Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Isamu Kobayashi
Tornade
Autre pseudo : Ottavio Renatore
Nation au Front Atlantique : Italie
Flottille au Front Atlantique : XIIIª Squadriglia Torpediniere Bordeaux
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Daisan Kantai Asakaze
Nombre de messages : 3077
Age : 42
Date d'inscription : 15/05/2010

Infos
Nationalité: Italien/Japonais Italien/Japonais

Le Katana

le Dim 07 Aoû 2011, 23:11
Quelque part dans le Pacifique, heure 17 00.

A une table du mess des officiers, deux hommes discutent un verre de bière à la main lorsque entre le capitaine Isamu Kobayashi. Celui-ci fait le tour de la salle du regard, l'air des mauvais jours affiché sur sa mine fatiguée.
Un des hommes attablé l'interpelle :

-"Tiens, tiens mais ne serait-ce pas ce cher Kobayashi ? Mais oui, c'est bien lui !"
-"Dis donc c'est qu'on ne t'aurai presque pas reconnu ! Y'a du laisser-aller là, tu as vu l'état de ton uniforme ?" raille le deuxième.

Kobayashi reconnu aussitôt ses camarades de promo et s'installa auprès d'eux.

-"Houlà, ça n'a pas l'air d'aller, toi" lança le premier.
-"La patrouille vient de me repêcher... J'ai pris le bouillon.
Le pire c'est que le sous-marin qui m'a eu était toujours dans les parages lorsque l'hydravion m'a récupéré. Je l'ai vu faire surface au moment où nous prenions notre envol.
Le pilote a aussitôt signalé sa position mais je doute qu'une vedette le retrouve. Comme nous tournions autour de lui, le temps de relever sa position, j'ai aperçu un homme sur le kiosque qui brandissait un objet long et fin..."

A l'air renfrogné de Isamu, le deuxième capitaine suivi son regard et en se penchant sur la droite de manière à regarder le côté du naufragé vit ce qui clochait... enfin ne vit pas ce qui aurait dû être là.
-"Ton Katana !" dit-il dans un souffle.
-"Oui... perdu durant le naufrage et je pense que c'est ce marin qui a mis la main dessus..."

Les trois hommes se turent. Un silence de plomb envahit l'attablée. Le katana de Kobayashi était ce qu'il avait de plus précieux. Un magnifique sabre légué de génération en génération dans sa famille, forgé à dix reprises ; une lame d'une dureté incroyable.

-"Que vas-tu faire maintenant ?" demanda l'un d'eux penaud, partageant la souffrance de son ami.
-"Me trouver un autre sabre d'officier."
-"..."
-"???"
Moment de perplexité.
-"Enfoiré ! Tu n'as pas honte de nous raconter des choses pareilles ! On a vraiment cru que tu avais perdu ton katana familial !"
-"Ah ah ah ! Si vous aviez vu vos mines ! Allons allons, vous pensez bien que jamais je ne prendrais le risque de perdre cette lame ! Ce serait le déshonneur pour toute la famille. Non, chaque fois que je prends la mer, je laisse le katana à la maison familiale.
Allez pour la peine, je vous offre une autre bière."
-"Pas de saké ?" demandèrent-ils en choeur.
-"Ne parlez pas de choses qui fâchent ! J'ai perdu toutes mes caisses lors du naufrage..." répondit-il amer.

Tout à coup, une ordonnance entra dans le mess et chercha le capitaine Kobayashi. Il lui remit un pli. Isamu en pris connaissance.

-"Faites dire au colonel que je serai prêt dans 20 minutes." Sur ces paroles, l'ordonnance le salua et reparti aussi discrètement qu'il était arrivé.
-"Messieurs, ce fut un plaisir de vous revoir à nouveau. Je dois aller me changer, un avion m'attends.
Mon prochain navire n'est pas dans ce port, ils viennent d'en armer un ailleurs.
Faites attention à vous et que les vents vous soient favorables !" lança-t-il à ses amis en tournant les talons.

Les deux hommes se regardèrent quelques instants, muets.
-"Je rêve ou il est parti sans même nous payer la bière qu'il avait promis ?"


[HRP : j'autorise les personnes qui le souhaitent à intervenir sur ce post s'il y a un rapport avec l'histoire.]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum