilhelm Gerwulf (Destroyer Type 1936A mob)
Le 30/03: Karl Von straft (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Make Ache (croiseur classe oakland)
Le 30/03: Dave Robicheaux (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Karl Heinze (Patrouilleur Type S-23)
Le 30/03: Dave Robicheaux (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Sigmund Schütz (Patrouilleur Type S219825)
Le 31/03:Karl Wilhem (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Gordon MacGregor (Classe S)
Le 31/03:Erwin Schütze (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Sebastião Ayperos (Classe Humayta)
Le 31/03: Horacio Ribeiro Pardel (sous marin Classe Guanabaraa) a coulé Karl Hanz (Escorteur Flottenbegleiter)
Le 31/03 :Horacio Ribeiro Pardel (sous marin Classe Guanabaraa) a coulé hans javolttz (Destroyer Type 1936A mob)
Le 31/03: John Bouvier (sous marin classe Barracuda) a coulé Karl Wilhem (Destroyer Type 1936A mob)
Le 01/04: Turck Morrison (Croiseur classe Cleveland) a coulé kni pascal (S boot)
Le 01/04: Paulo de Castro Moreira da Silva (Croiseur léger classe Barroso) a coulé Joachim Brandle (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer)
Le 02/04: Erwin Schütze (Destroyer Type 1936A mob) a coulé John Bouvier (Classe Barracuda)
Le 02/04: Geovane Santa Cecília (Classe Riachuelo) a coulé Erwin Schütze (Destroyer Type 1936A mob)
Le 02/04: Jack John Miller (Classe S) a coulé Kurt Prien (Croiseur lourd classe Prinz Eugen)


Vous le voyez bien, radio Paris ment....
Un grand merci à tous les participants!
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Jeu 16 Mai 2013, 14:55
OPERATION MER DU NORD
en direct du front, reporter chris water



Après les premiers succès enregistrés dans la Manche sur les flottes allemandes de la 6 et de la 8 (voir édition précédente), la Task Force US 81 fut envoyée en mer du Nord pour tester les défenses allemandes en lien avec des éléments russes et anglais. Après des début prometteurs, nos marins se sont retrouvés isolés et ont du faire face à une véritable armada comprenant des éléments de la 6, la 8, la GDH, la 8.Sicherrungsflottille, complétée par 20 autres navires sortis en renfort d'Amsterdam.

Malgré le nombre, et l'opportunité de fuir qu'ils auraient pu saisir, la Task Force TF81 fit face et rendit coup pour coup infligeant de nombreuses pertes à leurs adversaires et envoyant par le fond 2 amiraux de flotte sur les 4 présents.

Sur les 12 navires engagés initialement, 3 purent rentrer au port de Southend dont le Croiseur Cleveland USS Montpelier, le croiseur Brooklyn USS Fremont et un Destroyer. Au regard du courage et de la détermination de cette petite troupe, les autorités de Southend décidèrent l'édification d'une stèle pour perpétuer la mémoire de ces marins venus du bout du monde:

« Ils furent ici moins de douze
Opposés à toute une armada.
Sa masse les écrasa.
La vie plutôt que le courage
Abandonna ces marins américains.»



Le bilan final des pertes est plutôt équilibré et ne reflète pas la différence des forces engagées tout au contraire. Il témoigne surtout de l'efficacité de la marine américaine qui a réussi a couler 14 navires à 5 contre 1 . Notre industrie remplacera rapidement la perte de ces navires et nos hommes sauront capitaliser cette expérience. Nul doute que l'US Navy exploitera les précieuses informations recueillies sur les défenses côtières allemandes et la situation en mer du Nord pour la suite du conflit:

Locaux Visiteurs
14 navires pedrus 10 navires perdus
38 382 t 47 860 t


En exclusivité pour notre magasine LIFE, votre reporter a recueilli les premiers mots du capitaine John Bouvier à sa descente de l'Hydravion, exprimant sa volonté de retourner rapidement au combat:






----------------------------------

Le 24/04: Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé kni pascal (S-Boot)
Le 24/04: James McKay (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Hans Langsdorf (S-Boot)
Le 29/04: Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Hans Langsdorf (S-Boot)
Le 01/05: James McKay (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Karl Von straft (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer)
Le 01/05: Turck Morrison (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Sigmund Schütz (Patrouilleur Type S219825)
Le 01/05: Dave Robicheaux (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé kni pascal (Patrouilleur Type S219825)
Le 01/05: Dieter Eisenmann (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer) a coulé James McKay (Destroyer classe Allen M Summer)
Le 02/05: John Bouvier (sous marin classe Baracuda) a coulé Ernst Lindermann (Destroyer classe 1936 mob)
Le 02/05: Dave Robicheaux (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Karl Heinze (Destroyer 1936) chef de flotille de la 8
Le 02/05: Bryan Wright (Croiseur classe Brooklyn) a coulé Hans Langsdorf (S-Boot)
Le 02/05: Mike Jordan (Destroyer classe Benson/Gleaves) a coulé Karl Von straft (Sboot)
Le 03/05: Bryan Wright (croiseur classe Brooklyn) a coulé Nicolas Gstalter (Destroyer Type 1936A mob)
Le 03/05: Turck Morrison (Croiseur classe Cleveland) a été coulé
Le 03/05: Dave Robicheaux (Croiseur classe Atlanta) a été coulé

Le 03/05: Jarod white (croiseur léger classe Cleveland) a coulé Sigmund Schütz (Patrouilleur Type S219825)
Le 03/05: KMS Admiral Hipper (Croiseur lourd classe Admiral Hipper) a coulé USS Vulcan (AR-5) (Navire atelier classe Vulcan)
Le 04/05: John Bouvier (Classe Barracuda) a coulé Thomas Schäfer (Ravitailleur rapide) chef de flotille de la GDH
Le 04/05: Herman Shmidt (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta)
Le 05/05: Kurt Prien (Destroyer Type 1936A mob) a coulé John Bouvier (Classe Barracuda)
Le 05/05: Kurt Prien (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Jack Chance (Classe Balao)

Le 08/05: Owen Omaha (Classe Sargo) a coulé hans sehen (Croiseur lourd Prinz Eugen) commandant en second GDH
Le 05/05: Herman Shmidt (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Gordon MacGregor (Classe Cachalot)
Le 08/05: Joachim Schepke (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer) a coulé Owen Omaha (Classe Sargo)
Le 08/05: Erwin Schütze (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Juan Nunez (Classe S)



---------
HRP: pas de réponse souhaitée dans cette section
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Mer 03 Juil 2013, 12:37
OPERATION ALIZES
en direct du front, reporter chris water



Des informations préoccupantes parvenaient au centre de commandement interallié de l'Atlantique Sud: un nombre croissants de convois marchands disparaissait au niveau des Alizés causant des pénuries importantes sur le ravitaillement de nos forces en Afrique occidentale et menaçait l'effort de guerre en Méditerranée. L'amirauté décida alors d'enquêter sur ces disparitions en dépêchant sur place un détachement composé de la FNB brésilienne et de la Task Force US TF81, sous le commandement conjoint des commandants Ricardo Félix et John Bouvier.

Au détour d'une patrouille, un premier contact fut établi le 15/06 par les forces brésiliennes qui prirent en chasse des navires de guerre allemands. Après vérification, il s’avéra qu'il s'agissait de la Drachen sous le commandement du capitaine Stein Elingen et de son Cuirassé classe Bismarck. Une telle menace ne pouvait perdurer sur nos lignes arrières et l'ordre fut donné de neutraliser cette menace.

La FNB se mis donc en ordre de bataille et fit couler le premier sang le 16/06 en la personne du capitaine Conrad von hohenfels dont le Croiseur léger classe Leipzig fit naufrage. La Drachen ne fut pas en reste en neutralisant l'essentiel de la puissance de feu brésilienne en coulant ses 2 croiseurs légers classe Barroso. Mais la FNB tint la ligne pour donner le temps à la TF81 d’arriver sur les flancs de la Drachen et soulager ainsi le corps brésilien.

Le choc tant attendu eu lieu le 21/06 au petit matin entre la TF81, dont le commandement opérationnel fut confié au commandant Jarod White, et la Drachen qui perdit 2 Croiseurs de reconnaissance classe Spähkreuzer en 2 jours. S'en suivit un combat de poursuite sur une semaine fait de cache cache, de feinte, et de tactique de la part des 2 flottes.

Ainsi soulagé la FNB parvint à anéantir les 2/3 de la puissance sous marine sur zone, tandis que la TF81 maintenait le contact sur la Drachen qui disparut mystérieusement un soir en plein milieu de l'océan.

Les recherches continuent à ce jour pour retrouver la trace des navires allemands brusquement évaporé dans l'Atlantique Sud. On parlerait d'une base secrète mais rien n'est moins sur.

Récapitulatif des combats:

Locaux Visiteurs
9 navires perdus5 navires perdus
34 786t24 227t
----------------------------------

Le 16/06/2013:Ricardo Felix Galvao (Destroyer classe Marcilio Dias) a coulé conrad von hohenfels (Croiseur léger classe Leipzig)
Le 17/06/2013: Sophia Von Der Wald (Croiseur de bataille classe Mackensen) a coulé Paulo de Castro Moreira da Silva (Croiseur léger classe Barroso)
Le 17/06/2013:Claudio de Sisley (Destroyer Type 1936B) a coulé Johan Valencia (Croiseur léger classe Barroso)
Le 18/06/2013:Geovane Santa Cecília (Classe Guanabara) a coulé Lars Bauer (Navire atelier Armorique)
Le 18/06/2013:Geovane Santa Cecília (Classe Guanabara) a coulé Claudio de Sisley (Destroyer Type 1936B)
Le-19/06/2013:Ricardo Felix Galvao (Destroyer classe Marcilio Dias) a coulé Elias Witsenhausen (Type IXa)
Le 21/06/2013:Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Dominik Von Darst (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer)
Le 21/06/2013:Ricardo Felix Galvao (Destroyer classe Marcilio Dias) a coulé Wilhelm Jung (Type IId)
Le 22/06/2013:Dave Robicheaux (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Hans von Drachenfels (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer)
Le 22/06/2013:Mike Jordan (Destroyer classe Farragut) a coulé friedrich ludwig carl (Destroyer Type 1936B)
Le 24/06/2013:Claudio de Sisley (Destroyer Type 1936A mob) a coulé  Mak Ache (Destroyer classe TE)
Le 26/06/2013:conrad von hohenfels (Destroyer Type 1936A mob) a coulé John Bouvier (sous marin Classe Narwhal)
Le 26/06/2013:Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Hans von Drachenfels -Walkyrie (destroyer type 1936B)
Le 27/06/2013:Stein Elingen (Cuirassé classe Bismarck) a coulé John Feather (Yacht armé)
---------

HRP: pas de réponse souhaitée dans cette section

Spéciale dédicace à mon ami Ricardo Félix, à la FNB pour les moments sympathiques partagés ensemble ainsi qu'à la Drachen pour ce combat fort plaisant


Dernière édition par John Bouvier le Ven 15 Nov 2013, 20:06, édité 3 fois
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Ven 15 Nov 2013, 15:28
OPERATION ACORES
en direct du front, reporter chris water



Suite à l'opération Alizés (voir numéro précédant), la flotille TF81 où j'étais embarqué continuait ses patrouilles dans l'Atlantique Sud afin de sécuriser les convois alliés, une "menace" ayant été annoncée à grand frais sur les ondes allemandes.

Nous avons ainsi mis rapidement fin à la carrière de corsaire d'Albert Lanze qui croisait au large de l'Afrique, non loin de Dakkar.
le 29/08/.3 Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Albert Lanze (Cargo classe Thor)
Nous continuâmes ensuite à patrouiller sans relache pendant 2 semaines à la recherche de la Drachen qui navigait quelque part dans l'Atlantique Sud, mais ou, personne ne le savait. L'océan est tellement grand.

Nous remontâmes enfin sur les Açores où nous accrochâmes l'arrière garde de cette flotte allemande qui décimait nos convois. Surpris et non préparés, nos navires US les percutaient violemment et les mis rapidement en déroute.

Ce n'est que grâce au sang froid de son commandant que la Drachen réussit à briser l'encerclement et parvint à s'échapper. Sans la maitrise de ce commandant il est certain que la plus grande partie de cette flotte allemande aurait été mise hors de combat. Mais nous étions amenés à nous revoir...

Nous comptions cependant un cuirassé de plus à notre actif, un classe Mackensen.
L'amirauté ne pourra que s'en féliciter.


Récapitulatif des combats:

40 navires perdu
49 654t0t
----------------------------------

Le 12/10/3 Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta)a coulé friedrich ludwig carl(Destroyer Type 1936B)
Le 17/10/.3 Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Sophia Von Der Wald (Croiseur de bataille classe Mackensen)
Le 20/10/3 Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta)a coulé Dominik Von Darst(Destroyer Type 1936B)
---------

HRP: pas de réponse souhaitée dans cette section
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Jeu 06 Mar 2014, 22:34
OPÉRATION COBRA
en direct du front, reporter chris water


Crédit photo: le commandant Bouvier en compagnie de ses capitaines accueillis en héro à leur retour!

Pour Life Magazine aux larges de l'Afrique, un nouvel épisode des aventures extraordinaires de  la TF81 dans lequel elle allait se distinguer une fois encore.

Je montai donc à bord du USS River (CL-97), croiseur léger Alanta du commandant Bouvier pour ce qui devait être des manœuvres tout à fait classiques de tactique en vue de tester le caractère opérationnel de la flottille.

Alors que les manœuvres allaient bon train, nous nous retrouvâmes bientôt impliqué dans un combat acharné entre une armada allemande au grand complet qui, une fois n'est pas coutume, s’aventurait loin de ses bases au large de l'Espagne à la poursuite d'une escadre française. Au vue du nombre de navires allemands engagés largement supérieur au notre (un rapport de trois contre un a été évoqué), une stratégie de harcèlement fut vite décidée et mise en place par le commandant Bouvier. Car un éléphant tout puissant qu'il soit, n'en reste pas moins lent à manœuvrer.

Cette stratégie fut mise en pratique sur les navires trop confiants qui venaient nous renifler de trop près comme ce Destroyer classe Mirabello, ou encore cet autre Destroyer Type 1936A. Nous l'apprîmes plus tard, deux commandants respectés, Kurt von Arnaud de la Periere et Karl Heinze.

Tandis que la flotte française restait à  l'abri des côtes, la TF81 pris position bien au large des côtes espagnoles dans un cap ouest pour tenter de diviser les forces ennemies et dans les heures qui suivirent porter un coup décisif à la flotte sous marine allemande qui pêcha par excès de confiance.

Alors que nous nous doutions de la présence de nombreux submersibles, nous pûmes mettre à profit les nombreuses erreurs de l'ennemi: par deux fois, Hens Stiere torpilla prématurément un de nos navires de surface dévoilant ainsi sa présence et les asdics effectués dans les minutes qui suivirent par nos Destroyers révélèrent à chaque fois un submersible différent de sa flottille qui finit inexorablement au fond de l'eau.
Sans compter les quelques déplacements en surface des sous marins ennemis qui n’échappèrent pas à l’œil exercé de nos vigies. Mais après nous avoir longtemps fait tourné en bourrique, Hens Stiere finira finalement par se faire attraper sur la fin.

C'est ainsi qu'en quelques heures notre flottille put annihiler la menace sous marine de cette opération en coulant la quasi intégralité de la X. Unterseebootsflotte Die Gespensterlegion comme en témoigne le rapport des pertes envoyé à l'Amirauté par câble codé.

X. Unterseebootsflotte Die Gespensterlegion Situation
Lothar von Arnauldcoulé
Wilhelm Rollmanncoulé
Julien Forstmanncoulé
Gregor von Rittera réussi à s'échapper
Ludwig Müllercoulé
Gunthër Strasscoulé
Hens Stierecoulé

Débarrassé de la menace sous-marine, notre vaillante flottille, allait passer à l'action dans la guerre de surface la ou elle excellait le mieux bien qu'amputée de son cuirassé mis en cale sèche pour révision.

Notre flotte resta sur le flanc gauche ennemi, au contact, pour bien lui signifier que les marins US ne reculeraient pas, mais en doutaient il encore?

J'ai alors pu assister à l'un des plus beaux engagements tactique qu'il m'ait été donné de voir.

Les cuirassés et croiseurs allemands aperçurent un de nos croiseur Atlanta visiblement trop avancé à deux cases nautiques. Une belle proie sans défense pensaient ils.....Mais le Capitaine Juan Nunez était sur le pont et veillait, restant en communication avec l'ensemble de la flottille par messages optiques. Le piège était prêt, il n'y avait plus qu'à veiller...

C'est alors que le premier Croiseur de reconnaissance, un classe Spähkreuzer, vient au contact du croiseur Atlanta pour lui lâcher sa bordée. Voici le moment que nous attendions tous depuis 45 minutes. Sitôt ce mouvement repéré, 2 croiseurs US fondent sur cet imprudent avant qu'il puisse faire feu, coulant ce dernier et se repliant dans la foulée.

-Des Hourra s'échappent alors des navires américains: 1 à 0.

Puis  c'est au tour d'un Croiseur léger classe Leipzig de tenter sa chance sur l'Atlanta toujours isolé en apparence. Deux autres croiseurs US interviennent, il finit au fond comme son prédécesseur.

-Les canonniers du USS River (CL-97) exultent malgré l'angoisse: 2 à 0

Lui emboite alors le pas l'Amiral Lanze et son Croiseur léger classe Königsberg bien décidé à laver l'affront devant ces hommes. Il subira le même sort.

-De tous les bâtiments américains un même cri monte, "Remember, "Remember"". La promesse du commandant Bouvier faite à ses hommes quelques mois plutôt devant le port de Southend est enfin tenue: 3 à 0 (voir le numéro de LIFE sur l'Opération en Merd du Nord).

C'est ainsi qu'en moins de 15 minutes nos braves marins US coulèrent 3 croiseurs allemands et stoppa net les prétentions de cette invincible armada qui décida de battre en retraite dans des eaux plus sures pour elle.

Au final la TF81 coula 7 sous marins allemands, 3 Destroyers allemands, 3 destroyers italiens, 3 Croiseurs Allemands et 3 Sboot pour la perte d'1 sous-marin.

Ce n'est que bien après ces combats alors que nous étions déjà au port que nous apprîmes, le naufrage d'un sous marin engagé dans des combats d'arrière garde et d'un Summer isolé sans capitaine à son bord apparemment depuis quelques jours.

Lecteurs, adversaires, inclinez-vous devant le tableau de chasse de la TF81:

19 navires perdus1 navire perdu
40 867 t2 119 t
La TF81 a vengé ses camarades tombés en mer du Nord il y a pratiquement un an et ce de la plus belle des manières.
Qui s'y frotte s'y pique!

-------------------------

Victoires alliées - 23/01/2014
Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Kurt von Arnaud de la Periere (Destroyer classe Mirabello)
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Karl Heinze (Destroyer Type 1936A mob)

Victoires alliées - 25/01/2014
Gordon MacGregor (Classe Barracuda) a coulé Friedrich Karl (Destroyer Type 1936A)

Victoires alliées - 26/01/2014
John Bouvier (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Bruno Lehmann-Willenbrock (Type IXc/40)

Victoires alliées - 27/01/2014
Jack Chance (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Richard Emerich (S-Boot)
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Erich Bock (Patrouilleur Type S219825)
Mak Ache (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Wilhelm Rollmann (Type Xb)

Victoires alliées - 28/01/2014
Mak Ache (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Gunthër Strass (Type IIb)
Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Ludwig Müller (Type VIIf)

Victoires alliées - 29/01/2014
Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Julien Forstmann (Type A)

Victoires alliées - 31/01/2014
Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Karl Von Krugger (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer)
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Joachim Brandle (Croiseur léger classe Leipzig)
Mak Ache (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Albert Lanze (Croiseur léger classe Königsberg)

Victoires alliées - 01/02/2014
Dan Rash (Classe Barracuda) a coulé hans javolttz (Destroyer Type 1936A mob)

Victoires alliées - 02/02/2014
Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Giovanni Castelorizzo (Destroyer classe Mirabello)
Alec Garcia (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Lothar von Arnauld (Type IIc)

Victoires alliées - 03/02/2014
Dave Robicheaux (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Peiter Van Castel (Destroyer classe Mirabello)
Victoires axe - 03/02/2014
Karl Wilhem (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Gordon MacGregor (Classe Barracuda)

Victoires alliées - 04/02/2014
Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Erich Bock (Patrouilleur Type S219825)
Jack Chance (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Hens Stiere (Type IIc)
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Mer 21 Mai 2014, 10:17
Bataille de Gibraltar
en direct du front, reporter chris water


Crédit photo: une image qui appartient au passé, un sous marin allemand représentant une menace pour les navires alliés.

Pour Life Magazine dans les mers chaudes , un nouvel épisode des aventures extraordinaires de la TF81.

Suite au désastre récent infligé aux allemands en Manche avec pour résultat le suicide de l'Amiral Lanze, quelques survivants essayèrent de forcer le blocus imposé par les alliés.

Il s'agissait de rescapés de la 8.Sicherrungsflottille Kampfgruppe Kraken et de la 8.Sicherrungsflottille Kampfgruppe Jörmungand avec les navires suivants repérés depuis la Corogne:

Thomas Wilder (Navire-atelier Neumark),
Friedrich Low (Destroyer Type 1936A mob),
August Werthman (Destroyer Type H),
Joachim Schepke (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer),
Jonathan Heckmann (Destroyer Type 1936A mob),
Richard Emerich (Destroyer Type 1936A mob).

Ils tentaient visiblement de rejoindre la MED. Aussi avec quelques éléments éparpillés de la N et de la WAF, la TF entrepris d'entamer une poursuite effrénée pour les bloquer à Gibraltar.

Malheureusement alors que nous poussions les machines à fond, nous tombâmes sur les sous marin de la 34. qui nous attendaient au sud du Portugal et qui nous ont pris au dépourvu, notre formation n'était pas en configuration lutte ASM .

La première victime fut le commandant Bouvier, toujours à l'avant garde du combat qui sombra avec son Cleveland tout frais sorti des chantiers maritimes. Aussitôt évacué sur Casablanca, il réorganisa ses troupes pour diriger la riposte.

S'en suivit un combat à mort avec la 34 qui se sacrifia pour permettre aux surfaciers repérés plus haut de passer Gibraltar en perdant 13 sous marins sur 15. Après avoir désorganisé la TF en jouant sur l'effet de surprise, la longueur du combat devenait clairement inégale pour les allemands avec le résultat que l'on connait.

Pendant ce temps, le commandant Bouvier rejoignit Gibraltar en VLT bien décidé à tout tenter pour interdire l'accès à la Méditerranée avec les réservistes de Gibraltar. Il s'en ait fallu de peu qu'il sombre à nouveau mais l'important était harceler les allemands de toute part.

Une coordination avec nos réservistes permit de les frapper au dans le champ de mines. Finalement, le passage du rocher couta aux allemands la perte de leur navire atelier Neumark (le but recherché) ainsi qu'un DD 1936. Un second en perdition réussira à s'en sortir sans faire naufrage.

La victoire était belle, l'ennemi nous a quand même surpris par son audace: passer Gibaltar avec son navire, fallait en avoir dans le pantalon pour le tenter et le réussir. Mais quelque chose me dit que ce premier accrochage aura une suite prochaine....

Quand aux épaves des braves sous marin allemands qui jonchent les côtés de l'Espagne, la mer sera leur linceuil et ils seront long à remplacer. Mais nous n'avions encore jamais affronter un ennemi avec autant de mordant.


Un combat épique qui devait avoir des répercussions même jusque dans les colonnes satiriques du magazine Life


------
Récapitulatif des combats:
15 navires perdus8 navires perdu
28 297t32 501t
Victoires axe - 19/04/2014
Jaenicke Pfalh (Tpe VIIc) a coulé Wade Hampton (Destroyer classe Allen Summer)

Victoires axe - 20/04/2014
Erich STEINER (Tpe VIIc/41) a coulé Bart Mancuso (Destroyer classe Allen Summer)
Richard Emerich (Destroyer Type 1936A mob) a coulé John Bouvier(Croiseur léger classe Cleveland)

Victoires alliée - 21/04/2014
Jack Chance (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Jaenicke Pfalh (Type VIIc)
Bob Smith (Destroyer classe Tribal) a coulé Hans Muller (Type IXa)
Hugh Johnson (Destroyer classe Tribal) a coulé Von Klücke (Type VIIb)

Victoires axe- 21/04/2014
Von Klücke (Type VIIb) a coulé Steve Harlow (Destroyer classe Tribal)
Von Klücke (Type VIIb) a coulé Bob Smith (Destroyer classe Tribal)


Victoires alliée - 22/04/2014
Alec Garcia (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Fabian Kaïser (Type VIIc)
Hugh Johnson (Destroyer classe Tribal) a coulé Hans Stfan (Type VIIb)

Victoires alliée- 23/04/2014
Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta) a Hermann Werner (Type X)

Victoires axe- 23/04/2014
August Werthman (Destroyer type H) a coulé Dan Rash (Classe Narwhal)
Ernst Kartofel (Type IXc) a coulé Juan Nunez (Croiseur léger classe Atlanta)
Joachim Schepke (Croiseur de reconnaissance classe Spahkreuzer) a coulé Gordon MacGregor (Classe Barracuda)

Victoires alliées - 24/04/2014
Von jacobsky (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Karl Steiner (Type Ia)
Hugh Johnson (Destroyer classe Tribal) a coulé Erich STEINER (Type VIIc/41)
Régis Beranger (Classe Aurore) a coulé Thomas Wilde (Navire-atelier Neumark)
Gordon MacGregor (Classe S) a coulé Friedrich Low (Destroyer Type 1936A mob)

Victoires alliée - 26/04/2014
Jack Mallone (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Samuel Coller (Type Ia)

Victoires alliée - 28/04/2014
Jack Chance (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Ernst Kartofel (Type IXc)
Alec Garcia (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Erika Raueurs (Type IId)

Victoires alliée - 29/04/2014
James McKay (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Wilhelm Gruber (Type XIV)

Victoires alliées - 30/04/2014
Alec Garcia (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Harald Grossenfallen (Type IId)
---

34.Unterseebootsflottille.PhönixSituation
Hans Mullercoulé
Jan von Stauffena réussi à s'échapper
Ernst Kartofelcoulé
Von Klückecoulé
Jaenicke Pfalhcoulé
Hans Stfancoulé
Erich STEINERcoulé
Wilhelm Grubercoulé
Harald Grossenfallencoulé
Samuel Collercoulé
Erika Raueurscoulé
Hermann Wernercoulé
Karl Steinercoulé
Teos Bensbergera réussi à s'échapper
Fabian Kaïsercoulé
---

8.KrakenSituation
Thomas Wildercoulé
---

8.JörmungandSituation
Friedrich Lowcoulé
---
TF81Situation
John Bouviercoulé
Juan Nunezcoulé
Dan rashcoulé
Gordon MacGregorcoulé
--
Royal NavySituation
Steve Harlowcoulé
Bob Smithcoulé
--
US NavySituation
Wade Hamptoncoulé
Bart Mancusocoulé
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Ven 23 Mai 2014, 15:59
Bataille des Baléares
en direct du front, reporter chris water


Crédit photo: les marins Us une fois de plus vainqueurs.

Pour Life Magazine dans les mers chaudes , un nouvel épisode des aventures extraordinaires de  la TF81.

Suite à la Bataille de Gibraltar relaté dans l'épisode précédent, la TF décida de pousser sa reconnaissance en Méditerranée à la poursuite des éléments de surface qui avaient réussi à passer le rocher.

Quelques éléments avaient été repérés au large des Baléares, c'est donc autour de cet archipel qu'aurait lieu la bataille décisive de cette brillante campagne.

Au soir du 13/05 les forces se rencontrèrent au large de Palma. Après avoir fait par de nos intentions par signaux optiques la bataille s'engagea, féroce, cruelle.

La première journée ce n'est pas moins de 4 Destroyers qui furent coulés ce qui porta un rude coup à l'ennemi.

Le 18/05 au soir, un cuirassé classe Deutscland entrepris une attaque frontale mais fut cloué sur place hélice cassée. Nos canons achevèrent le navire privé de sa propulsion.
Vint le tour du cuirassé amiral classe Gneiseau qui subit curieusement la même avarie. Malgré une tentative désespérée de son équipage pour réparer dans l'urgence, il ne put remettre ses machines en route et connut le même sort que le cuirassé précédent. Deux cuirassés coulés le même jour, nul doute que le coup porté serait décisif pour le sort de cet affrontement.

Ainsi s'achève la bataille des Baléares et si le contrôle de la méditerranée centrale appartient à l'Italie, celui de la méditerranée occidentale appartient clairement à l'US navy.  



------
Récapitulatif des combats:
13 navires perdus6 navires perdu
63 401 t10 899 t
-----
prises significatives:
Cuirassé Gneiseau du commandant Karl Wilhem


Cuirassé Deutschland du commandant Hans Schulmaster




Victoires alliée - 13/05/2014
John Bouvier (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Jonathan Heckmann (Destroyer Type 1936A mob)
Dan Rash (Classe Argonaut) a coulé Karl Von Kruger (Destroyer Type 1936A mob)
Juan Nunez (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Hans Klügge (Destroyer Type 1936B)
Mak Ache (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Friedrich Low (Destroyer Type 1936A)
Mark Silvers (classe Narwhal) a coulé Machiavel Aldo (classe H RM)


Victoires axe - 14/05/2014
Kurt Unsinkbar (Croiseur lourd Prinz Eugen) a coulé Hugh Jonhson (Destroyer classe Tribal

Victoires axe- 16/05/2014
Erwin Schütze (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Dan Rash (Classe Argonaut)

Victoires alliée- 17/04/2014
Mark Silvers (Classe) a coulé Jonathan Heckmann (Destroyer Type 1936A mob)

Victoires alliées - 18/05/2014
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Hans Klügge (S-Boot)
Jack Mallone (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Hans Schulmaster (Cuirassé de poche classe Deutschland)
Mak Ache (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Erwin Schütze (Destroyer Type 1936A mob)
Dave Robicheaux (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Joachimo Iachino (MAS 52)
John Bouvier (Destroyer classe Allen Summer) a coulé Karl Wilhem (Cuirassé classe Gneiseau)

Victoires axe - 18/05/2014
Joachim Schepke (Croiseur de reconaissance classe Spahkreuzer) a coulé Stece Harlow (Destroyer classe Town)
Karl Topp (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Mark Silvers (Classe Narwhal)

Victoires alliée - 19/05/2014
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Ferdinando Bianchi (MAS 52)

Victoires axe - 19/05/2014
Karl Topp (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Bryan Wright (Classe Pech)

Victoires axe - 20/05/2014
Filippo Giacomo (Classe Glauco) a coulé Mark Sillvers (Classe S)

Victoires alliée - 21/05/2014
Bob Smith (Destroyer classe Tribal) a coulé Lorenzo Aquilani(Classe Balilla)

avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Ven 11 Juil 2014, 15:22
Bataille de Gibraltar suite
en direct du front, reporter chris water


Crédit photo: la fin du navire atelier Neumark allemand et le repêchage de son équipage par leurs vainqueurs.

Pour Life Magazine dans les mers chaudes , un nouvel épisode des aventures extraordinaires de  la TF81.

Suite à la Bataille de Gibraltar relaté dans l'épisode précédent, la TF décida de tester les forces de l'axe qui avaient parait-il le contrôle de la méditerranée centrale. Nous sommes donc parti d'Oran en direction de la Sardaigne, passer les bouches de Bonifacio et redescendre sur les arrières italiens en Sicile.

De la nous réussîmes à surprendre l'ennemi en coulant pas moins de 7 vedettes ASM, MAS52, petite en taille mais redoutable en groupe. Une telle menace ne pouvait subsister, elle fut réduite au silence.

Alors que nous étions au combat avec les italiens, un incident dramatique causa une grande tristesse dans nos rangs. En plein nuit, le destroyer Summer du commandant Juan Nunez bien que légèrement endommagé explosa en mille morceaux condamnant ses malheureux marins à une mort certaine.

Mais une autre menace se présentait à la quelle il fallait faire face. Ayant fait sortir toute la flotte germano-italienne de ses bases nous risquions d'être pris en tenaille par les italiens à notre est et les allemands à notre Sud qui avait été repérés devant Tunis. Nous décidâmes un repli stratégique d'urgence exécuté avec le calme et la rigueur des hommes d'expérience.

Nous entreprîmes de nous diriger sur Palma de Majorque avec les italiens à nos trousses. Les hommes étaient tendus mais serein attendant l'ordre de contre-attaque du commandant bouvier. Celui-ci intervint après 2 jours de poursuite et fut sanglant:
6 navires ennemis furent coulés en 2 jours dont, le navire atelier  du commandant Hans Petersen que notre photographe de bord eut tout juste le temps d'immortaliser avant qu'il ne chavire.

------
Récapitulatif des combats:
15 navires perdus4 navires perdu
42 225 t26 724 t
-----
Résumé des combats:

Victoires alliées - 03/06/2014
Dan Rash (classe Porpoise) a coulé Wilhelm Gerwulf (Destroyer Type 1936A mob)

Victoires alliées - 07/06/2014
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Ameo Curienne (M.A.S. 522)
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Giovanni BRETONE (M.A.S. 522)

Victoires alliées - 10/06/2014
James McKay (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Umberto Caminetto (M.A.S. 522)
Bryan Wright (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Gastone Federigi (M.A.S. 522)
Dave Robicheaux (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Enzo Rossi (M.A.S. 522)
Dave Robicheaux (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Dominico Cacela (M.A.S. 522)

Victoires alliées - 11/06/2014
Dave Robicheaux (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Giovanni BRETONE (M.A.S. 522)

Victoire axes - 12/06/2014
Enrico Lucchini (Croiseur classe Abruzzi) a coulé Von jacobsky (Destroyer classe Allen M Sumner)

Victoire axes - 13/06/2014
Corleone (Croiseur classe Abruzzi) a coulé Dave Robicheaux (Croiseur léger classe Cleveland)

Victoires alliées - 14/06/2014
Dan Rash (classe Porpoise) a coulé Entoni Dinodzo (Destroyer classe Maestrale)

Victoires alliées - 18/06/2014
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Thomas Luwen (Destroyer classe Mirabello)
James McKay (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Enrico Lucchini (Croiseur classe Abruzzi)

Victoires alliées - 20/06/2014
Curtis Henton (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Hans Petersen (Navire-atelier Neumark)
Robert Roy (Cuirassé classe South Dakota) a coulé Kurt Prien (Croiseur léger classe Emden)
Juan Nunez (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Erwin Schütze (Destroyer Type 1936A mob)
Alec Garcia (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Maximilien Keller (Type VIIc/41)

Victoires axe - 20/06/2014
Erwin Schütze (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Mak Ache (Croiseur léger classe Brooklyn)

----
victoires:
7 mas 52
2 croiseurs
4 DD
1 sub
1 nav at


Pertes:
2 croiseurs légers
2 DD
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Dim 27 Juil 2014, 21:51
Nettoyage en Méditerrannée
en direct du front, reporter chris water


Crédit photo: un équipage italien secouru

Une nouvelle mission remplie par la TF81, en finir avec les tentatives d'infiltration dans le dispositif US de protection de la Méditerranée centrale.

En 10 jours ce ne sont pas moins de 10 sous marin ennemis qui ont été détectés et coulés. On notera que les réserves ennemis semblent s'épuiser puisque on retrouve parmi les prises de guerre des sous marin-roumains. La situation doit devenir de plus en plus dure pour les forces de l'axe en Méditerranée.

La TF ne déplore aucune perte.

Les lois de la guerre étant ce qu'elle sont tous les équipages ont été récupérés sain et sauf. Pour eux la guerre est fini et vu leur tête on imagine qu'ils ne sont pas fâchés d'en avoir fini de lutter contre l'élite de la flotte US.

On s'étonne encore que les italiens arrivent à sortir des navires avec tout ce que nos braves marins US envoient par le fond. Leur propagande est bien faite mais que nos lecteurs ne s'y trompent pas, la TF81 ne connait pas la défaite et n'a encore jamais été vaincue en Méditerranée.




------
Récapitulatif des combats:
13 navires perdus0 navires perdu
12 734 t0 t
-----
Résumé des combats:

Victoires alliées
4/07/2014 : Dan Rash ( Classe Argonaut ) a coulé Helmut Krugger ( Destroyer classe Split )

Victoires alliées - 06/07/2014
Juan Nunez ( Destroyer classe Allen M Sumner ) a coulé Enrico GM di Tufo ( Classe Archimede )
Juan Nunez ( Destroyer classe Allen M Sumner ) a coulé Leonardo Vila ( Classe Argonauta )

Victoires alliées - 07/07/2014
Von jacobsky (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Gino Piola (Classe Glauco)

Victoires alliées - 08/07/2014
Mak Ache (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Maximilien Keller (Type IIa)

Victoires alliées - 09/07/2014
Juan Nunez (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Kornelius Zalinskii (Classe Hrabri)

Victoires alliées - 10/07/2014
Mak Ache (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Leonardo Vila (Classe Argonauta)

Victoires alliées - 11/07/2014
Bryan Wright (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Helmut Krugger (Destroyer classe Split)
John Bouvier (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Hans Verner (Classe Resquinul)

Victoires alliées - 12/07/2014
Juan Nunez (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Lorenzo Aquilani (Classe Fieramosca)

Victoires alliées - 17/07/2014
Jarod White (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Romeo Sagese (M.A.S. 522)

Victoires alliées - 18/07/2014
John Bouvier (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Leonardo Vila (Classe Mamelli)

Victoires alliées - 20/07/2014
Mak Ache (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Machiavel Aldo (Classe Mamelli)
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Ven 17 Avr 2015, 20:58
La TF81 is back
en direct du front, reporter Chris Water




Après un repos bien mérité passé à l'arrière en famille, les équipages de la TF81 ont repris la mer direction la Méditerranée avec pour mission de porter assistance à nos alliés français mis à mal dans cette partie du globe.

La TF81 passa donc le détroit de Gibraltar pour remonter discrètement le long de la côte espagnole où des forces hostiles avait été repérées à Majorque, dans l'espoir de surprendre leurs adversaires.

Au matin du 25/02, un croiseur ennemi apparut sur notre radar, une avant garde de la flotte allemande dont le vaisseau amiral, un cuirassé classe Bismarck, brillait de mille feux sur les eaux du matin. Plus de fuite possible, le combat devait s'engager. La décision fut prise par le commandant John Bouvier de dépasser le croiseur léger immobile pour s’approcher au plus près du cuirassé allemand, notre seul objectif.

L'attaque fut déclenchée dans la nuit (ig) du 26/02 par un raid à la torpille de nos navires de surface, accompagnés de nos croiseurs léger. Le cuirassé encaissa l'ensemble des attaques mais finit par rendre l'âme sur un ultime coup du capitaine Garcia. Surpris et désorganisés, les forces allemandes se replièrent. Un combat d'arrière garde permit entre autre de couler un croiseur supplémentaire.

La TF81 profita de la nuit pour se repositionner traversant la petite cuvette pour relâcher vers le détroit de Bonifacio. Elle espérait ainsi surprendre une nouvelle fois son adversaire et vérifier la présence supposée de la flotte italienne. Remontant le long de la Corse elle tomba alors sur une avant garde allemande qu'elle accrocha début mars puis la repoussa jusque vers le port de Toulon, qui fut assiégé pendant quelques jours.

Quelques forces hostiles tentèrent une sortie avec l'aide des auxiliaires du port (pnj) et c'est alors que l'impensable se produisit : profitant d'une confusion chez l'ennemi la TF81 attaqua et coula avec succès un deuxième cuirassé classe Mackensen.

Les hourras jaillirent des ponts de nos navires, la rade de Toulon allait être encombrée un certain temps, donnant ainsi un peu d'air à nos forces dans ce secteur.

Il fut alors décidé un repli sur nos bases arrières, ignorant la position des flottilles italiennes, qui viendraient forcément à la rescousse de leurs alliés allemands.
S'en suivirent quelques escarmouches sans importance avec malgré tout, la perte d'un troisième cuirassé allemand, un cuirassé de poche classe Deutschland que coula le capitaine Von Jacobsky et 3 sous-marin allemand en maraude.

Un récapitulatif des combats fut alors envoyé à l'amirauté qui se montra satisfaite des combats engagés par la TF81 : les pertes étaient honorables au vue du tonnage coulé dont 3 pièces maitresses qui mettraient du temps à revenir sur mer. Désormais les forces ennemies savaient que passées la ligne de Palma elles trouveraient sur leur chemin les vaillants marins de la TF81.

Notre tour en mer allait s'achever quand nous furent victimes d'attaques sous marine extrêmement bien coordonnées.
La perte tragique d'un Atlanta mit les gars en ébullition. Ils s’acharnèrent à débusquer, trouver et couler 3 sous-marins, laissant filer entre les mailles du filet les coupables, dont un certain Wolfgang Krüger.

Le magazine LIFE toujours à la pointe de l'information pouvait à nouveau raviver la flamme dans le cœurs des citoyens américains, fiers de leur Navy. L’Amérique vous embrasse.


Récapitulatif des combats en Med février-avril:
15 navires perdus7 navires perdus
117 877 t48 870 t
----
Prises significatives:
cuirassé Bismarck du commandant Hans Fuller

croiseur de bataille Mackensen du commandant Hans Fuller

cuirassé de poche Deutschland du commandant Karl Heinze



26/02
Alec Garcia (croiseur léger classe Atlanta) a coulé Hans Fuller (cuirassé classe Bismarck)

27/02
Jarod white (croiseur léger classe Cleveland)a coulé gerrard tiennicht (torpilleur type 1924)

28/02
Make Ache (croiseur léger classe Cleveland)a coulé Sophia Von der Wald (croiseur de reco Spahkreuzer)
Jack chance (croiseur léger classe Atlanta) a coulé Aldo Perone (Destroyer 1936a mob)

10/03
Jack Chance (croiseur léger classe Atlanta) a coulé Hans Gherard (croiseur de reconnaissance classe Spahkreuzer)

13/03
Make Ache (croiseur léger classe Cleveland) a coulé Hans Fuller (croiseur de bataille Mackensen)

15/03
Karl wilhem (destroyer 1936a mob) a coulé Dan Rash (croiseur léger classe Atlanta)
Kurt Prien (destroyer 1936a mob) a coulé Bryan Wright (croiseur léger classe Brooklyn)

17/03
Von  Jacobsky (destroyer classe Allen Summer) a coulé Karl Heinze (cuirassé de poche classe deutschland)
Sammy Johnson (croiseur léger classe Atlanta) a coulé wilhelm Gerwulf (destroyer classe 1936 a mob)
Jack Chance (croiseur léger classe Atlanta) a coulé Friedrich Weissmuller (type VII b)

26/03
Jerry Denovan a coulé U-666 Heimdall (Type IXd2)

29/03
Jerry Denovan (destroyer classe allen Summer) a coulé U-571 (Type IXa)

01/04
Von Jacobsky (Destroyer classe allen Summer) a coulé Friedrich Weissmuller (type VIIb)

04/04
Jonathan Heckmann (croiseur lourd classe Admiral Hipper) a coulé Make Ache (croiseur léger classe cleveland)
Karl Heinze (destroyer classe 1936a mob) a coulé Jerry Donovan (destroyer classe Allen Summer)

06/04
Enrico Lucchini (cuirassé classe Andrea Doria) a coulé Von Jacobsky (Destroyer classe Allen Summer)

09/04
U 139 Erdapfel (Type A) a coulé Jerry Donovan (Destroyer classe Allen M Sumner)

10/04
Wolfgang Krüger (Type IXc) a coulé Sammy Johnson (croiseur léger classe Atlanta)

10/04
Steeve Hornet (destroyer Allen Summer) a coulé U-421  Gerhard von Schaft Wolfgang (Type A)

13/04
Jerry Donovan a coulé  U-23 Von Klücke  (Type IXa)

14/04
Dave Robicheaux (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Harald Grossenfallen (Type IXc)


-----
hors rp: la TF81 agissant pour son propre compte et hors de tout système d'armada, elle ne comptabilise que ses victoires et ses propres pertes.
Hans Schulmaster
Violente tempête
Autre pseudo : Taka Takata
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. Flotille der Schwarzen Meer
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Kido Butaï Ushirodate Kantaï
Nombre de messages : 1863
Age : 64
Date d'inscription : 22/09/2009

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Sam 18 Avr 2015, 19:13
Par l'Abwher, dont un de ses cousins faisait partie, le commandant Schulmaster transmit ce message à l'US Navy :
En mon nom propre et je pense celui de nombre de commandants de la Kriegsmarine et de la Regiamarina, je tiens à remercier tous les commandants de la TF 81 qui ont épargné le croiseur Prinz Eugen dès que nous les avons avertis par canal optique que tous les officiers de ce navire étaient convoqués à Berlin. Ce comportement dans l'Honneur est parfaitement digne des traditions de gens de mer.
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Ven 08 Jan 2016, 16:03
L'US Navy parcoure le globe
en direct du front, reporter Chris Water



Partie de Casablanca en octobre après avoir triomphé de la Médusa, la TF81 a entamé un long périple sur les mers du Globe.

En laissant derrière Casablanca, son port d'attache, elle navigua jusque dans l'Atlantique Sud où elle remplit des missions de surveillance et assura la maitrise des mers chaudes et la capture d'une balise émettrice ennemie qui menaçait nos communications.

Le passage du méridien fut comme c'est de tradition l’occasion d'une fête à bord des navires américains. Mais le devoir passant avant les amusements, elle fut rappelée en urgence en Méditerranée dont les eaux familières étaient à nouveau contestées par la marine italienne.

Son retour en Méditerranée se fit aussi vite que le permettait le matériel avec discipline et discrétion car l'ennemi devait tout ignorer de nos intentions.

Ce retour fut couronnée de succès pour nos forces ou on dénombre pas moins de 6 navires italiens coulés sur la fin de l'année sans aucune perte côté américain.
Parmi les pertes infligées, 1 cuirassé, 4 croiseurs et un destroyer.

Ce retour fut également l'occasion de reprendre le contrôle de la Méditerranée Occidentale ainsi que de la Méditerranée centrale (hrp matérialisé par la prise des  balises).

Ci contre notre reporter a saisi le cuirassé conté di Cavour juste avant son naufrage définitif.


Récapitulatif des combats en novembre décembre:
6 navires perdus0 navires perdus
54 275 t0 t
----


11/11/2015 - Steeve Hornet (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé Octavian Lupu (Cuirassé classe Conte di Cavour)
13/11/2015 - Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Curzio Scotto di perotolo (Destroyer classe Mirabello)
13/11/2015 - Mak Ache (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Lugio Cordello (Croiseur classe Duca d Aosta)
16/11/2015 - Steeve Hornet (Destroyer classe Allen M Sumner) a coulé rico venuti (Croiseur lourd classe Trento)
08/12/2015 - Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Curzio Scotto di perotolo (Croiseur classe Bolzano)
16/12/2015 - Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé alberto di diden (Croiseur léger classe Cadorna)
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Jeu 28 Jan 2016, 15:30
Rapport de mission
Par le capitaine John Bouvier




En tant que commandant de la flottille TF81, vous trouverez dans mon rapport l’intégralité des faits relatifs à cette campagne telle que confiée par l'amirauté et exécutée par notre flottille.

Notre mission était le contrôle de la Mer Méditerranée, occidentale et centrale. Au vue des forces que j'avais, je devais faire des choix afin de couvrir cette vaste zone, trop grande pour nous. Je décidai donc début décembre de détacher 3 navires pour capturer la méditerranée centrale pendant que nous assurions la conquête de la méditerranée occidentale. Ce groupe se composait d'un croiseur léger Brooklyn (Hans Baumer) et de deux Destroyers Sumner (Mickael Hoffman et Steeve Hornet).

Ces 3 capitaines remplirent parfaitement leur mission en prenant possession de la Mer Méditerranéenne centrale en décembre. Mais sentant le danger je leur demandai début janvier de faire route à l'ouest redoutant une menace qui viendrait de la Mer noire, une importante flotte italienne avait été signalée par nos alliés russes dont on ne connaissait pas les intentions. Si elle sortait de la mer Noire mes hommes étaient en danger.

Le 14 janvier cette petite avant garde fut finalement accrochée et la perte d'un croiseur Brooklyn ainsi que d'un Destroyer Sumner fut à déplorer. Le troisième navire parvint à prendre la fuite et franchit les lignes ennemies.

Je communiqua les ordres de marche rapidement, nous partions à la rescousse de notre camarade isolé en Mer Ionienne.

Rapidement sur place, nous ignorions tout de la présence ennemie. Était il en mer Égée, en Mer Noire, à Messine, nul ne le savait avec précision. Je pris alors la décision de porter le fer au cœur du dispositif ennemi en empruntant le Golfe de Patras pour tomber sur ses arrières en Mer Egée. Alors que nous étions engagés dans le détroit, l'ennemi qui était embusqué derrière les iles tomba sut nos arrières pour couler le destroyer du capitaine Steeve Hornet.

Mais le 20 janvier nous débouchâmes tout de même sur Athènes tombant nez à nez avec des éléments ennemis de la force MAS. Il n'y eu aucun round d’observation, nous portions notre attaque et après un échange d'artillerie devant le port du Pirée, nous coulâmes assez rapidement un croiseur italien et perdîmes le Destroyer Sumner du capitaine Garcia dont on entendit les jurons jusqu'au fin fond de son Andalousie natale.

Cependant, le risque était grand de se faire contourner, aussi nous profitâmes de la nuit pour repasser le Golfe de Patras.
C'était sans compter sur la motivation de l'ennemi qui nous suivit à distance et tomba sur notre navire atelier et son escorte (le destroyer du commandant Sammy Johnson) restés en retrait pendant que nous nettoyions des PNJ qui nous barraient le passage à la sortie du Golfe. Le destroyer fut torpillé mais parvint à rallier le groupe. Le navire atelier, quant à lui sombra avec grâce et lenteur.

Agaillardi par cette victoire et oubliant que notre puissance de feu était intacte, un croiseur italien Bolzano vint sur notre position mais n'en reparti pas, coulé en 3 minutes. Notre croiseur Baltimore fut pris pour cible durant cet échange de même que mon bâtiment qui encaissa une salve du croiseur lourd Trento R.M DUCE.

Fatigués et harassés par ce combat loin de nos bases, démoralisés par la perte de notre ange gardien Kalev Viis nous rebroussâmes chemin pour rejoindre le port de La Valette. Mais encore une fois c'était sans compter sur le mordant de l'ennemi. La nuit du 25 janvier nous les vîmes apparaître sur nos écrans, ils n'en avaient pas fini et en voulaient plus.

L'attaque ennemie commença dans le nuit du 26 par des raids à la torpille sur un croiseur Cleveland, un Brooklyn et notre Baltimore à nouveau. La situation était critique car le Cleveland et le Baltimore étaient à présent endommagés. Mais par chance aucune perte ne fut à déplorer. Je réunis alors les équipages et organisa la riposte: elle devait être audacieuse et fulgurante pour nous sortir de ce guêpier et reprendre l'initiative qui nous manquait, je sentais au fond de moi que la clef était là.

Ainsi donc nous étions de nuit, les navires italiens étaient à 2 cases et pour la plupart sans UT. Parmi eux je parvins à distinguer le navire amiral de la flotte, un croiseur Lourd de la classe Zara. Rapidement les ordres furent transmis, nous allions reprendre l' initiative dans ce combat sans merci. A 17h22 les torpilles du croiseur classe Atlanta du commandant William Rolan touchèrent lourdement le Zara, suivi des Destroyers Sumner des commandants Robicheaux (17h53) et Johnson (18h06) qui torpillèrent par deux fois le croiseur ennemi le mettant criblé de toute part.

Le capitaine Robicheaux me confia cette anecdote qui ne figurera pas dans le rapport: Mes torpilles ont tapé le bloc sanitaire et latrines du Zara. Une vague nauséabonde s'échappa du navire et c'est à ce moment que, les yeux rivés aux jumelles et mordillant mon cigare cubain, j'eu cette phrase envers mon second et qui demeurera célèbre dans l'Histoire de la marine militaire américaine: " Mon pote, on les a foutu dans la merde !!"

Mais c'était sans compter sur les autres bâtiments italiens qui manœuvrèrent pour aider leur chef en s'attaquant à leur tour à notre croiseur Baltimore qui encaissa encore un coup le mettant lui aussi criblé de toute part.

A 18h06, je détache de mon escadre le croiseur Brooklyn full UT du commandant Dan Rash pour achever le Zara. Il fallait emporter la décision rapidement.
-Feu!!
-Le Zara n'es plus sur la carte: Victoire !!!!!!!!!
-Négatif commandant, le Zara a réussi à se replier au moment ou je lâchais ma bordée, je rejoins ma position, Over.

La situation était critique, les trompettes de la renommée n'avaient encore pas choisi leur camp.
Nous avions un Zara en perdition à 3 cases et en face, un croiseur Baltimore pas en meilleur état mais fullt UT, et les 2 brooklyn touchés par endroit du commandant John Bouvier et Make Ache;

Que faire? Je gambergeais dans ma cambuse. Que faire....jouer le tout pour le tout, profiter de la situation pour prendre la fuite?
La décision vint à 21h00.
Commandant Jarod White, je ne peux vous demander ce sacrifice, cette décision vous appartient. Si vous n'attaquez pas, je lancerai moi même l'attaque à 23h00.

Le commandant White réfléchit, puis en un éclair mit en avant toute.
L'heure de vérité avait sonné....


Dernière édition par John Bouvier le Lun 01 Fév 2016, 16:29, édité 1 fois
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Lun 01 Fév 2016, 16:28
Rapport de mission suite et fin


Aquarelle des combats intenses dessinée par un des marins américains et jointe au rapport

Le commandant White réfléchit, puis en un éclair mit en avant toute.
L'heure de vérité avait sonné.

Nous étions tous l’oreille collée à la radio de bord qui grésillait:

Première.... batterie..... feu.....plein fouet....
Deuxième batterie......feu....lourdement touché en plein dans la citadelle !!


Cette fois c'était fait, le navire amiral de l'escadre ennemie était définitivement coulé de quoi nous laisser un peu de répit ou du moins freiner l’ardeur des poursuivants.
Malgré les hourras qui s'élevaient des bâtiments américains, je savais que la situation était encore précaire. Nous avions un croiseur Baltimore endommagé au milieu de la flotte italienne dont l'état venait d'empirer après avoir encaissé une nouvelle salve. Il était lui même au bord du naufrage.

Le reste de la flotte pu donc poursuivre sa manœuvre de repli vers La Valette mais nous ne pouvions nous résoudre à laisser seul le USS Oregon City (CA-122) qui s'éloignait dans le sens inverse de la flottille dans un ultime sacrifice.
C'est alors que je décida, accompagné du commandant Make Ache, un vieux compagnon, de porter assistance au commandant White en nous postant en plein milieu des navires italiens un peu pantois par l’arrivée de ces deux croiseurs américains.

La vue de la bannière étoilée redonna élan et courage aux hommes et nous pûmes ainsi parvenir à extraire notre croiseur lourd toujours sous la menace du Croiseur Trento, R.M DUCE que nous maintenions tout juste à portée de tir.

Finalement après 2 jour de navigation nous atteignîmes le port de la Valette sains et saufs.
Vous trouverez ci après le bilan définit de notre campagne ainsi qu’une aquarelle à transférer aux archives militaires.

Le haut commandement doit être conscient que les italiens ont encore beaucoup de mordants et que la reconquête de toute la Méditerranée prendra encore nécessairement du temps. Après les victoires faciles des premiers temps où nous avions coulé 6 navires ennemis sans perte ces 4 nouveaux croiseurs coulés ne nous font pas oublier les pertes subies (3 Destroyers,  1 croiseur et 1 navire atelier) qui doivent raisonner comme réelle mise en garde.

Fin du rapport


John B.


Récapitulatif des combats de janvier:
4 navires perdus5 navires perdus
36 550 t30 501 t
----

Victoires axes - 14/01/2016
Silvio Bruzzi  (Destroyer classe Mirabello) a coulé Hans Baumer (Croiseur classe Brooklyn)
PM Ferrero Rochio (Croiseur classe Abruzzi) a coulé Mickael Hoffman (Destroyer classe Allen M Sumner)

Victoires alliées - 20/01/2016
William Rolan (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Horst Bergmeister (Croiseur classe Abruzzi)

Victoires axe - 20/01/2016
Salvatore Patania (Croiseur classe Bolzano) a coulé Alec Garcia (Destroyer classe Allen M Sumner)
Curzio Scotto di perotolo (Croiseur classe Abruzzi) a coulé Steeve Hornet (Destroyer classe Allen M Sumner)

Victoires alliées - 22/01/2016
Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Angelo BERNARDI (Croiseur colonial classe Taranto)

Victoires axe - 23/01/2016
Salvatore Patania (Croiseur classe Bolzano) a coulé Kalev Viis (Navire atelier classe Vulcan)

Victoires alliées - 24/01/2016
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé  Gianni Borghese (Croiseur classe Bolzano)

Victoires alliées - 26/01/2016
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé Stefan Guth (Croiseur classe Zara)
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Mar 22 Mar 2016, 11:04
Un AS à la TF81


Après être sorti vainqueur de sa dernière campagne inter-alliée, la Task Force 81 fut redéployée  pour des missions quotidiennes de harcèlement du dispositif ennemi en méditerranée centrale. Elle s'est retrouvée une fois de plus confrontée à des éléments éparses de la marine italienne dont la MAS qu'elle a bousculée et contrainte à reculer jusque dans ses ports de seconde ligne à Tarente, libérant ainsi la menace de blocus de la Valette que l'ennemi avait entrepris et presque failli réussir.

Mais c'était sans compter sur la présence d'un commandant US qui s'est particulièrement distingué, le commandant Jarod White (voir photo) qui a coulé a lui seul 6 navires ennemis qui lui donne droit aujourd'hui à la couverture de Life Magazine.

Pendant 10 jours il a soutenu seul le port de la Valette, harcelé un ennemi supérieur en nombre lui infligeant des dégâts significatifs, pendant que le reste de la flottille manœuvrait et traquait l’ennemi au large de Palerme.

Puis, une fois réunie, nous avons exploité au maximum notre potentiel  et considérablement affaibli les stocks adverses:
7 croiseurs coulés, 1 Destroyer, 1 navire atelier et 6 MAS52
Soit 15 navires coulés pour 1 croiseur Brooklyn perdu au cours d'une attaque audacieuse de nuit à la torpille.

Nous avons également constaté la présence nouvelle d'éléments sous marin allemands vers Messine.
Cette menace sera remontée en haut lieu, analysée, et une réponse adéquate y sera apportée.

Le commandant John Bouvier refermait ainsi une fois de plus son journal de bord surement l'un des plus glorieux de l'US Navy.
5 longues années de campagne sur les mers avec des compagnons qui ont fait la gloire de cette flottille. James, Turck, Bryan, Juan, Corb, Robert...il les revoyait tous sans en oublier aucun, les yeux perdus dans le whisky qu’il venait de se servir.

Récapitulatif des combats de mars:
16 navires perdus1 navire perdu
67 195 t9 7601 t
----


Victoires alliées - 19/02/2016
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé Antonio Di Lorenzo (Croiseur léger classe Capitani Romani)

Victoires alliées - 24/02/2016
William Rolan (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Gianni Borghese (Croiseur léger classe Capitani Romani)

Victoires alliées - 29/02/2016
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé Matheo Fueresi (Destroyer classe Navigatori)

Victoires alliées - 02/03/2016
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé Artorius della Rovere (M.A.S. 522)

Victoires alliées - 08/03/2016
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé Gianni Borghese (Croiseur léger classe Giussano)
John Bouvier (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Matheo Fueresi (M.A.S. 522)

Victoires alliées - 09/03/2016
William Rolan (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Ugo Rossi (Croiseur lourd classe Zara)
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé Ferdinando Bianchi (Croiseur léger classe Cadorna)
Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé uno kaleos (Navire-atelier M.O.C.1203)
Jack Chance (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Artorius della Rovere (M.A.S. 522)

Victoires alliées - 10/03/2016
Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Patricio HUGUETTI (Croiseur classe Abruzzi)

Victoires alliées - 11/03/2016
John Bouvier (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Matheo Fueresi (M.A.S. 522)

Victoires alliées - 12/03/2016
William Rolan (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Artorius della Rovere (M.A.S. 522)

Victoires axe - 14/03/2016
Silvio Bruzzi (Destroyer classe Mirabello) a coulé Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn)

Victoires alliées - 15/03/2016
Mak Ache (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Ferdinando Bianchi (Croiseur léger classe Giussano)
Jack Chance (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Gianni Borghese (Croiseur léger classe Capitani Romani)

Victoires alliées - 16/03/2016
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé Artorius della Rovere (M.A.S. 522)
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Mer 08 Juin 2016, 16:18
Retour en Atlantique pour la TF81



Alors que la TF81 croisait au large de l'Espagne, elle reçu un message de détresse d'un capitaine américain, Gabriel Arnauld en mauvaise posture dans le golfe de Gascogne. Son bâtiment était endommagé et il avait besoin de réparations d'urgence et d'assistance que nous seuls pouvions lui procurer.

Le capitaine Bouvier ne pouvait ignorer ce message, d’autant plus qu'il était certain de trouver en face de lui l'escadre Borghese, dont on savait que celle-ci fut justement constituée des meilleurs éléments italiens dans le seul but de contrer la TF81. C'était l'occasion rêver de tester son efficacité pensa t-il et de remobiliser les hommes. La paresse n'est jamais l'amie du marin.

La jonction avec le navire en détresse fut rapidement opérée, il fut remis en état par notre mécanicien en chef Kalev, un estonien qui fit ses armes dans la marine russe, mécanicien hors pair, du genre à utiliser une chaussette pour remplacer un clapet défectueux.

Notre engagement débuta le 1 mai et les premiers rapports étaient en notre faveur:
Un croiseur Bolzano et deux destroyers ennemis furent coulés.
Mais c'était insuffisant pour entamer de manière décisive le potentiel et le moral de l'ennemi.

La TF81 chercha donc la bataille décisive. Celle-ci eut lieu le 06 mai. La flotte US réussi  couler le Croiseur Capitani Romani du commandant de l'escadre italienne au prix de deux croiseurs américains, ses deux seules pertes pour le moment et à venir.

Privés de leur pacha, les italiens hésitèrent, ce fut alors le 9 mai un jour de deuil pour la marine italienne puisque la TF81 coula 4 Destroyers ennemis en fuite.

Le sort de la Bataille était jouée, les italiens battaient en retraite sur Brest où il pleuvait ce jour la.

Il ne restait plus qu'au Capitaine Bouvier à rédiger son rapport:
10 mai- Fin de l’accrochage, italiens en fuite. 2 pertes à signaler.

Récapitulatif des combats de mai:
7 navires perdus2 navires perdu
26 899 t21 504 t
Victoires alliées - 01/05/2016
Gabriel Arnauld (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Marco Castro (Croiseur classe Bolzano)
Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Nicoleo Guisepe (Destroyer classe Soldati)
Sammy Johnson (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Petrick Lupesco (Destroyer classe Mirabello)

Victoires alliées - 06/05/2016
William Rolan (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Kurt von Arnaud de la Periere (Croiseur léger classe Capitani Romani)
Jack Chance (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Nicoleo Guisepe (MAS)

Victoires axe - 06/05/2016
Oskar Knispel (Croiseur léger classe Leipzig) a coulé Von Jacobsky (Croiseur léger classe Cleveland)
Erwin Schütze (Croiseur lourd classe Trento) a coulé Make Ache (Croiseur léger classe Brooklyn)

Victoires alliées - 09/05/2016
William Rolan (Croiseur léger classe Cleveland) a coulé Petryk Lupesco (Destroyer classe Maestrale)
Gabriel Arnauld (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Marcello Campi (Destroyer classe Soldati)
Sammy Johnson (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Umberto Caminetto (Destroyer classe Mirabello)

Victoires alliées - 10/05/2016
Jarod White (Croiseur classe Baltimore) a coulé Ludwig von Drüssig (Destroyer classe Maestrale)
avatar
John Bouvier
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : USA
Flottille au Front Atlantique : TF 81 Southern Task Force
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 952
Age : 41
Date d'inscription : 16/10/2010

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

le Mer 20 Juil 2016, 17:06
Seule contre tous la TF81 tient son rang



Suite au premier combat victorieux sur la Borghese, la TF81 était sur Bristol pour un reconditionnement des hommes et du matériel. Alors qu'elle allait ressortir de la mer d’Irlande elle entra à nouveau en contact avec des navires italiens accompagnés cette fois-ci de quelques navires allemand. Nous devions à tout prix interdire l'entrée de la Mer d'Irlande pour protéger les lignes d’approvisionnement entre l'Angleterre et les USA.  

Après quelques échanges de tirs sans importance, nous opérâmes un repli tactique au delà de la pointe de l'ile, l'occasion de relâcher dans une crique à la nuit tombée pour nous remettre du premier feu.  C'est au cours de cet épisode qu'une action coordonnée surface et sous marin fort intelligente nous mit en difficulté en organisant une attaque sur notre navire atelier. Deux torpilles avaient fait mouche et les hommes avaient enfilé leurs gilets de sauvetage pour affronter le naufrage. Le Navire atelier classe Alcor ne dut son salut qu'à une manœuvre d'évitement de son capitaine dont lui seul était capable. (29 mai)

Mais l'aube venait, laissant apparaitre seul, un magnifique croiseur Admiral Hipper à l'horizon resté en arrière garde. Dès le lever complet du jour, nos batteries ouvrirent le feu sur le navire qui prit rapidement l'eau et sombra. La premier sang était pour nous (30 mai)

Ragaillardi par ce succès de prestige nous avançâmes jusqu' à la pointe de l'Angleterre bousculant l’ennemi en coulant coup sur coup le Croiseur lourd classe Trento du chef de flotte italien, un sous marin qui réparait en surface et un croiseur Spakreuzher. Trois belles victoires qui ne pouvaient cependant masquer une certaine faiblesse cependant: la flottille était taillée pour le raid, pas pour une bataille rangée traditionnelle.

De plus, un sous marin allemand, téméraire et audacieux torpilla à chaque attaque nos bâtiments sans que nous ne puissions rien faire. Cette audace eut pour conséquence directe le naufrage du commandant Rolan dont le Croiseur Cleveland fut coulé par un croiseur italien Trieste profittant du travail de sape entrepris plus tôt. Une grosse perte pour la flotte US qui en appelait d'autres malheureusement. Comme quoi, les sous marin ennemis bien utilisés sont de redoutables adversaires quoiqu'en dise l'amirauté qui prétend que nos radars dits "Triangulant" avaient rendu obsolète cette arme....(31 mai)

Sous marin que nous retrouvâmes dans les jours qui suivirent, nous harcelant comme le 07/06 ou le Einzelgänger (Type VIIa) nous torpilla par deux fois, ou quand le U-27 Kindergarten endommagea gravement notre sistership le USS Grifter. Mais heureusement notre support estonien veillait au grain, nous sauvant la mise à chaque fois.

Ces jours plutôt calmes furent également marqués par le naufrage d'un vétéran, Mark Sillvers, qui avait rempilé dans la TF81 et qui paya cher le fait de s'aventurer en exploration sans couverture. Il fut coulé sous nos yeux par Kurt Von Arnauld, repêché suite à son naufrage et qui avait trouvé refuge à bord d'un Destroyer italien d’où il continuait le combat. Nous essayâmes bien de le poursuivre avec le croiseur Brooklyn USS Grifter mais ce jour le ciel n’était pas avec nous: sur les 4 salves tirées, une seule toucha au but, insuffisant pour couler un Destroyer. Ce naufrage fut également suivi d'un autre aux conséquences plus importantes, la perte d'un nouveau croiseur, classe Brooklyn coulé par le Croiseur léger classe Leipzig du commandant Ghor Kummetz qui entamait dangereusement notre potentiel d'attaque avec deux croiseurs hors service nous privant de deux capitaines d'expérience, William Rolan et Make Ache.

Et tandis que nous entreprenions une poursuite aléatoire, nous tombâmes nez à nez avec une imposante force de débarquement,  le D Day du 08 juin. Que faire? Tenir et couler pour donner à la RAF le temps de se déployer? Reculer et risquer un débarquement qui aurait amener à la prise de Londres dans les 48h00?

Les 2 jours à venir allaient être les plus longs et les plus décisifs qui soit:

Un message radio américain du USS Oregon City fut capté à 14h45:

"hey chef, je crois qu'ils veulent envahir l'Angleterre. Ya pas de doute, ils préparent un débarquement!
Ya tellement de navires que j'arrive pas a les compter. A chaque fois que je pense avoir réussi ya Derek qui se pointe et qui me dit qu'en a plus...
On fait quoi ? On se barre ou on fait comme d'hab, j'enfile mon maillot et on en coule tant qu'on peut avant d'y passer ?
Ça fait un moment que jlai l'oregon.. Jcommence a y être attaché!
D'un aut' coté lpapy churchill va pas être content si d'un coup ya plus d'allemands et d'italiens que d'anglais en Angleterre... Tu penses qu'y zen front quoi du roi ? Moi jlaime bien, y fait de beeaux discours"


C'est finalement un cuirassé classe Gneisenau qui força le destin pour nous. Celui-ci s'avança, seul, pour engager notre plus gros bâtiment, un croiseur Baltimore. Les dés étaient jetés, désormais plus d’hésitation possible, l'avenir de l’Angleterre reposait sur nous. Tout le monde fut sollicité, du plus petit navire Elco aux croiseurs en passant par les destroyers. Beaucoup d’hommes allaient mourir ce jour la.

En 4 minutes la poudre qui sortait des futs couvrit littéralement la zone rappelant le plus dense des brouillards londoniens, le cuirassé encaissa pas moins de 13 salves de tirs directs et une salve de torpilles avant de sombrer lentement dans les eaux froides de la mer d'Irlande, tombeau des malheureux marins allemands.

Et soudain sortit du brouillard, la meute, les 3 flottes axes au complet:  
La Borghese avec des supplétifs défavorablement connus des alliés, froids, sans pitié qui venaient pour tailler dans le lard sans état d'âme: la 6. flottille der schwarzen Meer, la 6. Unterstützung kampfgruppe soit un rapport de 1 contre 3 ce qui n'entama pas notre détermination à accomplir notre devoir.

Au milieu de la fumée de plus en plus dense, les salves alliées répondaient aux salves ennemies rendant coup pour coup si bien qu'on y voyait pas à 100 miles devant soi. Les pointeurs tiraient à l'aveugle et les fûts étaient chauffés à blanc. Et soudain je compris, tandis qu'un obus de 380 passait au dessus de ma tête pour aller s'écraser sur la citadelle de mon sister-ship, le Brooklyn de Dan Rash. Les germains avaient délibérément sacrifié leur cuirassé afin que nous concentrions nos tirs permettant à 5 navires italiens de lancer une attaque fatale sur notre croiseur Batlimore l'Oregon City. Notre ligne était sur le point de craquer.

Jack Chance le bien nommé réussit à sauver in extremis son navire et s'extrayait auprès de Kalev notre mécano en chef qui fit des merveilles malgré une torpille encaissée, lancée d'un Destroyer allemand infiltré dans nos lignes.

Tel ne fut pas le cas de Mon sister-ship Dan Rash qui vit 2 salves de 380 mm du Bismarck Tirpitz détruire ce qui restait de sa citadelle, toucher de plein fouet la soute à munitions, un coup fatal pour mon compagnon.

Le crépuscule arrivant, nous nous repliâmes pourtant tant bien que mal sous le feu mais dans le calme sachant que la bataille était loin d’être terminée. La nuit porta conseil et permis les premières réparations d'urgence. Un plan fut échafaudé avec les forces restantes. Notre cible, un croiseur romani, le plus faible des attaquants. Nous étions alors le 9 juin.

11h00: le capitaine Jacobsky file à travers la brume avec son Summer, plein fer les yeux rivés sur l'objectif. Dans son sillage le Elco de l'ancien sous marinier Mark Silvers et question torpilles il s'y connaissait le vieux. A eux deux ils doivent nous donner un peu de répit.

11h03 le N R.N. Scipione Africano n'est plus, les hommes sont repliés, mission réussie.

Mais c’était sans compter la motivation adverse à vouloir franchir nos défenses. Sous l'impulsion des italiens, toujours aux avant poste, ceux-ci tentèrent une énième tentative avec 4 croiseurs et 3 destroyers côté italien, 2 cuirassés et un destroyer côté allemand. Pendant 01h30 un orage d'acier allait s'abattre sur nous. Il était 12h03.

Ils prennent pour cible le croiseur Atlanta USS Redbull que torpille 2 destroyers. Je signale par canaux optiques au USS Redbull que le destroyer Giovanni Da Verrazano (Destroyer classe Navigatori) sur lequel avait trouvé refuge le pacha italien a endommagé son moteur dans la manœuvre et ne peut se déplacer qu'en vitesse lente. Il saisit l'occasion et le torpille alors à son tour et après un autre coup au but le coule. 12h12

Aucune pause dans les combats, c'est au tour du croiseur Cleveland d'encaisser l'ensemble des tirs adverses qui se concentre sur lui. 12h28

Celui-ci va être la cible de 2 tirs de 152 mm et 1 dernier tir de 100 mm.  Il parvient in extremis à se sauver de la mêlée, les armes se taisent à 13h28 laissant place à un calme saisissant.

La journée du 9 juin touche à sa fin, les deux flottes se fixant mutuellement. La TF81 en profite pour se rapprocher du port de Bristol et alors que les pertes de la flottille ne s’élevaient qu'à 5 navires, l'amirauté nous demanda encore de tenir. En effet, le mauvais temps et le brouillard empêchaient la RAF de prendre le relais.
"Maudits aviateur" pensais-je, "ne voit il pas que nous voyons se refermer l'unique chance que nous avons de nous extraire de ce merdier?"

La journée du 10 confirma ce ressenti. Alors que j’aurai du ordonner le repli avec toute la flottille qui avait remplie sa mission, je cédai aux ordres pressens de l'amirauté et ordonna une ultime attaque vers 17h30 sur un Croiseur Leipzig mais les hommes avaient du mal et le matériel ne suivait plus. Bien que mis en perdition, le croiseur Cleveland rata l'heure du rendez-vous laissant filer le Leipzig entrainant des pépins en cascade: le petit Elco de Mark Sillvers fut emporté par une lame de fond, deux salves de 380mm me passèrent au dessus de la tête sans me toucher, un tir toucha l'arbre d'hélice de Steeve qui resta bloqué 01h00 avant d'abandonner le navire. Quant à la disparition de notre mécanicien Kalev Viis elle restera sans doute à jamais inexpliquée. Il avait tant fait pour nous.  

Le 11 juin à 12h00, la mer était claire, le ciel parsemé de points noirs en provenance de la côte: les Lancaster de la RAF qui allaient enfin pouvoir tailler en pièces la flotte italo allemande.


Le capitaine Bouvier ferma alors son poing nerveusement sur son accoudoir. 12h00 trop tard, pensa-il, 12h00 qui avaient couté si cher. Il aurait pu rentrer au port plus tôt et laisser la RAF se débrouiller avec la flotte italo-allemande.
Un officier des transmissions se présenta alors sur la passerelle de commandement avec une enveloppe en main qu'il lui remit.

"selon vos ordres commandant, le rapport final des pertes"

Il parcourut alors la note et en mémorisa chaque mot, recopia une série dans un petit carnet de poche puis la brula et tandis que le papier jaune finissait de se consumer, il adressa un regard posé et déterminé à son officier en murmurant:

"On reprend la course de raid, on va les rechercher et les débusquer un par un"


Épilogue.
12 jours plus tard, au soir du 23 juin alors que les derniers rayons du soleil se reflétaient sur l'horizon, 4 corsaires de la TF81repèrent un convoi militaire allemand à la pointe Nord Ouest de l'Espagne.
A travers le soleil couchant, Jack Chance fait pivoter les tourelles de 127mm de son Cleveland et foudroie instantanément un Destroyer Type 1936A mob.
Le capitaine Bouvier sort alors un petit carnet de sa poche et y raye un nom, Klaus Schäffer....

---
Récapitulatif des combats de juin:
10 navires perdus9 navires perdus
76 179 t71 614 t
Victoires alliées - 30/05/2016
Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Ghor Kummetz (Croiseur lourd classe Admiral Hipper)

Victoires alliées - 31/05/2016
Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Kurt von Arnaud de la Periere (Croiseur lourd classe Trento)
John Bouvier (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Xaver Schäfer (Type A)
Steeve Hornet (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé Klaus Schäfer (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer)

Victoires axe - 31/05/2016
Erwin Schütze (Croiseur lourd classe Trento) a coulé William Rolan (Croiseur léger classe Cleveland)

Victoires alliées - 01/06/2016
John Bouvier (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Ludwig von Drüssig (Destroyer classe Mirabello)

Victoires alliées - 02/06/2016
John Bouvier (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Ron teufel (Patrouilleur Type S7)

Victoires axe - 06/06/2016
Kurt von Arnaud de la Periere (Destroyer classe Navigatori) a coulé Mark Sillvers (Patrouilleur Type Elco77)
Ghor Kummetz (Croiseur léger classe Leipzig) a coulé Mak Ache (Croiseur léger classe Brooklyn)

Victoires alliées - 08/06/2016
Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn) a coulé Karl Wilhem (Cuirassé classe Gneisenau)

Victoires axe - 08/06/2016
Paolo Scalto (Destroyer classe Mirabello) a coulé Jarod White (Croiseur classe Baltimore)
Karl Meissner (Cuirassé classe Bismarck) a coulé Dan Rash (Croiseur léger classe Brooklyn)

Victoires alliées - 09/06/2016
Mark Sillvers (Patrouilleur Type Elco77) a coulé  Umberto Caminetto (Croiseur léger classe Capitani Romani)
Steeve Hornet (Croiseur léger classe Atlanta) a coulé  Kurt von Arnaud de la Periere (Destroyer classe Navigatori)

Victoires axe - 10/06/2016
Paolo Scalto (Destroyer classe Mirabello) a coulé  Mark Sillvers (Patrouilleur Type Elco77)
Hans Von Clarck (Croiseur classe Abruzzi) a coulé  Steeve Hornet (Croiseur léger classe Atlanta)
Erwin Schütze (Croiseur lourd classe Trento) a coulé  Kalev Viis (Navire atelier classe Alcor)

Victoires axe - 11/06/2016
Klaus Schäfer (Destroyer Type 1936A mob) a coulé Sammy Johnson (Croiseur léger classe Atlanta)
Contenu sponsorisé

Re: Life magazine, la chronique de l'Amérique

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum