Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hans Schulmaster
Violente tempête
Autre pseudo : Taka Takata
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. Flotille der Schwarzen Meer
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Kido Butaï Ushirodate Kantaï
Nombre de messages : 1858
Age : 64
Date d'inscription : 22/09/2009

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Pensées dans l'avion

le Mar 17 Mai 2011, 08:50
8h d'avion pour aller à Cherbourg. J'avais tout le temps pour réfléchir au passé et et à l'avenir. En Mediterranée j'avais été chaleureusement accueilli par les capitaines de la 6éme et notamment par Hans Fuller qui commandait alors le Bismarck. J'avais eu l'honneur d'être invité à son bord. Admirant cette formidable machine de guerre, je pensais qu'elle était invincible. La suite plus tard me détrompa....Nous devions intercepter le convoi parti de Casablanca pour ravitailler Malte. Celui ci face à notre détermination a du sans doute du se réfugier à Alger. Entretemps cette lettre venue d'Allemagne de mon ami d'enfance Ernst Knetter qui m'annonce son engagement dans la Kriegsmarine. Tous ces souvenirs communs qui remontent : nos débuts en voile, notre 1ère régate, notre 1er championnat d'Allemagne, notre 1er titre national, notre sélection pour les championnats du monde qui n'ont pas eu lieu à cause de la guerre. Mon excitation à la lecture de cette lettre qui me fit lui promettre des choses que je ne pouvais tenir, ma déception lorsque notre contre Amiral Hans Kruse annonça qu'il ne prendrait pas de débutant. Il me fallut un peu de temps pour l'accepter et le comprendre. L'ennemi allait envoyer des forces nombreuses et puissantes pour nous écraser et permettre ainsi au convoi de rallier Malte. Je regrette d'avoir quitté brusquement la 6éme sur un mouvement d'humeur. La flotille Sud étant complète, j'ai conseillé à Ernst de rejoindre la GDH, flotille où j'ai de bons souvenirs que j'avais quittée à l'époque suite à un malentendu du à l'incompétence notoire de mon officier radio. Bien qu'ayant quitté la 6éme, j'ai continué à me battre à ses cotés jusqu'à aujourd'hui. Cela aurait été lâche de les abandonner dans une opération aussi déterminante. J'avais promis à Ernst que nous naviguerions dans la même flotille. Je sais qu'il me faut l'accord écrit de l'Amirauté et ensuite l'acceptation du chef de flotille de la GDH. Je suis optimiste.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum