Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Geovane Santa Cecília
Vent frais
Autre pseudo : Ethan Balsey
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : FNB
Nation au Front Pacifique : Angleterre
Flottille au Front Pacifique : 1st AVF
Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 27/04/2010

Infos
Nationalité: Brésilien/Commonwealth Brésilien/Commonwealth

Modifications des dommages secondaires

le Jeu 25 Aoû 2011, 14:13
Ça fait un moment qu'une idée me trotte dans la tête au sujet des dommages secondaires (incendie, sonar, moteur...).

Actuellement, toutes les canons qui ne soit pas AA ont les mêmes chances de faire des dommages secondaires. Or, je pense que nous somment tous d'accord sur le fait qu'un canon de 40mm ne devrait logiquement pas avoir les mêmes chances de déclencher un incendie qu'un canons de 406mm. Tout comme un canon de 100mm a moins de chances de déclencher un incendie que 12 canons de 100mm.

Comme j'aime bien faire des comparaisons pour illustrer ce que je dit, je vais pas m'en priver. Je vais aussi ne parler que d'incendie, mais c'est la même chose avec l'explosif.

Prenons donc un croiseur de bataille classe Hood (j'aurai bien dit un Yamato, mais après leurs possesseurs vont dire que je me focalise sur leurs navires (ceux qui ont lu l'autre topic que j'ai lancé, intitulé "régulation des dommages", comprendront)), il a pour armement principal 8 canons de 380mm. Ceux-ci ont un coût en UT de 5 pour un tir, réduit a 4 par l'expert qui va bien, et un coût de rechargement de 4 UT. Chaque tir peut déclencher un degré d'incendie (en admettant qu'il touche). Ce qui nous fait 12 UT pour 2 degrés d'incendie potentiels.

Prenons maintenant un Patrouilleur type PC, avec 1 canon de 40mm en armement principal. Chaque tir coûte 3 UT, 2 avec l'expert, et 2 UT pour le rechargement tous les 10 tirs. Ce qui nous fait 10 degrés d'incendie potentiels pour 22 UT. Heureusement que ça s'arrête à l'incendie incontrôlable!

Bilan :
-Dés qu'on commence à utiliser des gros calibres et des canons nombreux, utiliser autre chose que du perforant perd de son effet, puisque c'est tout aussi efficace d'un point de vue des dommages secondaires qu'avec un canon de petit calibre. Actuellement, la solution la plus optimisée consiste à charger les gros culs avec du perforant, et laisser les escorteurs faire les dégâts secondaires, ce n'est pas logique. Normalement, un chalu armé qui tire à l'incendiaire sur un BB est une vaste blague, un BB qui tire à l'incendiaire sur un DD le transforme en torche flottante (si tant est qu'il reste à flots).
-Avec un Patrouilleur type PC et 3 DD, je vous coule un cuirassé isolé sans aucun problème.

Ce que je propose donc :
-Qu'un jet soit fait pour chaque canon pour déterminer si oui ou non un degré de dommage secondaire est infligé.
-Que les chances d'infliger un niveau de dommage pour chaque canon soient indexées sur le calibre des canons.
-Que les chances d'infliger des dommages secondaires soient réduites par les points de coque ou le tonnage (permet d'éviter que le problème ne s'inverse, et que tirer à l'incendiaire/explosif ne devienne inutile entre petites unités).

Enfin, concernant les torpilles, pitié, qu'elles fassent des voies d'eau au lieu de faire des incendies. Qu'une torpille crée un incendie, ça peut arriver (en général, ça veut dire que le navire à été totalement éventré), mais à part sur quelques cuirassés dont la coque a peut-être occasionnellement résisté à une torpille, être touché par ça signifie systématiquement une voie d'eau.
avatar
Sophia Von Der Wald
Grand-frais
Autre pseudo : Keneda Aoyama
Nation au Front Atlantique : allemagne
Flottille au Front Atlantique : Die Gruppe von Angriff der Drachen
Nation au Front Pacifique : JAP
Flottille au Front Pacifique : Tekkosen kantai Ushirodate
Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 27/03/2011

Re: Modifications des dommages secondaires

le Jeu 25 Aoû 2011, 14:59
+1 pour les dégâts d'eau des torpilles

Pour le reste, dans l'aide il est précisé qu'en général les perforants sont pour les gros Calibres et le reste pour les petits.

Je trouve ça très bien, car ça permet aux jeunes recrues d'être utiles même face à de vieux briscards. L'avantage d'équiper ses gros calibres d'incendiaires ou d'explosifs c'est les dommages coques qu'il occasionnent quand même.

On peut très bien imaginé qu'un tir de 6 canons 40mm incendiaire de plein fouet à toucher les munitions ou un autre point faible du navire.

De plus je reprends le poste qui traitait des points de recrutement, où les anciens joueurs précisaient qu'ayant 3000PR en stock, cela ne les dérangeaient pas de risquer de perdre des officiers si ça leur procurait une chance de finir victorieux.

Aussi, diminuer encore la dangerosité des tirs des petits navires sur les gros ne me plâit pas trop.

Ce n'est qu'un avis.

Bon Jeu
avatar
Stanimir Kovalevski
Tornade
Autre pseudo : -
Nation au Front Atlantique : Union Soviétique
Flottille au Front Atlantique : Gascogne
Nation au Front Pacifique : Commonwealth
Nombre de messages : 4171
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2008

Infos
Nationalité: Soviétique/Commonwealth Soviétique/Commonwealth

Re: Modifications des dommages secondaires

le Jeu 25 Aoû 2011, 15:02
Si je ne me trompe pas, les probabilités et les "gravités" des dommages secondaires (y compris incendies et voies d'eaux) dépendent déjà de la puissance de l'arme (calibre et nombre de canon).

Donc en fait, ton idée est déjà en place ^^


edit : et normalement, idem pour les torpilles, elles ont déjà de grosses probabilités d'infliger des voies d'eau. (quoique j'ai pas non plus l'habitude de me faire torpiller mais soit)
Geovane Santa Cecília
Vent frais
Autre pseudo : Ethan Balsey
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : FNB
Nation au Front Pacifique : Angleterre
Flottille au Front Pacifique : 1st AVF
Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 27/04/2010

Infos
Nationalité: Brésilien/Commonwealth Brésilien/Commonwealth

Re: Modifications des dommages secondaires

le Jeu 25 Aoû 2011, 16:52
Sophia, je comprends bien ton point de vue pour ce qui est d'empêcher les gros culs de devenir totalement intouchables par ceux qui ont des navires plus petits. Par contre, on ne peut nier que d'un point de vue du réalisme, c'est pas top.

Pour ce qui est du 40mm qui touche la soute a munitions, restons sur le cas du Hood :
Blindage Ceinture 300 mm, tourelles 380 mm, ponts 100 mm max
Donc, oublions la ceinture et les tourelles, un obus de 40 passera jamais jusqu'aux munitions. Il reste le pont. Peut-être qu'avec un tir direct (j'entends bien perpendiculaire à la surface d'impact, le navire ennemi doit donc être a la verticale du Hood...) et à bout portant, c'est pas impossible que ça déforme un peut le blindage.

Sophia VDW a écrit:Pour le reste, dans l'aide il est précisé qu'en général les perforants sont pour les gros Calibres et le reste pour les petits.
Je me rappelle pas avoir vu ça dans l'aide, après, j'ai pu passer à coter.

Stanimir Kovalevski a écrit:Si je ne me trompe pas, les probabilités et les "gravités" des dommages secondaires (y compris incendies et voies d'eaux) dépendent déjà de la puissance de l'arme (calibre et nombre de canon).

Donc en fait, ton idée est déjà en place ^^
Pas que j'ai constaté, après, la dernière fois que je me suis fait tirer dessus par un cuirassé (classe Yamato), il n'était pas le seul à tirer, donc je n'ai pas vraiment pu savoir qui m'a fait quels dommages. Et, ayant perdu plus de 2000 points de coque en 1/2h, je me suis pas attardé pour leur demander qui avait tiré avec quoi.
Par contre, je crois me rappeler que dans l'ancienne aide, il était marqué que le calibre et le type de canons ne changeaient rien aux dommages secondaires, mais ça a pu changer entre temps sans que je m'en apperçoive.

Stanimir Kovalevski a écrit:et normalement, idem pour les torpilles, elles ont déjà de grosses probabilités d'infliger des voies d'eau. (quoique j'ai pas non plus l'habitude de me faire torpiller mais soit)
Personnellement, à chaque fois, ou peut s'en faut, que je me fait torpiller, j'ai un incendie. Et j'ai jamais eu de voie d'eau à cause de ça. Je doit être victime de torpilles sauteuses (espèce rare vivant dans les océans indien, et atlantique, elle a pour particularité de sortir de l'eau avant de rentrer en contacte avec un bateau pour venir s'écraser sur son pont plutôt que sur sa coque. Je suis dans la merde, le classe Hood était réputé pour la faible épaisseur du blindage de son pont. Ils ont tout prévu ces Nippons).
avatar
Sophia Von Der Wald
Grand-frais
Autre pseudo : Keneda Aoyama
Nation au Front Atlantique : allemagne
Flottille au Front Atlantique : Die Gruppe von Angriff der Drachen
Nation au Front Pacifique : JAP
Flottille au Front Pacifique : Tekkosen kantai Ushirodate
Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 27/03/2011

Re: Modifications des dommages secondaires

le Jeu 25 Aoû 2011, 18:15
Sophia VDW a écrit:
Pour le reste, dans l'aide il est précisé qu'en général les perforants sont pour les gros Calibres et le reste pour les petits.

Tu as raison, c'était dans un petit guide de ma flottille.

"Sophia, je comprends bien ton point de vue pour ce qui est d'empêcher les gros culs de devenir totalement intouchables par ceux qui ont des navires plus petits. Par contre, on ne peut nier que d'un point de vue du réalisme, c'est pas top."

Tu as encore raison, du moins d'après tes données techniques que je ne remets pas en doute (je n'ai pas ces connaissances), un compromis doit être envisageable.
Je n'ai pas encore eu de gros c**, ma réflection ne peut être complètement impartiale.

Je vous laisse y réfléchir, vous êtes bien plus calés.

A F H
avatar
Hans Fuller
Tornade
Autre pseudo : Masahiko Kimura
Nation au Front Atlantique : allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6.der schwarzeen meer
Nation au Front Pacifique : japon
Flottille au Front Pacifique : Kidô Butai - Daini Kantai
Nombre de messages : 3976
Age : 41
Date d'inscription : 03/12/2008

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais Allemand/Japonais

Re: Modifications des dommages secondaires

le Jeu 25 Aoû 2011, 19:16
Oward Porter a écrit:
Pas que j'ai constaté, après, la dernière fois que je me suis fait tirer dessus par un cuirassé (classe Yamato), il n'était pas le seul à tirer, donc je n'ai pas vraiment pu savoir qui m'a fait quels dommages. Et, ayant perdu plus de 2000 points de coque en 1/2h, je me suis pas attardé pour leur demander qui avait tiré avec quoi.
Par contre, je crois me rappeler que dans l'ancienne aide, il était marqué que le calibre et le type de canons ne changeaient rien aux dommages secondaires, mais ça a pu changer entre temps sans que je m'en apperçoive.

Stanimir Kovalevski a écrit:et normalement, idem pour les torpilles, elles ont déjà de grosses probabilités d'infliger des voies d'eau. (quoique j'ai pas non plus l'habitude de me faire torpiller mais soit)
Personnellement, à chaque fois, ou peut s'en faut, que je me fait torpiller, j'ai un incendie. Et j'ai jamais eu de voie d'eau à cause de ça. Je doit être victime de torpilles sauteuses (espèce rare vivant dans les océans indien, et atlantique, elle a pour particularité de sortir de l'eau avant de rentrer en contacte avec un bateau pour venir s'écraser sur son pont plutôt que sur sa coque. Je suis dans la merde, le classe Hood était réputé pour la faible épaisseur du blindage de son pont. Ils ont tout prévu ces Nippons).

Tu as eu du bol sur les deux coup Oward Wink tu as pris 3 tirs de 460mm + 5 tirs de 6*120mm et si j ai bon souvenir tous à l explosif (tu étais en perdition)

Pour ce qui est des dégâts causé par des torpilles ,j ai souvent eu voie d eau et moteur touché donc pour moi sur ce point tu as eu du bol aussi Wink
Geovane Santa Cecília
Vent frais
Autre pseudo : Ethan Balsey
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : FNB
Nation au Front Pacifique : Angleterre
Flottille au Front Pacifique : 1st AVF
Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 27/04/2010

Infos
Nationalité: Brésilien/Commonwealth Brésilien/Commonwealth

Re: Modifications des dommages secondaires

le Jeu 25 Aoû 2011, 23:34
Je crois que tu as même pas idée a quel point j'ai été chanceux...

Pour être précis, il me restait 57 points de coque, et ma seule avarie était un sonar détruit.

En tout vous avez tenté 12 tirs, dont 7 au bute. Heureusement que le Kongo (ou le fuso, les deux étaient présents, et je ne sais plus lequel a tiré) m'a raté...

Sophia VDW a écrit:Tu as encore raison, du moins d'après tes données techniques que je ne remets pas en doute (je n'ai pas ces connaissances), un compromis doit être envisageable.
Je n'ai pas encore eu de gros c**, ma réflexion ne peut être complètement impartiale.
Je ne prétendrai pas avoir de données techniques, c'est juste qu'entre un obus de 40mm et un de 406mm, il y en a un dont le volume est 1000 fois plus important que l'autre (1045,7 pour être plus précis). Il parait logique qu'un obus contenant 1000 fois plus de matière inflammable incendie mieux.
Et je dirais que : te gène pas pour participer, la mienne de réflexion n'est pas impartiale non plus, justement parce-que j'ai un gros cul.
Contenu sponsorisé

Re: Modifications des dommages secondaires

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum