Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gunther rall
Grand-frais
Autre pseudo : Seiichi Ito
Nation au Front Atlantique : U-995
Nation au Front Pacifique : Japon
Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 01/02/2011

Nouvelle campagne

le Dim 06 Mar 2011, 15:56

"Machine, stop ! Amenez la coupée ! Second, fais disposer l'équipage"
"Jawohl mein Kaleunt !" beugla le commandant en second du U-32.

La coupée fut amenée, et, avant qu'elle n'ait été arrimée au pont, deux officiers passaient déjà à bord. Ils s'avancèrent jusqu'au kiosque et interpelèrent le commandant, lui enjoignant de les suivre sans tarder. Quinze minutes plus tard, le Kaleunt Rall était dans le bureau du Konteradmiral K. Löwitz, qui se montra peu chaleureux, se contentant de lui donner une enveloppe kraft dont l'épaisseur annonçait de nombreuses heures de lecture pour son destinataire. Rall l'ouvrit, parcouru succinctement l'ordre de mission agrafé à la liasse de documents, cartes, rapports. " Déjà ? Et mes hommes ?"

" Ils vous suivront, avec un complément, dans deux jours " répondit l'officier supérieur, qui poursuivit: " Un hydravion a été spécialement affrété pour cette affaire. Il a décollé de Kiel et doit arriver d'ici... une heure".

Comprenant que l'entretien touchait à sa fin, le Kaleunt Rall claqua des talons, salua, et s'en retourna. Le Konteradmiral le regarda partir, songeant qu'il ne reverrai peut-être jamais cette homme, comme tant d'autres, envoyés sur des mers lointaines, disparus à jamais. Mais la guerre appelle des sacrifices, et l'amirauté semblait estimer que cela valait le coup. D'ailleurs, cette opération semblait importante aux yeux du BdU.


Le lendemain, le soleil ne s'était pas encore levé que le kaleunt Rall fut invité à suivre un jeune sous-officier d'intendance. Après quelques vingt minutes de trajet dans un camion inconfortable qui semblait sur le point de tomber en pièces, un poste de contrôle apparut dans la lueur blafarde des phares. Le camion se gara sur une aire bétonnée, d'où l'on entendait des bruits de moteurs. En effet, à cent mètres de là, sur une levée de béton, un puissant tracteur s'affairait à tracter l'immense hydravion vers la pente douce d'où il pourrait rejoindre les eaux glacées de l'océan.



Le soleil venait juste de pointer à l'horizon quand les marins mirent à l'eau l'énorme BV-222. Les pilotes effectuèrent rapidement leur check-list et démarrèrent un à un les six énormes moteurs BMW. Cinq minutes plus tard, le gros hydravion fendait l'eau avant de retrouver son élément. Il ne fallait pas trainer, une rencontre avec un chasseur de nuit ennemi était toujours possible. Allongé sur un lit de fortune dans l'immense carlingue, le kaleunt Rall se demandait dans quelle aventure il s'embarquait, une fois de plus.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum