Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 16:29
Introduction : La Subpac Force :


26 mai 194. Luganville, Port militaire de l'US Navy, quai 9, 10 P.M (2009)


Le capitaine de submersible Valencia venait de se voir proposer une nouvelle assignation. Une lettre, flanqué du cachet TOP secret lui était parvenu quelques jours auparavant.
Celle-ci parvenait du commandement des forces sous marines du Pacifique, COMSUBPAC.

Cette lettre était très vague. On lui proposait le commandement d'une force sous marine top secret, la Subpac, dont les objectifs lui seraient communiqués en temps voulus, et seulement s’il acceptait ce commandement. Il ne connaissait ni la taille de cette force, ni les sous marins mis à sa disposition, et encore moins le base de rattachement. Une seule chose était sur, ces missions devaient être de la plus haute importance.
S’il acceptait, il devait se rendre à 22h au quai numéro 9 du port militaire de Luganville ou de nouvelles informations lui seraient transmises.

Le long du quai 3 submersibles étaient alignés les un derrière les autres. Il pouvait apercevoir le nom de chacun d'entre, l'USS S-20, l'USS S-18 et l'USS S-16.
Il aperçut également deux silhouettes, deux hommes. Au fur et à mesure qu'il approchait, il commençait à mieux les distinguer. Il en était maintenant sur, il connaissait ces hommes. Il s'agissait du capitaine James Williams et du capitaine Brian Park. Tout deux était de l'Asiatic Fleet TF-6 sous-marine, comme lui.


"Bonjour les gars."

Les deux hommes le saluèrent à leur tour.

"Subpac ?"
"Oui on dirait bien."
"A votre avis, de quoi il s'agit ?"
"Une opération secrète... surement ris.."

Une jeep arriva à ce moment précis. Un homme en descendit. Malgré la pénombre, les capitaines purent apercevoir ses barrettes et ses étoiles. Il s'agissait d'un contre Amiral.
Les trois capitaines se mirent au garde à vous.


"Bonjour messieurs. Repos. Je suis le Rear Admiral Charles Andrews Lockwood, commandant des forces sous marines du Pacifique. Vous avez tous trois reçus une proposition d'affectation dans une force sous marine toute nouvelle et inconnu de nos ennemis. Si certains d'entre vous veulent encore renoncer, ils peuvent partir dès maintenant."

Les trois hommes restèrent droit, immobiles. Chacun connaissait les risques et était prêt pour cette opération, qu'elle quelle soit.

"Parfait, je n'en attendez pas moins de vous messieurs. Vous allez donc être affecté sous les ordres du capitaine Valencia au sein de la Subpac Force. Vous serez réparti en deux Wolfpacks. La "Silencer Shark" et la "Powhatan's Panthers" dans laquelle un autre capitaine actuellement en mer se joindra. Le capitaine Sammy Patterson. Vous n'aurez pas de bases à proprement parler. Vos diverses opérations vous mèneront aux quatre coins du Pacifique. Vos ordres d'opération vous seront transmis par le COMSUBPAC une fois que vous serez en mer. Compris ?"
"Oui commandant !"
"A oui, j'oubliai, voici vos trois sous marins respectifs."

Le contre Amiral tendit à chaque capitaine un dossier, comprenant l'équipage de son sous marins et la direction à prendre pour la première opération.

"Bonne chance messieurs."
"Merci Amiral !"

Le Contre Amiral remonta dans sa jeep. D'un geste il salua les capitaines alors que la jeep démarrait. Quelques secondes plus tard elle était invisible, caché par la pénombre.

Les trois capitaines se retournèrent.


"Et ben, nous voilà dans de beaux draps"

Les deux autres se mirent à rire, puis discutèrent en se dirigeant vers leur submersible prêt à appareiller.



Dernière édition par Johan Valencia le Mar 06 Mar 2012, 13:59, édité 4 fois
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 16:44
Le capitaine Valencia restait depuis plusieurs heures penché sur la fiche technique de son submersible.
Toujours à Luganville, il patientait pendant que l’USS S-20 terminait d’être équipé. Quelques modifications de dernières minutes avaient retardé le départ des deux Wolfpacks.




Longueur :66.8 m
Largeur : 4.5 m
Déplacement en surface :854t
Déplacement en plongé :1062t
Profondeur maximal durant le test du 16 janvier : 61 m
Profondeur maximal opérationnel : 60 m

Equipage :
42 hommes

Armement :
x4 tube(s) lances torpilles prévu pour Mk 14
x1 canon(s) de calibre 100 mm

Propulsion :
x2 moteur diesel NELSECO
x2 moteur électrique Ridgway
Vitesse maximal observée (surface) : 15 nœuds
Vitesse maximal observée (plongé) : 11 nœuds

Après tout, il faudrait le tester en situation de combat pour savoir ce qu’il avait dans le ventre !
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 16:59
Patrouille N°1, 1er au 25 juin 1942 (2009) : Funafuti - Iles Gilberts : 4 navires japonais coulés par la Subpac Force.

Carnet de bords et enregistrements radios des capitaines de la Subpac Force en juin 1942 :

Départ de Luganville du USS S-18 (SS 123) le 30 mai à 20h50, du USS S-20 (SS 125) le 30 mai a 21h10 et du USS S-16 (SS 121) le 31 mai à 00h10.
Cap : N-E.
Ordres de mission : rallier Funafuti.

-----------------------

Arrivée a Funafuti du USS S-16 (SS 121), USS S-18 (SS 123) et du USS S-20 (SS 125) le 03 juin dans la journée.
Nouveaux ordres de mission reçus à Funafuti.
Départ de Funafuti le 04 juin après ravitaillement.
Cap : N-O.
Destination : Tarawa pour patrouille dans les eaux japonaises.

From : Subpac Force
To : COMSUBPAC

Venons d'arriver a Funafuti -STOP-
Aucun contact hostile sur le chemin -STOP-
Avons bien pris connaissance des ordres de mission -STOP-
Prochain rapport une fois arrivés dans les eaux de Tarawa -STOP-

Over

-----------------------

Arrivée du USS S-16, S-18, S-20 et S-22 dans les eaux japonaises (Tarawa) le 07/06. Arrivée du USS S-17 a Funafuti pour ravitaillement.



-----------------------

From : Captain Valencia, USS S-20 (SS 125)
To : COMSUBPAC
Contact hostile au nord ouest du port de Makin, le 10/06 a 16h -STOP-
Confirmation qu'il s'agit de l’Okitsu, un chasseur de submersibles classe CH13 -STOP-
USS S-16, S-20 et S-22 en route pour interception -STOP-

Over

Tir d'une torpille par l’USS S-22 qui touche le navire japonais, dont l'état est désormais critique.
L'USS S-20 remonte a la surface et achève le chasseur de submersible avec une salve de 100mm.
Première victoire de la Subpac Force, le 10/06 à 23h03.

13 juin 194.
From : Captain Valencia, USS S-20 (SS 125)
To : COMSUBPAC

Contacte visuel avec un chasseur de submersible japonais -STOP-
L'avons engagé en surface-STOP-
Torpille raté -STOP-
Seconde torpille parti du submersible de Robert Winters l'a touché -STOP-
L'avons coulé au canon de 100mm -STOP-
Subpac Foce au complet continue sa route -STOP-

Over

14 juin 194.
From : Captain Valencia, USS S-20 (SS 125)
To : COMSUBPAC

Navire hostile repéré, il s'agit d'un Gyoraitei -STOP-
USS S-16 a engagé l'ennemi au canon de 100mm et l'a coulé à 2.15 P.M -STOP-

Over.

16 juin 194.
From : Captain Valencia, USS S-20 (SS 125)
To : COMSUBPAC
A 21h USS S-16 et USS S-20 aperçoivent un navire hostile a l'horizon -STOP-
Confirmation de la classe du navire -STOP-
Torpilleur japonais classe Otori -STOP-
Deux torpilles loupées par l'USS S-16 -STOP-
Une torpille au but par l'USS S-20 -STOP-
La troisième est la bonne à 10.43 P.M -STOP-

Over

-----------------------

25 juin 194.
From : Captain Valencia, USS S-20 (SS 125)
To : COMSUBPAC
Patrouille menée à son terme -STOP-
Les Wolfpacks rejoignent Funafuti -STOP-
Regagnons Luganville avant de poursuivre vers les côtes australiennes -STOP-

Over


Dernière édition par Johan Valencia le Jeu 03 Nov 2011, 17:42, édité 1 fois
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 17:10
Patrouille N°2, 10 juillet au 30 aout 194. (2009) : Darwin - Timor - Mer de Banda : 23 navires japonais coulés par la Subpac Force.

17 juillet 194. (2009)
From : USS S-20 (SS 125)
To : COMSUBPAC

Contact hostile repéré et engagé ces deux derniers jours : Gyoraitei et Escorteur classe Shimushu -STOP-
Avons engagé la vedette au canon de 100mm -STOP-
Elle a été envoyée par le fond du premier coup -STOP-
Escorteur classe Shimushu engagé par USS S-22 puis USS S-17 -STOP-
Première torpille loupé par le S-22 -STOP-
Seconde torpille au but par le S-17 -STOP-
Somme arrivé sur lieu pour torpiller puis couler au canon de surface l'escorteur -STOP-
Poursuivons notre route vers l'objectif -STOP-
Over
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 17:24
Patrouille N°3, 10 Septembre au 5 novembre 194. (2009) : Port Moresby - Mer de Corail : 17 navires japonais coulés par la Subpac Force.


L'USS S-20 avait pris la mer depuis Darwin dans la plus totale discrétion au côté de la 1st AVF et du reste de la Subpac Force.
La Wolfpacks avait rejoint Moresby dans un silence parfait. L'objectif était de prendre les submersibles ennemis et les bâtiments de surfaces impériaux dans la plus grande discrétion en jouant sur l'effet de surprise...

Cela avait marché. En 24h l'USS S-16 et l'USS S-20 venait de repérer 4 submersibles japonais en surface.. La chasse était lancée.

Le Capitaine Valencia, Commandant du S-20 observait sa cible, un sous marin type L4. Quelques minutes plus tôt un message venait d'être transmis au capitaine. L'USS S-16 venait de couler un submersible japonais de classe Kiraisen.
La compétition était lancée, lequel des deux submersibles qui étaient parti en avant de la Wolfpacks couleraient le plus de submersibles japonais?

16 Septembre 1943, à 10h27, bureau de navigation du S-20 :
Le Capitaine Valencia est calme, les yeux fixés dans le périscope, il observe..


"Tube 1, feu !"
"Torpille lancée capitaine, impacte dans 90 secondes."

L'équipage restait silencieux, le capitaine un chronomètre dans la main observait l'aiguille..

"30 secondes... 20 secondes.. 15.. 10.. 5 secondes.. Impacte."

Une explosion se fit entendre quelques instants plus tard. Le submersible venait d'exploser, littéralement couper en deux par la torpille. Depuis le périscope le capitaine observait ce spectacle d'horreur. Des hommes se jetaient à l'eau, d'autre étaient en flamme.. Une autre explosion intervient, plus forte encore. Les flammes venaient de toucher le dépôt de munitions et de torpilles..

"Transmettez au S-16 Lieutenant.. 1 partout."
"Tout de suite capitaine."

L'équipage laissait exploser sa joie, à une vingtaine de mètres sous la surface de l'Océan...

"Tout le monde à son poste, on a encore deux sous marins japonais repérés en surface dans le secteur. Faudrait pas qu'on nous les chipes."

Un éclat de rire prenait l'équipage. La chasse était de nouveau relancée.

-----------------------

From : Captain Valencia, USS S-20 (SS 125)
To : COMSUBPAC
Plusieurs submersibles repérés entre Port Moresby et Gili Gili -STOP-
Avons intercepté avec l'USS S-16 plusieurs d'entre eux -STOP-
1 Kiraisen pour le capitaine Williams -STOP-
2 L4 pour le S-20 -STOP-
Poursuivons l'opération de ravitaillement en torpilles de Gili Gili -STOP-
Over.
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 17:33
Patrouille N°4, 8 Novembre 194. au 18 avril 194. (2009-2010) : Gili Gili - Blocus de Lae - Mer des Salmon : 43 navires japonais coulés par la Subpac Force.

Rapport d'opération de la Subpac Force durant le blocus sous-marin de Lae au cours du mois de février 194. (2010) :

Départ de Luganville le 1er février.

Arrivée sur la zone de Gili Gili le 6 février.

Le 06/02 à 22h33 : Nous avons coulé Kisaragi -capitaine Tatsuzo Yoshi- (Destroyer classe Mutsuki)Daisan Kantai Asakaze, par John Miller

Le 10/02 à 18h43 : Nous avons coulé Hachijo - capitaine Nobukimi Ishikawa-(Gyoraitei) PNJ, Par Vicente Valencia

Le 11 février : mise en perdition d'un torpilleur Tomozuru par la Subpac. Coulé par un submersible Anglais.

Le 12/02 à 22h33 : Nous avons coulé Tsushima (Kaisho) par John Miller.

Le 12 février : Croiseur léger Agano repéré en 7°30 S ; 174° 30 E. Cap S.E., capitaine Hiro Matami, Daisan Kantai Asakaze. Embuscade mise en place.

Le 13 février à 15h. Triple attaque de la Subpac. Le croiseur Agano est criblé de toute part. Après 2h de combat, le croiseur réussi à s'enfuir, quelques minutes avant qu'une nouvelle torpille ait pû être lancer.

Le 14 février à 18h, début du blocus du port de Lae par 5 submersibles de la Subpac Force. Un destroyer Kagero et un mouilleur de mines sont repérés en en 7° 147°15.

Le 14 février à 19h30, le destroyer Kagero japonais du capitaine Keiji Shibasaki de la Daisan Kantai Asakaze repère et grenade le submersible du commandant Valencia. La salle de commandement est endommagée. Un incendie mineur c'est déclaré et la coque est très touchée.

Le 15 février à 0h01, 2 torpilles lancées par le capitaine Robert Winters criblent de toutes parts le destroyer.

Le 15 février au matin, le submersible USS S-20 a réussi à quitter la zone indemne et à colmater les dégâts.

Le 15 février à 23h, le destroyer réussi à fuir quelques minutes avant qu'une nouvelle torpille ait pu être lancé ! Comme le croiseur agano, le temps joue contre la Subpac.

Le 16 février à 21h, une grosse formation japonaise est repérée au nord, longeant la côte vers Lae, par le capitaine Jedediah Cooper de la Subpac, tout juste arrivé en renfort sur Lae.

Le 16 février à 21h50, mouvement d'un patrouilleur Ko-Gata sur la position du submersible du capitaine Winters qui est repéré au sonar. L'USS S-20 du capitaine Valencia fait surface et l'intercepte au canon avant qu'il ne puisse grenader l'USS Mackerel.

Le 16/02 à 21h54 : Nous avons coulé Suriken -capitaine Sishiro ZATOICHI- (Patrouilleur Ko-Gata), Daisan Kantai Asakaze, par le commandant Vicente Valencia.

Le 17 février à 01h34 du matin, le destroyer Kagero ayant été torpillé par le capitaine Winters 3 jours auparavant tente de prendre sa revanche. Il grenade à 3 reprises l'USS Mackerel en plongé à plus de 50m en vitesse lente, mais le rate. Passage à 75m, le Mackerel subit des dégâts du fait de la pression.

Le 17 février à midi, un patrouilleur Ko-Gata grenade et touche à 3 reprises l'USS Mackerel du capitaine Winters. Le sonar du submersible est très touché, et la coque salement amochée ! Cependant l'USS Makerel parvient à se déplacer.

Le 17 février à 19h, arrivé en renfort du submersible du capitaine James Kowalski

Situation au 18 février à 2h00 du matin. Repérage en surface par l'USS S-17, du capitaine Sammy Patterson :
-7°30S ; 145°15E=1 DD Kagero et 1 croiseur Agano, cap S-E.
-7°30S ; 145°30E=1 chalutier armé ASM cap S-E ( je vient de couler le sub L4 )
-7°30S ; 145°45E=1DD Shimakaze et 1 patrouilleur Ko Gata cap S.
-7°15s ; 147°15E=1 sub kaisho et 1 patrouilleur Ko Gata cap N-O
-7°0S ; 147°30E=1 mouilleur de mine Sukuten cap S-O
- 6°30S ; 147°45E= 1 croiseur lèger Kuma ( non ASM ) cap S et un sub L4


Le 18 février à 2h15 : Nous avons coulé Tsushima (Type L4) Daisan Kantai Asakaze, par le capitaine Sammy Patterson USS S-17.

Le 18 février à 14h, premier revers pour la Subpac qui perd le submersible du capitaine John Miller. Un hydravion en partance de Port Moresby réussi à récupérer indemn le capitaine et une parti de son équipage.

Le 18/02 à 22h53 : Nous avons coulé Ozuma - capitaine Hiroyuki Sanada- (Chalutier armé ASM), Daisan Kantai Asakaze, par le commandant Valencia, resté en embuscade pendant 24h.
Arrivé en renfort du submersible du capitaine Samuel Hill qui prend la relève du submersible du capitaine Winters sévèrement endommagés devant donc se replier.

Le 19 février à 9h. Le capitaine John Baker endommage un submersible Kaishu VII

Le 19 février à 13h44 : Le Destroyer classe Kagero réussi a coulé l'USS Kearsage (Classe S) du capitaine Jedediah Cooper. Au même instant, le capitaine Sammy Patterson vient en aide à son compatriote en décochant deux torpilles sur le destroyer Kagero fortement endommagé. Le capitaine Cooper sera récupéré en mer par Hydravion. C'est la seconde perte de la Subpac Force.

Le 19 février à 15h, les submersibles des cpaitaines Valencia et Hill se mettent en position afin d'engager le destroyer classe Shimakaze repéré quelques minutes plus tôt.

Le 20 février à minuit, des renforts inattendus interviennent. Le submersible HMAS H-2 (Classe H) du capitaine Peter Curry de la 1st AVF a torpillé Shirayuki (Destroyer classe Kagero) et l'a touché ! Cette aide ce poursuit une heure plus tard, lorsque qu'un submersible anglais (classe S) du capitaine Franck Vogel, coule le destroyer Kagero de la Daisan Kantai Asakaze
Le 20/02 à 09h21 : Nous avons coulé kyoto (Torpilleur classe Tomozuru) par le capitaine John Baker.
Le 20 février au même instant, les capitaines Hill et Valencia engage le destroyer classe Shimakaze. Celui ci parvient à esquiver 3 torpilles, mais la quatrième l'endommage. A 23h, une nouvelle torpille lancée par le capitaine Valencia frape le destroyer japonais désormais endommagé après deux touches.

Situation au 20 février à 16h :


Le 21 février à 3h30 du matin, L'USS S-17 (SS 122) (Classe Dolphin) du capitaine Patterson intervient et cole deux torpilles dans le drestroyer. L'USS S-17 coule l'"Atami" (Destroyer classe Shimakaze)

Le 21 février à 8h00, un torpilleur tomozuru tente de grenader, sans succès le submersible du capitaine Patterson.

Le 21 février à 12h47, le chalutier ASM du capitaine Hiroyuki Sanada de la Daisan Kantai Asakaze grenade et touche le submersible du capitaine Patterson. Le capitaine Valencia en embuscade intervient et torpilles à deux reprises le chalutier japonais à 12h50. Le 21/02 à 12h58 : Nous avons coulé Ozuma (Chalutier armé ASM). Nouvelle victoire pour la subpac et nouvelle défaite pour la Daisan Kantai Asakaze.

Le 21 février à le Torpilleur classe Tomozuru du capitaine Sena Kobayakawa de la Daisan Kantai Asakaze grenade à deux reprise l'USS S-17 du capitaine Sammy Patterson et l'endommage. L'USS S-20 du capitaine Valencia intercepte le torpilleur le criblant d'une torpille. Le capitaine Hill l'achève d'une deuxième torpille.

Au dimanche 21 février en moins de deux semaines, la Subpac a coulé 12 navires, dont 8 de la Daisan Kantai Asakaze, et grièvement endommagé un croiseur léger et deux destroyers de cette même flottille pour deux pertes, les capitaines John Miller et Jedediah Cooper.


Quelques jours après la fin de ce blocus l'USS S-20 rentre au port de Luganville. Le commandant Valencia y reçoit un nouveau sous marins, l'USS Barracuda (SS-163).
En 3 patrouilles de guerres le bilan de chasse de l'USS S-20 (SS 125) est le suivant :

-3 patrouilles
-1 opé avec les forces australiennes
-2 blocus
-1 sauvetage
-Ravitaillement du port de Gili Gili

Victoires :
11 militaires coulés / 0 soutient coulé / 2 subs coulés
- 5 Escorteurs coulés ( 3 escorteurs (1 au canon)+ 2 torpilleurs)
- 6 Patrouilleurs coulés (1 chasseurs de subs (canon) + 1 patrouilleur (canon) + 2 chalutiers + 2 Gyoraiteis (canons) )
- 2 Subs coulés (2 L4)

7 militaires endommagés / 2 soutient endommagés
- 1 Croiseurs lourds endommagés
- 2 Croiseurs légers endommagés
- 2 Destroyers endommagés
- 1 Escorteurs endommagés
- 1 Patrouilleur endommagé (1 au canon)
- 1 Navires Ateliers endommagés



Dernière édition par Johan Valencia le Sam 12 Nov 2011, 08:00, édité 3 fois
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 17:38
Patrouille N°5, opération "Breathlessness", 20 avril au 15 novembre 194. (2010) : Darwin - Mer de Célèbes - Mer de Banda : 188 navires japonais coulés par la Subpac Force, 859 486t.

Résumé de l'opération "Breathlessness" sur les lignes de convois japonais en mer de Célèbes et mer de Banda d'avril à octobre 194. (2010) :

From : Captain Vicente Valencia, Commandant de la Subpac Force
To : COMSUBPAC

Venons de passer la barre du demi-million de tonnage de navires japonais coulés pendant l'opération "Breathlessness"-STOP-
Terminons nettoyage de la zone -STOP-
Nouvelle opération en préparation -STOP-
Présence ennemie repérée près de Luganville d'après nos forces -STOP-
Tanker de la Kido Butaï coulé il y a 90 heures -STOP-
Transmettons liste complète des navires coulés par la Subpac -STOP-
Over


Résumé de notre opération :
Le 29/04 à 07h36 : Nous avons coulé Kotaka (Destroyer classe Asashio) Samuel Hill
Le 03/05 à 08h24 : Nous avons coulé Nagato -Harû Kato- (Destroyer classe Kamikaze) Vicente Valencia
Le 05/05 à 12h47 : Nous avons coulé Oki (Chasseur de submersibles classe CH3) Robert Winters
Le 14/05 à 12h51 : Nous avons coulé Kyoto (Kaisho) Robert Winters
Le 18/05 à 12h33 : Nous avons coulé Tsushima (Tanker classe 3TA) Jedediah Cooper
Le 18/05 à 18h54 : Nous avons coulé Chokai (Tanker classe 1TM) Jedediah Cooper
Le 18/05 à 18h54 : Nous avons coulé Chokai (Tanker classe 1TM) Jedediah Cooper
Le 20/05 à 01h36 : Nous avons coulé Oyashio (Chasseur de submersibles classe CH13) Robert Winters
Le 20/05 à 12h26 : Nous avons coulé Tsushima (Tanker classe 1TM) Sammy Patterson
Le 23/05 à 10h35 : Nous avons coulé Okushiri (Torpilleur classe Tomozuru) Vicente Valencia
Le 27/05 à 16h25 : Nous avons coulé Mikura (Chasseur de submersibles classe CH13) Jedediah Cooper
Le 27/05 à 18h05 : Nous avons coulé Suginape (Destroyer classe Mutsuki) John Baker
Le 28/05 à 08h16 : Nous avons coulé Takao (Mouilleur de mines classe Yaeyama) Jedediah Cooper
Le 29/05 à 08h31 : Nous avons coulé Akizuki (Gyoraitei) John Baker
Le 29/05 à 10h52 : Nous avons coulé Sugi (Cargo classe 1C) -> Vicente Valencia
Le 30/05 à 11h09 : Nous avons coulé Uchiura (Cargo classe 1D) -> Vicente Valencia
Le 30/05 à 20h17 : Nous avons coulé Aso (Cargo classe 1D) Jedediah Cooper
Le 30/05 à 21h28 : Nous avons coulé Chitose -Minoru Yamamoto- (Caboteur) -> Vicente Valencia
Le 31/05 à 15h41 : Nous avons coulé Myoko (Dragueur de mines classe W13) Jedediah Cooper
Le 05/06 à 18h27 : Nous avons coulé Manitowoc (Escorteur classe Mikura) Travis Ravaldo
Le 13/06 à 18h45 : Nous avons coulé Shoho -Goshi Tsutomu- (Tanker classe 2TL) -> Vicente Valencia
Le 14/06 à 12h54 : Nous avons coulé Toyama (Cargo classe 1C) -> Samuel Hill
Le 15/06 à 12h25 : Nous avons coulé Okhotsk (Tanker classe Shiretoko) -> Samuel Hill
Le 15/06 à 12h36 : Nous avons coulé Tsugaru (Caboteur) -> Vicente Valencia
Le 15/06 à 12h39 : Nous avons coulé Shinyo (Escorteur classe Mikura) -> Sammy Patterson
Le 16/06 à 09h45 : Nous avons coulé Tenryu (Tanker classe 1TM) -> James Williams
Le 21/06 à 19h20 : Nous avons coulé Myoko (Tanker classe 3TA) -> Samuel Hill
Le 21/06 à 23h00 : Nous avons coulé Tamagawa (Tanker classe Ondo) -> James Williams
Le 22/06 à 08h13 : Nous avons coulé Akashi (Tanker classe 3TA) -> Vicente Valencia
Le 22/06 à 19h36 : Nous avons coulé Kawaguchi (Cargo classe 2A) Vicente Valencia
Le 22/06 à 20h02 : Nous avons coulé Akagi (Cargo classe 3A) Sammy Patterson
Le 22/06 à 20h06 : Nous avons coulé Kamushima (Cargo classe 1C) John Baker
Le 22/06 à 20h07 : Nous avons coulé Hiburi (Cargo classe 3D) Samuel Hill
Le 23/06 à 08h21 : Nous avons coulé Nakanoumi (Cargo classe 2D) Vicente Valencia
Le 23/06 à 07h31 : Nous avons coulé Hachiro (Caboteur) Samuel Hill
Le 23/06 à 12h50 : Nous avons coulé Yamashio Maru (Cargo classe 2D) Sammy Patterson
Le 23/06 à 21h45 : Nous avons coulé Nemuro (Mouilleur de mines classe Yaeyama) James Williams
Le 25/06 à 07h34 : Nous avons coulé Hokkaido (Tanker classe 1TL) Jedediah Cooper
Le 25/06 à 17h05 : Nous avons coulé Teshio (Destroyer classe Akitsuki) James Williams
Le 26/06 à 09h32 : Nous avons coulé Poroshiri (Destroyer classe Momi) John Baker
Le 26/06 à 11h11 : Nous avons coulé Sumida (Destroyer classe Fubuki) James Williams
Le 26/06 à 15h53 : Nous avons coulé Tazawako (Cargo classe 1C) Jedediah Cooper
Le 27/06 à 23h12 : Nous avons coulé Hiyo (Cargo classe 1K) Samuel Hill
Le 28/06 à 08h21 : Nous avons coulé Akatsuki (Cargo classe 1K) John Baker
Le 28/06 à 21h50 : Nous avons coulé Boso (Croiseur léger classe Tenryu) Sammy Patterson
Le 28/06 à 22h18 : Nous avons coulé Shonano (Caboteur) Jedediah Cooper
Le 29/06 à 09h27 : Nous avons coulé Ashinoko (Chasseur de submersibles classe CH3) John Miller
Le 29/06 à 18h01 : Nous avons coulé Kawaguchi (Tanker classe Kyokuto Maru) James Williams
Le 29/06 à 19h32 : Nous avons coulé Taiho (Caboteur) John Baker
Le 30/06 à 09h05 : Nous avons coulé Dai (Petit tanker) John Baker
Le 30/06 à 09h07 : Nous avons coulé Shimushu (Tanker classe 2AT) Jedediah Cooper
Le 04/07 à 07h37 : Nous avons coulé Akai (Destroyer classe Kagero) Jess Mc Lohen
Le 04/07 à 11h24 : Nous avons coulé Kasumigaura (Destroyer classe Shimakaze) Jedediah Cooper
Le 04/07 à 20h35 : Nous avons coulé Myoko (Destroyer classe Shimakaze) Travis Ravaldo
Le 04/07 à 19h45 : Nous avons coulé RO-27 (Kaisho) Vicente Valencia
Le 06/07 à 01h20 : Nous avons coulé Matsushima (Cargo classe 1K) Jedediah Cooper
Le 06/07 à 11h51 : Nous avons coulé Azumino (Tanker classe Ondo) Jedediah Cooper
Le 08/07 à 08h31 : Nous avons coulé Kaiyo (Patrouilleur Type 19M) Vicente Valencia
Le 11/07 à 08h14 : Nous avons coulé Yasoshima (Cargo classe 1K) Travis Ravaldo
Le 11/07 à 18h45 : Nous avons coulé Hiryu (Petit tanker) Travis Ravaldo
Le 12/07 à 01h21 : Nous avons coulé Tokiwa (Chasseur de submersibles classe CH3) Robert Winters
Le 12/07 à 03h59 : Nous avons coulé Miyake (Tanker classe 1TL) Jess Mc Lohen
Le 12/07 à 09h39 : Nous avons coulé Tachibana (Cargo classe 1A) Jess Mc Lohen
Le 12/07 à 20h31 : Nous avons coulé Ko-hyoteki (Tanker classe 3TA) Travis Ravaldo
Le 13/07 à 21h24 : Nous avons coulé Kuroshio (Destroyer classe Akitsuki) Robert Winters
Le 15/07 à 16h20 : Nous avons coulé Nagato (Cargo classe 1D) Robert Winters
Le 16/07 à 02h23 : Nous avons coulé Toyako (Tanker classe 1TM) Jess Mc Lohen
Le 16/07 à 07h47 : Nous avons coulé Shiretoko (Chasseur de submersibles classe CH51) John Baker
Le 16/07 à 13h44 : Nous avons coulé Kashino (Tanker classe 3TA) Sammy Patterson
Le 16/07 à 22h52 : Nous avons coulé katamana (Type L4) Vicente Valencia
Le 18/07 à 12h03 : Nous avons coulé Baiu (Chalutier armé ASM) Travis Ravaldo
Le 19/07 à 03h30 : Nous avons coulé Fuso (Cargo classe 1B) Travis Ravaldo
Le 19/07 à 12h30 : Nous avons coulé Shimane Maru (Torpilleur classe Otori) John Baker
Le 19/07 à 13h44 : Nous avons coulé Hatsuharu (Destroyer classe Asashio) Vicente Valencia
Le 20/07 à 10h32 : Nous avons coulé Odomari (Chasseur de submersibles classe CH51) Vicente Valencia
Le 21/07 à 08h51 : Nous avons coulé Seta (Chasseur de submersibles classe CH51) John Miller
Le 21/07 à 13h14 : Nous avons coulé Hiburi (Chasseur de submersibles classe CH3) Sammy Patterson
Le 22/07 à 08h47 : Nous avons coulé Hiryu (Destroyer classe Kamikaze) James Williams
Le 22/07 à 10h07 : Nous avons coulé katamana (Type L4) John Baker
Le 22/07 à 20h24 : Nous avons coulé Yamashio Maru (Chasseur de submersibles classe CH13) John Baker
Le 23/07 à 08h34 : Nous avons coulé Kamushima (Cargo classe 1D) Jess Mc Lohen
Le 25/07 à 09h15 : Nous avons coulé Sakura (Cargo classe 1A) Jess Mc Lohen
Le 28/07 à 11h33 : Nous avons coulé Yahagi (Croiseur léger classe Agano) James Williams
Le 29/07 à 19h21 : Nous avons coulé Ataka (Patrouilleur Type 19M) Sammy Patterson
Le 03/08 à 14h37 : Nous avons coulé Kyoto (Kaisho) Sammy Patterson
Le 06/08 à 08h55 : Nous avons coulé katamana (Type L4) John Baker
Le 13/08 à 22h01 : Nous avons coulé Kagoshima (Chasseur de submersibles classe CH51) Travis Ravaldo
Le 19/08 à 11h28 : Nous avons coulé Senkaku (Cargo classe 3D) Jedediah Cooper
Le 20/08 à 14h03 : Nous avons coulé Akashi (Tanker classe Ondo) Jedediah Cooper
Le 21/08 à 09h36 : Nous avons coulé Chuzenji (Chalutier armé ASM) John Baker
Le 22/08 à 23h24 : Nous avons coulé Aobe (Chasseur de submersibles classe CH13) John Baker
Le 22/08 à 23h25 : Nous avons coulé Izuoshima (Chasseur de submersibles classe CH3) John Baker
Le 23/08 à 06h33 : Nous avons coulé Kaiyo (Tanker classe Ondo) Samuel Hill
Le 24/08 à 06h57 : Nous avons coulé Fuso (Caboteur) Samuel Hill
Le 25/08 à 13h51 : Nous avons coulé Hachiro (Chasseur de submersibles classe CH13) John Miller
Le 26/08 à 00h49 : Nous avons coulé Nakanoshima (Tanker classe Ondo) Robert Winters
Le 26/08 à 19h33 : Nous avons coulé Kunashiri (Cargo classe 1B) Samuel Hill
Le 26/08 à 22h33 : Nous avons coulé Hei (Chalutier armé ASM) Vicente Valencia
Le 27/08 à 17h29 : Nous avons coulé Narumi (Tanker classe 3TA) Samuel Hill
Le 27/08 à 13h11 : Nous avons coulé Kagero (Tanker classe Ondo) Jedediah Cooper
Le 27/08 à 17h22 : Nous avons coulé Shinshu Maru (Tanker classe Shiretoko) Robert Winters
Le 27/08 à 20h16 : Nous avons coulé Maiko (Patrouilleur Type 19M) James Williams
Le 28/08 à 01h29 : Nous avons coulé Mutsuki (Cargo classe 1C) Robert Winters
Le 31/08 à 23h15 : Nous avons coulé Hidaka (Tanker classe 2TL) Robert Winters
Le 31/08 à 00h35 : Nous avons coulé Akashi (Cargo classe 1D) Roberts Winters
Le 04/09 à 17h55 : Nous avons coulé Aso (Tanker classe Shiretoko) Jedediah Cooper
Le 05/09 à 10h47 : Nous avons coulé Hida (Petit tanker) Jedediah Cooper
Le 06/09 à 01h07 : Nous avons coulé Ogasawara (Tanker classe Kyokuto Maru) Jedediah Cooper
Le 08/09 à 01h19 : Nous avons coulé Okuhotaka (Cargo classe 2D) Jedediah Cooper
Le 09/09 à 11h44 : Nous avons coulé Mogami (Cargo classe 1C) Vicente Valencia
Le 09/09 à 20h31 : Nous avons coulé Sentaka (Cargo classe 2A) Travis Ravaldo
Le 10/09 à 09h03 : Nous avons coulé Ioshima (Cargo classe 2D) Travis Ravaldo
Le 11/09 à 11h33 : Nous avons coulé Matsu (Cargo classe 1B) Vicente Valencia
Le 11/09 à 17h12 : Nous avons coulé Okinoshima (Cargo classe 1K) Travis Ravaldo
Le 12/09 à 20h50 : Nous avons coulé Inawashiro (Cargo classe 1B) Vicente Valencia
Le 13/09 à 09h40 : Nous avons coulé Otori (Cargo classe 1D) Vicente Valencia
Le 14/09 à 09h34 : Nous avons coulé Iki (Petit tanker) : Edd Mc Lohen
Le 14/09 à 19h58 : Nous avons coulé Matsu (Cargo classe 2D) Travis Ravaldo
Le 15/09 à 06h33 : Nous avons coulé Aobe (Cargo classe 1C) Travis Ravaldo
Le 15/09 à 21h48 : Nous avons coulé Mogami (Cargo classe 1D) Edd Mc Lohen
Le 18/09 à 12h12 : Nous avons coulé Okhotsk (Petit tanker) Travis Ravaldo
Le 22/09 à 22h56 : Nous avons coulé Hoyo Maru (Tanker classe Ondo) Robert Winters
Le 25/09 à 14h32 : Nous avons coulé Kuroshio (Cargo classe 3D) Travis Ravaldo
Le 26/09 à 15h43 : Nous avons coulé Toab (Tanker classe Kyokuto Maru) Travis Ravaldo
Le 26/09 à 18h20 : Nous avons coulé Kuril (Tanker classe Shiretoko) Jess Mc Lohen
Le 28/09 à 00h24 : Nous avons coulé Sentakako (Tanker classe Shiretoko) John Miller

538 820t de navires coulés depuis le début de l'opération (135 navires)
From : Captain Vicente Valencia, Commandant de la Subpac Force
To : COMSUBPAC

Poursuivons l'opération en cours -STOP-
Continuons interception sur zone -STOP-
Nouvelle opération en finalisation-STOP-
Transmettons la liste des navires coulés par la Subpac ces 12 derniers jours -STOP-
Nouveaux convois de 4 cargos repérés -STOP-
Tentons interception -STOP-
Over

Suite de notre opération :

Le 28/09 à 00h24 : Nous avons coulé Sentakako (Tanker classe Shiretoko) John Miller
Le 28/09 à 06h43 : Nous avons coulé Hida (Cargo classe 1D) Travis Ravaldo
Le 29/09 à 06h28 : Nous avons coulé Miyake (Cargo classe 1A) James Williams
Le 30/09 à 09h07 : Nous avons coulé Chokai (Tanker classe 3TA) John Miller
Le 30/09 à 13h02 : Nous avons coulé Ogasawara (Cargo classe 2A) Sammy Patterson
Le 01/10 à 06h42 : Nous avons coulé Daisetsu (Cargo classe 1B) Travis Ravaldo
Le 03/10 à 08h18 : Nous avons coulé Kaga (Tanker classe Kyokuto Maru) Travis Ravaldo
Le 04/10 à 06h37 : Nous avons coulé Inawashiro (Caboteur) Travis Ravaldo
Le 03/10 à 10h31 : Nous avons coulé Biwa (Cargo classe 3D) Jess Mc Lohen
Le 04/10 à 23h01 : Nous avons coulé Oyodo (Cargo classe 1A) Sammy Patterson
Le 05/10 à 06h05 : Nous avons coulé Hiryu (Cargo classe 1B) Jess Mc Lohen
Le 05/10 à 06h06 : Nous avons coulé Hashidate (Cargo classe 2D) Jess Mc Lohen
Le 05/10 à 11h33 : Nous avons coulé Chitose (Tanker classe 2TL) Vicente Valencia
Le 07/10 à 13h29 : Nous avons coulé Nagara (Cargo classe 1C) Jess Mc Lohen
Le 07/10 à 14h45 : Nous avons coulé Haze (Tanker classe Kyokuto Maru) Sammy Patterson
Le 09/10 à 06h15 : Nous avons coulé Sumida (Tanker classe Shiretoko) Jess Mc Lohen
Le 09/10 à 21h25 : Nous avons coulé Biwa (Tanker classe 2TL) Sammy Patterson
Le 10/10 à 11h10 : Nous avons coulé Sentakako (Tanker classe 2TL) Vicente Valencia


Soit 650 659t de navires coulés depuis notre départ. (152 navires)
18 cargos en 12 jours, soit 124 000t environ.
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 17:41
Patrouille N°6, opération ABDACOM "FSS" et Escorte du convoi de ravitaillement de Saïgon, 16 novembre au 10 septembre 194. (2010-2011) : Koepang - Timor : 88 navires japonais coulés par la Subpac Force.

Le débarquement des commandos sur Koepang, opération Freedom for Salvation Strike, ABDACOM :

9 Avril 194., 2.30AM, quelque par en mer de Timor un périscope émerge. Dix mètres en dessous, un capitaine américain scrute l’horizon.

« Lieutenant, tout est calme, commencez la remontée. Sergent, dites à vos hommes de se préparer, c’est à vous de jouer désormais. »
« Bien capitaine. »


Masqué par l’obscurité un sous marin de type Barracuda émerge à la surface de l’Océan. A une centaine de mètre de sa position, la côte du Timor apparaît distinctement.

« Bonne chance sergent, on compte sur vous et vos hommes. La suite de l’opération dépendra de votre succès. »
« Vous en faites pas pour nous m’sieur. Ça va aller. Mes gars sont des durs à cuir. »


Un dernier geste amical, et les cinq commandos prennent place à bord d’une petite embarcation pneumatique jetée à la mer. Très vite, sans un bruit, ils filent vers la côte à coup de rames, disparaissant du champ de vision du sous marin.

« Lieutenant, repassez en immersion, profondeur 10m. Machine avant 1/3, cap nord ouest. On rejoint notre zone. »
« Tout de suite capitaine ! »


Alors que le sous marin américain disparait dans les profondeurs, à quelques kilomètres de là deux autres sous marins repassent en plongé.
Les commandos commençaient leur mission. L’opération débutait enfin.
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 20:48
20 Août 194., sud du Timor (2011)

« Navire lourd, sans escorte, à 3 miles à l’Est de notre position. »

Le Second Maître Isaac Murray, l’oreille d’or de l’USS Barracuda s’afférait à scruter les différentes émanations sonore. La zone maritime entre Darwin et le Timor grouillait de navires depuis l’échec de la défense de Koepang et la destruction du port. Anglais, américains, japonais.. De nombreuses flottes patrouillaient dans la zone en ce torride mois d’août. Les navires allaient et venaient, s’affrontaient et se repliaient. Se balai incessant durait depuis bientôt trois mois, sans jamais déterminer un vainqueur. Depuis deux semaines cependant la zone c’était peu à peu calmée. Les différentes Task Force américaines c’étaient repliées laissant le contrôle au commandement Australien. La Subpac Force continuait cependant d’y opérer, comme unique vestige de la grande flotte américaine ayant paradée devant Koepang il y a près de cinq mois. Cela n’allait pas durer pour autant. Les hommes étaient tendus, énervés. Le Timor les rendait fous. L’ordre de mission de l’amirauté tombait à pic. Enfin la Subpac Force allait être redéployée. La bataille de Koepang avait laissée des séquelles, deux capitaines de la Subpac y avaient laissé leur vie. Il fallait maintenant panser les blessures. Quel meilleur moyen que de partir inaugurer le tout nouveau port US mis à disposition par la flotte anglais des Indes. On devait aller y chasser des pirates, une mission somme toute originale pour la Subpac, qui avait passé ces deux dernières années à chasser des flottes de combats et des convois de ravitaillement de la marine Impériale.

« Ami ou ennemi ? »
« Difficile à dire à cette distance capitaine. Mais le fait qu’il se déplace seul est très étonnant. Ce que je peux vous dire c’est qu’il s’agit d’un très gros bâtiment, un croiseur lourd voir même un cuirassé. »
« Hm.. on nous a signalé la présence d’une flotte japonaise il y a quelques jours. Elle serait composée de plusieurs destroyers, escorteurs et de deux cuirassés, deux Fuso exactement. »
« Ils suivent un cap Est/Nord-Est Commandant. »
« Ils longent la côte sud du Timor pour remonter en direction de Dili probablement. Midfers, hisser le périscope d’obersvation. Lieutenant Turnet, vitesse flank je vous prie, on va tâcher de le rattraper. »
« Il fait nuit noire commandant. La lune est cachée par le ciel nuageux. J’ai la cible en visu. Je confirme c’est un cuirassé de classe Fuso. On peut pas le louper même de nuit avec cette cheminée et cette tour de commandement !»
« Parfait, on fait surface, on va en profiter. Tous à vos postes de combats. On va suivre un cap d’interception. A mon commandement on replongera en IP. Exécution. Premier maître Redger, transmettez notre position à la flotte alliée. Demandez du renforts pour interception d’un cuirassé.»


L’équipage était à cran, tous prêts à en découdre mais à cran. Une telle cible, isolée, sans escorte, se présentait rarement en mer. C’était un cadeau du ciel.
Le capitaine examinait la fiche technique du Fuso, y cherchant son point faible.



« Soute à munition sous le canon avant, évidemment. Si on touche cette zone, une explosion en chaîne pourrait se déclencher. »

25 minutes plus tard, sur le pont de l’USS Barracuda, le cuirassé japonais était parfaitement visible à travers les jumelles du capitaine Valencia.


« Messieurs, tous à l’intérieur, on plonge, cap d’interception. »
« Bien commandant ! »

Le cuirassé japonais pressait l’allure, mais le cap du sous marins américain lui avait permis de rejoindre l’imposant bâtiment de 34.000t. Le cuirassé présentait désormais son flanc tribord, à moins de 400m de distance de la proue du submersible.
Le capitaine Valencia empoigna le manche du transmetteur interne du sous marins.


« Messieurs, nous allons engager le cuirassé japonais. Recharger les torpilles dès qu’elles auront quitté nos tubes. Nous sommes seuls face à lui, aucun navire allié ne peut nous rejoindre. On vient de me transmettre l’information. Il va falloir donner notre maximum pour le couler. »
« Commandant, calcul des tracés de tirs effectués. Nous sommes prêts. »
« Bien. »

Le commandant fixa le cuirassé à travers le périscope.

« Tube 1, FEU ! »
« 30 secondes, 15.. 5.. Impact ! »

Une gerbe d’eau émana du flanc du cuirassé, touché en plein centre entre la cheminée centrale et la tourelle de commandement.

« Rectifiez angle de tirs, 10°. »
« Paré capitaine ! »
« Tube 2 et 3, FEU ! .. »

2 sillages fondaient sur le cuirassé. Le capitaine Valencia pouvait observer à travers les jumelles l’équipage japonais qui courait sur le pont du navire.

« 15 secondes..5.. Impact ! 5.. Impact ! »

Deux nouvelles explosions frappèrent le cuirassé, trop en avant cette fois, endommageant sa proue.

« Et merde, on continue messieurs, rectifié, 5°. Dès que paré, feu tube 4. Combien de temps avant que le tube 1 soit paré ? »
« 30 secondes commandant, et 2 minutes pour les tubes 2 et 3. »
« Parfait, feu tube 4 ! »
« Commandant il ne nous reste que 4 torpilles en soute. Sa va être serré ».


L’USS Barracuda poursuivit toute la nuit le torpillage du cuirassé japonais qui tentait par tous les moyens de quitter la zone, de dévier de trajectoire. Huit torpilles furent tirées, aucune ne manqua. Un incendie c’était déclaré sur le Fuso, sa coque était criblée de toute part.
L’équipage du Barracuda pouvait parfaitement imaginer l’horreur de la situation sur le cuirassé. Les pertes devaient être terribles. Le feu ravageait le pont supérieur. La tour de commandant fumait de toute part. L’on pouvait presque entendre le cri des marins, à 15m sous la surface de la mer. Et pourtant même en lambeaux, le cuirassé poursuivait sa route, à vitesse réduite, mais la poursuivait quand même tant bien que mal.



« Commandant, que fais-t-on ? On est à sec, il ne nous reste que notre canon de pont. Le jour se lève. »
« Sa serait du suicide de tenter de le couler en surface. On risquerait de prendre un coup de canon ! Il faut espérer qu’un navire allié arrive sur zone ou que l’aviation puisse opérer. »
« Peut être qu’ils se détruiront eux même commandant. On a entendu parler d’un cuirassé japonais qui avait préféré se saborder que d’être couler par une flotte américaine.. »
« Seul le temps pourra nous le dire. Premier maître Redger, transmettez notre position et la situation aux forces alliées. Il ne pourra jamais rejoindre un port dans cet état. Il a changé de cap, il se dirige vers Amboina. Il y a moins d’alliés dans ce coin, c’est compréhensible. »
« Bien commandant. »

Le cuirassé Fuso n’atteindra jamais le port d’Amboina. Sa destruction reste un mystère à ce jour. Sabordage, destruction par le feu, submersible allié ?
Il passa à une torpille d’être détruit par l’USS Barracuda, la neuvième, manquante, aurait été la bonne.


Dernière édition par Johan Valencia le Ven 04 Nov 2011, 17:00, édité 2 fois
avatar
Gustav von hintergraff
Tempête
Autre pseudo : Fujihîro Mitsuito
Nation au Front Atlantique : Allemande
Flottille au Front Atlantique : 8. Sicherungsflottille kampfgruppe U-Boot
Nation au Front Pacifique : Japonaise
Flottille au Front Pacifique : 8.Kokutaï Teikoku Kaigun
Nombre de messages : 501
Age : 27
Date d'inscription : 22/07/2010

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais Allemand/Japonais

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 03 Nov 2011, 22:19
L'équipage du Yamashiro était stupéfait et non moins surpris de ce franc tireur venu troubler sa quiètude, ce renégat capitaliste avait visiblement mal digéré l'épisode de Koépang et la responsabilité du Yamashiro dans la destruction du port.

Au fur et à mesure des coups, l'équipage enrageait de ne pouvoir riposter et se laisser couler aussi bêtement était une option tout à fait inimaginable, tant pour le commandant Mitsuito. Il ordonna d'ailleurs de réquisitionner tout le monde, du cuisinier à l'artilleur, pour colmater les brêches et éteindre les incendie. Aucun navire ennemis n'ayant été signalé, nous étions au moins tranquille de ce coté là...

J'entends encore le commandant Mitsuito pester virulemment contre cet urluberlu sorti de nulle part, le radio s'en souvient aussi très nettement ( ah ah ) !

Bien que notre lenteur était l'un de nos plus grand point faible, notre robustesse compensait, ce qui permis à l'équipage de maintenir le navire à flot et de continuer notre retraite vers Amboina.

J'ai eu souvenir que l'équipage doutait que nous arriverions un jour à bon port, rumeur que je fis taire de suite, tout comme le commandant Mitsuito après moi. La détermination et notre dévotion envers l'Empereur et le Japon ne nous permettait pas une telle faiblesse d'esprit.
Le navire était certes mal en point et gitait de 20° à tribord mais les mécaniciens firent un travail admirable et purent assez rapidement remettre les machines en marche et les maintenir à bonne cadence.

Cela a fini par payer puisque nous avons fini par semer ce nuisible et avons réussi à regagner sain et sauf Amboina, là où le navire dû rester une bonne semaine pour tout remettre en état, ordre avait été donné de faire le plus rapidement possible pour le remettre en mer et ne pas laisser le moindre répit aux Alliés.

Cependant, il ne faut pas oublier ceux qui ont perdu la vie au cours de cette attaque, les honneurs leurs ont été dûment rendus, pour sacrifice au nom de l'Empereur et du Japon, morts sous les coups de l'ennemi américain, qui allait payer un lourd tribut pour le préjudice subi...

Extraits du journal de bord du lieutenant Itoshi Kanta, second.
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Ven 04 Nov 2011, 17:49
Patrouille N°7, opération "Naan", 11 septembre 194. au 14 janvier 194. (2011-2012) : Océan Indien - Sri Lanka - Golf du Bengale : 70 navires japonais coulés.

Nombreuses rencontres dans l’Océan Indien (Partie 1) :

« Commandant, rapport du capitaine Patterson. Nombreux ennemis repérés. Plusieurs cuirassés et escorteurs, Croiseur Agano de la partie. Plusieurs tankers et cargos sur zone. Nombreux submersibles en surface. Apriori la formation ennemie est dispersée. Ils suivent un cap ouest vers l’Inde et le Sri Lanka. Ils ne s’attendent sans doute pas à tomber sur une formation ennemi en plein océan indien, encore moins sur nous. »



« Très bien, transmettez aux capitaines de la Wolfpack. Cap d’interception nord-ouest.. Que nos ravitailleurs gardent un cap sud/sud-est. Ils ne doivent pas d’approcher. Cibles prioritaires, leurs navires de soutient. »
« Bien commandant ! »
« Avec un peu de chance on arrivera à accrocher leurs cargos. Sans leurs soutient ils devront faire demi-tour. »

------------
« Commandant, rapport du capitaine Miller. Deux torpilles dans l’un de leur tanker Shiretoko. Le bâtiment a tenu et a augmenté son allure. Il se dirige vers nous. »
« Parfait. Dans combien de temps peut-on l’intercepter ? »
« Dans moins d’une heure commandant. »
« Premier maître Redger. Transmettez notre position. On engage la cible. Tous à vos postes de combat. »

L’USS Barracuda plongeait. Les affaires reprenaient. Le sous-marin n’avait pas rencontré une seule cible depuis l’abandon de la poursuite du cuirassé Fuso. Les hommes avaient les crocs.

« Distance 1800m. Vitesse ¾. Nombreux dégâts visibles. Midfers, ajustez l’angle de tirs de 7°. »
« Angle ajusté. Tube 1 à 6 Parés commandant ! »
« Tube 1, FEU ! »

La torpille sortie du tube, laissant derrière elle un mince sillage presque invisible en cette fin de soirée. Elle filait vers son destin, et celui de centaines de japonais.

« 20 secondes, 15..10…. Impacte ! »

Au loin une explosion se fît ressentir. Le Capitaine Valencia observait à partir de son périscope le tanker japonais brisé en deux s’enfonçant au fond de l’océan.

« Commandant, j’entends de nombreux mouvements ennemis. Navires de combats, 2 destroyers probablement. »
« Bien, on plonge, 50m, vitesse ¾, éloignez nous de cette zone. »

Le commandant se dirigea vers son bureau. Il en sortit son journal de bord et y nota : Aujourd’hui 27 septembre 194., à 5.11 PM avons envoyé par le fond le Tanker classe Shiretoko « Mogami », une torpille au but.

« Redger, transmettez l’information aux capitaines alliés. Demandez identification de la flotte ennemie par le nom du navire.»
« Bien commandant. »

Une dizaine d’heures plus tard, alors que l’USS Barracuda c’est éloigné de la zone. L’équipage se repose. Il est prêt de 6h du matin. Le second du capitaine vient frapper à la porte de sa cabine personnelle.

« Entrez ! »
« Capitaine ! Submersible ennemi en surface. Murray vient de l’entendre. »
« En surface ?? ils sont complètements fous ces japonais ! Remontez en IP, vitesse Slow. »
« C’est noté capitaine. »

Moins de trois heures après cet épisode, le commandant rouvrait son calepin, Aujourd’hui 28 septembre 194., à 9.43 AM avons coulé « Kaisho. 1 », submersible de classe Kaisho.


Dernière édition par Johan Valencia le Mar 06 Mar 2012, 11:37, édité 4 fois
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Ven 04 Nov 2011, 19:50
Nombreuses rencontres dans l’Océan Indien (Partie 2) :

30 septembre 194., 12.00 AM

« Rapport de l’USS Plunger. Cuirassé Nagato repéré, deux destroyers en escorte. Cargo de classe 1K endommagé par une torpille. Rapport de l’USS Marlin. En approche de deux destroyers Fubuki en 10°N 89°E. Ils sont tout proches de nous capitaine. A quelques miles. »
« Faites mouvement vers leur position. Transmettez à l’USS Marlin que nous prenons les destroyers en sandwich. »
« Manœuvre habituelle monsieur ? »
« Manœuvre habituelle. »
« Très bien, je transmet. »

Quelques heures plus tard…

« Commandant, double explosion en provenance d’un destroyer Fubuki ! »
« Tube 1 à 6 paré capitaine. Distance 4800m. »
« On se rapproche, encore 800m. Le destroyer est très endommagé. Même à cette distance on ne le loupera pas. »
1er octobre minuit et 1 minute.
« Impacte capitaine ! »
« Bien joué à tous. Transmettez nos félicitations au capitaine Miller. On dégage de là. Plongé 50m, cap nord ouest, vitesse flank. »

Aujourd’hui 1er octobre 194., à 0.01AM avons coulé « MUCHU-TAI », destroyer de classe Fubuki. Le capitaine referma son calepin.

----

Une dizaine de jours plus tard, le 14 octobre, l’USS Barracuda ajoutera à son Battleflag un nouveau destroyer. A 11.19AM Nous avons coulé « Akizuki », Destroyer classe Akitsuki.
Le 15 octobre, deux de ses torpilles garniront la coque du croiseur lourd « Mogami »


« Redger, transmettez l’information nos relevés aux capitaines alliés. On dégage de la zone.»


« Au fait capitaine, les hommes ont refait notre Battleflag la nuit dernière. L'ancien n'avait plus de place !»
« Je monterai voir sa à notre prochaine sortie. »



Dernière édition par Johan Valencia le Ven 25 Nov 2011, 17:24, édité 2 fois
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Jeu 17 Nov 2011, 21:22
Chasse aux pirates :

« Capitaine, transmissions prioritaire de l’USS Plunger. Le capitaine Patterson nous fait savoir que son submersible vient de couler avec succès un torpilleur. Il semblerait qu’il s’agisse d’un navire pirate. Il voguait sous pavillon japonais toutefois. Le ravitailleur du capitaine Boyer est également sur place. Il aurait engagé avec le Plunger une jonque pirate aux canons.»
« Et bien, ils se font plaisir ces deux là. Ont-ils repêchés des hommes ? Serait ce enfin les pirates que nous recherchons depuis notre départ de Diego Garcia ? ».
« Aucune information sur d’éventuels prisonniers dans leur message commandant. »
« Très bien. Transmettez leur que nous rejoignons leurs positions au plus vite. Nous serons sur zone dans moins de 18h. Qu’ils continuent la recherche de survivants. »
« Oui capitaine. »


Comme prévu moins d’une vingtaine d’heures plus tard l’USS Barracuda rejoignait la zone ou les navires pirates avaient été engagés.

« Capitaine, ils ont repêché plusieurs pirates provenant de la Jonque. Plusieurs d’entre eux sont grièvement blessés, mais vivants. »
« Excellent. Informez-les que nous monterons à bord de l'USS Raven Rogers à 2.00 A.M. Nos submersibles s’arraisonneront au ravitailleur. Qu’ils tentent de garder les prisonniers vivant par tous les moyens nécessaires.»

En pleine nuit l’USS Barracuda file à moins de 3 nœuds vers le ravitailleur américain où les prisonniers ont été enfermés.

« Midfers, garde un œil sur ce qui se passe autour de nous. Il faut éviter de tomber sur un ennemi cette nuit. Je veux un homme au canon de prou et un à la mitrailleuse, prêts à agir. Soyez prêts, à tout moment, à vous détachez et à plonger en urgence si nécessaire. »

Grâce à une échelle de corde, le capitaine Valencia monte à bord de l’USS Raven Rogers, ravitailleur de classe Crosley.

« Commandant Valencia, c’est un plaisir de vous voir. »
« De même capitaine Boyer. Ou se trouve le capitaine Patterson. »
« Dans la cale du navire. Il a commencé à interroger les prisonniers. »
« Très bien. Quel est leur état ? »
« Hm.. pas fameux. On en a repêché cinq, tous accrochés aux débris de la Jonque. Deux d’entre eux ont subi de sévères blessures, ils ont perdu beaucoup de sang. Un autre à de graves brulures, sur les trois quarts du corps. Le médecin à tout fait pour les maintenir en vie et les soigner, mais l’un d’entre eux n’a pas survécu. Il est mort il y a moins de 45 minutes. »
« Combien sont interrogeable immédiatement ? »
« Un seulement. Les trois autres devront rapidement être transférés dans un hôpital si on veut obtenir quelque chose d’eux. »
«Fait chier. Non de dieu, c’est uniquement quant on a besoin qu’ils survivent que ces japs crèvent..Il faut à tout prix obtenir du prisonnier valide des informations. Plusieurs cargos britanniques ont été attaqués. Les pertes en hommes sont déjà nombreuses dans la zone avec les japonais sans que l’on ait besoin de ces foutus pirates. »
« Oui, on verra bien ce que l’on peut en obtenir. Suivez-moi commandant, on va rejoindre Patterson. »

Quelques minutes plus tard, dans la cale du Raven Rodgers, le capitaine Patterson rabaisse ses manches. Les poings ensanglantés, il se rince les mains dans une bassine d’eau.

« Johan ! Ravis de te revoir. »
« En effet. Mais j’aurai préféré au port et non ici. »
« Comme tu le dis.. »
« A ce que je vois ce japs te donnes du fil à retordre. »
« Ouép, mais j’ai obtenu pas mal d’infos tout de même. »
« Tu l’as pas trop brutalisé quand même ? J’aimerai éviter une enquête de l’amirauté. »
« T’inquiètes pas, tu me connais. »
« Justement. Alors dis-moi tout. Qu’as-tu appris. »
« Leur commandant étaient bien des pirates. Ils les connaissaient sous les noms de Ghiffari Seto et Zaqi Aditya. Des chefs locaux tout droits en provenance du détroit de Bengale, de la zone frontalière entre japs et Britanniques. »
« C’est ce qu’on pensait. Quoi d’autre ? »
« Ils viennent de petits villages côtiers. Ils ont été armés par les japs, façon corsaires on peut imaginer. En échange de leur soutient contre les alliés dans cette zone, les japs les laissaient tranquille. Ils y ont vu un moyen de s’enrichir en pillant les cargos alliés. »
« Les temps sont durs. »
« Ouép. »
« Quoi d’autre ? »
« Il semblerait qu’ils ne soient pas si nombreux. Se sont les seuls que l’on ait rencontré dans la zone du Bengale. Il m’a confirmé les infos du haut commandement. Ils seraient tous plus ou moins dirigés par un chef de guerre Malaisiens proche des japs, le certain Sandokan. »
« Très bien. Je suppose que c’est tout. Je vais prendre le relais. Plus gentiment. Peut être qu’il sera plus coopératif. »
« Je te laisse la main, mais à mon avis on en tirera pas grand-chose de plus. »
« C’est probable. On va escorter le Raven Rodgers dès demain matin vers le port anglais le plus proche. On y déposera nos prisonniers. L’amirauté en fera ce qu’elle voudra. »
« Parfait. C’est partit alors ! »
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Ven 25 Nov 2011, 18:52
Menu fretin :

« Commandant, je capte plusieurs navires en approche. Un son de moteur, assez lent, un cargo plutôt de taille moyenne. Trois autres navires, sans moteur. Distance 8,000m environ, cap sud ouest. »
« Bien joué second Maître. On n’est pas loin du port de Rangoon. Il va falloir faire attention. Turnet, cap nord, on tente l’interception. Premier Maître Derby, que tous les tubes soient près dans 15 minutes.»
« Bien Commandant ! »

Une trentaine de minutes plus tard sur la passerelle du Barracuda.

« Distance 3.500m, cargo de classe 1A. Vitesse estimé 9 nœuds. »
« C’est noté. Tirant d’eau de la cible.. 3,5m. Détonateur magnétique, profondeur de la torpille 4,5m. Angle 10°. Tube 1, Feu ! »
« Impacte dans 3 minutes commandant ! »
« 20 secondes, 15..10…. Impacte ! »

Toujours l’œil au périscope le commandant Valencia observe sa cible pencher dangereusement sur bâbord.

« Vitesse 3 nœuds, distance 2,500m. On va la terminer. Tube 2, feu ! »

Moins de 5 minutes plus tard le cargo japonais sombrait au fond de l’océan Indien à seulement quelques kilomètres du port le plus proche.

« Deux Sampans et une Jonques à 2,200m ! Ils suivaient le cargo dans son sillage. Tous à vos postes, on va faire surface ! Second Maître James prenez les commandes du canon de pont ! Derby, à la mitrailleuse AA. »

Redescendant le périscope le commandant Valencia et plusieurs de ses hommes se dirigèrent vers l’écoutille afin de se rendre sur le pont du submersible pendant que celui-ci faisait surface.

« On est à l’air libre dans 10 secondes Commandant ! »
« Go go go go ! tous à vos postes ! »

Depuis leurs jumelles le commandant et son second observent les navires à voiles japonais.

« Plusieurs hommes armés à bord des Sampan. C’est pas un simple navire civil ! »
« James ! Ouvrez le feu à l’incendiaire, brulez moi ces foutus coques de noix ! »
« C’est parti !!! »



Depuis le pont, l’USS Barracuda déversait une pluie d’obus sur le convoi de navire japonais. L’artilleur principal du submersible, le second Maître Jerry James ne manqua aucun de ses tirs. En trois tirs, les trois navires furent coulés.

« Superbe ! Tout le monde à l’intérieur. On plonge avant l’arrivée de l’aviation ! »
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Ven 02 Mar 2012, 14:27
Un tout autre niveau !

13 janvier 194., le submersible américain de classe Barracuda vogue en surface en plein océan Indien. Sur la passerelle le commandant Valencia et son second observe l’horizon à travers leurs jumelles.

« Commandant, port de Diego Garcia en vue. »
« Très bien, demandez leur autorisation d’accoster. On est attendu. »
« Oui monsieur ! »

Le Premier maître Redger, l’opérateur radio, contacta l’amirauté du port de Diego Garcia sous commandement américain. C’était ici que s’achevait le voyage de l’USS Barracuda (SS-163) après plusieurs mois passés en mers, 47 navires japonais envoyés par le fond et 29 autres endommagés.
Le commandant avait reçut ordre de se rendre à terre pour recevoir le commandement d’un submersible plus moderne et surtout plus adéquat pour effectuer de longues missions en mer, loin de tous ports alliés. Le commandant ignorait encore de quel type de submersible il s’agirait. Cependant, il n’était pas seul, un autre capitaine de son escadre sous marine, le commandant en second Jedediah Cooper, devait également mettre pied à terre dans les heures qui arrivaient. Tout deux étaient attendues par le Contre Amiral Edouard H. Bryford, en charge du commandement de la base navale US la plus éloignée des Etats-Unis.

Le lendemain, samedi 14 janvier, les capitaines se retrouvaient dans le bureau du Contre Amiral.


« Messieurs, c’est un honneur de vous recevoir tout les deux ici. Vous comptez parmi les 6 meilleurs sous-mariniers des Etats-Unis en termes de tonnage japonais coulé ! 4 capitaines de votre escadre, Commandant Valencia, se trouve parmi nos 6 meilleurs éléments. Les Etats-Unis sont fiers de vous !
« Merci Amiral, mais sans nos équipages respectifs, nous n’aurions jamais atteint un tel résultat. »
« Comme vous le savez messieurs, la guerre sous-marine prend une nouvelle tournure aujourd’hui. Nos ingénieurs et nos scientifiques mettent au point de nouvelles torpilles, toujours plus puissantes. Nos chaînes de production tournent à plein régime afin de moderniser nos flottes sous marines mais aussi militaire. Si vous êtes ici aujourd’hui, c’est pour recevoir deux submersibles parmi les plus modernes de ce conflit mondial. Le capitaine Ravaldo de votre escadre a déjà pu en bénéficier celui-ci ayant pu se rendre dans nos bases navales de la côte Ouest. Ici c’est une autre histoire pour acheminer ce type de bâtiments !»
« Nos submersibles Barracuda et Narhwal, peut être moins moderne, nous ont très bien servit jusque là Amiral. Se sera en tout cas un honneur pour tout les deux de prendre le commandement de ces navires. »
« J’en suis convaincu. Vos hommes sont d’hors et déjà entrain d’être réparti sur vos nouveaux bâtiments. »
« C’est une excellente nouvelle. Il aurait été plus que dommage de se séparer de si bons éléments. »
« En effet. Commandant Valencia, vous êtes nommé à la tête de l’USS Thresher (SS-200), submersible de classe Salmon. Commandant Cooper, vous prenez le commandement l’USS Usurper (SS-239), bâtiment de classe Sargo. »

Les deux capitaines remercièrent vivement le Contre Amiral avant de prendre le chemin des docks où s’afféraient leurs équipages respectifs. Les deux submersibles côte à côte devaient prendre la mer d’ici quelques heures.



« Et bien Jedediah, une nouvelle aventure nous attends. »
« J’ai hâte de prendre la mer, cette opération promet beaucoup avec ces bâtiments flambants neufs ! »
« Pas faux. Prends en soin de celui-là, j’aimerai éviter de sauver tes fesses comme celles de Sammy il y a quelques mois. »
« Haha, comptes sur moi ! »
« Allez, bonne chance, on se retrouve en mer. John, Tony, Sammy et Peter sont déjà en route. A nous de les rattraper. »

Les deux capitaines devaient désormais rejoindre avec les wolfpacks 1 et 2 de la Subpac Force une nouvelle zone d’opération. Ils étaient attendus sur place par le capitaine Ethan Jones, sous marinier américain également. En plein territoire japonais, sans base arrière, cette opération promettait d’être intense.
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Mar 06 Mar 2012, 13:51
Patrouille N°8, opération "Porcelaine", 15 janvier 194. au 31 avril 194. (2012) : Mer de Chine - Saïgon - Détroit de Singapour : 43 navires japonais coulés.

Coup de filet :

27 février 194., quelque part dans les eaux japonaises.

« Commandant, rapport de l’USS Usurper. Convoi militaire japonais repéré. Trois bâtiments. Tous équipés pour la lutte anti sous-marine. »
« On a la composition exacte du convoi Premier Maitre. ? »
« Oui commandant, l’Usurper vient de nous la transmettre. Deux destroyers, un Akatsuki et un Shimakaze. Une vedette rapide ASM complète le groupe. »
« Très bien. Prévenez l’Usurper, on essai d’intercepter le convoi. On sera pas loin derrière le commandant Cooper. La nuit vient de tomber et le temps est couvert. A nous de jouer, les conditions sont optimums. »
« Bien commandant, je les contacts ».

Environ 35 minutes plus tard, le contact était confirmé.

« Commandant, les navires ennemis se trouvent à moins de 6 kilomètres. L’Usurper vient de nous transmettre le détail exacte des postions. Il se trouve à mi chemin entre nous et les japonais. Ils balanceront leurs torpilles dans moins de 15 minutes. »
« Parfait, on est dans le timing. On poursuit sur un mile et on passe en IP. Profitons de la couverture nuageuse au maximum ! »
«Oui commandant ! »
« Premier Maître Derby, armez les torpilles. Je veux qu’on soit prêt à réagir. Faut pas merder sur ce coup. Torpilles à déclenchement acoustique. »
« Tout de suite monsieur ! »

Moins de 15 minutes plus tard…

« Capitaine Valencia. L’Usuper vient de faire feu à deux reprises en direction du destroyer Akatsuki. Impact dans 35 secondes. »
« Quel est notre distance de la cible ? »
« Quatre kilomètres monsieur. »
« Très bien, on passe en slow. Calcul de la trajectoire de tir. On cible le même destroyer. »
« 10 secondes avant impact ! 5 secondes, 3, 2, 1.. Double Impact capitaine ! Le destroyer vient de morfler. »
« Très bien, dès que tout est paré faite feu ! »
« 20 secondes avant lancement des deux torpilles capitaines. Cible endommagée, vitesse ralentie.»
« Feu ! »
« 5 minutes avant impact. »
« Second Maître Murray, distance et statut du deuxième destroyer.»
« Distance trois kilomètres deux cents. Vitesse modérée, en augmentation. 20 nœuds, 22, 24, 26 nœuds actuellement. »
« Derby, préparez les tubes arrières, 5 à 8, déclenchement acoustique. Calcul de la trajectoire d’impact. Correction de la vitesse du destroyer, ajustement de l’angle de tir. Cap Sud-Est messieurs ! »
« Oui commandant ! »
« Impact des deux torpilles dans 15 secondes sur cible 1 ! 10 secondes ! 5, 3, 2.. Impact ! Impact ! »
« Parfait ! »

Le visage toujours engouffré dans le périscope le commandant observait le déroulement de l’attaque des deux sous-marins.


« Un de moins messieurs, le destroyer 1 est brisé en deux ! Au deuxième !»

Un hourra de joie retentit dans l’USS Thresher.

« Redgers, contactez l’Usurper, pourquoi ne réagissent ils plus ? Demandez-leur qu’elle est leur situation ! »
« Tout de suite monsieur. »
« Commandant, mouvement effectué ! »
« Très bien. Derby les tubes ? »
« Parés commandant ! Le destroyer poursuit toujours le même cap. Vitesse de 28 nœuds désormais. »
« Très bien, ajustez l’angle de tir en fonction de leur vitesse. »
« Oui monsieur, c’est déjà fait. »
« Parfait. Ouvrez le feu, tube 5 6 7 et 8. »
« Lancement des torpilles ! … Tubes 5 à 8 ont fait feu. »
« Impact dans 5 minutes. »
« Commandant, l’Usurper répond. Ils ont une avarie dans la salle des torpilles. Un tube ne se ferme plus. Ils auront besoin de faire surface pour réparer leurs tubes avant. Tubes arrières dispo. »
« Merde, manquait plus que ça ! »
« Ils attendent l’impact de nos torpilles avant de faire surface et d’engager au 76 la VLT qui se dirige vers leur position. »
« Très bien … priez que nous touchions le destroyer. »
« Impacte dans 1 minute ».

Dans le submersible, chacun des 58 hommes sous les ordres du commandant restaient silencieux. Tous attendaient la réaction du commandant suivant l’évolution au périscope et du Second Maitre, l’oreille d’or du Thresher.

« 10 secondes ! 5.. 2, 1 Impact !! Multiples impact commandant ! »
« Une, deux, trois et quatre ! Quatre explosions, elles ont toutes touché ! Le destroyer vient d’exploser ! Félicitations messieurs !! »

Une nouvelle fois une vague de joie emplie le sous-marins.

« Redgers, contactez l’Usurper, à eux de jouer. Qu’il finisse le convoi avec cette VLT. »
« Oui monsieur. »

Une dizaine de minutes plus tard, l’Usurper faisait surface et en un seul tir au but envoyait la vedette au fond, rejoindre les deux destroyers japonais.

« Le commandant Cooper nous transmet ses félicitations commandant. »
« Faites de même. Joli travail tout le monde ! »



Dernière édition par Johan Valencia le Mer 16 Mai 2012, 14:47, édité 1 fois
avatar
Johan Valencia
Tornade
Autre pseudo : Vicente Valencia
Nation au Front Atlantique : United States of America
Flottille au Front Atlantique : Commandant en Second de la Forca Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : United States of America
Flottille au Front Pacifique : Commandant de la Subpac Force
Nombre de messages : 3695
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Un requin en eaux troubles

le Ven 16 Mar 2012, 15:29
Gros saumon et petit Narval !

« James, ouvrez le feu ! »
« Oui Commandant. »

L’artilleur principal de l’USS Thresher, le Second Maître James venait de toucher au but pour la quatrième fois d’affilées. Les coques des navires, trouées par les obus de 76mm prenaient l’eau. Les deux voiliers japonais sombraient désormais avec leur maigre équipage au fond de l’océan.

« Bien joué James, t’as pas perdu la main ! »
« Merci monsieur. »
« Levez le silence radio, la zone est dégagée. On va recharger nos batteries en surface. »
« Commandant ! Message codé à votre attention. »
« Passez le moi. »

Petit Narval à Gros Saumon, on vous a en visu.
E. J.


« E.J ? »
« Ethan Jones, cette tête brûlée est dans le coin. »
« Je ne savais pas que les Gators opéraient si loin du Pacifique. »
« Il semblerait que le commandant Jones opère seul depuis quelques temps, surement en mission spéciale pour l’amirauté. Le Contre Amiral Bryford m’avait prévenu qu’il serait notre contacte sur zone. »
« Commandant, un submersible fait surface ! »
« Passez-moi mes jumelles ! James au 76, on sait jamais !»

A une centaine de mètre, un périscope suivit de toute la partie supérieure d’un bâtiment immergeaient peu à peu de l’eau. Sur son flanc droit, un crâne blanc surmonté de deux cornes, était peint sur la coque sombre du submersible.

« USS Marigny Warrior. C’est le Narwhal de Jones. Suspendez l’alerte, se sont des alliés. »


avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6756
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Un requin en eaux troubles

le Mer 09 Mai 2012, 16:11
Il fallu bien plusieurs minutes au bouillon formé autour du USS Marigny Warrior pour s’apaiser. Le volant de l’écoutille tourna et l’air frais s’engouffra dans les entrailles du submersible.
Une ligne fut jetée entre les deux submersibles et assis dans un petit canot, le passager arriva à la force des bras.


Permission de monter à bord, commandant il grimpa sur le pont et salua. Alors Gros Saumon, on chasse le pamplemousse il indiqua d’un hochement de tête les reste de bambou qui flottait non loin.

Tiens, pour ta consommation personnelle il lui tendait une petite dame-jeanne d’un liquide mi transparent aux teintes jaunâtreattention avec modération, c’est une boisson d’homme, de la fabrication maison. Un jus d’pomme qu’on fabrique à la distillerie du bled. Il sourit.

La conversation continua de longues heures car ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait croiser du monde dans cette partie paumé du globe. Il y eu notamment de longs échanges autour des cartes pour situer les activités Japonaise de la région, les deux formations ayant naviguez largement, les informations changées étaient nombreuses.
Puis se fut l’heure de repartir chacun de son coté. Juste avant de se fermer on entendit l’habituelle
« Move it monkey’s » crié depuis les entrailles du petit narval à la tête de diable…


Contenu sponsorisé

Re: Un requin en eaux troubles

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum