Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Aldo Malatesta
Légère brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Italie
Nation au Front Pacifique : Aucun
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 24/10/2012

Infos
Nationalité: Italien Italien

Journal du Capitaine Malatesta

le Ven 26 Oct 2012, 10:16
Le navire est neuf sent encore la peinture et pas cette bonne odeur de mazout que j aime tant , c' a change entout cas de mon dernier cargo.......
Ce matin mon premier équipage arrive, des gas de la campagne du coté de Génes.Je les observe, bientot, nous serons sur la mer à braver le danger.

A leur arrivée je ne vois que des sourires , des blagues, les marins commençent par faire connaissance avec leurs futurs camarades de chambrée et payent une tournée de bienvenue.
Une fois cette « formalité accomplie, ils vont immédiatement toucher le fourniment et l'armement. Le magasin du navire distribue tout ce qui est disponible, y compris les uniformes trop grands, trop petits, voire réformés ;

Lorsque la solde sera payée, je sais que comme moi, certains soldats n'hésitont pas à mettre de leur poche pour améliorer le confort et l'aspect de leur tenue : ils la fairont ajuster à leurs mesures, faisaient changer les revers et les parements ou remplacer le collet par un autre, en drap plus fin... qui ne grattait pas le cou!

Les entrainements ne dureront pas longtemps, l'Empire italien doit se défendre, l'equipage est majoritairement fait de bon gas, j'ai bien repéré un ou 2 tire aux flancs, mais je vais les mater!

Sans doute une intervention de la Sainte vierge, mon cuistot, un romain travaillait dans un grand restaurant, et juste avant le départ en mer, miam miam
avatar
Aldo Malatesta
Légère brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Italie
Nation au Front Pacifique : Aucun
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 24/10/2012

Infos
Nationalité: Italien Italien

Re: Journal du Capitaine Malatesta

le Sam 27 Oct 2012, 23:44
Le moral de tous est au beau fixe, avons croisé d'autres convois italiens en route pour l'afrique du nord, échanges classiques de reconnaissance et de signaux.

Le navire répond bien à vitesse maximum, pour un premier voyage croisons les doigts, l'équipage reste malhabile, mais on va durcir la discipline, car bientot certains vont se croire en croisiére, mer belle, soleil, on peut comprendre ces jeunots.

Hier premiere punition, le matelot de vigie avant dormait comme un sonneur...........
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum