Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

La marine soviétique - Meilleur sur l'eau que dans un bureau

le Jeu 17 Jan 2013, 22:08
Léningrad

Le temps n'était pas aux cérémonies en grandes pompes. Une simple convocation pour me rendre au bureau du contre-amiral de l'école naval de Léningrad m'était parvenu.

J'attendis mon tour avec mes camarades de promotion. Mon tour venu, j'entrais dans le bureau du contre-amiral. A peine rentré, le contre-amiral se leva et me tendit la main.


Félicitation pour votre réussite monsieur Vikenti. Rompez et asseillez-vous.

J'ai compris que l'entrevue serait expéditive. J'étais impatient de connaître mon affectation, cela me convenait très bien.

Votre avion décolle à 15h de la base aérienne du port. A l'arrivée, veuillez fournir ce dossier au représentant de l'amirauté sur place. Servez votre mère patrie avec honneur et courage.

Je m'étonnais. Prendre l'avion, je quitte Léningrad me demandais-je.

Le contre-amiral me regarda fixement.

C'est tout!

Je me levais immédiatement.

Merci contre-amiral.

Alors que je marchais dans les couloirs, j'ouvris le dossier à la première page et m'arrêtais net en voyant Sebastopol.


Une quinzaine d'heure plus tard, à la base naval de Sebastopol.

Dès mon arrivée, je m'annonçais auprès de l'amiral en charge de la base naval pour prendre mon service et rejoindre mon navire. Quelques salutations d'usage, de brèves paroles de bienvenue et je fus affligé par l'annonce que l'on me fit.

Que dites-vous mon amiral?

Etes-vous sourd capitaine?!?

Pardon amiral mais j'ai une formation de soutien que voulez-vous que je fasse avec un vapeur auxiliaire?

Je vis le visage de l'amiral s'assombrir. Il feuilleta le dossier et m'interrogea sèchement.

Est-ce que vous vous appelez Viktor Vikenti?

Oui mon amiral!

Etes-vous originaire de Moscou?

Non mon amiral!

Etiez-vous stagiaire sur le patrouilleur Nikita?

Absolument pas mon amiral!

L'amiral jeta le dossier et avança dangereusement vers moi.

Alors que faites-vous ici *******************!!!

Je ne sus quoi dire et l'amiral s'éloigna furieux. Trois heures plus tard, la garde marine vint me chercher pour m'annoncer que je retournais à Léningrad.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum