Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Etienne Lecoeur
Petite brise
Autre pseudo : Lloyd warwick
Nation au Front Atlantique : Etienne Lecoeur
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : aucune
Flottille au Front Pacifique : 4th submarine flotilla
Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 20/04/2012

du "red ensign" au "white ensign"

le Lun 14 Mai 2012, 18:35
"c'est décidé donc ?"

La jeune fille, s'adossa contre l'arbre et mit ses mains derrière le dos, son sourire en fit naitre un autre, c'tait toujours comme cela. Cette fois sur les lèvres du lieutenant Lloyd Warwick, au service de sa majesté le roi George VI
Très chic dans son nouvel uniforme bleu Marine, Lloyd n'avait pas manqué d'impressionner toutes les demoiselles du village perdu qu'était Cranton, dans les Lowlands. Fringant, élégant, un véritable gentleman.

"Oui darling, je suis juste de retour pour deux jours, pour vous dire au revoir, a ma famille, mes amis et à toi bien entendu"

Le jeune sourit, ce qui fit rougir Elisabeth, petite amie officielle de Loyd Warwick depuis qu'elle avait déménagé avec ses parents ici il y'a quatre ans.

"que disent tes parents ?"

"mon père était très grave, mais il m'a dit qu'il était fier et que L'angleterre a toujours été une grande nation par la force de ses sujets, il a combattu dans la somme tu sais..."

"Je sais, et ta mère ?" demanda Elisabeth

"elle a pleuré. Elle m'a dit que son grand frère avait lui aussi rejoint la Royal Navy, et qu'il n'était jamais revenu" dit Lloyd doucement.

Tout le monde à Cranton connaissaient cette histoire, Il avait été matelot pendant la grande Guerre, il avait disparu corps et bien lors du torpillage d'un navire de sa majesté a Jutland.

"Tu n'as pas peur Lloyd ?" sa voit tremblait...

Elisabeth devint tout à coup très grave, ses traits et ses jambes tremblantes trahissaient une terrible angoisse. Lloyd le vit et la prit dans ses Bras. Elle posa sa téte dans le creux de son épaule et sans honte pleura.
Il lui caressa doucement les cheveux et parla tout bas à son oreille.

"tu sais La Royal Navy a fait de notre petite ile la plus puissante nation au monde,par le courage de ses hommes, alors non je n'ai pas peur"

"Tu n'as rien à me prouver, tu sais Lloyd " lui dit elle entre deux sanglots.

"Je le sais sweeheart, je ne le fais pas pour cela, et tu le sais bien"

"Alors pourquoi ? nous aurions pu nous marier après que tu ait ton brevet d'officier de la merchant Navy, tu voulais qu'on s'installe a Portsmouth ou Plymouth "

"Et ne rien faire quand l'empire est en danger, quand sa majesté en personne nous demande de lutter ? jamais Elisabeth"

Elle continuait de pleurer, Lloyd lui embrassait les cheveux. Pendant une fraction de seconde, il aurait voulu tout laisser tomber et rester auprès des siens, Herr hitler,Hiro-Hito,Roosevelt et M. Churchill n'avait qu'a se taper dessus avec une massue dans un ring et laisser les pauvres gens tranquille. Il dissipa rapidement ces pensées.
Elle le serrait toujours plus fort.

"Je dois y aller Darling"

"reste"

délicatement il enleva les mains qui lui cernait les hanches.

"Tu te fais du mal lisa, laisse moi, je dois partir maintenant"

"j'ai quelquechose pour toi"

Elle sorti de sa poche une sorte de collier a longue chaine, au bou un pendentif en forme de coeur. Une petite boite à musique.
Elle rassembla toute sa volonté et son courage pour ne pas se remettre à pleurer et se jeter dans les bras de Lloyd.

"Take care, I Love you Lloyd"

"So do I lisa..."

"Go now, promise me you won't die Lloyd Warwick"

"je te le promet"

Lloyd se dirigea vers la gare ou le train qui l'amènerait à Portsmouth arriverait, La guerre allait réellement commencer.

avatar
Etienne Lecoeur
Petite brise
Autre pseudo : Lloyd warwick
Nation au Front Atlantique : Etienne Lecoeur
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : aucune
Flottille au Front Pacifique : 4th submarine flotilla
Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 20/04/2012

Re: du "red ensign" au "white ensign"

le Jeu 31 Mai 2012, 18:10
Trois jour que Lloyd errait dans les couloirs de l'amirauté de Trincomalee à Ceylon. De commandant de bâtiment en chef de flottille, en passant par les contres amiraux et les officiers d'affectation Lloyd Warwick se trouvait enfin devant une porte sur laquelle une plaque de bronze indiquait:

Rear Admiral Hudson, Sub. command.

Il attendit quelques secondes et frappa franchement. 3 trois jours à frapper à la porte lui avait enlevé toute timidité et politesse. La voix qui lui intima d'entrer le fit sursauter.
-"Come in ! "

"comment dieu me suis-je retrouvé ici..." pensa Lloyd.

Il était arrivé à trincomalee depuis une semaine. Il aurait du recevoir le commandement d'un Cargo, Le Jodhpur et aller ravitailler les navires de sa majesté un peu partout dans le Pacifique. Après tout c'était ce pour quoi il était qualifié. Avant la Guerre Lloyd était lieutenant de la marine marchande, en toute logique Il devrait être en train d'effectuer des convois entre Le royaume Uni et les états Unis d'Amérique.
Mais Les lords de l'amirauté avaient d'autres idées en tête...
Lloyd examina le papier qu'il tenait et leva des yeux incrédules vers le Commodore.
-"c'est une plaisanterie sir ?"
-"évidemment que non lieutenant, ces messieurs de l'amirauté non pas l'habitude d'apposer le sceau royal sur une plaisanterie, quoi que ces derniers temps... enfin bref, c'est votre ordre de mission."
-"Mais sir, moi mon rayon c'est les cargos, vous ne pouvez pas me demander de commander un sous marin, c'est de la folie"
-"non seulement je vous le demande mais vous allez y exceller, c'est dans votre intérêt"
-"mais enfin soyez raisonnables, comment je vais faire ? me fera t-on au moins suivre des cours ?"
-"relisez votre lieu de prise de commandement lieutenant..."
-" Trincomalee ? mais vous avez perdu la tête ? comment vais-je m'y rendre ? et d'ailleurs qu'est ce que cela à avoir ?"
-" vous vous y rendrez par le sous marin qui partira demain soir, pendant la traversée vous aurez tout le loisir de vous instruire auprès du commandant, le commander Lewis"
Cela ne servirait à rien de protester, on pourrait très bien l'envoyer appuyer les opérations en Norvége sur un chalutier... autant être sur un sous marin au soleil mais bon...
"mais dites moi sir, j'aimerais quand même savoir pourquoi moi ? pourquoi un commandant de cargo ?"
-"vous etes au courant des soucis que nous causent ces damned U-Boot n'est ce pas ?
-"bien entendu sir"
-dans ce cas vous comprendrez pourquoi cette affectation,quel meilleur officier pour commander un cargo chassé par des sous marins qu'un officier connaissant la manière de penser d'un commandant de sub ?"
évidemment, vu comme cela c'avait du sens. Commander un sous marin pour ensuite prévoir les réactions des commandants ennemis.

Lloyd entra dans le bureau du contre amiral Hudson.
-"mes respects sir, bonjour messieurs " enchaina le lieutenant Lloyd à la vue des deux midshipman et du sub lieutenant.
-"Je voulais vous présenter vos officiers subordonnés qui vous suivront à bord de votre nouveau sous marin."
Lloyd les jaugea, les deux aspirants devaient pas avoir plus de 20 ans et avaient l'air de s'etre égaré en rentrant de l'école,eux mêmes n'avaient pas vraiment l'air de savoir ce qu'il fichaient ici, quand au sub lieutenant c'était un homme d'une cinquantaine d'année, au nez aussi rouge qu'un feu bâbord.
"deux jeunes imbéciles et un vieil imbécile, poivrot avec ça...." Lloyd leur fit son plus beau sourire et leur secoua vigoureusement la main,
-"ravis de vous rencontrez, c'est un plaisir de vous avoir sous mes ordres gentlemen"
-"M Lloyd, on vous conduira à votre bâtiment, soyez prêts à appareiller au plus tôt"
-"aye sir, god save the king"
-"god save the king..."

"Je voulais rendre service à mon pays, je voulais être un bon sujet et répondre à l'appel du roi, je pensais qu'on me refilerait un cargo en Atlantique, et maintenant je me retrouve avec deux idiots, un vieil ivrogne au milieu de l'océan indien, sur un bâtiment que je ne connais pas avec des ordres vagues au possible... "Lloyd senti une irrésistible envie de pleurer mais il se rappela qu'il était au service de sa majesté, et on ne pleurait pas en servant le Roi, on était fier de chaque tache qui nous était confié.
"Mon dieu Elizabeth... j'aurais du t'écouter et rester à la maison avec toi..."

ce fut le début, très peu prometteur à première vue, d'une aventure aussi extraordinaire qu'inoubliable pour Lloyd warwick et ses hommes, la gloire les attendraient au bout du chemin, la gloire et la satisfaction de sa majesté, récompense ultime de tout bon sujet Britannique.
avatar
Etienne Lecoeur
Petite brise
Autre pseudo : Lloyd warwick
Nation au Front Atlantique : Etienne Lecoeur
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : aucune
Flottille au Front Pacifique : 4th submarine flotilla
Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 20/04/2012

Re: du "red ensign" au "white ensign"

le Sam 14 Juil 2012, 20:38
La discipline n'était plus qu'un très lointain souvenir à bord du H.M.S. Abyss.
Les hommes ne portaient plus leurs uniformes, on en voyait qui se baladait en pagne et d'autres qui ne portaient meme plus le fier bachi de la royal navy.
la traque de la flotte nippone avait couté très cher à l'escadre de l'océan indien, mais les ennemis avaient été repoussé, du moins ils changèrent de direction.
Le lieutenant Warwick était accoudé au kiosque et fumait paisiblement, il était encore le seul à porter un uniforme digne de ce nom, allégés pour contrer la chaleur, mais au moins il n'avait pas l'air d'un pirate.
Lloyd baissa les yeux vers un groupe de matelots occupés au bas du kiosque, en train de peindre ou de gratter des algues.
Lloyd se pencha pour mieux voir et fut consterné par ce qu'il vit. des crânes japonais étaient dessiné par les matelot, une tete pour chaque navire coulé. outré Lloyd intervint.
-" qu'est ce que vous foutez ?"
-"on peint sur le kiosque monsieur"
Le matelot portait une sorte de bandant sur la tête... on se serait cru a tortura pensait warwick.
-"mais vous etes fous ? vous nous prenez pour qui ? pour le bateau de flint ?"
-"mais monsieur, nous ..."
-"messieurs, nous ne sommes pas des pirates mais des marins de sa majesté, en tant que tel vous comporterez de la sorte, suis je bien clair ?"
-"aye aye sir" répondirent les marins qui comprirent qu'ils étaient allé un peu loin.
-"et barbouillez moi ces têtes, nous ne sommes pas des chasseurs de têtes non plus."
-"commandant, les rumeures disent que nous partons pour XXXX en passant par XXXX
-"oui et alors ? auriez vous peur matelot ?"
"eh bien.."
Lloyd soupira, son équipage avait les chicots mais se prenait quand meme pour des frères de la cote...
-"bon faites rassembler l'équipage, je vais leur parler"
1à minutes plus tard l'équipage était sur le pont et lloyd se place sur le kiosque pour la harangue.
-"messieurs, j'ai cru comprendre que vous avez peur "
honnete, l'équipage répond unanimement.
-"aye sir"
-"alors je vous pose une question, une seule, ne sommes nous pas les hommes du roi ?"
les marins ne savaient pas vraiment quoi répondre, un léger "aye" se fit entendre.
-"je n'ai pas entendu que dire que les français avait eu peur en forcent le le blocus allemand pour venir draguer les filles de notre belle angleterre, sommes nous pas des hommes du roi ?"
-"Aye !!"
-"alors remettez vos foutus uniformes rasez vos barbes et retournez a vos putains de poste, on met le cape sur XXX"
avatar
Etienne Lecoeur
Petite brise
Autre pseudo : Lloyd warwick
Nation au Front Atlantique : Etienne Lecoeur
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : aucune
Flottille au Front Pacifique : 4th submarine flotilla
Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 20/04/2012

Re: du "red ensign" au "white ensign"

le Mer 25 Juil 2012, 17:23
Lloyd sortir une fiole de johnny walker de sa poche et s'envoya une large rasade. Il n'avait jamais bu autant que ces derniers jours. C'est tout ce qu'il avait trouvé pour échapper à l'incompétence de son équipage et à la connerie de l'amirauté. Heureusement que elizabeth ne me voit pas. autant qu'elle pense que je guerroie avec gloire sur un vrai navire.
l'équipage disait que ses cuites, fréquentes, duraient plusieurs semaines.
la première était marqué par une joie débordante, la deuxième semaine on notait une fatigue blasée, la dernière était caractérisé par une sombre et dangereuse mélancolie.
-"visez mieux que cela bordel on l'a raté de 10 mètres au moins !"
-"on recalcule les paramètres de tir commandant"
-"accélerez bordel il bouge plus vite que vous ne réfléchissez"
-"bien commandant"
Lloyd était sur le kiosque en train d'engueuler ses bons à rien de matelots à l'intérieur, trois salves de torpilles ratées, c'était à désespéré.
Le pire dans l'histoire c'est que le navire ennemi ne les avait toujours pas repéré et donc ne manoeuvrait pas en évasion.
-"c'est bon ?"
-"Oui"
-"alors vous attendez quoi pour tirez ? que le roi vous le demande en personne ?"
-"Tube 1, 2 , 3 et 4 chargé !"
-"Mais feu Bon dieu !"
-"Tube 1,2,3 et 4 Feu !"
Lloyd suivit les sillages des torpilles avec ses jumelles, c'était long.
"putain on va encore les ratés, c'est pas possible, c'est pas possible..."
encore raté.
-"vous avez encore raté bougres de cons! vous le faites exprès ou quoi ?"
-"on continue commandant ?"
-" évidemment qu'on continue, magnez vous !"
-"calculs effectué commandant" sonna la voix de sous l'écoutille.
-"Je vous donne ma parole d'officier que si vous le ratez cette fois, c'est le conseil de guerre qui vous attend à Trincomalee, je suis clair ?"
-"euh... oui commandant, paré à faire feu" répondit Hakes, un des aspirants qui n'avait nullement envie de se retrouver face au conseil de guerre.
Hakes et son ami Faulques s'étaient réveillé d'un soir de cuite en uniforme d'aspirant sur un navire école de la royal navy, avec un engagement de 10 ans.
D'une nullité absolue, on les avait confié au primer pigeon venu, à savoir Lloys Warwick.
le même manège recommença et les torpilles partirent.
cette fois le torpilleur explosa dans une boule incandescente.
Lloyd rentra dans le kiosque.
-"immersion periscopique, et bien joué bande de cons."
-"vous étiez sérieux pour le conseil de guerre commandant ?"
Lloyd devint tout rouge et jeta sa bouteille de whisky au sol ou explosa.
-"Oui ! parce que des cons comme vous ça devraient être fusiller dès le premier jour à la navy, et si vous y coupez cette fois, vous vous retrouverez face au peloton d'exécution une autre maintenant laissez moi dormir"
-"bonne commandant"
-"félicitation quand meme..."
avatar
Etienne Lecoeur
Petite brise
Autre pseudo : Lloyd warwick
Nation au Front Atlantique : Etienne Lecoeur
Flottille au Front Atlantique : FNEO
Nation au Front Pacifique : aucune
Flottille au Front Pacifique : 4th submarine flotilla
Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 20/04/2012

Re: du "red ensign" au "white ensign"

le Sam 03 Nov 2012, 15:57
-" des boulets, voila ce que vous étes des boulets a mes pieds, je vous traine partout ou je vais putain et a chaque c'est toujours plus lourd !"
Lloyd était devant son nouveau sous marin, un Grampus flambant neuf a XXX.
il houspillait son bon a rien d'équipage qui avait été coulé une fois de plus.
-"bon dieu on pourrait se faire couler tous les jours vous seriez tous frais comme des libbelule le lendemain"

En effet a chaque naufrage ( nombreux) l'intégralité de son équipage avait eu la vie sauve, toujours ramassé par tel escorteur ou tel croiseur...

-"méme mort vous m'emmerderez !"
ses matelots dans un garde a vous plutot bancal encaissez les engueulades de leur commandant avec stoicisme, sauf un, le petty officer Locke qui s'urina dessus.

-"bref l'amirauté nous accorde une deuxiéme chance, parce que figurez vous que chaque torpille coutant dans les 20 000 livres a sa majesté, en tirer 4 salves dans la nature sous prétexte que Josh était bourré, a l'amirauté ca passe pas !"

-"mais c'est vrai commandant, on lui a dit de pas grimper sur les tubes et..."

LLoyd devint tout rouge et hurla de plus belles

-" Vos gueules ! vos gueules ! je veux rien savoir bande de saoulard, vous étes la honte de la navy, ouvrez la encore une fois et je vous donne aller simple pour aller pourrir dans la jungle birmane"

Lloyd décala son regard vers la droite, ou ses "officiers" étaient rassemblé.
il en manquait...

-"ou es le chef ?" éructa lloyd
Faulques prit la parole,
-" on l'a laissé au pub quand vous nous avez appelé pour la prise d'arme, vu son état on s'est dit que..."
-" comment ca ? il est saoul ? a 7:30 du matin ?"
-oui commandant"
-"et vous l'avez laissé la bas ?"
-"je..."
-"retournez le chercher bougre de cons !"

-"en attendant le chef, nous allons jouer a un jeu, mettez vous en file indienne et passez vous le bras droit sous la b°°e et attrapez la main de celui derrière vous, et vous me faites trois fois le tour du quai en répétant "j'ai, j'ai, j'ai quelquechose de pointu qui me rentre dans le c°l qui m'empéche de marcher", c'est clair ? commencez vous lachez pas surtout"

lfumant tranquillement, il observait le cortége quand un des matelots glissa et tomba dans l'eau du bassin, en entrainant tous ceux derrière lui...

quand ils revinrent, Lloyd s'éloigna d'eux.

-"vous allez ou commandant ?"
-"la ou vous me foutrez la paix"
quand il eu disparu, les matelots entendirent un coup de feu, Lloyd avait voulu se tirer une balle dans la bouche mais elle est ressorti par la joue...
A l'hopital ses premiers mots furent pour le médecin
-"tuez moi, pitié, je veux pas repartir en mer avec ces cons"

Contenu sponsorisé

Re: du "red ensign" au "white ensign"

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum