Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lysander Ayroles
Tempête
Nombre de messages : 858
Date d'inscription : 24/05/2009

Infos
Nationalité: Britannique Britannique

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 01:21
Je plussoie Heindrick dans beaucoup de ses remarques.
Un sub ou deux sur une même zone peuvent se permettre de jouer mal, même s'il y a beaucoup d'ASM sur zone. J'ai beaucoup de souvenir de chasses qui ont duré plusieurs jours sans forcément donner de résultat alors que le sub lachait régulièrement des torpilles.

Les regroupements de subs rendent le jeu ASM presque injouable (j'ai connu plusieurs naufrages après avoir coulé un sub et m'être donc retrouvé à court d'UT et en vitesse réduidre, car un autre sub était juste à côté prêt à torpiller les ASM qui ont vidé leurs UT).

Si un joueur sub joue bien, ou rien que 2 subs sont coordonnés, la chasse commence souvent lorsque le navire atelier, ou le cargo de la flottille se fait couler (ou son escorteur)... C'est très motivant. Et même si on encourage les ASM à faire de la prévention, j'ai rarement vu de l'efficacité là dedans (le joueur ASM gagne même pas de pp en repérant un sub ce qui est souvent le plus difficile)...

Le jeu et les récompenses devraient être basées sur les risques pris. Ce qui je trouve comme l'a expliqué clairement Heindrick, n'est pas le cas.
Qu'un sub se gave de pp sur des convois isolés et PJ isolés sans escorte OK. Mais qu'il puisse tenir tête et même chasser des éléments d'une flottille bien fournie en ASM en ayant des chances faibles de se faire couler s'il prend un minimum de précaution, je trouve que ça va un peu loin.
Maintenant je prends souvent la décision de ne plus faire de chasse ASM mais presser les gars de semer le sub qui agit dans le coin, parce que le chasser, ça veut dire plusierurs sans place à presque rien faire, (avec même pas la certitude que le sub est encore sur place, donc on se sent super utiles^^), ou à recevoir une torpille ou 2 toutes les 24 heures, et redeployer encore et encore les ASM... Alors imaginez à plus de 2 subs sur zone ^^ (bon après on est peut être super mauvais en chasse ASM, et j'aimerais bien entendre les conseils des subs pour nous donner une bonne stratégie de chasse ...^^)

Bon pas beaucoup de propositions dans mon texte, mais il est 1h19 du mat et on vient de perdre un ASM qui s'est pris 3 torpilles en moins de deux minutes ... (bon par contre on vient aussi de couler un sub après 6 asdics et 2 hydros sur sa case, 2 jours de chasse et 5 torpilles tirées Smile ).
avatar
Frank Weldon
Tornade
Autre pseudo : Francis Le Sieur
Nation au Front Atlantique : russe (vladimir sveldsky
Flottille au Front Atlantique : Siviernii Flot
Nation au Front Pacifique : US (Canada/Quebec)
Flottille au Front Pacifique : Coral sea fleet
Nombre de messages : 4487
Age : 23
Date d'inscription : 24/04/2009

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique) Soviétique/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 03:47
bon bah j'ai tout lue ce que tu as ecris hendrik , j'ai vraiment essayer de comprendre ton point de vue je t'assure mais desoler ... le seul truc que j'y comprend c'est que pour toi les subs vont etre trop puissant jusqu'a ce qu'il soit quasiement impossible de reussir a couler un navire d'une flottille ennemi sans couler ... non mais ... l'exemple de friedrich l'a bien prouver, un PA sans escorte vs 6 sub , ils perdent quand meme trois sub , ton contre argument qui parle que si les sub qui l'auraient decouvert a l'avance , demontre que les subs vont monter ce qu'on appel une embuscade et une ''operation'' ... bah ouais c'est normal qu'il y aille des chances que sa fonctionne ... non serieusement j'ai jouer sub , surface, les 2 j'ai jouer contre l'autre categorie contre des PJ ... en sub vs une flottille ennemi ... t'a autant de chance de couler qu'un surfacier voir plus ! vos contre argument et argument prennent exemple de 6 sub vs des navires de surface en petit nombre , c'est bien normal qu'a un certain moment si les subs sont en positions de force et d'avantage , ils reussissent a avoir une bonne victoire ... non mais c'est quoi , les subs auront pus le droit d'etre en avantage et avoir l'initiative lors d'un combat? ils auront pu le droit de gagner contre des PJ ? ... je trouve le jeux sub bien assez difficile contre des PJ ennemis maintenant vos idée c'est pour rendre le combat sub vs surface quasi impossible !

non desoler je comprend rien du but de vos arguments a part donner un avantage au ASM quand ils n'ont pas besoin de celui-ci ... le ratio perte/victoire de ma flottille au pacifique vs des subs le prouvent ... en position d'inferiorité face a un ou des subs , ont subit des pertes , mais a egalité ou en avantage les combats sont beaucoup plus serer et sont assez equitable !
avatar
Leandro Fortes
Tempête
Autre pseudo : Clive Cussler
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : Força Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Coral Sea Fleet
Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 09:40
Pourquoi 3 torpilles ne suffiraient-elles pas à couler un PA ?


- Les Japonais touchent le Lexington avec deux torpilles (tirées depuis des avions de mémoire). Le PA est abandonné à cause des incendies et coule quelques heures plus tard.


- L'histoire du Wasp :
L'USS Wasp (CV-7) est un
porte-avions de la classe Yorktown de l'United States Navy.


Il fut mis en service le 25 avril 1940 et coulé
le 15 septembre 1942. Le 15 septembre 1942 en début d'après-midi, alors que ses
avions avaient pris l'air, il fut touché par trois torpilles lancées par le
sous-marin japonais I-19 qui suivait discrètement le porte-avions. De
très nombreux incendies éclatèrent qui ne purent être contenus, beaucoup de
bornes à incendies ayant été rompues par les explosions. Moins d'une heure plus
tard, alors que la navire est désemparé et la proie des flammes, l'ordre
d'évacuation est donné. C'est finalement le destroyer USS Lansdowne
(DD-486) qui l'envoya par le fond en fin de journée.

Que 2 ou 3 torpilles causent suffisamment de dommages à un PA pour le rendre inutilisable et le couler (ou qu'il soit sabordé), ne me choque aucunement. Et que ces torpilles soient tirées par un ou plusieurs sub encore moins.

Si un sub solitaire veut mettre la pagaille dans une flottille constituée, je n'y vois rien de choquant. Il prend ses risques.
avatar
Sophia Von Der Wald
Grand-frais
Autre pseudo : Keneda Aoyama
Nation au Front Atlantique : allemagne
Flottille au Front Atlantique : Die Gruppe von Angriff der Drachen
Nation au Front Pacifique : JAP
Flottille au Front Pacifique : Tekkosen kantai Ushirodate
Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 27/03/2011

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 10:26
Aucun problème de RP pour les PA se faisant couler par 2 ou 3 sub, surtout s'il la joue fine et qu'il n'y a pas d'ASM en escorte.

Pour rester plus réaliste notre ami Wiki précise en concernat l'ASDIC:

" « La méthode de l'écho par ultrasons fournit un procédé nouveau efficace, et dès maintenant applicable pour la poursuite et l’attaque des sous-marins en plongée, dès que les fonds dépassent quarante mètres. » (...)

Il émet un signal sonore d'une fréquence de 14 à 22 kilohertz à intervalle régulier. Le délai de réception des « pings » des échos permettait d'évaluer la distance du sous-marin, et sa fréquence (la hauteur de la note) permettait de savoir si le sous-marin s'éloignait ou se rapprochait, grâce à l'effet Doppler. Il est inopérant pour détecter des cibles en surface.
La température de l'eau, la salinité de l'eau de mer, sa densité, le courant et le fond influencent beaucoup la propagation de l'onde sonore, cela nécessite la présence d'un opérateur hautement qualifié pour interpréter les échos.
A l'origine, sa capacité de détection était d'environ 2 000 mètres. Elle fut améliorée durant la Seconde Guerre mondiale et à la fin de 1942, elle fut portée à deux milles marin, avec un champ d'exploration plus vaste et plus directionnel. Les échos sont reportés à partir de cette date automatiquement sur une table traçante ce qui rend plus clair les évolutions de la cible."

On est très loin de cette réalité In Game, il manque peut être un officier ASDIC en plus de l'officier Hydro (efficace à des profondeur différentes) et un surtout un asdic de zone.
Encore une fois le but n'est pas de favoriser tel ou tel parti, une balance avec 50 kg de chaque côté est aussi équilibrée avec 150 kg de chaque côté.
Il me semblent d'ailleurs que c'est pas si équilibré, puisque les Sub sont "frustrés" d'être lents" et les ASM par l'inefficacité de leur ASDIC.
L'inefficacité de leur ASDIC les rends encore plus lent que des SUB et plus vulnérables car souvent à court d'ut (renseigner à l'ennemi via le nombre de balayage effectué)

-1 pour les grenadages à l'aveugle, trop de dérives
+1 pour diminuer les dégâts des ASM
+1 pour ne pas faire apparaître l'état du sub
+1 pour alléger le coût des ASDIC en les rendant tout aussi inefficace ( ) en flank
+1 pour un nouvelle officier ASDIC ou la possibilité d'en prendre plusieurs
+1 ASDIC de zone (j'entends par là pouvoir sonder les cases adjacentes sans se déplacer, mais pas en 1 ASDIC)

Quelqu'un pourrait faire une récap version sondage des propositions, ou m'expliquer comment faire?

Have a Good Day
avatar
Leandro Fortes
Tempête
Autre pseudo : Clive Cussler
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : Força Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Coral Sea Fleet
Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 11:47
Même si je suis contre une modification ASM/Sub, je vous fais partager ce que je trouve sur le net. La modification que vous envisagez, entraînera une refonte totale du jeu si l'on veut prendre en compte les différents paramètres.
cf. mon message début de page 2.

Pour les subs teutons

  • Hydrophones.

C'est le principal appareil de détection d'un sous-marin en plongée. Les hydrophones allemands sont particulièrement performants et permettent de détecter les bruits d'hélices du convoi ou des escorteurs
à de grandes distances, supérieures à la distance efficace de l'ASDIC.
Ils permettent aussi d'entendre le lancement des grenades sous-marines
et donc d'effectuer les manoeuvres de dérobement.

  • Détecteurs de radars.

Depuis 1941, les allemands sont en possession d'un radar trouvé sur
un bombardier abattu. Outre que cela confirme leur opinion sur les
méthodes de détection utilisées par leurs adversaire, ils peuvent créer
une contre-mesure. Elle se présente sous la forme d'un détecteur qui
peut être monté sur le kiosque dés que le U-Boote fait surface. Placé
sur une structure en bois, en forme de X, elle autorise la détection
des émissions radars à une distance double de celle permettant à
l'avion d'obtenir un écho. La détection se traduit par un bruit que
l'opérateur radio entend dans ses écouteurs. L'appareil doit alors être
démonté avant que le sous-marin ne puisse plonger[90].L'appareil est efficace mais ne couvre que certaines fréquences.
De mémoire, on joue en 1942.
ASDIC Allié
ASDIC[modifier]


L'ASDIC
est un dispositif qui envoie une onde sonore à très haute fréquence
dans une direction donnée. Si cette onde sonore rencontre une cible,
elle est réfléchie et le navire émetteur reçoit le son en retour qui
est traduit en une fréquence audible pour l'oreille humaine.
L'opérateur peut en déduire la distance et la position de l'objet repéré[91].

Si les premiers ASDIC, comme le modèle 144, déployé en 1941, peuvent
donner la distance de la cible mais pas la profondeur, les modèles
suivants, comme le 147, déployés à partir de 1943, donneront ces
paramètres; au point que le lanceur "Squid" ("Calmar")
pourra avoir la profondeur d'explosion des charges réglée
automatiquement en fonction des données de l'ASDIC juste avant le tir.

Sur les escorteurs, l'ASDIC est placé dans un dôme, sous le navire.
Il est rétractable si le navire doit (ou peut) avoir une vitesse
supérieure à 20 nœuds. L'ASDIC n'est plus utilisable si le navire a une
vitesse supérieure à 15 nœuds[91].

Le signal est reporté dans un poste situé à proximité de la
passerelle, où des opérateurs mènent des veilles de 4 heures. Il est
analysé et, si un U-boote est reconnu, les informations sont passées
pour mener l'attaque. Sur la passerelle des frégates de type "rivière",
un officier est spécialement chargé de cette tâche, "ASCO" (" Anti-Submarine Control Officer")[92].
Il est fréquent que le son de l'ASDIC soit retransmis par les
haut-parleurs de l'escorteur, sur la passerelle, permettant aux
officiers de quart d'apprécier la situation[93].

La recherche s'effectue par bond de 5°, effectués manuellement dans
les premières versions, puis automatiquement. Quand un écho est repéré,
la dimension de la cible et son déplacement sont déterminés par des
échos successifs, obtenus en faisant varier l'angle. Plus tard, cette
recherche sera automatisée.

Le principal défaut de l'ASDIC est que la zone de recherche est
étroite et que la cible sort du cône fixe de recherche quand
l'escorteur arrive à moins de 300 mètres.

L'escorteur ne peut plus alors que se baser sur la dernière position
connue de la cible. C'est-à-dire qu'il lui faut pour arriver sur la
position visée un temps durant lequel un U-boote avisé peut se déplacer
d'une centaine de mètres, échappant ainsi à la zone létale de 6 mètres
des grenades sous-marine lancées.

En août 1943, la Royal Navy dispose de 2 690 navires équipés d'ASDIC. Environ 70 escorteurs sont équipés à partir de mai 1943 du mortier anti-sous-marin, Squid ("calmar"),
qui offre la particularité d'être télécommandé directement depuis la
passerelle en fonction des données du poste ASDIC qui y sont répercutées

Grenades côté allié
La technique d'emploi consiste à lancer un chapelet de grenades pour
encadrer le sous-marin. Ces chapelets consistent au début de 6, puis
10, voire 12 grenades.

Un escorteur emporte, au départ, de 15 à 40 charges. Rapidement, ce
nombre monte à 50-160. Sur un destroyer d'escorte, ce nombre est de 45
à 130 charges[98].
Il est courant, dans un convoi, que l'un des cargos transporte des
réserves de grenades pour ravitailler les escorteurs. Il peut s'agir du
pétrolier chargé de ravitailler l'escorte.
avatar
Igov Alexandrov
Tornade
Autre pseudo : William Percy
Nation au Front Atlantique : Soviet
Nation au Front Pacifique : Australie
Flottille au Front Pacifique : 1rst ASG
Nombre de messages : 2186
Date d'inscription : 04/03/2010

Infos
Nationalité: Soviétique/Commonwealth Soviétique/Commonwealth

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 12:18
Leandro Fortes a écrit:Pourquoi 3 torpilles ne suffiraient-elles pas à couler un PA ?

Parce qu'un sub qui peut tirer trois torpilles coute 0pp et ne représente aucun investissement.
Un PA coute plus de 15.000PP et représente un TRES long investissement.

Pour faire la comparaison avec quelque chose de plus connu, c'est comme dire qu'un cuirassé pouvait être coulé avec 3 torpilles... Encore que, un cuirassé coute moins cher qu'un PA.

Je suis d'accord avec l'argument historique comme quoi les torpilles font TRES mal à un bâtiment. Seulement, si on veut continuer dans l'argument historique, les subs avaient TRES peur de s'approcher d'un ASM.
Soit on prend l'argument historique entièrement, soit on l'oublie au profit du gameplay.
avatar
Leandro Fortes
Tempête
Autre pseudo : Clive Cussler
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : Força Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Coral Sea Fleet
Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 12:38
Alors tu crois que les joueurs sub ne s'investissent pas !
Cela fait 3 ans que je joue à DB (inscription en 2008), je pense que depuis cette date, j'ai investis de mon temps.

Je me suis formé quasiment seul au début, jusqu'à avoir un Balao puis de tout perdre ou presque pour une vulgaire erreur de calcul. Je ne me suis pas relâché et j'ai tout de même continué à harceler les PJs et je suis remonté. Je me suis fais coulé 6 fois par la RV car je privilégis le combat contre les PJs.

Si j'ai l'occasion, je n'hésiterais pas à envoyer 3 ou 4 torpilles sur un navire "précieux" car cela est l'essence de DB, le "JcJ". J'accepte le sacrifice si le jeu en vaut la chandelle. Je sais qu'il est possible et aisé de remonter du fond du classement PP.

Certains arguments montrent que quelques joueurs n'acceptent pas l'essence même du "JcJ" de DB.
Que devons-nous faire ?
- Supprimer les submersibles du jeu ?
- Créer un second serveur avec les subs sur l'un et les surfaces sur l'autre ?
- ...
avatar
Ranko Ivanac
Tempête
Autre pseudo : Kazehaya Ryuzoji
Nation au Front Atlantique : Allemagne (Croatie)
Flottille au Front Atlantique : I.Reichsflotte Vanaheim - I. Langstrecken-Unterseebootsflotte Ordensritter
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Nansei Homen Kantai
Nombre de messages : 541
Age : 26
Date d'inscription : 17/04/2011

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais Allemand/Japonais

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 12:41
On ressent un certain fatalisme dans les messages des personnes qui ne sont pas d'accord. Ça marche très bien depuis 2009, si tu coules t'as pas de pot, si tu survis t'as du pot. Et pourquoi ne pas refaire un équilibrage avec des notions de stratégie histoire de rendre le jeu plus excitant tant pour les subs que pour les ASM (surtout). Et ce n'est pas 2 semaines après la ré-instauration de l'aviation qu'il faudra s'y pencher, parce que cela paralysera une fois de plus l'aviation. Je pense qu'aujourd'hui il y a plus un ras le bol qui s'installe et la chasse ASM devient de plus en plus rare puisqu'on a plus de chance de se faire couler plutôt que d'exploser le sub qui vient d'agresser une flottille. Les cas de chance extrême qui devraient être exceptionnels sont en fait courants d'après les témoignages de tous. Enfin, un PA se fait couler en 3 torpilles, ok, sauf qu'il coûte plus cher qu'un BB qui lui peut en encaisser au moins 10.
avatar
Igov Alexandrov
Tornade
Autre pseudo : William Percy
Nation au Front Atlantique : Soviet
Nation au Front Pacifique : Australie
Flottille au Front Pacifique : 1rst ASG
Nombre de messages : 2186
Date d'inscription : 04/03/2010

Infos
Nationalité: Soviétique/Commonwealth Soviétique/Commonwealth

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 12:50
C'est pas ce que je dis Leandro, tu as mal interprété mes dires.

Ce que je dis, c'est qu'un sub qui ne s'est pas investi a déjà le potentiel pour couler à lui seul un PA. Je ne remet pas en cause les capitaines de submersibles qui se sont investi, mais... qu'as-tu gagné en changeant de sub ? Plus d'autonomie... et après ? C'est pas l'autonomie qui change ta force de frappe.

Peut-être qu'il faudrait regarder de ce côté la.. Diminuer la puissance des petits submersibles (ce qui règlerait par ailleurs le problème des kamikazes), et gagner en puissance en prenant de meilleurs subs, comme le font les surfaciers.
avatar
Leandro Fortes
Tempête
Autre pseudo : Clive Cussler
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : Força Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Coral Sea Fleet
Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 12:52
Dans ce cas Eoghan, pourquoi un jeune joueur ne pourrait-il pas couler un vétéran ?
avatar
Valente Igallini
Tornade
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Italie
Flottille au Front Atlantique : Xª MAS
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Kidô Butai - Sensuikan Kantai
Nombre de messages : 3391
Age : 31
Date d'inscription : 01/06/2008

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 12:53
Les petits subs sont déjà bien lents et limités en nombre de TLT (de 4 à 2 TLT), il faut quoi de plus pour les rendre plus faible ?

le problème des kamikazes et selon moi un problème mineur car rare donc à laisser de coté.
avatar
Igov Alexandrov
Tornade
Autre pseudo : William Percy
Nation au Front Atlantique : Soviet
Nation au Front Pacifique : Australie
Flottille au Front Pacifique : 1rst ASG
Nombre de messages : 2186
Date d'inscription : 04/03/2010

Infos
Nationalité: Soviétique/Commonwealth Soviétique/Commonwealth

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 12:58
Tu as déjà vu un chalutier armé couler un cuirassé ?

@Valente:
Quatre TLT, c'est suffisant pour couler un PA en une seule salve.
Deux TLT, c'est suffisant pour farmer du convoi et engranger du PP pour un meilleur sub.

Invité
Invité

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:00
le problème des kamikazes et selon moi un problème mineur car rare donc à laisser de coté.
Rare?
Visiblement le jeu sub des alliés en côté Atlantique et côté Méditerranée doit être vraiment différent.
Les subs kamikazes c'est fréquent, et le pire c'est que parfois ils s'en sortent sans dommage.
Je voudrais bien voir un navire de surface foncer sur un navire atelier pour le couler. D'abord il n'y arrivera pas, ensuite il se fera couler sauf un miracle. Pour les subs c'est pas du miracle qui les sauve.
avatar
Valente Igallini
Tornade
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Italie
Flottille au Front Atlantique : Xª MAS
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Kidô Butai - Sensuikan Kantai
Nombre de messages : 3391
Age : 31
Date d'inscription : 01/06/2008

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:03
Si un sub s'infiltre dans une formation pour couler un navire et s'en sort alors ce n'est pas du kamikaze, c'est du jeu intelligent et ce sont les joueurs d'en face qui sont à blâmer pour leur incompétence à ne pas anticiper l'attaque. On dit bravo et on passe à autre chose.
avatar
Leandro Fortes
Tempête
Autre pseudo : Clive Cussler
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : Força Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Coral Sea Fleet
Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:05
Eoghan Garenec a écrit:Tu as déjà vu un chalutier armé couler un cuirassé ?

@Valente:
Quatre TLT, c'est suffisant pour couler un PA en une seule salve.
Deux TLT, c'est suffisant pour farmer du convoi et engranger du PP pour un meilleur sub.


Rappelle-moi le coût en UT du tir d'une seule torpille d'un sub ?

Et si un joueur veut tirer avec un chalutier sur un cuirassé, pourquoi l'en empêcher ?

Valente +1
avatar
Frank Weldon
Tornade
Autre pseudo : Francis Le Sieur
Nation au Front Atlantique : russe (vladimir sveldsky
Flottille au Front Atlantique : Siviernii Flot
Nation au Front Pacifique : US (Canada/Quebec)
Flottille au Front Pacifique : Coral sea fleet
Nombre de messages : 4487
Age : 23
Date d'inscription : 24/04/2009

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique) Soviétique/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:06
+100000 valente, faudrait arreter de penser que si un sub survit c'est parce que l'equilibre est pas en faveur des asm... autant supprimer la formation parce qu'avec la plupart des idées que je lis le sub ne feront plus long feu face a 1 ou 2 ASM ... ce qui aidera surtout pas au combat PJ vs PJ
avatar
Vassilii Crow Kroupkov
Tornade
Autre pseudo : Esperanzo Miguel Carvagio de Carvagio
Nation au Front Atlantique : Soviétique
Flottille au Front Atlantique : Podvodnaia Sila Sieviera
Nation au Front Pacifique : Pirate 1712
Nombre de messages : 3326
Date d'inscription : 01/09/2009

Infos
Nationalité: Soviétique Soviétique

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:07
Eoghan, les subs ne tirent qu'une torpille à la fois, pas par salve. avoir 4 TLT ou 2 veut juste dire que tirer 4 torpilles coûte 24 UT quand on a 4 TLT et 27 quand on en a que 2.

Celui qui avec un sub de base tout pourri et très lent voit un PA lui arriver dessus quand il a 24UT a le cul bordé de nouilles. ça n'arrive pour ainsi dire jamais ou alors c'est vraiment que l'escorte ASM du PA en question c'est des gros branques (et dans ce cas ils n'ont que ce qu'ils méritent).

Pour espérer se faire du gros, il faut un sub avec une vitesse de base suffisante et pas mal de soute pour avoir de la torpille en rabe (parce que le stockage laisse franchement à désirer, c'est pas pour rien qu'on est les meilleurs clients des ravitos).
ça veut dire que le sub doit investir plus de 5000 pp et un temps fou passé à perdre des UT, faire monter ses paliers avant de pouvoir faire la peau à quelqu'un.

Et pendant tout ce temps où il ne fait rien à part stresser, les surfaciers et autres ravitos engrangent du pp, eux. C'est une manière de jouer qui est totalement différente et mesurer l'investissement uniquement en terme de pp est une erreur.

EDIT: Valente a raison. On dirait que le simple fait d'ouvrir le feu pour un sub fait de lui un kamikaze ! Le kamikaze, c'est foncer dans le tas alors qu'on est découvert pour finir absolument quelqu'un avant d'être coulé. S'infiltrer et abattre des gens puis s'en sortir, c'est notre boulot normal. Et pour ça, c'est sur qu'il faut tirer plusieurs torpilles.
D'ailleurs Heindrick si c'est du kamikaze que de tirer deux fois ou plus sur une cible, alors ça veut dire que les ASM ne sont pas si démunis face aux subs non ? bien content


Dernière édition par Vassilii Crow Kroupkov le Ven 26 Aoû 2011, 13:13, édité 1 fois

_________________
avatar
Sophia Von Der Wald
Grand-frais
Autre pseudo : Keneda Aoyama
Nation au Front Atlantique : allemagne
Flottille au Front Atlantique : Die Gruppe von Angriff der Drachen
Nation au Front Pacifique : JAP
Flottille au Front Pacifique : Tekkosen kantai Ushirodate
Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 27/03/2011

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:12
Eoghan Garenec a écrit:
Leandro Fortes a écrit:Pourquoi 3 torpilles ne suffiraient-elles pas à couler un PA ?

Parce qu'un sub qui peut tirer trois torpilles coute 0pp et ne représente aucun investissement.
Un PA coute plus de 15.000PP et représente un TRES long investissement.

Pour faire la comparaison avec quelque chose de plus connu, c'est comme dire qu'un cuirassé pouvait être coulé avec 3 torpilles... Encore que, un cuirassé coute moins cher qu'un PA.

Je suis d'accord avec l'argument historique comme quoi les torpilles font TRES mal à un bâtiment. Seulement, si on veut continuer dans l'argument historique, les subs avaient TRES peur de s'approcher d'un ASM.
Soit on prend l'argument historique entièrement, soit on l'oublie au profit du gameplay.

Tout a fait d'accord!
Il semble que l'on ai d'ailleurs privilégié le game play et heureusement sinon on aurait même pas commencer à jouer.

Dans les recherches de Leandro, il y a de quoi travaillé sur le RP afin de le rendre jouable (à long ou moyen terme):


"déployés à partir de 1943, donneront ces
paramètres; au point que le lanceur "Squid" ("Calmar")
pourra avoir la profondeur d'explosion des charges réglée
automatiquement en fonction des données de l'ASDIC juste avant le tir."


Du coup on va ps mettre un système de réglage de profondeur des tirs, qui va disparaître l'année prochaine

ASDIC (..) est rétractable si le navire doit (ou peut) avoir une vitesse
supérieure à 20 nœuds. L'ASDIC n'est plus utilisable si le navire a une
vitesse supérieure à 15 nœuds[91].

Le signal est reporté dans un poste situé à proximité de la
passerelle, où des opérateurs mènent des veilles de 4 heures. Il est
analysé et, si un U-boote est reconnu, les informations sont passées
pour mener l'attaque. Sur la passerelle des frégates de type "rivière",
un officier est spécialement chargé de cette tâche, "ASCO" (" Anti-Submarine Control Officer")[92]



Alors là on a du lourd

ASDIC ne doit être possible qu'en SLOW mais doit s'automatiser
La relève toutes les 4 heures permettrait d'avoir 6 officier ASDIC au maximum (24h de présence représentant le % max de réussite, actuellement je crois que c'est 2 clown ), qui détecterai ou pas (hasard ou chance, on ne vous oublie pas) automatiquement la présence d'un sub sous leur coque (fini de se planquer sous des ASM^^) si le dit ASM est en slow bien sur.

Le fait de repérer un sub ne le rend pas visible aux yeux de tous.
Le fait de repérer un sub ne garanti pas de pouvoir le viser, c'est le niveau de l'ASCO qui influera sur les chances de le cibler (l'icone ASCO remplaçant l'hydro des ASM)



"Le principal défaut de l'ASDIC est que la zone de recherche est
étroite et que la cible sort du cône fixe de recherche quand
l'escorteur arrive à moins de 300 mètres.
L'escorteur ne peut plus alors que se baser sur la dernière position
connue de la cible. C'est-à-dire qu'il lui faut pour arriver sur la
position visée un temps durant lequel un U-boote avisé peut se déplacer
d'une centaine de mètres, échappant ainsi à la zone létale de 6 mètres
des grenades sous-marine lancées."


Un ASM consomme 2 ut pour changer de vitesse et ne peut grenader qu'en slow
Pas d'ASDIC possible sur les cases adjacentes
Minimisation des dégâts sur les sub autre que plein fouet.

Voiloù, j'ai ramassé le petit bois et me suis attachée au dessus, y a plus qu'à mettre le feu...



avatar
Leandro Fortes
Tempête
Autre pseudo : Clive Cussler
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : Força Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Coral Sea Fleet
Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:18
Sophia, la majeure partie des innovations datent ou ont été mises en place à partir de 1943. DB se base sur l'année de référence 1942.

Donc par exemple le Squid (calmar) Out, la détection de profondeur de l'ASDIC Out.
Comme je l'ai indiqué dans l'un de mes premiers messages, le nombre de modifications que cela engendrerait est tout à fait colossal et imposerait une refonte totale de DB.

No soucy Sophia, je n'ai pas de torche.

Edit :
en me basant sur la référence 1942 :
- Il ne peut y avoir de Squid.
- Pas de transmission automatique de la profondeur.
- L'ASM ne peut sonder qu'en slow.
- L'ASM ne peut larguer un chapelet de 6, 10 ou 12 grenades qu'en 3/4 ou flank.
- Le sub redevient invisible s'il est à moins de 300m de l'ASM.


Dernière édition par Leandro Fortes le Ven 26 Aoû 2011, 13:29, édité 1 fois
filipo tito
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Italie
Flottille au Front Atlantique : XIIIª Squadriglia Torpediniere
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 892
Age : 33
Date d'inscription : 20/09/2009

Infos
Nationalité: Italien Italien

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:23
Eoghan Garenec a écrit:C'est pas ce que je dis Leandro, tu as mal interprété mes dires.

Ce que je dis, c'est qu'un sub qui ne s'est pas investi a déjà le potentiel pour couler à lui seul un PA. Je ne remet pas en cause les capitaines de submersibles qui se sont investi, mais... qu'as-tu gagné en changeant de sub ? Plus d'autonomie... et après ? C'est pas l'autonomie qui change ta force de frappe.

Peut-être qu'il faudrait regarder de ce côté la.. Diminuer la puissance des petits submersibles (ce qui règlerait par ailleurs le problème des kamikazes), et gagner en puissance en prenant de meilleurs subs, comme le font les surfaciers.

diminuer la puissance des petis subs alors qu'avec des vlt, on peut faire pareil !

j'ai joué les 3 formation et cela me parait plutot équilibré, pourquoi revouloir tout chambouler alors qu'il a fallu plusieurs mois/année pour en arrivé là !?

on fait quoi alors, on donne des asdic/hydrophone gagnant à tout les coups ou presque ? en contre partie on donne de vrai torpilles aux subs (et aux surfaces tant qu'à faire) ?!

un sub c'est 11 ut le déplcement en ip en flank ! 6 ut pour une torpille ! ( sans officiers) donc je pense que les subs ont eux aussi leurs soucis et qu'ils les gèrent toutes, comme les autres formation.

HS : Plus le jeu évolue plus j'ai l'impression que les gars veulent tout comme leur voisin allié et ennemi. Bientôt il 'ny aura plus de différence entrent les nations...
avatar
Igov Alexandrov
Tornade
Autre pseudo : William Percy
Nation au Front Atlantique : Soviet
Nation au Front Pacifique : Australie
Flottille au Front Pacifique : 1rst ASG
Nombre de messages : 2186
Date d'inscription : 04/03/2010

Infos
Nationalité: Soviétique/Commonwealth Soviétique/Commonwealth

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:28
Vassilii Crow Kroupkov a écrit:Eoghan, les subs ne tirent qu'une torpille à la fois, pas par salve. avoir 4 TLT ou 2 veut juste dire que tirer 4 torpilles coûte 24 UT quand on a 4 TLT et 27 quand on en a que 2.

20UT pour tirer 4 torpilles.
Le tir de base coute 6UT, mais ton officier/exp diminue ce cout à 5UT à 100% du temps.

Et sinon, ou ai-je dit qu'on devait empêcher un joueur de tirer sur un navire ? Je n'ai jamais dit que je trouvais aberrant de voir un chalutier armé tirer sur un cuirassé, j'ai dit que je trouvais aberrant de voir un chalutier armé couler un cuirassé.

Par contre, j'ai envie de retourner le problème dans l'autre sens.
Si un sub a la possibilité de tirer quatre torpilles et de couler en une salve (J'entends par salve tirer les quatre torpilles à la suite l'une de l'autre), pourquoi ne pas permettre au chalutier armé, qui est l'équivalent du sub de base pour les militaires surfaciers, d'avoir la même force de frappe ? Pourquoi en tant que militaire je dois commencer à jouer dans une barque pourrie alors que la formation à côté peut commencer à jouer dans un appareil ayant une très bonne force de frappe ?
Vu qu'on ne peut visiblement pas toucher aux sub à cause de l'équilibrage, alors augmentons la puissance des autres navires, donnons une force de frappe équivalente à un sub côtier au chalutier armé !

Vous voyez comme le problème est ridicule lorsqu'on le retourne ? Personne ne dira "Oui, augmentons la puissance des chalutiers armés".
avatar
Sophia Von Der Wald
Grand-frais
Autre pseudo : Keneda Aoyama
Nation au Front Atlantique : allemagne
Flottille au Front Atlantique : Die Gruppe von Angriff der Drachen
Nation au Front Pacifique : JAP
Flottille au Front Pacifique : Tekkosen kantai Ushirodate
Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 27/03/2011

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:33
Effectivement nous sommes en 1942 et l'on réfléchi aux évolutions de DB.

Se baser sur les évolutions historiques pour passer en DB 1943 c'est une bonne chose.



PS: pour ceux qui viennent d'arriver ça vaut le coup de lire les 5 pages, ici on se plaint pas (en tout cas c pas le but), on s'autorise à penser... clown

++
avatar
Leandro Fortes
Tempête
Autre pseudo : Clive Cussler
Nation au Front Atlantique : Brésil
Flottille au Front Atlantique : Força Naval Brasileira
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Coral Sea Fleet
Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos
Nationalité: Brésilien/Américain (Pacifique) Brésilien/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:36
Vois-tu un souci à ce qu'un joueur en chalutier donne le coup de grâce à un cuirassé en perdition ?

En sub, on compense la puissance de feu par la lenteur et la fragilité.

Un chalutier armé et toujours plus solide et rapide qu'un sub mule de palier côtier.
avatar
Karl Zötiswitz
Fort coup de vent
Autre pseudo : Kenshin Tokugawa
Nation au Front Atlantique : IIIe Reich
Flottille au Front Atlantique : I.Reichsflotte Vanaheim
Nation au Front Pacifique : Empire du Soleil
Flottille au Front Pacifique : Dai-roku Kantai Asahi
Nombre de messages : 492
Age : 24
Date d'inscription : 09/08/2009

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais Allemand/Japonais

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:42
Je ne comprend pas cette manie de vouloir tout le temps rectifier l'équilibre ASM/Sub alors que celui trouvé tient parfaitement la route... Rolling Eyes

Je joue sub coté Pacifique et ai jouer pendant la plus grande partie de ma carrière de surface en destroyer coté Atlantique. Je peux vous dire, donc, d'un point de vu totalement objectif que jouer sub et hautement plus difficile que ce que les joueurs ASM peuvent penser. Il arrive parfois qu'un ASDIC, que deux ASDIC voir que trois ASDIC ratent (en Slow, ça devient rare cependant) comme il nous arrive de rater, une, deux ou trois torpilles. Je rappelle pour info qu'un sub repéré et un sub mort dans la plupart des cas, il serait donc plus confortable de comparer un ASDIC manqué avec un tir de torpilles manqué, surtout quand on sait qu'un tir de grenade vaut 1 UT... Wink

Le truc du "un ASDIC pour chaque 4h lorsqu'on est en Slow" vaut à peine le coup d'être commenté... Pourquoi pas tir de grande automatique dès lors que le sub est repéré ? Déjà que jouer sub au milieu d'une meute d'ASM est pas facile...

Eoghan Garenec a écrit:Si un sub a la possibilité de tirer quatre torpilles et de couler en une salve (J'entends par salve tirer les quatre torpilles à la suite l'une de l'autre), pourquoi ne pas permettre au chalutier armé, qui est l'équivalent du sub de base pour les militaires surfaciers, d'avoir la même force de frappe ? Pourquoi en tant que militaire je dois commencer à jouer dans une barque pourrie alors que la formation à côté peut commencer à jouer dans un appareil ayant une très bonne force de frappe ?
Déjà, je t'apprendrais qu'un sub ne tirera jamais quatre torpilles en même temps. Il faudrait pour cela quatre choses: que l'ennemi arrive par lui même sur ta position; que les ASM ennemis ne t'aient pas repéré avec leurs ASDIC sur ladite case; que tu soit chargé, paré et full UT quand cela arrive; et finalement que tu attendent trois heures en serrant les fesses et en priant pour que les ASM ennemis ne se connectent pas avant (quatre heures si t'es en 3/4 et six heures si t'es en Slow) en sachant qu'un sub qui tire quatre torpilles et forcément à la même place et qu'il est vêtu d'un malus de détection... C'est ce qu'on appelle dans le jargon le "sub kamikaze".

Quant au navire débutant ayant la même force de frappe que le sub de base... je n'ai que trois lettres à dire: VLT. Quand j'ai débuté sur DB, je pouvais en prendre une avec mes 250pp de départ.

Voilou. Wink
avatar
leroy jones
Tornade
Autre pseudo : Alekseï Krasnov
Nation au Front Atlantique : Royal Navy
Flottille au Front Atlantique : Force N
Nation au Front Pacifique : MURICA
Flottille au Front Pacifique : Gators
Nombre de messages : 4829
Age : 23
Date d'inscription : 28/02/2010

Infos
Nationalité: Britannique/Américain (Pacifique) Britannique/Américain (Pacifique)

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:48
oui mais un truc un Sub meme de base peu faire le trajet Kiel Scapa sans problème que un VLT si elle fait porthmouth plymouth c'est un miracle mdr
filipo tito
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Italie
Flottille au Front Atlantique : XIIIª Squadriglia Torpediniere
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 892
Age : 33
Date d'inscription : 20/09/2009

Infos
Nationalité: Italien Italien

Re: Sub vs ASM

le Ven 26 Aoû 2011, 13:49
on n'est pas tous blindé en expert, faudrait pas l'oublier mais là n'est pas le problème.

et oui, le sub, quand on le débute, c'est tout de suite le meilleur armement, mais il n'évolue pas du tout par la suite. On peut avoir le meilleur sub du jeu et on aura tjrs la même torpille qu'au départ...peut faut t'il changer cela ? pourquoi les créateurs du jeu on fait cela ? par équilibre ^^ du fait de la faible coque, du fort nb d'ut que coute chaque action ? etc.

perso, si on améliore les moyens de détection des asm (genre, plus on asdic une case plus les probablilités de trouver un sub sont importante), je suis ok.

Juste penser qu'en face, peu importe la nation qui dirige un sub, il ne faut abuser sur les demandes genre avec 1 asdic on sonde 9 cases ou 1 ut l'asdic.

Pourquoi ne pas faire gagner 1 ut à l'asdic avec l'officier sonariste .

Contenu sponsorisé

Re: Sub vs ASM

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum