Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Angus Banks
Très légère brise
Autre pseudo : "Aucun"
Nation au Front Atlantique : "Aucune"
Nation au Front Pacifique : "Aucune"
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 13/06/2011

RP de transfert d'Angus Banks

le Mer 15 Juin 2011, 06:23
21h07
Depuis sa rencontre avec le Vice Amiral Lysander Ayroles, l'esprit d'Angus Banks était en pleine ébullition. Les paroles de l'officier raisonnaient encore dans sa tête :

Voilà un dossier intéressant, bonne tenue, faits de formation corrects, mais finalement somme toute classique. Une certaine propension à communiquer avec nos alliés de l'ex Royale. Oui votre dossier retient l'intention de la Flotte H. Mais je crois, jeune homme que vous devrez faire preuve de détermination pour de Liverpool rejoindre le port d'attache de la flotte H.

L'avion qui assure la liaison avec celui ci décolle dans un peu moins de deux heures. Gentleman, à vous de prouver votre détermination à être des nôtres en trouvant une place dans ce vol. Mais par pitié pour nous, faites preuve d'imagination, mais laissez le pilote du C47 hors de votre action. A toute à l'heure dans la carlingue

A vos ordres, Amiral. Angus ne prit pas le temps de regarder s'éloigner son futur supérieur que déjà il se trouvait dehors à enfourcher la moto d'une estafette qui baillait au corneille direction l'Amirauté pour trouver le scribouillard en charge des affectations. Il trouverait bien un moyen de convaincre cet homme d'être du vol vers le port d'--------, où l'attendait comme une promise la corvette Velocity II. En somme le scribouillard n'était ni plus ni moins que le père de la mariée à convaincre.

23h22

Les documents bien au chaud dans sa poche de droite, Angus Banks était calé au fond de l'avion. Bon sang quelle appréhension à l'idée de quitter cette bonne vieille terre, satané avion. Mais quelle joie de serrer le manteau et de sentir les documents, synonyme d'aventure et qui plus est dans des mers plus clémentes que l'Atlantique nord. En revanche, la poche de senestre était désormais désespérément vide, les modestes économies d'Angus s'était évanoui à l'Amirauté...

Angus Banks
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum