Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Karl Höffenback
Petite brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : aucun
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 09/05/2011

Eine transferen bitte

le Dim 15 Mai 2011, 23:58
Karl était au plus mal. A bord d'un bombardier-torpilleur Junkers Ju 88 à destination de Trondheim, rien n'allait plus. L'avion était pris dans une tempête. C'était l'enfer. Les pilotes eux affichaient une excessive décontraction et plaisantaient en voyant Karl vomir dans son sac. Cela durait déjà depuis six heures et rien ne montrait une accalmie.
Karl était parti de Tunis il y a trois jours pour rejoindre sa nouvelle affectation en Mer du Nord. Un premier vol l'avait conduit à Kiel sans problème. Mais là tout avait changé. Il était dans la tourmente et se demandait s'il allait en réchapper ou s'il allait mourir bêtement dans une carlingue, agitée comme si les griffes de l'enfer les avaient attrapés pour jouer avec. Et ces imbéciles de pilotes qui en rigolent. A croire qu'ils sont ivres d'inconscience !
Soudain une éclaircie. Enfin la délivrance. Les nuages noires et menaçants s'écartent comme par magie. Finalement il ne mourra pas maintenant. Un soulagement de victoire l'envahi, il avait vaincu cette bataille avec ces éléments incontrôlables. Pourtant ce sentiment n'était pas partagé par les pilotes. Ils étaient devenus subitement silencieux et paraissaient inquiets. Et pour cause, ils avaient dérivés en pleine mer. La terre avait disparue et à la place, de l'eau à perte de vue. Ils s'étaient tout simplement perdu.
« Ce n'est pas possible ! » pensa Karl « ça ne finira donc jamais ! »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum