Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6756
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

La menace Ventouse

le Mer 28 Nov 2012, 10:48
Quelque part en plein pacifique :


Commandant, nous avons quelque chose qui arrive par le 135 à vive allure…

Un destroyer ?... non… un Croiseur ?... non… un convoi alors ?... non plus, c’est plus rapide… un chasseur de sub ?... plus rapide que ça… un patrouilleur alors… non, plus gros… un submersible ?... peut-être… et quoi peut-être ?... ben c‘est difficile à dire, la signature est bizarre, ça ne ressemble pas aux signatures de submersible japonais habituelle… un submersible Russe ?... non, c’est moins bruyant, les boulons tienne sur celui-ci…

OH… quoi encore ?... la signature… elle à disparue… comment ça disparue ?... ben j’entends plus rien… t’essaye de me faire croire qu’un truc gros comme un navire à disparu comme ça d’un coup… ben… ben quoi ?... ben oui, commandant…


Soudain le submersible Américain heurta un obstacle mouWhat the fuck ?... on dirait qu’il y a quelque chose qui gratte le long de la coque, commandant… Ouais c’est un poisson chat qui demande l’asile politique… hey, monkey reprend toi un peu et arrête tes délires tu veuxdes crissements parcoururent toutes la coque d’avant en arrière puis on entendit des petits sons sourds pop… pop… pop… pop…pop… Mais qu’est ce que c’est que ce bord…

Il n’eut pas le temps de finir la phrase que de violentes secousses balançaient le submersible de droite à gauche et le fit rouler sur lui-même. A l’intérieur, tout ce qui n’était pas attaché ou agrippé d’une façon ou d’une autre fut projeté dans les airs dans l’espace exiguë du bâtiment ce qui occasionna plusieurs blessures à l’équipage…

Moteurs à fond… droit devant… on dégage de ce fucking je ne sais pas quoi… Moteurs au maximum, droit devant… répéta le navigateur accrocher à son volant tant bien que mal… Surpris par le mouvement la bête lâcha son emprise…

Mais qu’est-ce que c’était cette saloperie, commandant ?... Monter le périscope… périscope en place, commandant… Ethan effectua un demi tour puis soudain s’arrêta netHOLY SHITcontacté l’amirauté, ya une grosse couille dans le potage…






PS HRP: puisque c'est inter-camp, si y'en à d'autres qui veulent faire du RP ici sur le même sujet, j'vous en prie Wink
avatar
Jean Cras
Grand-frais
Autre pseudo : Keith Oflahertys
Nation au Front Atlantique : Française
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : Anglaise
Flottille au Front Pacifique : Free lance
Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 20/04/2012

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: La menace Ventouse

le Jeu 29 Nov 2012, 11:10
Le capitaine Cras était sur la passerelle lorsque le message radio du capitaine Bourgine lui fut transmit par son opérateur radio.

"Cap Nord ouest une énorme forme mouvante se Deplace a la surface de l'eau. Cela ressemble a un grand calamar géant"

Le capitaine Cras relut plusieurs fois le message. Il regarda son opérateur radio qui haussa les épaules devant l air étonné de son capitaine.

"mettez cap Nord Ouest, nous allons voir ça par nous même."

La zone était fortement minée, il s agissait peut etre de l une d elle ayant accroché une grande quantité d alge.
Le capitaine Bourgine est peut etre tous simplement fatigué après plusieurs jours de combat contre les navires allemands....
Puis soudain il discerna un forme rouge sur la surface. Il prit ses jumelles d une main hésitante.
Après 5 minutes d observation il dut se rendre a l évidence: il s agissait bien d un calamar géant.

L étonnement passé le capitaine Cras lança une série d ordres :


" donner l ordre a tout les navires de la FNEO de rejoindre notre position
. Faites distribuer les haches incendies et les armes de bord a l équipage.
Faites venir l officier artilleur, je veux savoir si on peut charger nos canons avec un supplément de mitrailles.
Faites préparer les torpilles !"


Il prit une feuille et commença un compte rendu pour l amirauté d Alger... Puis soudain il réalisa l absurdité de la situation. Il froissa le message sans le transmettre a l opérateur radio. La dépouille du calamar serait la seule preuve valable avec l amirauté. Il ne souhaitait pas se faire relever de son commandement en envoyant un message aussi farfelu.

Afin de faire passer son angoisse il gagna sa cabine ou un énorme piano trônait en son centre.
Hublot ouvert pour que tout l équipage en profite, il se mît a jouer énergiquement .




http://www.youtube.com/watch?v=swObhhtPR98
avatar
Jean Cras
Grand-frais
Autre pseudo : Keith Oflahertys
Nation au Front Atlantique : Française
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : Anglaise
Flottille au Front Pacifique : Free lance
Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 20/04/2012

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: La menace Ventouse

le Jeu 29 Nov 2012, 14:47
Le capitaine jouait depuis quelques minutes lorsque son second rentra dans sa cabine.

Capitaine, nous avons perdu sa trace. Il a plongé lorsque vous avez commencé a jouer . Nos hydrophonistes sont aux aguets mais rien pour le moment il a fuit.
un cargo italien est a bâbord. Devons nous l engager au ...."


Une violente secousse agita le croiseur. Le capitaine et son second se précipitèrent hors de la cabine pour gagner la passerelle.
Sur le pont des marins inspectaient la coque lorsqu un énorme tentacule les balaya, propulsant un marin à la mer et un autre se fracassa contre une tourelle de 90mm.
Rapidement les servants de pièces AA crièrent une série d ordre et les pièces se mirent a viser la tentacule. Celle ci disparu aussi rapidement quelle était venue. Laissant les marins effarés devant cet horrible événements.

Rapidement une équipe médicale récupéra le marin blessé mais personne n aperçu plus celui projeté à la mer.
Plus personne n osaient se pencher par dessus le bastingage.

" Capitaine !!! Regardez il est la !!!!! "



Le Kraken était sous le marchand italien.

" prévenez l italien par signal lumineux. Appelez LeCalvez et Marchand. Qu'ils viennent avec leurs grenades sous marines. Capitaine Bauer prenez le commandement, je retourne dans ma cabine ... Puisqu'il n aime pas ma musique il va etre servit ! "

Le capitaine Cras se remit devant son piano et refit danser ses doigts sur le clavier, espérant ainsi ramener le Kraken sur lui.





HRP :

Architeuthis (Classe Architeuthis) a tenté de vous frapper de ses tentacules, sans succès...
Le 29/11 à 10h49 : Architeuthis (Classe Architeuthis) nous a frappé de ses tentacules et nous a touché !



avatar
Guillaume Le Calvez
Légère brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Français
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 10
Age : 36
Date d'inscription : 29/04/2012

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: La menace Ventouse

le Ven 30 Nov 2012, 14:52
Le capitaine Le Calvez, malgré l'heure tardive, était tranquillement en train de rédiger une lettre pour sa dulcinée restée à Nha Trang quand tout à coup une impression étrange et oppressante s'empara de lui. Il avait déjà, tout au long de la journée, ressentit cette même sensation mais refusait de croire que cela venait de ce message du capitaine Bourgine et du "prétendu" accrochage de Jean.

N'arrivant pas à dissiper ce malaise Guillaume décida d'aller faire un tour sur le pont. Saluant au passage son second qui jouait tranquillement aux cartes Guillaume, en arrivant sur le pont eu l'impression que cette sensation devenait plus forte ici. Après quelques minutes à scruter les alentours à la jumelles il décida finalement de retourner dans sa cabine quand tout à coup le navire fit une légère embardée.

Son second, Robert Bol, fit lui aussi son apparition sur le pont et dis:

"Capitaine, c'était quoi ça? Vous croyez que c'est ce calamar géant aperçu par les capitaine Cras et Bourgine?"
"Ne dites pas n'importe quoi Robert" répondit Guillaume. "Vous croyez vraiment que des bestioles comme ça existent pour de bon? Je suis sur qu'en fait Jean et Philippe en ont marre de couler tous ces ravitailleurs et qu'ils préfèreraient se trouver ailleurs. Ou alors ils sont peux être tombés face à un nouveau type de sub qui sait."

Le second ouvrit les yeux en grand en entendant la façon dont son capitaine parlais des autres capitaines de la FNEO.
"Mais Capitaine vous pouvez admettre quand même que..." quand tout à coup une violente secousse fit chanceler les membres de l'équipage de veille. Guillaume vu tout à coup un tentacule rosâtre surgir des flots et balayer le pont qui heureusement était vide.

HRP: Architeuthis (Classe Architeuthis) nous a frappé de ses tentacules et nous a touché ! /HRP

Pendant que le second regardait avec horreur l'immonde masse rosâtre Guillaume courut vers la radio intérieure et ce mis à crier:
"TOUS A VOS POSTES DE COMBAT!! NOUS SOMME ATTAQUES!!"
Guillaume pu voir à travers le hublot un deuxième tentacule sortir de l'eau et tenter agripper le navire sans pour autant y arriver.

HRP: Architeuthis (Classe Architeuthis) a tenté de vous frapper de ses tentacules, sans succès... /HRP

Quand le second commença à reprendre ses esprit et rejoigne la cabine le capitaine lui demanda:
"Avertissez les autre membres de la FNEO de la présence de cette bestiole dans le coins. Profitez-en pour faire passer un message à l'amirauté et demandez leur si ils sont pas au courant de quelque chose."

Avant d'exucuter ses ordres le second jeta un regard éffrayé à son capitaine:

"Oui Robert moi aussi j'ai la trouille, ce machin nous est tombé dessus et on a rien vu venir. Je me demande dans quel foutoir on s'est mis". Tout en regardant son second faire demi-tour et partir Guillaume se dit:
- M'est d'avis que personne ne va dormir ce soir...


Dernière édition par Guillaume Le Calvez le Ven 30 Nov 2012, 15:17, édité 1 fois
avatar
Guillaume Le Calvez
Légère brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Français
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 10
Age : 36
Date d'inscription : 29/04/2012

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: La menace Ventouse

le Ven 30 Nov 2012, 15:15
Cela faisait deja plus de 4 heures que l'équipage, après l'attaque du calamar géant, était aux aguets derrière les mitrailleuses. Guillaume avait passé tout ce temps en compagnie de Marc Lavalette le sonariste à essayer de trouver le calamar géant, mais sans grand succès. Sur le point de partir le capitaine entendit le sonariste dire, tout excité:

"Capitaine! J'ai un écho en approche en vitesse rapide droit sur nous depuis bâbord"
"C'est lui?"
"Aucune idée capitaine, mais en tous cas c'est trop rapide, même pour un de ces sub ritals".


D'une main tremblante le capitaine pris la radio et dit:
"La créature est de retour, tous à vos postes!"

Il récupéra ses jumelles et se mis à scruter: au début il ne vit rien, mais bientôt il aperçu un sillon révélateur.
"A toutes les pièces anti aériennes, cible à bâbord, feu à volonté!"
Le temps que les tourelles se mettent en position la créature fut sur eux: elle sortit un tentacule et alors qu'elle le dirigeait vers la poupe le feu nourrit des mitrailleuses le fit reculer.

HRP: Nous avons fait feu sur Architeuthis (Classe Architeuthis) au Canon de 37mm AA et l'avons touché !
Architeuthis (Classe Architeuthis) a tenté de vous frapper de ses tentacules, sans succès... /HRP

L'équipage se mit à crier de joie quand il vit la créature reculer: c'est peux être pour cela que personne ne vis le deuxième tentacule sortir de l'eau à tribord. Le calamar balaya le pont alors que tout le monde avait le dos tourné, et seul le fait que les tourelles soient bien protégées empêcha la créature de saisir un des matelot et de l'envoyer valdinguer par dessus bord.

HRP: Architeuthis (Classe Architeuthis) nous a frappé de ses tentacules et nous a touché ! /HRP

Avant même que l'équipage ne puisse réagir la créature, devant son impuissante face au mastodonte d'acier s'enfonça dans les flots aussi vite qu'elle était apparut. Le capitaine, se tournant vers le second lui dis:
"La nuit va être très longue j'ai bien peur..."
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6756
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: La menace Ventouse

le Lun 10 Déc 2012, 11:38
Quelques mois plus tôt dans les Caraïbes un navire battant pavillon Panaméen faisait la traversée au départ de celle qu'on appelait « la puerta de oro de Colombia » vers Boca Raton, petite baie de Floride. Tout feu éteint, il avait été affrété par l'Oficina del diablo, un cartel très puissant opérant avec moult intérêt dans les milieux du jeu, de la prostitution et du nettoyage, mais aussi avec des connexions à tous les niveaux de pouvoir...

Soudain plusieurs dizaines de spots s'allumèrent et fixèrent le navire du cartel. Coast Guards, mais aussi navire militaire venaient de tendre un piège sous la conduite de la CIA pour officiellement mettre la main sur une cargaison de schnouf. Officieusement il se murmurait que la revente d'une tel saisie aurait suffit à acheter la diaspora mafieuse Sicilienne installée à Chicago pendant deux ans, avec les retombées imaginables sur les réseaux de renseignement et de résistance en Italie...
Seulement le cartel n'avait pas vocation à financer la guerre américaine en Europe et ne voyait pas d'un bon oeil de se faire ainsi saigner à blanc. Sans compter les retombés au pays et les rumeurs de la rue. Imaginez un seul instant être associé à l'effort de guerre des Américanos en s'étant fait manger sur le dos n'était pas du tout du goût d'El Baron.
Aussi la consigne était claire, en cas d'attaque il fallait tenir à tout prix les assaillants à distance le temps de balancer la cargaison à la mer. Car quitte à être attrapé autant que cela ne profite pas aux gringos et ne pas être la risée du pays. Ce soir la, une tonne et demie de cocaïne avait été jetée à la mer, ce qui fit les jours suivants les gros titres des journaux aussi bien américains que colombien.

A cette heure, certains journalistes américains font le lien entre cet incident et les rumeurs de l'apparition de calamars géants un peu partout dans le monde. L'histoire la plus récurrente estime que la concentration en cocaïne dans la mer les jours ayant suivis l'arraisonnement du navire panaméen aurait contaminée une mère porteuse qui aurait donné naissance à des jeunes ayant muté...

Mais vous savez comment sont les journalistes, toujours à exagérer les faits pour faire vendre leur feuille de chou. Si ça tombe, les deux événements ne sont pas liés et c’est tout autre chose…
Contenu sponsorisé

Re: La menace Ventouse

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum