Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mar 24 Mai 2011, 19:20
5 par place libre en soute???
Une torpille = 20 place en soute.
Donc à la place d'une torpille, on peut mettre...100 personnes.

Ta torpille, elle fait quel taille?
5 soutes = 1 naufragés, ça se serait réaliste.
avatar
Blas de Cordoba
Respo Com'
Nation au Front Atlantique : -
Flottille au Front Atlantique : -
Nation au Front Pacifique : -
Flottille au Front Pacifique : -
Nombre de messages : 6113
Age : 26
Date d'inscription : 07/10/2009

Infos
Nationalité: ???

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mar 24 Mai 2011, 20:08
Une torpille c'est super long, va voir aux Invalides il y en a une et elle est énorme =D
Tu sais un naufragé c'est pas DSK, tu peux le serrer et il te dira merci car même comme un jambon dans sa boite il est mieux que dans la flotte.
1 UC pour 1 naufragé ?
avatar
philipp zorn
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Kriegsmarine
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 145
Age : 27
Date d'inscription : 25/04/2011

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mar 24 Mai 2011, 20:14
1 uc pour 1 naufragés c'est ce qui est le plus plausible et cela avantage les ravitailleurs aux grosses soutes.

avatar
Liam Mac Tavich
Tempête
Autre pseudo : John Alden
Nation au Front Atlantique : United Kingdom
Flottille au Front Atlantique : Silent Service
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Luisiana Gators - Lafayette
Nombre de messages : 746
Age : 30
Date d'inscription : 21/11/2009

Infos
Nationalité: Britannique/Américain (Pacifique) Britannique/Américain (Pacifique)

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mar 24 Mai 2011, 20:30
moi je pense que la possibilité de récupérer des hommes a la mer doit être aussi lié au fait de pouvoir en perdre pendant des échanges de tire. Apres sur un navire ya toujours un peu de place il me semble (infirmerie, restaurant avec lit de fortune et j'en passe. quand on veux on peux) tout ça pour dire que je pense pas que ce soit nécessaire de caler des naufragés dans la soute^^.



Après pour ce qui est des ennemis repêchés, ben le niouf a bord ça existe aussi il me semble avec un capacités limité a une 20ene de personnes sur les navires de combat et a une 100ene pour les ravitaux. (le nombre de places, se sont des exemples !!! Ça doit dépendre de la taille du navire.) Apres si ils sont trop nombreux ben faut pas oublier que c'est la guerre...
Dans le cas d'ennemis il est hors de question de toute façon d'en embarquer 500. j'ai pas forcement envie de voir le navire sabordé de l’intérieur (et les mettre en soute c'est pas forcement safe.)

Enfin bref pour conclure je suis pour un nombre de place limite mais certainement pas lié a la soute...
avatar
Ranko Ivanac
Tempête
Autre pseudo : Kazehaya Ryuzoji
Nation au Front Atlantique : Allemagne (Croatie)
Flottille au Front Atlantique : I.Reichsflotte Vanaheim - I. Langstrecken-Unterseebootsflotte Ordensritter
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Nansei Homen Kantai
Nombre de messages : 541
Age : 27
Date d'inscription : 17/04/2011

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais Allemand/Japonais

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mar 24 Mai 2011, 20:37
Euh l'idée de mettre les mecs repêchés, en soute, moyen-moyen.
+1 Mac Tavish.
avatar
Gwenael Labousic
Légère brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : fnfl
Flottille au Front Atlantique : FANA
Nation au Front Pacifique : aucune
Nombre de messages : 17
Age : 55
Date d'inscription : 09/05/2011

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mar 24 Mai 2011, 21:05
A cette époque là, en atlantique en tout cas, c'est plutôt les navires de guerre qui ramassaient les équipages des cargo coulés...
Même certain capitaines de u_boot l'on fait.
Comme vous le soulignez, cela posait de gros problèmes d'intendance, alors ils se débarrassaient de leurs naufragés sur le premier cargo allié qui passait par là (quitte à l'appeler pour ça).
Donc, possibilité de ramasser les naufragés pour tout le monde ET possibilité de transbordement: militaire->ravito (pas ravito->militaire ni ravito->ravito pour éviter aux plus malhonnêtes de faire du PP en se refilant des naufragés). et comme ça tout le monde a droit à sa part de PP et on reste dans un truc a peu près cohérent avec l'histoire.
avatar
Frank Weldon
Tornade
Autre pseudo : Francis Le Sieur
Nation au Front Atlantique : russe (vladimir sveldsky
Flottille au Front Atlantique : Siviernii Flot
Nation au Front Pacifique : US (Canada/Quebec)
Flottille au Front Pacifique : Coral sea fleet
Nombre de messages : 4487
Age : 23
Date d'inscription : 24/04/2009

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique) Soviétique/Américain (Pacifique)

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mar 24 Mai 2011, 22:04
euhmmm quand je vois la soute d'un narwal je serai surpris d'en voir autant dedans ... ^^''

meme chose pour un type VIIf ou un milchuke! xD


je crois que (si c'est pas deja dit) il devra y avoir un malu pour a bord d'un sub ou d'un navire de guerre , a bord d'un cargo il faut garder un certain point RP et ne pas les comparer au munition en terme de place sinon sa deviendra vite HRP ...


10 ou 15 par personne sa semble juste ... ou bien 10 ... et 20 ou 25 pour un navire de guerre ou submersible...
avatar
Heinrich Von Forstner
Tempête
Autre pseudo : Shinji Takeyama
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Nation au Front Pacifique : Japon
Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 10/05/2008

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais Allemand/Japonais

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mar 24 Mai 2011, 22:06
Après l'affaire tragique du Lakonia, Döenitz envoie sous le nom de code "Triton Null" à tous les sous marins, l'ordre de ne plus effectuer d'opérations de sauvetage :


1) Toute tentative de sauver les survivants de bateaux coulés, aussi que le recueil d'hommes nageant pour les conduire à une embarcation, de retourner les canots de sauvetage chavirés, de délivrer des vivres et de l’eau doivent être cessées. Ces sauvetages contredisent les nécessités les plus élémentaires de la guerre : La destruction de bâtiments ennemis et de leurs équipages.

2) Les ordres concernant la capture de capitaines et des ingénieurs en chef restent en vigueur.

3) Les survivants ne doivent être sauvés que si leur condition est importante pour le bateau.

4) Restez dur. N'oubliez pas, que l'ennemi n'a eu aucun respect pour les femmes et les enfants en bombardant les villes allemandes.

Le Lakonia, coulé le 12 septembre 1942 par U-156 (Hartenstein), transportait à son bord 2732 personnes dont 1800 prisonniers de guerre Italiens.
Le commandant du sous marin envoie alors un appel vers les autres submersibles opérant dans les environs (2 autres U-Boote et un Italien) et un message vers tout bateau croisant dans les parages, ennemis ou amis, promettant de cesser les hostilités le temps du sauvetage. Puis il commence à recueillir les naufragés qu’il trouve sur son pont.

(NB : difficile de poursuivre le combat dans cet état !...)
Les jours suivants sont consacrés à la recherche des naufragés, qui se serrent dans des embarcations amarrées aux sous-marins et sur leur pont. Le 16 septembre, un bombardier B24 américain venant de l’Île de saint Hélène repère les submersibles qui arborent la croix rouge, signe de neutralité. Il alerte sa base et reçoit l’ordre d’attaquer les sous-marins.
Les commandants allemands n’ont pas d’autre choix que de plonger et d’abandonner les naufragés à leur sort...


Dernière édition par Heinrich Schönder le Mer 25 Mai 2011, 14:39, édité 1 fois
avatar
Gwenael Labousic
Légère brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : fnfl
Flottille au Front Atlantique : FANA
Nation au Front Pacifique : aucune
Nombre de messages : 17
Age : 55
Date d'inscription : 09/05/2011

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

le Mer 25 Mai 2011, 14:32
Voilà un exemple des dures lois de la guerre...
La question n'est pas de savoir si il y a possibilité de récupérer des naufragés, pour moi la réponse est oui, mais de déterminer dans quelles conditions cela se ferait. Quels seraient les bonus/malus liés au fait de sauver des naufragés ou d'attaquer des navires en opération de sauvetage. A ce sujet, un canal "international" pourrait être nécessaire pour communiquer avec l'ennemie afin de signaler ce genre d'opération. Ensuite, libre à chacun de prendre des risques (et perdre du temps) en sauvant des naufragés ou d'engager des navire en situation de sauvetages. Le TPI jugera plus tard...
Contenu sponsorisé

Re: Un peu d'humanitaire dans cette guerre de brutes...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum